Menu
Créer un contenu
Test high tech Test du manche VelocityOne Flight Système : La simulation de vol enfin sur consoles
4
Par Dopamine -
Turtle Beach VelocityOne Flight
Amazon
379,99 €Livraison gratuite
Fnac
379,99 €Retrait en magasin
Conforama
438,51 €Retrait en magasin
Darty
470,57 €Retrait en magasin

Turtle Beach n’était pas attendu sur le créneau des périphériques de vol. Mais avec le succès de Flight Simulator et son arrivée sur consoles, il était normal que les appétits soient aiguisés pour donner aux amateurs de simulation aérienne des outils adaptés pour le vol virtuel. L’engin est imposant, il vous propose un manche civil, ainsi qu’une gestion complète des systèmes moteurs. En route pour la check list !

Sommaire

  • Présentation et caractéristiques du Turtle Beach VelocityOne Flight
  • Un "Yoke" taillé pour Flight Simulator ?
  • Un avion dans le salon
  • Un grand nombre de fonctions pour la simulation
  • Un manche pour PC, mais surtout pour l'écosystème Xbox Series

Présentation et caractéristiques du Turtle Beach VelocityOne Flight

Dans le domaine de la simulation de vol, il y a deux grandes familles : le militaire et le civil. Si les militaires n'ont "que" des Stick (un manche), les civils ont le choix. Les airbus, par exemple ont des sticks, mais les avions privés et autres Boeing possèdent des Yoke (un manche en Y). Le VelocityOne Flight est donc un Yoke qui vous propose une solution presque complète se déclinant en deux modules. La base avec un manche et des voyants d'état, ainsi qu'un module de gestion des systèmes moteurs. Turtle Beach a fait le choix de se passer de palonnier, ce qui est cohérent dans la mesure où le public visé semble être celui des primo accédants à la simulation via les Xbox Series.

Spécifications
CompatibilitéXbox Series, PC Windows
Type de connexionUSB filaire
Boutons d’action 18 + 4 manettes des gaz + trois tirettes
Ecran TactileNon
Retour de forceNon
VibrationsNon
BatterieNon
Poids2,6Kg (avec ensemble manette des gaz)

Acheter le VelocityOne Flight chez Amazon

Un "Yoke" taillé pour Flight Simulator ?

Test du manche VelocityOne Flight Système : La simulation de vol enfin sur consoles

Faisons d’abord le tour de la boîte, comme nous le ferions autour de la machine avant un décollage. L’imposante caisse du VelocityOne Flight contient le manche pré-monté en deux parties. L’assemblage est d’une simplicité enfantine, le montage et les branchements faciles. La longueur du câble USB (2m) prévue pour aller vers la console ou le PC montre qu’il a été pensé aussi bien pour ceux qui volent dans leur salon que dans une configuration dédiée. Un marquage de couleur permet de ne pas se tromper dans le câblage.

Test du manche VelocityOne Flight Système : La simulation de vol enfin sur consoles

On trouve également toute une série de stickers afin de renommer les boutons selon ses envies et de reconfigurer également tous les voyants d’état à l’envie (nous y reviendrons). Dans un autre sachet, se retrouvent des capuchons de manettes afin d’adapter ces dernières au type d’appareil que vous utiliserez le plus. Ce souci de versatilité est une excellente initiative de la part de la marque et on apprécie le fait qu'elle pense aussi bien aux amateurs éclairés qu’aux débutants. L’échange des capuchons ne pose aucun problème, c’est facile et cela permet d’évaluer le niveau de finition de l’objet. Il est globalement correct avec un rendu tout de même très plastique.

Test du manche VelocityOne Flight Système : La simulation de vol enfin sur consolesTest du manche VelocityOne Flight Système : La simulation de vol enfin sur consolesTest du manche VelocityOne Flight Système : La simulation de vol enfin sur consoles

Les tiges des manettes de gaz sont fines et ne respirent pas la robustesse. La résistance ressentie à leur manipulation est assez légère. C’est suffisant pour l’usage qui doit en être fait (personne ne va faire un travail de force avec), mais on sent très clairement que les coûts ont été contenus de ce côté. Les commandes de gaz, pas d’hélice et de richesse juste en dessous (conformes à la plupart des utilisations en vol privé léger) sont du même tonneau.

La roue de trim est robuste, au contraire des tiges de gaz très fines

Test du manche VelocityOne Flight Système : La simulation de vol enfin sur consolesTest du manche VelocityOne Flight Système : La simulation de vol enfin sur consolesTest du manche VelocityOne Flight Système : La simulation de vol enfin sur consoles

Un avion dans le salon

Le manche, en revanche, respire la qualité. Sans céder aux sirènes du tout métal (cher au concurrent plus haut de gamme Thrustmaster), les plastiques sont agréables et surtout très ergonomiques. L’ensemble tombe parfaitement dans les mains et répond avec vélocité aux sollicitations du pilote du dimanche. Trop même pour ce qui concerne le palonnier, malheureusement émulé avec des gâchettes (nous y reviendrons). La roue de trim est quant à elle parfaite. Pour savoir où vous en êtes, un écran LCD vous informe sur votre mode de contrôle (Xbox / PC) et le type d’avion que vous avez choisi.

Juste à côté, les boutons du pad Xbox, ainsi que le logo de la marque rappellent une fois de plus que l’engin est utilisable sur console. Mais pour cela, il faut tout de même le fixer correctement. Bien sûr, vous pouvez installer les patins antidérapants et rester très calme sur le matériel pour qu’il ne bouge pas. Mais il vaut mieux le fixer solidement et utiliser l’ingénieux système qui se cache sous le capot supérieur.

Ce dernier contient la clef (Allen) qui permet d’assurer le serrage de deux tiges en « L » qui vont dépasser sous la base du manche. Elles vont venir se pincer sur une table ou un support dont l’épaisseur peut aller jusqu’à 6,5 cm. Autant dire que cela ira presque partout. Le capot est très facilement mis en place et retiré, car il n’est verrouillé que par des aimants. C’est simple, efficace et cela rend le salon à sa destination première cinq minutes avant que les invités arrivent… Pour ceux qui veulent se faire un cockpit plus pro, la visserie et les orifices sont prévus pour que tout soit fixé sur des supports personnalisés. On pourrait aussi souhaiter que des gabarits soient proposés pour que vous sachiez exactement à quel endroit il faut percer les trous de vos supports. Pour le moment, vous devrez vous débrouiller tout seuls.

Le système de fixation est simple discret et efficace

Test du manche VelocityOne Flight Système : La simulation de vol enfin sur consolesTest du manche VelocityOne Flight Système : La simulation de vol enfin sur consoles

Un grand nombre de fonctions pour la simulation

Avec 18 boutons, deux sélecteurs à 8 positions et deux autres placés juste en dessous avec les mêmes possibilités vous avez de quoi être en mode HOTAS (Hands On Throttle And Stick). C’est à dire garder les mains sur les commandes sans rien avoir à faire au niveau du clavier. C’est le but, puisque les utilisateurs de consoles utilisent rarement ce type de périphérique. Un poster fourni vous permet de vous y retrouver pour connaître toutes les fonctions affectées à chaque commande.

Test du manche VelocityOne Flight Système : La simulation de vol enfin sur consolesTest du manche VelocityOne Flight Système : La simulation de vol enfin sur consoles

Vous pouvez évidemment réaffecter les touches à votre guise dans le menu de Microsoft Flight Simulator , mais le procédé est assez long et fastidieux. On peut ici regretter que sur PC au moins, Turtle Beach ne fournisse pas un outil logiciel pour gérer des pré configurations ainsi que les voyants d’état qui se trouvent sur la console centrale. Le seul qui est mis à disposition ne permet « que » de mettre à jour le firmware. C’est déjà ça, mais cela ne résout pas un problème qui reste pénible : les voyants d’état ne fonctionnent pas. Vous pouvez en choisir la couleur, mais ils restent pour le moment invariablement allumés. Turtle Beach annonce que le souci sera réglé avec une prochaine mise à jour, mais en attendant, tous ces avertisseurs restent inutiles. Dommage.

On peut choisir la couleur des voyants d'état, mais pour le moment, ils restent invariablement allumés

Test du manche VelocityOne Flight Système : La simulation de vol enfin sur consoles

L’écran central vient assumer la configuration actuelle du joystick (Xbox, PC, mono ou multi moteurs) et propose même un chronomètre bien pratique pour le vol à vue. Cet écran pourrait sans doute être encore mieux mis à profit pour afficher d’autres informations sur le vol. A creuser pour de prochaines mises à jour ?

Test du manche VelocityOne Flight Système : La simulation de vol enfin sur consoles

Un manche pour PC, mais surtout pour l'écosystème Xbox Series

Tout ce descriptif est bien joli, mais qu’est ce que ça donne en vol ? Et bien tout d’abord une très bonne surprise au niveau du trim. Voler devient un véritable plaisir lorsque l’assiette est facilement et précisément ajustée grâce à cette roue qui propose une résistance et une fluidité tout à fait remarquable. Sur le manche lui-même, toutes les commandes tombent facilement sous les doigts. S’il faudra un peu d’usage avant d’être totalement à l’aise, on peut finir par se passer de clavier si on est un utilisateur de Xbox Series S ou X. Cela tombe bien, c’est sans doute un des objectifs principaux du fabricant en proposant ce périphérique.

Le palonnier est simulé grâce aux gâchettes qui sont placées naturellement sous les index. Leur sensibilité est trop élevée en réglage par défaut et il vous faudra aller pondérer les courbes de réponse dans les menus de Flight Simulator. Le problème est donc rapidement réglé avec la production d’Assomo.

Les gâchettes LT et RT qui tombent sous les index servent à émuler le palonnier

Test du manche VelocityOne Flight Système : La simulation de vol enfin sur consoles

Pas de soucis aux ailerons, les transitions sont souples et agréables. On ne peut en revanche pas en dire autant au niveau de la profondeur qui accroche un peu sur les mouvements fins proches de la position neutre. Rien de rédhibitoire et un défaut qui pourrait s’estomper avec le temps, mais cela révèle que la tringlerie utilise des ressorts et des éléments en plastique, plutôt que des engrenages métalliques. Une impression qui se confirme après démontage rapide (11 vis) et facile. Le retour au neutre en lâchant le manche le démontre également, avec un débattement qui n’est pas amorti immédiatement. Encore une fois, c’est loin d’être un défaut majeur, mais cela diminue le sentiment d’avoir de la qualité en mains. Le démontage nous aura également appris qu'il est possible d'inspecter (et donc de réparer le cas échéant) assez facilement le VelocityOneFlight.

C'est confirmé, ce sont bien des ressorts qui assurent une résistance linéaire et le retour au neutre

Test du manche VelocityOne Flight Système : La simulation de vol enfin sur consoles

Faute de concurrence directe sur console, le VelocityOne Flight se place comme une option très intéressante pour qui souhaite une expérience agréable sur Flight Simulator. C’est en tout cas une belle manière de mettre un pied dans la simulation de vol, avant de s’équiper de façon plus pointue encore.

Acheter le VelocityOne Flight chez Amazon

Conclusion

Points forts

  • Un objet ambitieux et imposant
  • Quatre manches de gaz
  • L’écran LCD
  • L’ergonomie du manche
  • Les systèmes de fixation
  • Le trim vraiment excellent
  • Les accessoires supplémentaires pour les gaz
  • Les stickers pour identifier facilement les fonctions

Points faibles

  • Le prix en l’absence de vrai palonnier
  • Le retour au neutre des ressorts qui fait un peu cheap
  • Les manettes des gaz trop molles
  • La profondeur qui « colle » un peu

Note de la rédaction

Turtle beach fait ici une assez belle entrée dans le monde de la simulation. Un succès d’ailleurs, si l’on se fie aux ventes qui ont rapidement mis l’objet en rupture sur toutes les plateformes. C’est l’avantage d’être le premier à proposer un périphérique dédié à Flight Simulator sur console. On peut lui reprocher de manquer de finition sur le plan logiciel, d’avoir un ressenti moins qualitatif que la concurrence en vol, mais pas de manquer de générosité. A côté d’un TCA Yoke pack Boeing (Thrustmaster) le tarif est bien moins salé pour de plus larges possibilités (sur le plan des fonctions). On est en revanche plus cher que la plupart des solutions de Logitech et aussi largement au-dessus d’un pack Airbus à nouveau chez Thrustmaster (qui certes propose un stick et non un manche). Avec un palonnier compris dans cette offre à 380€ (le prix a augmenté en raison de la pénurie et les quantités sont limitées) Turtle Beach aurait fait un gros coup ! Sans ce plus, le Velocity Flight One reste à conseiller principalement aux primo accédants à la simulation sur consoles Xbox qui veulent augmenter significativement le plaisir du vol virtuel. Les utilisateurs PC iront sans doute se tourner vers des solutions peut-être plus onéreuses, mais aussi plus pérennes et qualitatives.
Cette page contient des liens affiliés vers certains produits que JV a sélectionnés pour vous. Chaque achat que vous faites en cliquant sur un de ces liens ne vous coûtera pas plus cher, mais l'e-commerçant nous reversera une commission. En savoir plus.
PC Xbox Series Asobo Studio Simulation de vol Avions
Nos derniers tests High-Tech
Test Huawei Mateview GT : un écran ultrawide parfait pour jouer et pour travailler sur PC
4.5
Huawei
Test du smartphone Sony Xperia 5 III : petit, mais costaud
4
Sony
Test de la Nacon MG-X : une bonne manette pour jouer au Game Pass sur smartphone ?
3
Nacon
Test du Realme GT Neo 2 : un très bon smartphone Android sous la barre des 400€
4
Realme
Test de la chaise Recaro Exo FX : prestation haut de gamme pour jouer pendant des heures
4.5
Recaro
Dernières news hardware
PS5 : avoir une console directement sortie des usines Sony ? C'est possible ! 18 janv., 12:00
L'OLED sur iPad se précise... mais pas pour tout de suite 18 janv., 11:49
La RTX 3090 Ti n’arrivera sans doute pas tout de suite 17 janv., 12:09
Apple veut vous forcer à passer à iOS 15 ! 14 janv., 17:20
Comparatifs et guides d'achat
Comparatif des meilleures manettes compatibles PC Il y a 23 heures
Comparatif des meilleurs PC portables gamer 21 janv., 15:00
Comparatif des meilleures TV 4K 55 pouces 20 janv., 17:09
Comparatif des meilleures manettes Nintendo Switch et Joy Con 18 janv., 16:50
Comparatif des meilleurs écouteurs sans fil et bluetooth 15 janv., 11:40
Quel casque Bluetooth choisir ? 15 nov. 2021, 15:41