Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News business /

Amazon Game Studios - Une non-connaissance du milieu relatée par Bloomberg

News business Amazon Game Studios - Une non-connaissance du milieu relatée par Bloomberg

Jason Schreier et Priya Anand, les journalistes reconnus du magazine Bloomberg ont encore frappé ! Cette fois-ci, ces derniers se sont penchés sur le cas Amazon Game Studios pour répondre à la question suivante : "Pourquoi les studios d'Amazon ne réussissent-ils pas dans le monde du jeu vidéo ?".

15 348 vues
Amazon Game Studios - Une non-connaissance du milieu relatée par Bloomberg

Cette enquête fait bien évidemment écho à l'un de nos articles publiés au cours du mois de novembre dernier où l'on expliquait les différentes raisons du non-succès d'Amazon Game Studios, les studios d'Amazon ouverts en 2012 pour prendre d'assaut l'industrie du jeu vidéo. Huit ans plus tard donc, le studio semble au même point et peine à sortir des titres assumés par ses créateurs. On pense notamment à Crucible, un titre multijoueur au destin tragique, qui, après seulement cinq petits mois d'existence, a fermé ses serveurs. La cause de tout cela semblait notamment provenir du moteur maison d'Amazon nommé Lumberyard qui, à l'image du moteur Frostbite Engine pour Project Ragtag (le jeu Star Wars tué dans l'oeuf d'Amy Hennig), est un moteur peu adapté pour concevoir des titres multijoueurs et compétitifs.

En conséquence (du fait que Lumberyard ne soit pas conçu pour de gros jeux en ligne, ndlr), faire Breakaway avec ce moteur était comme conduire un train alors que les voies étaient encore en train d’être posées (...) "Ils sont toujours en train de régler les problèmes de ce que signifie posséder et maintenir son propre moteur", a déclaré un développeur travaillant chez Amazon Game Studios, faisant référence à une équipe distincte responsable de Lumberyard. Extrait d’un article du Wall Street Journal, à propos des déboires d'Amazon dans le JV

Amazon Game Studios - Une non-connaissance du milieu relatée par BloombergAmazon Game Studios - Une non-connaissance du milieu relatée par Bloomberg

Cependant, il semblerait que cela ne soit pas le seul problème auquel fait face Amazon Game Studios depuis son ouverture, ce qui nous amène à nouveau du côté de l'enquête de Bloomberg. Selon cette enquête menée par Jason Schreier et Priya Anand donc, Amazon a décidé de mettre les pieds dans le plat du monde du jeu vidéo sans même connaître les codes de cette industrie particulièrement complexe. En effet, Mike Frazzini, le président de la firme Amazon Game Studios n'avait lui-même jamais réalisé de jeu vidéo.

À une autre occasion, dit un autre développeur, l'équipe a été choquée lorsque Frazzini avait du mal à faire la différence entre des images conceptuelles hyper-polies et un gameplay en direct, un signe qu'il ne comprenait pas la technologie. Extrait de l'article de Bloomberg

Pour contrer cette lacune, le président des nouveaux studios avait fait appel aux meilleurs en réunissant notamment des dirigeants d'Electronic Arts, mais aussi des développeurs ayant travaillé sur EverQuest et Portal, rien que cela. Mais selon une trentaine d'employés interviewés par Bloomberg, Mike Frazzini voulait imposer une méthode de conception Amazon, une méthode qui n'est malheureusement pas adaptée à la création d'un jeu. Mike Frazzini donc, sans même faire attention aux conseils des vétérans du milieu, a décidé, en 2014, de créer le moteur maison Lumberyard afin de ne plus être dans l'obligation de payer des redevances aux autres éditeurs. L'article prend notamment comme exemple Epic Games et son moteur Unreal Engine.

Lumberyard est devenu un épouvantail autour du bureau. Certaines fonctionnalités nécessitaient des commandes ésotériques pour fonctionner, et le système était extrêmement lent. Les développeurs ont joué à Halo ou regardé Amazon Prime Video en attendant que Lumberyard traite les conceptions ou compile du code. Extrait de l'article de Bloomberg

Toujours selon les différents employés questionnés par Bloomberg, ce qui a empêché Amazon Game Studios de rentrer dans l'industrie est que Mike Frazzini a toujours souhaité surfer sur la vague des productions populaires du marché comme Fortnite ou League of Legends, au lieu de créer leur propre concept vidéoludique. Comme exemple donc, les employés dévoilent l'existence de Project Nova qui s'inspirait énormément du jeu de cartes du titre de Riot Games avant son annulation en 2017, puis de Project Intensity. Ce dernier - reprenant le concept du Battle Royale d'Epic Games, un concept qui, on le rappelle, a été usé jusqu'à l'os -, subira le même sort que Nova en 2019.

Selon les différents commentaires rassemblés par Bloomberg donc, le non-succès d'Amazon Game Studios réside au final dans l'absence de connaissance du milieu par le président de la firme, et par un trop grand éparpillement. En huit ans seulement, les développeurs ont tout tenté : ils ont produit des titres mobiles, développé des blockbusters innovants et copié des succès de la concurrence.

Pour rappel, Amazon Game Studios travaille actuellement sur New World, un RPG multijoueur qui devait normalement voir le jour au cours de l'été 2020 avant d'être repoussé au printemps 2021.

New World revient sur ses systèmes de craft et de progression

Amazon Game Studios - Une non-connaissance du milieu relatée par BloombergAmazon Game Studios - Une non-connaissance du milieu relatée par BloombergAmazon Game Studios - Une non-connaissance du milieu relatée par Bloomberg
Amazon Game Studios - Une non-connaissance du milieu relatée par Bloomberg

Vous aimerez également :

Profil de JeromeJoffard,  Jeuxvideo.com
Par JeromeJoffard, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter
PC MMO Shooter Amazon Game Studios
Annonce

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Pseudo supprimé
le 30 janv. à 14:49

Au moins, ça me rassure sur la capacité d'Amazon et Google de percer dans l'industrie à coup de Milliards...les studios vont être réticents à se laisser acheter par ces boîtes au futur incertain qui les priveraient de leur liberté créative.

Lire la suite...
GrandKore
GrandKore
MP
le 30 janv. à 13:41

C'est quand-même étonnant : Ils ont fait tout juste avec leurs séries tv avec de la grosse qualité mais ils n'y arrivent pas avec les jv.

Lire la suite...
arcetnathon
arcetnathon
MP
le 30 janv. à 11:43

Heureusement qu il y a un mode lecture sur nos smartphone sinon on se tape une video qui prend 1/3 de l’ecran sans la vouloir :/

Lire la suite...
qaalam94
qaalam94
MP
le 30 janv. à 11:38

Ils peuvent m'embauché comme directeur je suis au chômage.

Lire la suite...
Saidaisaadoun
Saidaisaadoun
MP
le 30 janv. à 11:11

Amazon des opportunistes??? non non pas du tout :hap:
Si tu te pointes avec tes milliards et les mains dans les poches sans vraiment avoir un plan de jeu bien réglé, c'est la baffe assurée et on a eu la preuve, en 8 ans, ils ont rien sortis de "potable".
Et vouloir maintenir par soi-même un moteur alors que ça nécessite des ressources techniques qu'ils n'ont pas, c'est du suicide dans ce milieu. La technologie avance vite et vaut mieux se concentrer sur la création de concepts accrocheurs plutôt que se faire chier à rajouter des fonctions à un moteur pas adapté du tout à notre vision du gaming en plus de tout l'argent que sa coûte. Et puis le Cry Engine, c'est du C++ pour les barbues, pas juste des blocks à déplacer avec du code généré aléatoirement qui bouffe dix fois plus d'espace mémoire :rire:

Lire la suite...
halllo
halllo
MP
le 30 janv. à 11:08

Ah Amazon...
Ils ne sont bons qu'à monter des supermarchés de produits ou de services...

Lire la suite...
hellsub
hellsub
MP
le 30 janv. à 10:47

avait fait appel aux meilleurs en réunissant notamment des dirigeants d'Electronic Arts

You made my day :rire:

Lire la suite...
Hurlezone
Hurlezone
MP
le 30 janv. à 09:47

Vois avez une extension navigateur qui permette de bloquer cette sticky video de merde en auto play que jvc nous impose ?

Lire la suite...
psycopingouin
psycopingouin
MP
le 30 janv. à 09:08

la traduction est lamentable

Lire la suite...
Undefinedhuman
Undefinedhuman
MP
le 30 janv. à 09:03

Ce cas est un exemple qui montre que dans certains projets, les développeurs ne sont pas fautifs, mais c'est seulement les personnes de leur direction qui le sont.

Le problème des gens qui ne se remettent pas en question et qu'ils sont persuadés qu'ils ont raison car ce sont eux les les responsables les plus hauts placés dans un projet.

Lire la suite...
Top commentaires
SyntAxeL
SyntAxeL
MP
le 29 janv. à 22:00

Bel exemple du principe de Peter :
A défaut de les virer, on met aux commandes des gens dont les diplômes supposent des qualités qui dans la réalité sont inexistantes (ici : Mike Frazzini).
Et forcément, mettre un mec qui n'y connait rien à la tête d'une équipe comme celle-ci aboutit systématiquement à l'échec. :(

Lire la suite...
KheySansValeur
KheySansValeur
MP
le 29 janv. à 22:00

Une non-connaissance du milieu

Nous pouvons appliquer ceci aussi aux "journalistes" d'ici. :)

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
2
Mass Effect : Legendary Edition
14 mai 2021
3
Biomutant
25 mai 2021
4
Diablo II : Resurrected
2021
5
Ratchet & Clank : Rift Apart
11 juin 2021