CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Test high tech Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...
4.5
Samsung Galaxy Z Fold 4
Cdiscount
1.696,99 €Livraison gratuite
Fnac Marketplace
1.715,99 €Livraison gratuite
Cdiscount
1.725,40 €Livraison 10,00 €
Cdiscount
1.882,20 €Livraison 4,99 €
Cdiscount
1.882,20 €Livraison 4,99 €
Fnac
1.919,00 €Retrait en magasin
Profil de akazan,  Jeuxvideo.com
akazan - Rédaction jeuxvideo.com

Le nouveau smartphone pliant de Samsung, le Galaxy Z Fold4, se présente comme une évolution timide de son prédécesseur, mais en conserve les qualités. Notre test vous dit tout sur notre expérience avec ce nouveau terminal 5G haut de gamme.

Sommaire

  • Samsung Galaxy Z Fold4 : la fiche technique
  • Prise en main : un papillon de lumière
  • L’embarras du choix côté écrans
  • Performances : Qualcomm aux commandes
  • Une interface logicielle inventive
  • Une partie photo qui lorgne sur le Galaxy S22+
  • Une autonomie qui se plie à nos exigences

Même si de plus en plus de constructeurs s’engouffrent dans la brèche depuis l’année dernière, force est de constater que le marché des smartphones pliants reste, aujourd’hui, une niche. Bien que l'on puisse reconnaître que d’intenses efforts ont été faits, notamment par Samsung, pionnier du secteur, il reste encore bien souvent difficile de justifier l’usage d’un terminal tel que le Galaxy Z Fold4 au quotidien. Cela n’empêche pas de constater les qualités du nouveau modèle récemment sorti chez le constructeur sud-coréen. Alors, que pensons-nous du Samsung Galaxy Z Fold4 ? On vous dit tout.

Samsung Galaxy Z Fold4 : la fiche technique

Samsung Galaxy Z Fold4
Taille d'écran6,2 pouces (extérieur) / 7,6 pouces (intérieur)
Type d'écranSuper AMOLED / Super AMOLED LTPO
Définition d'écran2316 x 904 pixels / 2176 x 1812 pixels
Taux de rafraichissement48-120 Hz / 1-120 Hz
SoCQualcomm Snapdragon 8+ Gen 1
Mémoire vive12 Go
Stockage256 Go / 512 Go / 1 To
Batterie4400 mAh
Charge rapide25W en filaire / 10W sans fil
Connectivité5G / WiFi 6E / BT 5.2
Capteurs photo principaux50 Mpx + 12 Mpx + 10 Mpx
Capteur photo secondaire10 Mpx
ÉtanchéitéOui (IPx8)
Dimensions155,1 x 130,1 x 6,3 mm (déplié)
Poids263 grammes
PrixA partir de 1799€

Achetez le Galaxy Z Fold 4 sur Amazon

Prise en main : un papillon de lumière

Le Galaxy Z Fold4 de Samsung, tout comme les précédents modèles de terminaux de cette gamme, peut se découvrir de deux manières différentes. La première, c’est à travers son écran externe de 6,2 pouces, visible lorsque le terminal est fermé. Dans cette configuration, on se retrouve face à un smartphone très épais, mais à la prise en main plutôt aisée à une main, notamment grâce à un ratio de 23,1:9 plutôt original sur smartphone.

Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...

La charnière prend énormément de place sur le côté gauche de l’appareil et c’est sans surprise qu’aucun bouton n’y est présent. À droite, en revanche, on trouve à la fois la trappe de la carte SIM, le bouton d’allumage qui cache un lecteur d’empreinte digitale et le bouton de réglage du son. Sur la tranche haute se trouve un haut-parleur, sur la tranche basse un second haut-parleur et le port USB-C de l’appareil.

Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...

Deuxième découverte, une fois le smartphone déplié tel un papillon de lumière (si vous avez la référence, bravo). L’écran de 6,2 pouces disparaît pour laisser place à une surface tactile de 7,6 pouces. La magie Samsung, c’est que la configuration des tranches de l’appareil ne change pas.

Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...

En revanche, l’ergonomie, elle, évolue, et dans cette configuration, il est possible que vous utilisiez un autre doigt pour activer la reconnaissance d’empreinte digitale : de notre côté, c’est l’index de la main gauche qui est utilisé lorsque le smartphone est fermé, tandis que lorsque le terminal est ouvert, on utilise le pouce de la main droite. Pour plus de confort, il peut s’avérer utile de paramétrer différents doigts dès le départ.

Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...

En soi, le design du Galaxy Z Fold4 évolue peu par rapport à celui du Galaxy Z Fold3. La charnière s’est légèrement affinée et Samsung semble avoir cherché à mieux équilibrer le poids de son appareil lorsqu’il est ouvert. Reste qu’il pèse tout de même 263 grammes : c’est mieux que les 271 grammes du Galaxy Z Fold3, mais quand même.

Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...

La coque arrière en aluminium brossé laisse apparaître des capteurs photo proéminents qui empêchent clairement de poser le smartphone à plat lorsqu’il est fermé. Pour plus de stabilité, vous pouvez le poser avec l’écran contre la table, mais c’est nettement moins pratique pour lire les notifications.

L’embarras du choix côté écrans

Cela ne vous surprendra pas d’apprendre que le Samsung Galaxy Z Fold4 dispose de deux écrans : d’abord parce que c’est tout le concept du smartphone, ensuite parce qu’on en a parlé plus haut.

Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...

Le premier écran avec lequel on est confronté est le modèle de 6,2 pouces au format 23,1:9 qui se trouve en façade. Il s’agit d’une dalle Super AMOLED au taux de rafraîchissement adaptatif de 48 à 120 Hz. Il affiche une définition HD+ de 2316 x 904 pixels et c’est donc lui qui offre l’expérience la plus classique. Sa réactivité et sa luminosité sont de très bonne qualité et cet écran ne nous a posé aucun souci lorsque nous avons décidé de le prioriser durant nos différents usages. Son format peut cependant dérouter lorsque l’on est habitué à un smartphone plus classique.

Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...

Bien évidemment, ce qui intéresse surtout, c’est l’écran interne de 7,6 pouces. Comme pour l’écran externe, il s’agit de la même taille que pour le Galaxy Z Fold3, mais le ratio change pour passer de 5:4 à 6:5. La dalle Super AMOLED affiche une définition de 2176 x 1812 pixels qui correspond à du QXGA+ et son taux de rafraîchissement adaptatif peut aller de 1 à 120 Hz.

Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...

Là aussi, pas grand-chose à dire concernant la qualité d’affichage globale : Samsung maîtrise son sujet et propose quelques réglages logiciels qui permettent d’affiner l’affichage en fonction de vos envies. Cela ne veut pas dire que le constructeur a réussi à gommer tous les défauts présents sur le précédent modèle de cette gamme : on constate toujours que la pliure située au centre de la dalle flexible est encore très visible, y compris lorsque le smartphone est de face avec une luminosité maximale affichée.

Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...

C’est un détail pour certains, mais pour d’autres, cela peut obnubiler à l’usage de ne pas avoir un écran « net ». Par ailleurs, le film positionné sur l’écran accroche énormément les traces de doigts et plus il y a de surface, plus il y en a : préparez la chiffonnette !

Performances : Qualcomm aux commandes

Comme pour le Samsung Galaxy Z Fold3, le constructeur sud-coréen fait confiance à Qualcomm pour assurer les performances de son Galaxy Z Fold4. Sans grande surprise, on trouve ici un SoC Snapdragon 8+ Gen 1 et il aurait été difficile d’imaginer trouver un autre processeur dans le terminal. 12 Go de RAM viennent l’épauler dans sa quête de performance.

Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...

Les benchmarks réalisés sur le smartphone mettent en avant de très bonnes performances, qui ont cependant tendance à varier en fonction de l’écran utilisé. Nous avons réalisé le même test 3D Mark sur l’écran interne et l’écran externe et sans surprise, le résultat n’est pas tout à fait le même.

Bench 3DMark réalisé avec le smartphone fermé

Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...

Le même test avec l'écran central ouvert

Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...

On constate aussi que le Samsung Galaxy Z Fold4 n’échappe pas à la montée en température qui est, hélas, inévitable avec un Qualcomm Snapdragon 8+ Gen 1. Les résultats restent tout de même mieux maîtrisés qu’avec le Snapdragon 8 Gen 1.

Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...

En pratique, le smartphone de Samsung s’en sort parfaitement. Nous l’avons utilisé pour jouer à Call of Duty Mobile, Genshin Impact ou encore Fallout Shelter et nous n’avons jamais subi aucun ralentissement. Le confort est de mise à la fois sur l’écran extérieur et l’écran intérieur, puisque la plupart des applications s’adaptent comme il faut. Un excellent point.

Une interface logicielle inventive

Le terminal de Samsung est équipé d’Android 12, mais aussi, bien sûr, de One UI 4.1.1, l’interface développée par le constructeur. On retrouve donc des bases connues et notamment présentes au sein de la gamme Galaxy S22, mais aussi des variantes qui permettent au système de s’adapter au double écran.

Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...

Ainsi, lorsqu’on utilise l’écran central, l’interface s’élargit et laisse généralement place à deux colonnes dans les menus. Cela donne forcément un petit côté tablette à ce terminal pliant. Par ailleurs, lorsque le smartphone est ouvert en grand, Samsung propose une sorte de barre des tâches qui n’est pas sans rappeler ce que propose son interface Dex présente sur ses tablettes Galaxy Tab. Une proposition qui fait mouche et qui améliore le confort à l’usage.

Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...

Enfin, l’interface de One UI 4.1.1 permet de profiter confortablement du multitâche. Là aussi, difficile de ne pas penser à Dex, et c’est un compliment.

Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...

Une partie photo qui lorgne sur le Galaxy S22+

Pour ce qui est des capteurs photo qui équipent le Samsung Galaxy Z Fold4, on trouve une proposition proche de celle du Samsung Galaxy S22+ :

  • Un capteur principal de 50 mégapixels,
  • Un ultra grand-angle de 12 mégapixels,
  • Un téléobjectif de 10 mégapixels.

Par rapport au Galaxy Z Fold3 et à sa proposition nettement plus timide, ce nouveau modèle muscle son jeu. Et c’est une très bonne chose.

De jour, le terminal donne de bons résultats sur ses différents capteurs, même si l’on peut régulièrement remarquer quelques difficultés en matière de netteté sur l’ultra grand-angle. Le capteur principal est celui qui s’en sort le mieux dans tous les cas.

Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...

Le zoom numérique monte jusqu’à x30, mais comme d’habitude, difficile d’imaginer exploiter le résultat d’une quelconque façon.

En bonus, en 30x, cadrer un sujet est très compliqué.

Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...

De nuit, les résultats sont également convaincants. Il est possible d’activer ou pas le mode nuit proposé au sein de One UI 4.1. : lorsqu’on choisit de le faire, la luminosité est optimisée, mais on note tout de même une petite perte de détails. Le téléobjectif manque un peu de précision de nuit, et le capteur principal s’en sort particulièrement bien.

Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...

En haut sans le mode nuit, en bas, avec.

Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...

Pour ce qui est des selfies, on trouve un capteur de 10 mégapixels qui s’utilise lorsque le smartphone est fermé. Le mode portrait permet de profiter d’un bel effet bokeh et le piqué est très bon.

Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...Test : le Samsung Galaxy Z Fold4 frôle la perfection, mais...

Le capteur frontal de 4 mégapixels qui s’active lorsque l’écran pliable est ouvert donne quant à lui des résultats nettement moins bons en photo, mais son usage est principalement pensé pour la vidéo, on peut donc l’excuser.

Une autonomie qui se plie à nos exigences

Le Samsung Galaxy Z Fold4 est doté d’une batterie d’une capacité typique de 4400 mAh qui tient la route, mais qui peut difficilement proposer une autonomie longue durée lorsque l’on utilise le smartphone principalement ouvert. En sollicitant principalement l’écran central du smartphone dans une utilisation standard, c’est-à-dire en mélangeant un peu tous les types d’applications, le terminal a tenu environ 12 heures avant de passer sous la barre des 10% de batterie.

En misant davantage sur l’écran en façade pour répondre aux mails et regarder des vidéos, nous avons pu prolonger l’autonomie de quelques heures supplémentaires. Cependant, dans tous les cas, le terminal n’a pas tenu la charge plus de 16 heures avant de solliciter une recharge.

Et la recharge, comme toujours chez Samsung, est à vos frais. Peu importe que vous déboursiez 1800 euros pour votre Galaxy Z Fold4, vous n’avez pas de chargeur fourni dans la boîte : seul un câble USB-C est fourni dans la boîte. De toute façon, avec une charge rapide filaire limitée à 25W, n’importe quel chargeur tiers peut faire l’affaire pour recharger l’appareil entièrement en environ 1h20. Vous pouvez aussi opter pour la charge sans fil 10W si vous le désirez, mais elle n’est pas plus véloce.

Achetez le Galaxy Z Fold 4 sur Amazon

Conclusion

Points forts

  • Une belle qualité d'écran
  • Une puissance de haut niveau
  • Une partie photo revue à la hausse
  • Une interface agréable à utiliser

Points faibles

  • Une pliure encore très marquée
  • Une autonomie plutôt limitée
  • Une charge lente (et sans chargeur inclus
  • Manque d'innovations par rapport au Galaxy Z Fold3

Note de la rédaction

Le Samsung Galaxy Z Fold4 est une évolution douce, très douce, sans doute un peu trop douce, du Samsung Galaxy Z Fold3. Les changements sont relativement mineurs, mais on apprécie tout de même la mise à niveau significative de la partie photo et la présence de l’un des SoC les plus puissants du moment. On ne peut pas nier qu’il s’agit d’un smartphone performant qui cherche à aller au bout de ses idées et finalement, c’est surtout une question de goût et d’usage (en plus de la question budgétaire !) qui peut venir freiner l’intérêt que l’on peut avoir pour un terminal qui, s’il est de moins en moins unique en son genre, a tout de même de quoi laisser encore songeur. Si vous avez envie de tenter l’expérience du smartphone pliable aux formes généreuses, il s’agit sans aucun doute d’un excellent choix.

Cette page contient des liens affiliés vers certains produits que JV a sélectionnés pour vous. Chaque achat que vous faites en cliquant sur un de ces liens ne vous coûtera pas plus cher, mais l'e-commerçant nous reversera une commission. En savoir plus.
Nos derniers tests High-Tech
Test de la GameSir X2 Pro : la manette qui transforme un smartphone en Xbox portable
4.5 GameSir
Test de l’iPhone 14 : vraiment une copie de l’iPhone 13 ?
4.5 Apple
Test : 3 semaines avec le volant Logitech G Pro Wheel pour PC, PS5 et Xbox Series et j'ai pris une claque
5 Logitech
Test : l'iPhone 14 Pro vaut-il son prix ? Il n'y a qu'Apple pour faire ça !
5 Apple
Le nouveau clavier Vigor GK50 Low Profile TKL de MSI est l'un des meilleurs rapport qualité-prix du moment
4 MSI
Dernières news hardware
Tapez n'importe quel texte et cette IA en fera une vidéo Il y a 23 heures
Un des gros atouts des AirPods Pro 2 arrive aussi sur les AirPods Pro 1 ! Il y a 24 heures
Comment l’Intelligence Artificielle pourrait nous aider à échapper aux catastrophes naturelles Hier, 17:05
Fermeture de Stadia : les développeurs furieux contre Google Hier, 16:40
Dernières news bon plan
Casque gaming Sony : les Inzone sont en promo juste avant le Prime Day ! Il y a 6 heures
Prix cassé sur l'une des meilleures TV OLED du monde : la LG 55 C2 passe à 1199€ ! Il y a 7 heures
LEGO retourne dans le futur avec la DeLorean qui est enfin de retour en stock ! Il y a 9 heures
Votre PS5 se porte clairement mieux avec ce SSD 1 To en promo Il y a 22 heures
Comparatifs et guides d'achat
Quel smartphone choisir en 2022 ? Comparatif des meilleurs smartphones 18 sept., 16:04
Quel premier smartphone pour un collégien ? 04 sept., 14:10
Comparatif des meilleurs climatiseurs mobiles 10 juil., 13:00
Quelles sont les meilleures TV 4K du moment ? Notre guide 20 juin, 18:05
PS5 : les meilleurs SSD compatibles pour augmenter le stockage et lancer ses jeux 17 juin, 17:43
La vidéo du moment