Menu
Until Dawn
  • Tout support
  • PS4
  • PS3
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
17.2/20
16 à 20
297
11 à 15
39
6 à 10
6
0 à 5
7
Donnez
votre avis
349 notes

Les avis les plus utiles

19/20
Barbiatch
Alerte
Posté le 27 août 2015 à 19:04

Excellent ! Très bonne rejouabilité, des tas de choix possibles, une histoire plutôt sympa et une ost très intense.
Le jeu m'a vraiment plu et il m'a souvent fait peur du coup je note 19/20 car je me suis bien amusé et je ne regrette pas du tout mon achat.

Lire la suite...
18/20
Coastal-dream76
Alerte
Posté le 26 août 2015 à 05:11

En voilà une exclu à fort potentiel. Je l'attendais de pied ferme et je me suis régalé. Après deux parties terminées d'hier matin, le constat est sans appel, Until Dawn est passé d'un jeu PS3 qui peinait à susciter l'engouement à une expérience interactive mémorable qui fera parler d'elle en bien comme en mal (principalement pour ceux qui vont démonter le jeu alors qu'ils n'y ont pas joué).

On pourrait parler d'un cauchemar signé Quantic Dream car le jeu en reprend les aspects dans son gameplay. Ce dernier pourra par ailleurs rebuter ceux qui n'en sont pas friands même s'il reste toutefois bien pensé. Bon je peux trouver matière à redire sur la précision des fonctions gyroscopiques lors des séquences pressantes (stress généré gratuitement) mais l'interaction qu'elles offrent avec les personnages sont appréciables. Et elle joue un rôle non négligeable dans la tension de certaines scènes. Les commandes classiques proposent une approche plus simple mais qui ne lime pas le plaisir pour autant.

Passé l'épineuse question du gameplay qui fera office de point noir pour certains ou d'un intelligent composé de fonctionnalités bien pensées pour d'autres, il faut avouer que le titre vise haut, partout. Avant tout avec une ambiance sombre et glauque servie par une très belle réalisation entretenant une tension du début à la fin. De la beauté des protagonistes au soin évident apporté à l'environnement (arrière-plans montagneux, forêts) en passant par de somptueux jeux de lumière, le visuel a fière allure. J'ai bien eu quelques chutes de framerate ici ou là mais elles n'ont pas suffit à impacter le jeu (pas pour moi en tout cas).

Expérience cinématographique oblige un bon casting et un fil scénaristique bien tendu, là encore le jeu se contente d'envoyer la sauce avec un doigté impressionnant. Qu'on les aime ou pas, les acteurs mobilisés offrent une excellente performance et ce ne sont pas Hayden Panettiere, Brett Dalton ou encore Peter Stormare qui me feront mentir. La profondeur du scénario et ses différents embranchements donnent lieu a de nombreuses séquences de dialogues plus ou moins rythmées mais que je trouve parfaitement jouées par nos comédiens se fondant alors à merveille dans leur rôle d'ados malheureux (j'en suis bien content perso). Là où le jeu réussit encore haut la main sans trop se fouler, c'est dans sa rejouabilité convaincante servie par cet excellent système d'effet papillon. Ces deux derniers éléments permettent d'incorporer des événements différents n'ayant rien de secondaires car souvent déterminants par la suite pour les personnages. Bon nombres de details peuvent également faire changer le cours des choses suivant la façon dont on s'y attarde. Très agréable. Ça m'a fait plaisir de constater qu'une liberté est accordée au joueur durant la huitaine d'heures nécessaires pour le finir à fond (les totems se montrent ingénieux quand il s'agit de faire grimper la tension). Les BA ne mentaient pas. Le joueur est le maître des clefs. Décider du sort de quelqu'un dans un jeu c'est parfois grisant d'autant plus que la - classique mais non moins bien pensée et intégrée - évolution des statistiques entre les huit amis a tendance a faire changer le regard que l'on porte sur untel ou un autre (toujours lié à nos choix). On peut donc s'attacher à un perso tout comme en détester un autre auquel on réservera un destin plus sanglants. Par ailleurs niveau violence, Until Dawn ne fait pas semblant, c'est crade mais classe et les multiples références au cinéma d'horreur ou non savamment glissées ici et là ne rendent l'expérience que plus jouissive (Souviens-toi l'Été Dernier, Scream, Vendredi 13, Freddy, Halloween, Le Seigneur des Anneaux (si, si mais version crade+), quelques doigts de Saw, The Descent...) un vrai hommage en somme. Malgré cela le titre ne se perd pas et se taille son identité à travers cette approche inédite du genre slasher. Genre oblige, le jeu rassemble bon nombre de clichés et de screamers tournés à sa façon. Se produisant essentiellement pendant les phases d'exploration, les screamers prêtent bien plus souvent au rire qu'à la peur en particulier avec Mike (le GL de Kaaraj :rire:) tout comme certaines situations entre les filles.

Qu'on le veuille ou non, Until Dawn est un titre phare de la PS4 qui s'il ne rebute pas de par le choix du gameplay orienté film interactif (à mon goût le seul vrai potentiel point négatif selon les goûts) saura parfaitement divertir les amateurs de S/H que nous sommes avec une ambiance aux petits oignons, une superbe touche technique et artistique, et surtout des références et une rejouabilité plaisantes montrant que le jeu ne démérite pas.

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (349)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
DébutPage précedente
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  20 
Page suivanteFin
20/20
soukichi
Alerte
Posté le 26 août 2015 à 00:07

très bon jeux graphiquement beau, scénario prennent du début a la fin sa ma fais peur est stresse a des moment paris réussis une bonne exclusivité pour ma par :)

Lire la suite...
13/20
Superdragon888
Alerte
Posté le 21 août 2017 à 19:43

Until Dawn est un jeu d'horreur dans lequel le joueur peut contrôler 8 personnages au cours du jeu. L'atmosphère dans laquelle il plonge le joueur et les graphismes du jeu lui donneront cet accueil chaleureux de la part du public. Cependant, une rejouabilité mauvaise, donc une durée de vie courte, due aux choix qui ne changent pas vraiment l'histoire déplairont aux joueurs qui recommencent les jeux plusieurs fois.

D'abord, l'ambiance de ce jeu est très bien réalisée. Nous sommes plongés dans l'angoisse, celle de se faire attaquer, de faire le mauvais choix, de tuer le personnage que l'on joue. Bien sûr, le décor y joue beaucoup, mais c'est aussi la musique qui nous fait stresser.
Avec l'angoisse, il y a aussi les jumpscares. Ils sont très nombreux (surtout au début), ce qui provoque de belles frayeurs, ce qui déplaira peut-être à certains.
Les graphismes, eux, sont beaux. Nous n'arrivons peut-être pas à un niveau exceptionnel mais l'on peut dire qu'ils sont jolis, enjolivent grandement le jeu. la direction artistique de ce jeu traduit quant à elle bien l'ambiance et le scénario. Je ne l'ai pas trouvée excellente mais elle fait quand même son travail.

En revanche, dans les points négatifs, le joueur qui recommencera plusieurs fois le jeu découvrira que au final, les choix ne changent pas grand chose. Un personnage survit, une scène 10 minutes de plus. Un personnage meurt, un scène suivante est un peu modifiée, etc. Les choix que l'on fait nous ramènent finalement sur le même scénario principal, histoire de ne pas se fouler. Alors certes, certains petits choix ont de grosses conséquences, probablement pour illustrer l'effet papillon, mais ce sont justes quelques scènes qui changent et quoi que l'on fasse, on rencontrera toujours les mêmes personnages, les mêmes choix, la même scène de fin par exemple.
L'on pourra aussi critiquer son gameplay qui devient ennuyeux dans certains passages, c'est-à-dire qu'il faut "se balader" dans certains endroits assez longtemps avec comme seules interactions l'option de cliquer sur des points lumineux.

Donc pour conclure, l'on peut dire que Until est un film d'horreur interactif. On s'amuse bien le temps de faire une partie (8 heures) et puis on le laisse au placard à cause d'une mauvaise rejouabilité et d'un gameplay redondant par moments.

Lire la suite...
12/20
warp92
Alerte
Posté le 16 oct. 2016 à 23:12

Un concept intéressant basé sur une sorte d'effet papillon. On a quand même l'impression de voir venir certaine scène a 200 bornes. Les ambiances donnent un sentiment d'immersion mais je ne saurais dire pourquoi, ce titre me laisse un peu sur ma faim. On en sort sans rien de plus. A prendre en solde car un ensemble quand même réussit.

Lire la suite...
15/20
galette9999
Alerte
Posté le 25 sept. 2015 à 14:26

Bon jeu, flippant au début mais qui perd en effet de surprise... Dommage.

Graphismes impeccables.

Rejouabilité bof bof, je m'explique : Une fois que le jeu est terminé il n'y aura plus aucun effet de surprise. Je peux garantir qu'on ne s'éclate pas à refaire 5 fois ce jeu...
Perso je le referais sans doute d'ici une année pour oublier un peu les choses.

Toutefois je le conseille car très ludique.

Lire la suite...
17/20
GrandSephiroth
Alerte
Posté le 17 sept. 2015 à 07:33

Si les exclusivités PlayStation 4 se font encore timides, la donne change avec le superbe Until Dawn, dans la droite lignée de productions Quantic Dream. Développé par Supermassive Games (qui n’avait rien fait d’exceptionnel jusque-là), il met en scène huit adolescents dans un scénario horrifique exploitant les codes des slashers dans une expérience vidéoludique très efficace. Après une magnifique introduction sous la musique O’Death qui donne un ton intense à la fois inquiétant et mystique, le véritable jeu commence un an après alors que les huit amis se retrouvent au même endroit que dans le prologue afin d’exorciser leur mésaventure et de passer un bon moment après avoir oublié tout ça. L’histoire se compose de dix chapitres dans lesquels on contrôle plusieurs fois chaque protagoniste souvent accompagné d’un ou deux autres. Chaque chapitre (dont le prologue) se termine par une séance de psychologie où un étrange personnage joué par Peter Stormare (le mafieux de Prison Break) nous fait faire des tests à la manière d’un Silent Hill Shattered Memories. Les acteurs font preuve de crédibilité en exploitant bien les clichés des films d’horreur et ont tous leur propre personnalité que l’on découvre finement selon les choix que l’on fait.

Le gameplay se veut plus proche d’un Heavy Rain que d’un Walking Dead ou que d’un Life is strange en proposant d’abord de phases d’exploration dans les pénombres de la montagne et du chalet, ainsi que de la marche plus linéaire avec pas mal de dialogues avant d’enchaîner de plus en plus de QTE nécessitant d’appuyer sur O, carré ou X pendant un court laps de temps. Il peut aussi bien s’agir d’escalader un mur que d’échapper à une menace pendant des courses poursuites assez intenses. Une jouabilité classique propose de faire nos choix et de viser avec une arme en utilisant le stick droit, tandis que la détection de mouvement permet viser en directement avec la manette et faire nos choix en bougeant ou en penchant la manette à droite ou à gauche. Si cette dernière jouabilité permet de mieux s’immerger dans l’action, il est quand même regrettable que la détection ne réponde pas toujours si bien que ça, ce qui peut parfois amener à rater une cible ou à choisir la proposition que l’on ne voulait pas. Il arrive parfois qu’on ne doive pas bouger la manette afin de ne pas se faire repérer par une menace, un mouvement un peu trop affirmé pouvant avoir des conséquences fâcheuses.

L’univers est de grande qualité et l’immersion est totale grâce à des musiques discrètes mais bien souvent angoissantes et à nombreux plans de caméra rappelant fortement les premiers Resident Evil (et notamment le Rebirth pour son esthétique) et les premiers Silent Hill. Les personnages peuvent mourir de différentes façons entre gorge transpercée par un crochet, tête éclatée à mains nues, mâchoire arrachée laissant apparaître la langue, visage arraché et bien souvent décapitation comme trophée pour la créature. La suggestion par la peur laisse alors place à de véritables scènes gores où on peut voir mourir nos persos les uns après les autres si on n’agit pas comme il faut. La relation entre les personnages est également altérée selon nos choix et nos actions. Tirer sur Ashley avec Chris l’empêchera de nous embrasser et la persuadera de ne pas nous ouvrir la porte quand on sera pourchassé par un wendigo, entraînant ainsi automatiquement notre. Le background du jeu se veut très fouillé avec de nombreux documents disséminés qu’il faudra chercher et lire afin de mieux comprendre l’histoire et de prévoir certaines de ses ficelles.

Le dernier document du jeu non sans rappeler le journal du gardien du premier Resident Evil révèle alors qu’Hannah a dû se nourrir des restes de sa sœur afin de survivre et c’est tout logiquement qu’on la retrouve en wendigo avec Josh, qui l’emmène avec elle si on a bien lu le document, devenant monstrueux à son tour lors de la scène après le générique de fin. On aurait cependant apprécié un scénario encore plus fort, où Hannah encore vivante aurait voulu se venger avec toute sa tête dans la mise en scène la plus macabre qui soit. Le jeu dispose donc d’une grande rejouabilité si l’on veut tout découvrir et voir les deux fins extrêmes, la meilleure consistant en un témoignage des survivants sous forme de gros plans individuels pendant le générique de fin. Supermassive Games a parfaitement su suivre le modèle des aventures interactives à choix multiples en créant un jeu d’une grande richesse s’imposant comme la meilleure exclusivité PS4 de son époque et un des meilleurs jeux de l’année 2015 !

Lire la suite...
16/20
HOTkillers
Alerte
Posté le 28 août 2015 à 19:54

De mon point de vue, le scénario est cliché...comme ses personnages, les graphisme pas trop au top (mais l'ambiance est cool), mais les scène sont stressante et les choix cornélien

Lire la suite...
19/20
Therippeur
Alerte
Posté le 26 août 2015 à 00:40

Très bon jeu , très bonne expérience à faire ! Une atmosphère bien présente , et les choix ont vraiment un impacte sur l'histoire et son déroulement , le jeu incite clairement à fouiner .
Les personnages attachants , l'histoire intéressante . Le fait qu'on tire notre portrait psychologique tout au long du jeu est un plus ! On assiste pas bêtement à un film interactif . On a la pression du début à la fin ! Des graphismes magnifiques , en tout cas pour les personnages . On voit bien leurs expressions d'angoisse , ou au contraire quand ils sont amusés .En bref pour moi ca a été que du bonheur sa mérite d’être fais sais fais que 8h00 sais fiable me il y'a de la re jouabilité est ces un plus ;) foncé

Lire la suite...
18/20
sackboys69
Alerte
Posté le 26 août 2015 à 09:26

Mon premier jeu du genre et l'accroche à été direct , j'étais pourtant très sceptique à l'achat de ce jeu de part son style de gameplay , mais lors des premières minutes , même des premières secondes , on est tout de suite pris dans cette histoire. La pression et la peur est vraiment présente , en 1 chapitre j'ai dû me faire surprendre bien 7 fois et la re-jouabilité à l'air vraiment présente , j'ai déjà envis de savoir ce qu'il ce serait passé dès mes premiers choix si j'avais abordé les situations d'une autre manière et en particulier un choix plutôt important dans la phase d'introduction . Pour la durée de vie je ne peut pas vous en parler sachant que je suis seulement au début du chapitre 2 après une bonne heure et demie de jeu , j'ai lu sur les forums que celle-ci tournait entre 8h et 10h mais comme je vous l'ai dis, la re-jouabilité semble bien réel . Certains diront qu'avec ce petit temps de jeu on est incapable de noter un jeu , mais je vous répondrais que lorsque l'accroche est direct , vous le pouvez.

Lire la suite...
19/20
mordred92
Alerte
Posté le 26 août 2015 à 20:18

La perfection n'existe pas mais on s'en rapproche grandement pour quiconque aime ce genre d'ambiance et de jeu! Vraiment que du bonheur! On est pris dans le jeu comme dans un bon film et rien que ça c'est un exploit! Le seul reproche étant la maniabilité au stick droit de la torche,briquet etc...c'est pas toujours précis...mais c'est vraiment un détail! Foncez !

Lire la suite...
20/20
NOCTISVERSUS13
Alerte
Posté le 26 août 2015 à 23:16

Tout simplement SUPER !!!! et pourtant je suis difficile en matière de jeux vidéos.... L'ambiance est top , j'aime ce suspense constant et surtout le petit côté philo , psychologie avec l'impact de nos choix sur nos actions !!!!

Lire la suite...
18/20
dinard92
Alerte
Posté le 26 août 2015 à 18:56

Un EXCELLENT jeu!

Des graphismes magnifiques, une histoire fascinante et des personnages attachants.
Vous ne serez pas déçu de ce superbe jeu avec de nombreux retournements et pleins d'effets de surprises.

Une ambiance digne d'un thriller dans ce chalet perdu dans les montagnes où le froid et le gel de l'hiver vous hérisse les poils!

Un gameplay basé sur vos propres choix. Chaque choix, que cela soit dans les dialogues que dans les actions, influront les relations et bien sûr le destin de nos héros préférés.

Un vrai coup de coeur malgré ma réticence des jeux d'horreur.
Ne pas hésité à l'acheter et à le garder précieusement dans votre placard, et à pouvoir y rejouer aux nombreuses possibilités que nous offre Until Dawn!

Lire la suite...
17/20
r0mss
Alerte
Posté le 26 août 2015 à 16:00

Bon jeu avec une ambiance digne d'un bon film d'horreur, des graphismes à la hauteur de sa machine, un suspense qui tiendrai en haleine n'importe qui. Ce soir je passerai une charmante soirée en sa compagnie.

Lire la suite...
8/20
Scogia
Alerte
Posté le 26 août 2015 à 03:36

UNTIL DAWN

The Descent Until Dawn est un de ces jeux "Quantic Dreamesque", développé par Supermassive Games, catalogué comme étant un survival horror interactif.
Mais qu'en est il de sa qualité ?

Graphismes/Musiques/Ambiance/Environnement
Graphiquement le jeu est un exemple de ce que la PS4 est capable d'afficher, malgré énormément de chutes de framerates, passer d'une cinématique à une phase de gameplay passe presque inaperçu, ce qui est un vrai point fort. Au niveau de l'ambiance, en revanche, le jeu est foiré tout simplement un immense couloir. Inutile donc de s'étaler sur le sujet. Vous aurez très souvent le sentiment que les développeurs ne vous laisse en aucun cas le choix sur le chemin que vous empruntez. Mais c'est là qu'intervient "L'effet Papillon" du jeu. Vous connaissez tous cette question "Le battement d'ailes d'un papillon au Brésil peut-il provoquer une tornade au Texas ?", et bien le Until Dawn respecte vraiment les choix engagé par le joueur (A l'instar d'un The Walking Dead) mais nous y reviendront.
Musicalement, l'ambiance sonore est assez réussi et respecte, globalement, les diverses situations. Le son des jumpscare et l'ambiance "horreur" est très présent et, avec un casque, il se peu que rien que grâce à la musique vous soyez vite impliqué dans le jeu. L'environnement, quand à lui, est très varié. Neige, mine, maisons abandonnés, hôpital psychiatrique, égouts, volcan, niveau de l'océan, désert, plage, Marble zone, Place Delfino. Mais tout cela est très mal orchestré.

Histoire/Jeu d'acteur
Tout d'abord je tiens à remercier l'équipe française de doublage qui à réussi encore une fois à se surpasser en nous proposant une VF plus que médiocre (Mais pas au niveau de celle de Resident Evil 6). Plus sérieusement je me dois d'applaudir Peter Stormare et Hayden Panettiere qui a eux seuls arrivent à relever le niveau pitoyable du casting.
L'histoire du film est d'un banal absolu. "Un groupe d'ami pars dans la montagne pour honorer l'anniversaire de la mort des sœurs d'un d'entre eux. Et un méchant monsieur veut les tuer".. Est-il possible de faire plus banal que ça ? Et bien non, parce que le jeu est bien plus profond que ça. Vous passerez en effet de Vendredi 13, à Saw et à The Descent en une fraction de seconde (Et les 6 premiers chapitres c'est Scream) sans vraiment comprendre pourquoi.. Sauf à la fin (Et encore). Inutile donc de rechercher un scénario puisque celui est tellement mauvais qu'il n'arrive pas lui même à correctement s’enchaîner (A la manière d'un The Walking Dead ou d'un Heavy Rain) ou carrément même a être cohérent.

Gameplay/difficulté
Les personnages sont LOURD et LENT ! C'est insupportable ! Je ne m'attend bien évidemment pas a jouer à DMC mais merde ! Je vous vois déjà venir "Oui mais t'as pas compris ils ont essayés de rendre les déplacements réaliste". NON ! Ca n'est pas justifiable !
Que dire sur le gameplay.. La Caméra est horrible, les déplacements sont lent, les QTE sont mal gérés, les interactions sont chiante, les énigmes sont inexistantes, les héros sont des Terminator quand ils tombent de 45 mètres (Par contre on se prend un petit caillou dans la jambes et on boite) et il ne faut bien évidemment pas oublier le fusils a canon scié contenant 10 balles sans besoin de recharger (Même si ça n'a aucun rapport avec le gameplay. Mais j'avais besoin de le dire). Au niveau de la difficulté il n'y aura que les choix et les QTE qui influeront votre aventure. Je n'en ai relevé aucune dans ce jeu.

Conclusion
Il m'aura fallu 6 heures et 30 minutes (Sans le DLC) pour terminer la trame principale, cela sans chercher les totems et certains indices (8h de jeu donc). Il y a bien évidemment une rejouabilité possible pour connaitre les très nombreuses fin (La mienne était pas terrible). Mais encore faut il avoir envie de remettre le CD dans sa console pour se refaire 6h30 de souffrance. Until Dawn n'est pas une réussite vous l'aurez compris mais je suis certain qu'il saura trouver un public capable de comprendre la richesse qu'il veut nous offrir et que je n'ai pas su trouver.

Lire la suite...
20/20
DunderMifflin
Alerte
Posté le 27 août 2015 à 18:10

Excellent jeu,l'ambiance est grandiose,ce jeu confirme bien que les meilleures exclues sont chez Sony. je mets 20/20 pour contrer les éventuels débiles de chez Microchiottes qui vont venir mettre des 0/20

Lire la suite...
20/20
Kutchiki99
Alerte
Posté le 26 août 2015 à 20:51

Peut-être l'exclue PS4 de l'année pour moi, ce jeu est vraiment excellent ! Un mélange de Resident Evil 1, d'un bon slasher et d'un jeu Quantic Dream pour les choix qui ont d'ailleurs un reel impact :oui:
En plus de ça le jeu est beau et les personnages attachants !

Lire la suite...
DébutPage précedente
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  20 
Page suivanteFin
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace PS4 15.00€ Amazon PS4 18.63€ Cdiscount PS4 18.63€ Rakuten PS4 19.99€ Amazon PS4 19.99€ Fnac PS4 19.99€
Marchand
Supports
Prix