Menu
Shinobi X
  • Saturn
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Shinobi X sur Saturn /

Test du jeu Shinobi X sur Saturn

Shinobi X
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de danabnormal
L'avis de danabnormal
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 mars 2012 à 15:23:52
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.5/20
Test : Shinobi X
Saturn
Partager sur :

Après une trilogie en tout point remarquable sur Megadrive, il était logique que la franchise Shinobi aille faire un tour sur Saturn. C'est donc en 1995 que Sega offre à sa 32 bits un épisode totalement inédit baptisé Shinobi X en Europe, Shinobi Legions aux Etats-Unis et Shin Shinobi Den au Japon. Pour cet opus, le légendaire Joe Musashi prend un peu de recul, puisque le rôle principal est dévolu à Sho, lequel va devoir s'employer pour mener à bien une mission on ne peut plus délicate...

Shinobi X

En effet, notre ami Sho va devoir aller secourir la charmante Aya, laquelle n'est autre que la fille de son maître vénéré. Le pire, c'est que la jeune demoiselle a été kidnappée par l'infâme Kazuma, qui était dans le passé un ami de Sho puisque les deux acolytes ont partagé les mêmes enseignements. Seulement voilà, alors que Sho poursuivait tranquillement son apprentissage, Kazuma s'est mis en tête d'apprendre une technique ultime (dite technique de la force) qui donne à son propriétaire les plus grands pouvoirs. Se heurtant au refus de son maître de la lui transmettre, Kazuma s'en va furieux, et jure vengeance... C'est ainsi que commence le périple de Sho qui, comme vous l'avez compris, devra d'abord débusquer son ennemi pour libérer sa belle.

Shinobi X
Les cinématiques sont assez comiques.
De prime abord, le jeu présente de grandes similitudes avec ses prédécesseurs sur Megadrive. On a en effet affaire à un jeu d'action en deux dimensions, à scrolling horizontal, et dans lequel notre ninja arpente neuf niveaux assez variés et infestés d'ennemis, au terme desquels il doit bien souvent affronter un boss. Seulement voilà, quelques minutes manette en mains suffisent pour comprendre que le gameplay a subi de grandes évolutions depuis les épisodes 16 bits. La principale nouveauté réside en fait dans l'utilisation du katana, qui constitue dans cet épisode l'arme principale. Les shurikens sont certes toujours présents, mais ils occupent un rôle bien moins important, à tel point qu'il est tout à fait possible de finir les niveaux sans en utiliser un seul. Le katana est donc omniprésent dans le titre, de telle sorte que les combats se déroulent majoritairement au corps-à-corps. Cette arme blanche sert bien entendu à trancher les ennemis en deux (avec de belles gerbes de sang à la clé) mais elle a également deux autres utilités : Sho peut s'en servir pour se mettre en garde et ainsi parer les projectiles lancés par les ennemis, et il peut aussi l'utiliser pour renvoyer lesdits projectiles vers ceux qui les ont lancés. Ce type d'actions apporte une grande bouffée d'air frais à la série, d'autant plus que les nouveautés du gameplay ne s'arrêtent pas là.

Shinobi X
Le héros dispose d'une large palette de mouvements.
Notre ninja a en effet à sa disposition d'autres mouvements comme par exemple la roulade (que l'on peut enchaîner avec un coup de katana ou un lancer de shurikens), le sprint (qui peut se conclure par un redoutable coup de sabre), ou encore le double-saut qui, en plus de permettre à notre héros d'atteindre des plates-formes autrement inaccessibles, peut également générer de super-attaques. Bref, les moyens de tuer les ennemis sont extrêmement nombreux, et cette variété fait de ce Shinobi Saturn un des épisodes les plus aboutis de la saga. Pour ne rien gâcher, toutes les actions se font assez facilement, les commandes répondent bien et sont intuitives. Seuls quelques mouvements un peu compliqués, comme la roulade par exemple, demandent de la pratique avant d'être maîtrisés.

Shinobi X
Les boss vous donneront bien souvent du fil à retordre.
Les aficionados de la saga Shinobi savent à quel point les jeux de la série sont difficiles. De ce point de vue, Shinobi X est bien le digne héritier de ses devanciers : même en mode facile, il faudra au joueur de longues heures de pratique pour arriver à atteindre les derniers niveaux, qui sont franchement costauds. Les ennemis sont en effet coriaces, arrivent bien souvent en nombre, et il faut connaître parfaitement leur emplacement pour pouvoir progresser sereinement. De plus, certains passages de pure plate-forme (notamment dans le niveau de la jungle où le héros progresse en s'accrochant à des végétaux) sont particulièrement ardus. Finir le jeu constitue donc un véritable challenge, surtout qu'il faut tout faire d'une traite car il n'y a ni sauvegardes, ni mots de passe. Heureusement, pour aider le héros dans sa quête, quelques bonus sont disséminés çà et là dans les niveaux. On trouve ainsi parfois de petites boules bleues qui, lorsqu'on en possède dix, donnent à Sho une vie supplémentaire, et il arrive que le ninja mette la main sur des petits power-up qui lui donnent une invincibilité temporaire ou qui lui permettent de déclencher une super-attaque matérialisée par l'apparition d'un dragon.

Shinobi X
Un ninja pas si discret.
Un petit mot enfin sur les aspects purement techniques du titre. Sorti au début de l'ère 32 bits, Shinobi X offre des graphismes digitalisés du plus bel effet, et qui représentent une avancée significative par rapport à ce que les joueurs avaient l'habitude de voir sur consoles 16 bits. Certains arrière-plans, comme celui du mont Fuji ou de Hong Kong sont même franchement superbes avec leurs couleurs chatoyantes. Le sprite de Sho est globalement bien animé, même si certains mouvements auraient pu être mieux décomposés. Bref, la réalisation est dans l'ensemble très satisfaisante, et si vous ajoutez à cela un gameplay aux petits oignons et une durée de vie excellente en raison de la difficulté du titre, vous obtenez sans aucun doute l'un des meilleurs jeux de la franchise Shinobi et un indispensable pour tous les possesseurs de Saturn, d'autant plus que les softs de ce type sont assez rares sur le support.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Les sprites digitalisés rendent plutôt bien, et confèrent au jeu une ambiance très réaliste. Les arrière-plans et les décors sont vraiment très réussis, et ils ont en plus le mérite d'être extrêmement hétérogènes. L'animation du héros et des ennemis est globalement satisfaisante, même si quelques mouvements peuvent parfois paraître un peu saccadés. A noter aussi quelques rares ralentissements quand il y a beaucoup de monde à l'écran. Mais ce n'est en aucun cas gênant.

  • Jouabilité 16 /20

    Les commandes de base répondent au doigt et à l'œil, et quelques minutes suffisent pour les maîtriser. Les mouvements plus complexes comme la roulade, le double-saut ou le saut mural, demandent en revanche un temps d'adaptation un peu plus long, mais il est indispensable d'apprendre à bien s'en servir tant ils sont essentiels pour progresser correctement.

  • Durée de vie 17 /20

    Shinobi X n'est pas un jeu facile, c'est le moins que l'on puisse dire. De nombreuses parties seront nécessaires pour connaître les niveaux par cœur et ainsi progresser correctement et sans trop de dommages jusqu'aux différents boss, qui vendent chèrement leur peau. La progression se fait donc à l'ancienne, dans le plus pur style Shinobi, et vous pouvez vous considérer comme un très bon joueur si vous arrivez à en voir le bout, même en mode facile. A noter que la replay value du titre est excellente, puisqu'on a plaisir à se refaire une petite partie de temps en temps.

  • Bande son 16 /20

    Les musiques, très japonisantes, sont excellentes et collent très bien à l'action. A noter que les versions américaines et japonaises du titre disposent de musiques complètement différentes. Leur style est peut-être un plus sobre, mais elles sont elles aussi très réussies. Rien à signaler sur les bruitages, qui sont bons.

  • Scénario 16 /20

    Vous incarnez Sho, un ninja qui doit aller botter les fesses de son ancien camarade Kazuma. Ce dernier a en effet eu le mauvais goût de kidnapper la belle Aya, qui n'est autre que la fille du professeur que les deux acolytes ont partagé dans leur prime jeunesse. L'histoire nous est racontée dans le jeu par l'intermédiaire de cinématiques à mourir de rire, à condition de les regarder au deuxième, voire troisième degré.

En passant sur 32 bits, la saga Shinobi n'a rien perdu de ses qualités, bien au contraire. Le jeu est doté d'une bonne réalisation, mais c'est surtout par son gameplay très profond et terriblement accrocheur qu'il arrive à captiver. On ne se lasse pas de trancher les ennemis, et on a vraiment du mal à lâcher la manette tant le challenge est prenant. Il s'agit sans nul doute, avec Shinobi 3 sur Megadrive, d'un des meilleurs épisodes de la franchise que tout amateur de jeux d'action en deux dimensions se doit un jour d'essayer. Encore un grand jeu sur Saturn !

Profil de danabnormal
L'avis de danabnormal
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 mars 2012 à 15:23:52
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.5/20
Mis à jour le 08/03/2012 à 15:23
Saturn Action Plate-Forme Sega Rétrogaming
A lire aussi
Dernières Preview
PreviewMonster Hunter Rise : un épisode plein de ressources Il y a 22 heures
PreviewReturnal : Un Shooter futuriste mortel exclusif à la PS5 Hier, 06:00
PreviewProject TRIANGLE STRATEGY : Le digne héritier de Final Fantasy Tactics ? 19 févr., 21:08
Les jeux attendus
1
Resident Evil Village
07 mai 2021
2
Mass Effect : Legendary Edition
14 mai 2021
3
Biomutant
25 mai 2021