CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Black friday week
    • JV Fan Contest
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Black friday week
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News business Xbox : rachat d'Activision Blizzard, exclusivités, acquisitions à venir... Phil Spencer fait le point !
Profil de MalloDelic,  Jeuxvideo.com
MalloDelic - Journaliste jeuxvideo.com

Phil Spencer, patron de Microsoft Gaming est LA figure de proue de la marque Xbox depuis longtemps. Mais sa tâche est devenue beaucoup plus imposante avec le Game Pass, le lancement de la nouvelle génération, le rachat de Bethesda et celui d'Activision à venir. Alors, où en sommes-nous ?

26 539 vues

Il y a quelques jours, nous apprenions que l'Arabie Saoudite était le tout premier pays du monde à approuver le rachat d'Activision-Blizzard-King par Microsoft.

Où en est le rachat d'Activision Blizzard ?

Le processus, qui pourrait durer jusqu'en juin 2023, est suivi de très près par les autorités financières, qui doivent décider si ce rachat peut avoir lieu ou non. La Federal Trade Commission (USA), devenue beaucoup plus tatillonne, poursuit son travail, et on pourrait très bientôt avoir des nouvelles. L'Union Européenne fait de même, ainsi que de nombreux pays à travers le monde. Le rachat est historique, près de 70 milliards de dollars, et va considérablement concentrer le marché.

Il faut donc savoir si cette concentration, et plus généralement l'expansion de Microsoft Xbox, pose un quelconque souci au niveau de la concurrence. Phil Spencer, qui doit superviser tout cela, s'est très récemment exprimé au micro de nos confrères de Bloomberg, et a fait le point. Il se sent assez confiant pour le moment, soulignant le fait que le processus progresse bien :

Je me réjouis des progrès que nous avons réalisés, mais j'aborde le processus avec le soutien de personnes qui ne sont peut-être pas aussi proches de l'industrie du jeu vidéo et qui posent de bonnes et difficiles questions : "Quelle est notre intention ? Qu'est-ce que cela signifie ? Si vous le jouez sur cinq ans, est-ce que cela rétrécit un marché ? Est-ce que cela fait croître un marché ?". Je n'ai jamais conclu un marché à 70 milliards de dollars, donc je ne sais pas ce que vaut ma confiance. Je dirai que les discussions que nous avons eues semblent positives.

Phil Spencer maintient sa position sur les syndicats et les affaires qui secouent l'éditeur de Call of Duty

Racheter Activision-Blizzard-King, c'est aussi récupérer une situation peu évidente. L'éditeur de Call of Duty, de World of Warcraft et de Candy Crush a été longuement visé par des enquêtes sur le sexisme, le harcèlement et les agressions sexuelles, et les pouvoirs publics s'en sont mêlés. Parallèlement à cela, des développeurs de chez Raven Software (Warzone) se sont syndiqués, et ceux de Blizzard Albany cherchent à le faire. Phil Spencer a déclaré qu'il avait étudié les mesures prises par Activision-Blizzard à ce sujet avant de valider l'accord de rachat. Durant l'interview, il a ajouté qu'il pense que les responsables d'Activision sont vraiment impliqués dans le processus. Au sujet des syndicats, il a ajouté :

Je n'ai jamais dirigé d'organisation comportant des syndicats, mais ce que je peux dire, c'est qu'en travaillant sur cette question, nous reconnaissons le besoin des travailleurs de se sentir en sécurité, d'être dirigés et d'être rémunérés équitablement afin de faire du bon travail. Nous voyons clairement le besoin de soutenir les travailleurs dans les résultats qu'ils veulent obtenir.

De moins en moins d'exclus à l'avenir et d'autres rachats à prévoir ?

Le dirigeant de Microsoft Gaming avait déclaré au préalable qu'il reconnaîtra le syndicat formé par des employés de Raven Software, ce qui a été évidemment très bien reçu par les représentants de Game Workers Alliance. La question des exclusivités est évidemment revenue durant l'interview, et c'est tout à fait normal. Microsoft dispose d'exclusivité mais ne compte pas rendre tous ses jeux first party exclusifs, ce qui brouille un petit peu la lisibilité. Dans cette nouvelle interview, Phil Spencer a indiqué qu'il était persuadé que le nombre d'exclusivités dans l'industrie va baisser, et que les joueurs en verront de moins en mois :

Il peut arriver que, dans votre foyer, vous achetiez une Xbox et que moi j'achète une PlayStation, et que nos enfants veuillent jouer ensemble, mais qu'ils ne peuvent pas le faire parce que nous avons acheté le mauvais bout de plastique (...). Nous aimons vraiment pouvoir amener plus de joueurs en réduisant les frictions, en faisant en sorte que les gens se sentent en sécurité lorsqu’ils jouent, en leur permettant de trouver leurs amis, de jouer avec eux, quel que soit l’appareil - je pense qu’à long terme, c’est bon pour cette industrie. (...) Il y a (peut-être) des gens dans certaines entreprises qui n’aiment pas ça. Mais je pense qu’à mesure que nous passons le cap et que nous voyons dans quelle direction cette industrie peut continuer à se développer, cela s’observe de plus en plus.

Enfin, Phil Spencer a laissé entendre, et c'est loin d'être anodin, que Microsoft va continuer à racheter des studios ou des éditeurs. Après avoir racheté de nombreux studios, intégré Bethesda dans son entièreté, puis signé un accord à 70 milliards de dollars avec Activision-Blizzard-King, la branche Xbox de Microsoft ne semble pas décidé à diminuer la voilure :

Je suis toujours en train de réfléchir à des choses qui renforcent nos capacités. Même si nous avons travaillé sur notre expansion géographique, je dirais que nous avons encore trop de nos créateurs dans des endroits qui sont en dehors de nos marchés traditionnels.


King Bethesda Raven Software Microsoft Activision Blizzard
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
thegoldust thegoldust
MP
le 07 oct. à 08:08

Article de qualité , toujours un plaisir à lire merci !

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
Resident Evil 4 (2023)
24 mars 2023
3
Diablo IV
2023
4
The Callisto Protocol
02 déc. 2022
5
Final Fantasy XVI
3ème trimestre 2023
La vidéo du moment