CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
14.7/20
16 à 20
486
11 à 15
119
6 à 10
80
0 à 5
105
Donnez
votre avis
790 notes

Les avis les plus utiles

14/20
Ebizu
Alerte
Niveau 18
Posté le 24 nov. 2019 à 19:12

Avant de commencer à vous parler de mon ressenti sur le jeu, je précise que j'ai été obligé d'enlever un quart de mon texte, à cause de la limite des 5000 caractères.

J'ai donc été contraint d'occulter totalement la description globale du jeu, pour me concentrer uniquement sur mon avis.

Malgré les 60h que j'ai passé sur Death Stranding, il m'est difficile de noter la dernière oeuvre de Kojima, tant celle-ci souffle le chaud et le froid tout au long de l'aventure.

Tantôt ridicule dans sa façon d'expliquer et de décrire son propos, tantôt chargé d'émotions avec sa bande son et sa motion capture d'exception.

En effet, d'un côté le jeu s'avère étrangement addictif et chronophage, bien qu'ici on ne va faire quasiment qu'une seule et unique chose pendant 90% du jeu: Livrer des colis.
Les 10% restants sont constitués de séquences d'actions, à la mise en scène réussie, mais au gameplay basique et limité. Ces moments sont souvent déconnectés du reste du jeu et n'apportent pas grand chose, hormis un semblant de variété.

Toute la difficulté du jeu va résider dans votre façon d'appréhender et de parcourir l'Open World qui, contrairement à la grande majorité des jeux, n'est pas ici créée pour facilité la vie aux joueurs, mais bien au contraire pour lui poser des problèmes.

En faites, c'est aux joueurs de s'adapter au monde et non pas l'inverse.

Le gameplay n'est pas fait pour vous satisfaire, mais plutôt pour vous faire ressentir toute la difficulté d'un tel voyage.

C'est ce qui fait à la fois la force du jeu mais aussi sa faiblesse.

Sa force d'abord, car l'immersion et la sensation d'accomplissement est totale, lorsque l'on aperçoit enfin le centre de distribution, après avoir réussi à gravir un col enneigé parsemé d'embûches et d'échoués, le tout accompagné d'une belle musique, mais avec l'impossibilité de les écouter pendant nos très longues et laborieuses sessions de marches.

Ces séquences deviennent néanmoins de plus en plus faciles, grâce aux constructions et aux améliorations que vous obtiendrez au fur et à mesure de votre progression.

Ce qui m'en vient directement à parler de ses faiblesses puisque, même si l'ambiance et les panoramas sont au rendez vous, vous n'en ressentirez que plus la répétitivité et la redondance de votre quête, car vous allez passez au minimum entre 30 et 40h pour terminer l'histoire principale.

Un scénario qui, pour ce qu'il a à raconter, aurait plus eu sa place dans un long métrage de 2h30 que dans un jeu vidéo de 40h.

Car ici ce qui vous poussera à avancer, c'est bien la curiosité et le sentiment de vouloir connaître la suite de l'histoire.

Même si on ressort époustouflé par la motion capture de haute volée et la mise en scène incroyable de certaines séquences, certains passages sont parfois maladroitement racontés.

Des séquences qui sont également de qualités inégales, avec parfois des longueurs et des dialogues complètement inutiles, même si c'est sans doute volontaire de la part d' Hideo Kojima.

Le jeu veut tellement s'assurer que le joueur comprend son propos qu'il en devient par moment écœurant dans sa narration.

Même si l'intention et les thèmes abordés ici sont louables, avec une véritable prise de risque dans son gameplay, surtout pour un triple A, le jeu se perd souvent en chemin en voulant en faire trop.
Mais cette prise de risque là, il faut la saluer et l'encourager, même si elle est par moment maladroite dans son exécution.

Au final, j'ai aimé le voyage sans pour autant l'adorer, j'ai compris son propos et ses enjeux sans pour autant y adhérer totalement, la faute à un scénario trop alambiqué qui traîne inutilement en longueur.

J'ai un sentiment assez partagé après l'avoir terminé.
À mes yeux, ce n'est clairement pas un chef-d'œuvre, mais ce n'est pas non plus un mauvais jeu, loin de là.
C'est une expérience enrichissante, à travers un voyage où l'on se sent à la fois seul et connecté aux autres.

Pour moi, la legitimité de Death Stranding se situe dans le fait qu'il ne ressemble à aucun autre jeu.
Et même si cela ne fait pas pour autant de lui un produit d'exception, il vaut quand même la peine d'être jouer et terminer, non seulement pour avoir la vue d'ensemble d'une oeuvre qui reste, malgré ses défauts, une denrée rare et originale dans un univers du jeu vidéo qui est aujourd'hui extrêmement formaté et prévisible, pour plaire à la grande majorité des gens.

Lire la suite...
19/20
Lenox47
Alerte
Niveau 16
Posté le 12 nov. 2019 à 03:47

Avant de lire cet avis, comprenez que pour apprécier le jeu, il ne suffit pas de jouer 10 heures et prétendre ensuite que celui-ci est vide, que le scénario est mauvais ou que sais-je encore.

Les adeptes des MGS le savent, l'écriture de Kojima n'est pas facile d'accès, ultra-codifiée et propose généralement un ton en décalage avec l'histoire. Death Stranding n'échappe pas à la règle, mais réussi à être suffisamment lisse pour rendre son scénario très complexe bien plus accessible que les jeux habituels du studio.

Le fait est que Death Stranding n'est pas un jeu comme les autres. Les méchants ne sont pas caricaturaux, les gentils ne sont pas parfaits et les objectifs ne sont pas forcément aussi clairs qu'on le pense. Tout est à la fois riche en détails, et complexe de par la nature humaine parfaitement retranscrite dans les idées, les idéologies et les propos tenus, sans jamais tomber dans la philosophie de comptoir.

Mais là où cette œuvre se démarque véritablement, c'est qu'il ne se contente pas de nous raconter une histoire, il nous la fait vivre et nous demande de nous impliquer émotionnellement. Les personnages que vous rencontrerez, tout comme le héros que vous incarnez, sont profondément humains.

L'écriture du jeu est d'une qualité rare, que ça soit dans son scénario ou ses dialogues. Le jeu des acteurs est magistral et les environnements... magnifiques. Visuellement, le jeu place la barre très haute, que ça soit dans les graphismes ou les animations faciales (et même les animations en général). Tout est soigné, détaillé et terriblement réaliste.

Mais là où pour moi Death Stranding enfonce définitivement le clou, c'est sur le plan émotionnel. Je n'ai jamais autant pleuré devant une œuvre. Ce jeu laissera en moi une empreinte indélébile. Et que dire de la bande son tout simplement parfaite...

Kojima nous avait prévenu, Death Stranding n'est pas un simple jeu, c'est autre chose. Si vous avez envie de vivre une histoire, de prendre votre temps, de parfois être sous pression, de pleurer, de rire, alors ce jeu est fait pour vous.

Il ne s'agit pas d'un jeu pour les nerveux et les adeptes de l'action pure sans réflexion. C'est un jeu contemplatif, qui prend son temps et qui cherche à raconter quelque chose de vrai, pas simplement une aventure d'action mais bien une aventure humaine, car c'est bien plus qu'un jeu, c'est un témoignage. Death Stranding est sans aucun doute l’œuvre la plus personnelle d'Hideo Kojima et ça a été pour moi une expérience unique, parfois éprouvante, parfois plaisante, parfois frustrante.

Le jeu n'est pas exempt de défauts. La physique des véhicules est ridicule et les rares combats sont assez redondants et sans grand intérêt. On sent d'ailleurs qu'ils ne sont là que pour faire plaisir aux quelques joueurs incapables de jouer à un jeu sans avoir quelque chose à taper. Et c'est bien dommage car pour ma part, je m'en serais bien passé.

En résumé donc, j'ai terminé l'histoire principale en 51 heures et je peux dire une chose : Ce jeu est un monument. Peut-être le plus grand jeu de tous les temps (pour moi en tout cas).

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (790)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
DébutPage précedente
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  20  30  40  50 
Page suivanteFin
4/20
Starfoulila
Alerte
Niveau 6
Posté le 08 nov. 2019 à 19:21

La plus grosse déception de l'histoire du JV ?
Sans doute.
Tant de promesses non tenues, tant de hypes, tant de temps, d'investissement, de marketing et surtout d'originalité qui semblait se dégager de ce jeu tout ça pourquoi ? Pour un jeu de livraison qui ne se transcende jamais qui n'a que son "originalité" pour lui sans apporter de mécanique de gameplay intéressante, sans apporter une histoire marquante, sans apporter d'interactions avec l'environnement. Un jeu qui ne développe pas son univers et qui se contente de nous créer un nouvel open-world générique qui se permet le luxe d'être constamment ennuyant.

Un chef-d'oeuvre ? Certainement pas il ni a aucune finesse, aucune nuance. Le message du jeu nous saute au yeux des les 3 premières minutes de cinématique tant il est conformiste et creux.

Bref j'aurais put m'attarder sur des tas d'autres choses mais il vaut mieux pour ma santé mentale que je m'arrête là et que je digère ma plus grosse déception de toute ma vie de gamer...

Lire la suite...
11/20
Duralagon
Alerte
Niveau 10
Posté le 08 nov. 2019 à 11:51

On ne s'amuse pas réellement, on regarde surtout certes c'est beau, mais c'est tellement mou niveau gameplay et physique du jeu est au fraise... A trop vouloir faire réaliste, bah ça en devient totalement l'opposé.
Et le menu, désastreux, j'aurais jamais crus voir des menus aussi mal fait en 2019.

La beauté ne fait pas tout, un nom non plus.

Lire la suite...
3/20
Lapoulapou
Alerte
Niveau 5
Posté le 08 nov. 2019 à 14:31

Un mot pour désigner ce jeu : déception, vraiment.

Étant pro-s depuis la sortie de la PS2 j'attendais ce jeu comme le goat de l'histoire du JV.
Malheureusement je suis tombé de haut, de TRÈS haut.
Précommandé day-one, avec ma ps4 spéciale DS dans la poche je lance le jeu et la premier couac, c'est laid, sincèrement c'est hideux on est loin de la qualité technique des chefs-d'œuvre que nous a proposé la PS4 comme knack, the last Guardian ou même the order. C'est triste de voir ça en 2020 on revient clairement 10 ans en arrière à ce niveau là.
Je vais passer vite sur les défauts :
- Monde vide
- Autant de moments marquants qu'une tournée d'un postier de province.
- hideux techniquement
- 20 fps dans les bâtiments, moins dans les environnements extérieurs
- Jeu inutilement long
- Scénario inintéressant
- 3 ennemis qui tourne en boucle
Je pourrais citer 84 défauts de Death stranding mais je vais m'arrêter là...
La dernière œuvre d'un cinéaste raté, la consécration de sa longue descente au enfer, un destin similaire à peter molyneux, fumito ueda ou même cliff blezinski le père et le boss final des tps moderne. Mes idoles semblent condamnées à s'écrouler devant mes yeux et cela m'emplit d'une grande tristesse...

Lire la suite...
9/20
Aerixz
Alerte
Niveau 9
Posté le 09 nov. 2019 à 09:28

Franchement... Je me suis rarement fait autant chier sur un jeu.
Il est beau, les cinématiques et l'histoires sont sympas, mais c'est tout. On marche, sans aucune musique, pendant DES HEURES.

Un jeu qui mériterai 12/13 sur 20, prend des notes comme 19 ou 20 car c'est du "kojima".

Lire la suite...
12/20
spokk
Alerte
Niveau 8
Posté le 11 nov. 2019 à 08:01

On s'emmerde. c'est vide, froid, lent, long. Les PNJ sont inexpressifs, on croise personne, nos interactions sont artificielles, comme tout le reste. Les idées sont bonnes mais les couches successives d'emmerdement (traverser 200m de terrain accidenté accroupi en silence en gardant l'équilibre à cause des 200kg qu'on porte et à cause des ennemis) auront vite eu raison de ma patience.
Ca manque cruellement de substance.

Lire la suite...
12/20
Texa-
Alerte
Niveau 10
Posté le 26 nov. 2019 à 16:25

C'est compliqué de noter Death Stranding.
Je me contenterais de le résumer en disant qu'il s'agit d'un énorme gâchis. D'un potentiel quasi totalement raté.
C'est la première fois que Kojima me perd complètement, et son premier jeu dans lequel j'ai trouvé des choses fondamentalement mauvaises.

Le jeu est bourré de défauts sur lesquels on buterait si le jeu était d'un autre studio.

Sur son rythme, avec ses énormes longueurs et sa répétitivité exacerbée. Même si c'est justifié, ça n'en ôte pas moins sa présence.
Sur sa technique, avec une physique ratée.
Sur son son aspect Open World pas si ouvert qu'il veut nous le faire croire. L'agencement de la map ne nous offrant finalement que peu de possibilités et nous faisant passer par les mêmes endroits que tout le monde.
Sur sa narration qui nous répète encore et encore la même chose jusqu’à en faire un Twist alors qu'on avait déjà toutes les info pour le comprendre.
Sur son développement de personnages à base de Flashbacks qui ne nous permet pas d'avoir un attachement aussi important que si les événements se passaient en temps réels. Rendant la plupart des personnages plutôt creux.
Sur ses quelques phases d'action complètement loupées et ses boss réédités (Les rencontres avec Cliff, en dehors du changement d'environnement, sont les mêmes répétés trois fois.).

Alors oui, le concept est louable.
En dehors de ça, le jeu n'a rien de révolutionnaire, ou de jamais vu. Ce n'est ni plus ni moins qu'un jeu de gestion.
Et baser tout un jeu sur de la livraison, ce n'est pas tirer le medium vers le haut.

Alors on peut lui trouver de grandes qualités, comme la topographie de sa map dont le rendu réaliste est exceptionnel. Ou la modélisation de ses visages souvent bluffantes. Comme la DA qu'on peut trouver excellente selon les goûts. La très bonne Bande Son de Ludvig Foressell (qui devient un nom à suivre depuis MGS V)

On peut saluer le fait de vouloir proposer un jeu non violent, qui ne récompense pas le meurtre. Mais des jeux non violent, il y en a des tas. Rien que les MGS nous récompensait en nous incitant à utiliser des armes non létales comme le pistolet tranquillisant.

Kojima nous a habitué à bien mieux. C'est comme s'il s'était concentré sur un contenu concept plutôt que sur un jeu. Ce qui donne des tas de bonnes idées complètement gâchées par et un contenant à la ramasse (de part les points cités plus haut).
Alors qu'il a prouvé qu'il était possible de lier les deux, avec MGS 2 par exemple, qui en plus d'être un message d'une profondeur jamais vu était tout simplement un bon jeu.
Death Stranding quand à lui, n'est pas "un bon jeu". C'est un non-jeu.

Lire la suite...
4/20
smile-of-sun
Alerte
Niveau 10
Posté le 08 nov. 2019 à 12:11

Jeux a la jouabilité très limité, de jolie graphisme et jolie bande son qui cache malheureusement un gameplay moyen et un intérêt minable.
La note de 19/20 de JVC: c'est parce que c'est Mr kojima derriere sinon il se serait pris un 12 ou 13

Lire la suite...
17/20
Pseudo supprimé
Alerte
Niveau 1
Posté le 14 juil. 2020 à 20:46

Un Dark Souls de la marche, il tourne parfaitement en 4K sur pc avec une 2080 sans même dlss 60fps constant et rien que ça c'est un miracle. L'univers est très particulier, je ne conseille pas ce jeu aux gens dépressifs ou agités du bocal. Graphiquement c'est photoréaliste tout simplement, très impressionnant. Le gameplay est assez logique mais frustrant, c'est fait pour. Ce jeu sort de l'ordinaire c'est le moins que l'on puisse dire, il faut persister et rester calme tout en gardant le cap. Le dernier Metal Gear de Kojima m'a beaucoup déçu, celui-ci remonte le niveau.

Lire la suite...
12/20
red-gone
Alerte
Niveau 5
Posté le 04 déc. 2019 à 16:39

Malgré les 60h que j'ai passé sur Death Stranding, il m'est difficile de noter la dernière oeuvre de Kojima, tant celle-ci souffle le chaud et le froid tout au long de l'aventure.

Tantôt ridicule dans sa façon d'expliquer et de décrire son propos, tantôt chargé d'émotions avec sa bande son et sa motion capture d'exception.

En effet, d'un côté le jeu s'avère étrangement addictif et chronophage, bien qu'ici on ne va faire quasiment qu'une seule et unique chose pendant 90% du jeu: Livrer des colis.
Les 10% restants sont constitués de séquences d'actions, à la mise en scène réussie, mais au gameplay basique et limité. Ces moments sont souvent déconnectés du reste du jeu et n'apportent pas grand chose, hormis un semblant de variété.

Toute la difficulté du jeu va résider dans votre façon d'appréhender et de parcourir l'Open World qui, contrairement à la grande majorité des jeux, n'est pas ici créée pour facilité la vie aux joueurs, mais bien au contraire pour lui poser des problèmes.

En faites, c'est aux joueurs de s'adapter au monde et non pas l'inverse.

Le gameplay n'est pas fait pour vous satisfaire, mais plutôt pour vous faire ressentir toute la difficulté d'un tel voyage.

C'est ce qui fait à la fois la force du jeu mais aussi sa faiblesse.

Sa force d'abord, car l'immersion et la sensation d'accomplissement est totale, lorsque l'on aperçoit enfin le centre de distribution, après avoir réussi à gravir un col enneigé parsemé d'embûches et d'échoués, le tout accompagné d'une belle musique, mais avec l'impossibilité de les écouter pendant nos très longues et laborieuses sessions de marches.

Ces séquences deviennent néanmoins de plus en plus faciles, grâce aux constructions et aux améliorations que vous obtiendrez au fur et à mesure de votre progression.

Ce qui m'en vient directement à parler de ses faiblesses puisque, même si l'ambiance et les panoramas sont au rendez vous, vous n'en ressentirez que plus la répétitivité et la redondance de votre quête, car vous allez passez au minimum entre 30 et 40h pour terminer l'histoire principale.

Au final, j'ai aimé le voyage sans pour autant l'adorer, j'ai compris son propos et ses enjeux sans pour autant y adhérer totalement, la faute à un scénario trop alambiqué qui traîne inutilement en longueur.

J'ai un sentiment assez partagé après l'avoir terminé.
À mes yeux, ce n'est clairement pas un chef-d'œuvre, mais ce n'est pas non plus un mauvais jeu, loin de là.
C'est une expérience enrichissante, à travers un voyage où l'on se sent à la fois seul et connecté aux autres.

Lire la suite...
6/20
scarface6938
Alerte
Niveau 2
Posté le 09 nov. 2019 à 10:37

merci JVC de m'avoir fait perdre mon argent. dernière fois que je fais confiance en vos notes.
le jeu est fade, frustrant, pas intéressant.
il est certes beau mais pas impressionnant non plus.
si le renouveau du jeux vidéo est la, alors je préfère arrêter de jouer.

Lire la suite...
12/20
Alextrekforever
Alerte
Niveau 1
Posté le 27 nov. 2019 à 22:23

Le jeu est beau,le scénario est plutôt bien foutu.
Un peu compliqué au depart à comprendre puis cela s eclaire tout doucement.
Le gros défaut du jeu à mon goût est le game play.
Les déplacements à pied et en véhicule laborieux.(les petits rochers a franchir........... 💀)
Les menus très chiant à utiliser, à comprendre le fonctionnement.
Je suis bientôt à la fin, j ai abandonné les livraisons standard et me contente de l histoire.
Une fois finit je sors le jeu de la console, le range dans sa boite...... Et je l oubli au milieu de mes autres jeu...

Lire la suite...
12/20
Pseudo supprimé
Alerte
Niveau 4
Posté le 15 nov. 2019 à 17:47

Je ne vais pas parler du jeu en lui-même vu les torrents d’écris ici et là déjà poster mais juste un petit avis bref et hors premières impressions.
Je pense que le jeu comme son auteur sont extrêmement surcotés, je ne dis pas que le jeu est mauvais loin de là mais c’est vraiment un AAA pour finalement un marché de niche.
Je vois déjà les hordes de kojifans rager mais en réalité et objectivement les promesses de révolutions ne sont pas tenues.
Reste un univers intéressant sur le papier mais qui n’arrive jamais à captiver sur la forme.
Et cette fameuse forme aura eu raison du fond car après une quinzaine d’heures soit plus que beaucoup de jeux solos dans leur totalité, je ne pense pas y revenir.

Lire la suite...
3/20
XboxIsBetter
Alerte
Niveau 7
Posté le 08 nov. 2019 à 13:40

Death Stranding est juste un simulateur de livraison, ont nous avais promis un Open-World immense et dangereux alors que la plupart du temps nous livrons que des colis, les phrases sont ridicules et le boss de fin montre l'arnaque qu'est Death Stranding.

A Hideo Kojima Deception.

Lire la suite...
5/20
Pseudo supprimé
Alerte
Niveau 6
Posté le 08 nov. 2019 à 12:27

Hummm que dire.. S'il n'y avait pas le nom KOJIMA, la note serait elle la même ? Bien sur que non
Le jeu est joli, les cinématiques sont superbes... mais le jeu est tellement chiant.
Les décors sont vides, le gameplay est ultra répétitif et sans intérêt. Bref pour moi un jeu doit être plaisant, fun, etc ... tout ce que n'est pas Death Stranding

Lire la suite...
17/20
SubotaiNier
Alerte
Niveau 2
Posté le 09 nov. 2019 à 19:39

J'ai pas pour habitude de poster.
Actuellement au chapitre 3. 13h de jeu.
Je joue le soir, en difficile, au casque, pas d'élément pertubateurs autour.

Je suis complètement dedans, sous le charme, happé par ce jeu.
Je comprends les critiques mais ce qui est chiant pour certains peut s'avérer bien pour d'autres.

La musique, le charisme des personnages, l'univers dépeint, la composante risque / gain, le système de livraison ne m'ennuie pas je prends mon temps.

Je ne suis pas fan de MGS, les effets d'annonce ne m'intéressent pas.
DS promettaut quelques chose de différent et je ne pense pas qu'il ait menti sur ce point là.

Alors je ne pige pas les gens qui achètent les yeux fermés et viennent après déverser leur haine sur le fofo, j'y ai fait un tour c'est grave.

J'ai pris le jeu pour ce qu'il proposait et pas pour autre chose.

C'est un goty pour moi.

Bisous

Lire la suite...
DébutPage précedente
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  20  30  40  50 
Page suivanteFin