CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourSoldes
    • Toutes les offres
    • Meilleures offres
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News débat et opinion Billet - Ce n'est pas parce que c'est portable que c'est bien
Profil de Epyon,  Jeuxvideo.com
Epyon - Journaliste jeuxvideo.com

La petite Switch de Nintendo fait saliver bien des éditeurs qui, fut un temps, avaient préféré ignorer les machines du consolier japonais. Désormais, les uns après les autres, ils adaptent et publient sur Switch de nombreux titres à succès de leurs catalogues, pour le plus grand bonheur de nombreux joueurs qui sont simplement heureux de pouvoir trimballer partout avec eux leurs jeux préférés. Mais euh, pourquoi au juste ?

Billet - Ce n'est pas parce que c'est portable que c'est bien
Billet - Ce n'est pas parce que c'est portable que c'est bien
Comment ressentir le "souffle sauvage" de The Legend of Zelda Breath of the Wild en y jouant sur un écran si petit ?

Je ne vais pas vous mentir : depuis l’arrivée de la DS et de la PSP, je me suis complètement désintéressé du jeu sur consoles portables. C’était évidemment d’excellentes machines, avec des ludothèques très attirantes (bon, surtout la DS), mais je n’étais pas à l’aise lorsque je m’en servais. Les deux consoles étaient suffisamment puissantes pour afficher des graphismes en trois dimensions, ce qui me posait un souci : les jeux ne se différenciaient plus vraiment de ce que j’avais sur ma PlayStation 2, ma GameCube ou ma Xbox. Au moins sur la forme. Alors que sur ma GBA, j’avais des petits jeux en 2D, pensés pour ce format si particulier. Face à un Grand Theft Auto : Liberty City Stories ou à un Super Mario 64 DS, je ressentais un inconfort, que j’ai rapidement mis sur le compte de la taille des afficheurs de la DS, et de la PSP. On voyait moins bien, et surtout, c’était moins joli que sur consoles de salon. Et quinze ans plus tard, j’en suis toujours au même point. Enfin, plus ou moins. Il y a énormément de jeux qui paraissent tous les mois sur Switch et qui fonctionnent très bien sous ce format ; récemment, Fire Emblem : Three Houses m’a fait beaucoup d’effet et m’a donné envie de me replonger dans une série que j’avais un peu mise de côté. À l’inverse, j’ai adoré The Legend of Zelda : Breath of the Wild, mais je n’y ai jamais joué en mode portable : c'est un jeu qui invite au voyage, à la contemplation, à la rêverie. Comment m’immerger dans son monde, en l’observant à travers la petite lucarne de la Switch ? Impossible pour moi.

Et j’ai parfois le sentiment d’être un peu seul à refuser de jouer dans de telles conditions, quand j’entends ou lis nombre de gamers s’enthousiasmer parce qu’un vieux AAA sera prochainement dépoussiéré par son éditeur, pour un portage Switch. Dans une industrie où l’on cherche constamment à jouer dans les meilleures conditions possible, et où la Xbox One a un temps été moquée parce qu’elle affichait des jeux en 900p, et pas en 1080p contrairement à la PlayStation 4, c’est quand même un peu étonnant. « Oui c’est moins beau, mais tu peux y jouer partout ! » me dira-t-on. Oui, et alors ? Depuis quand est-ce devenu un critère de qualité ?

Faire honneur à l’œuvre

Billet - Ce n'est pas parce que c'est portable que c'est bien
The Witcher 3, sur Switch.

The Witcher 3, sur Switch ? Aucun problème pour certains, manifestement. Le jeu a subi un violent downgrade pour pouvoir tourner sur la petite hybride, mais qu’importe puisqu’il est jouable, m’a-t-on objecté. Ce qui est tout à fait vrai. Mais, et veuillez pardonner le côté cavalier de la question suivante : pourquoi s’infliger ça ? Le chef-d’œuvre de CD Projekt Red est disponible sur PC, PlayStation 4 et Xbox One, des plates-formes sur lesquelles il tourne autrement mieux. Dans de nombreux domaines artistiques, on estime souvent qu’il faut faire honneur à l’œuvre et donc faire son possible pour l’apprécier dans les meilleures conditions possible. Allez raconter que vous avez regardé le Blade Runner de Denis Villeneuve dans l’avion, sur le petit écran incrusté dans le siège en face de vous, et admirez les réactions... Pourquoi serait-ce différent avec le jeu vidéo, où en sus, on n'est pas simplement spectateur, mais carrément acteur ?

Je n’ai jamais été un "nazi des graphismes", un pape de la 4K et du 60 images par seconde, un "PC Master race". Je joue sur consoles de salon et j’estime qu’elles fournissent un niveau de performance satisfaisant. Certains, plus exigeants que moi, estimeront alors peut-être que je fais déjà des concessions, et que, finalement, jouer à Skyrim sur Switch, c’est simplement un autre niveau de concessions : celui des performances techniques, mais aussi celui de l'afficheur (une dalle de 6,2" en l'occurence). Chacun place le curseur là où il le souhaite. Après tout, pourquoi pas. Oui, sauf que...

Un affront à la vision des développeurs ?

Sauf qu’au moment de leurs conceptions, ces jeux ont été pensés par des hommes et des femmes, des artistes qui tâchaient de donner corps à une vision. Et cette vision, ils la partagent avec les joueurs grâce à leurs machines, leurs écrans. Un jeu comme The Witcher III a été pensé pour le PC, la PlayStation 4, la Xbox One. Parce que ces plates-formes permettraient d’immerger le joueur dans le monde de Geralt de Riv ; parce qu’elles délivrent des graphismes suffisamment fins pour que le joueur ou la joueuse s’abandonne à la contemplation, un élément clé dans des jeux de cette envergure. À cette fin, les artistes ont pensé des décors, des palettes de couleurs, des effets de lumière. Comment profiter de tout cela, sur un petit écran, à la définition si limitée ? CD Projekt, Bethesda, 2K et bien d’autres ont réussi à faire rentrer leurs jeux sur les petites cartouches de la Switch. C’est fort, très fort même. Mais c’est surtout au détriment de la vision initiale des créateurs et créatrices de ces jeux, qui est ici bafouée, au prétexte de vendre plus d’exemplaires.

Billet - Ce n'est pas parce que c'est portable que c'est bien
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
SGOrion SGOrion
MP
le 13 nov. 2019 à 19:10

Si t'as besoin de graphisme exceptionnel pour immerger le joueur, c'est qu'il manque quelque chose d'important à ton jeu.

Et puis tu prend la parole pour les artistes en disant qu'ils sont bafoués, mais t'as reçu une pétition ? Qu'est ce qui te dit qu'ils ne sont pas content qu'encore plus de gens puissent accéder au aventures de Geralt ? ou alors on considère que seul les graphiste sont importants c'est ca ? Exit le scénario, la mise en scène et le gameplay, l'import c'est les textures et les polygones.

Personnellement si tu me dis que tu as regardé Blade Runner sur un écran de merde dans un avion la première chose qui me vient à l'esprit c'est est ce que t'as aimé ? qu'est ce que tu pense du message du film ? qu'est ce que tu pense de la coupe de cheveux de harison ford ?

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
Final Fantasy XVI
22 juin 2023
3
The Legend of Zelda : Tears of the Kingdom
12 mai 2023
4
Star Wars Jedi : Survivor
17 mars 2023
5
Cyberpunk 2077 - Phantom Liberty
2023
La vidéo du moment