Menu
Hatchi
  • Tout support
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Hatchi
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de la_redaction
L'avis de la_redaction
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 janvier 2012 à 11:52:14
8/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Test Hatchi

Il s'appelle Dust. C'est un petit animal au pedigree pour l'instant inconnu qui vient de naître au monde, après avoir cassé sa coquille d'oeuf. A quoi ressemblera-t-il plus tard ? Que va-t-il devenir ? Trouvera-t-il un boulot honnête ? Si ces questions sont pour le moment sans réponses, ce qui est certain, c'est qu'il va falloir s'en occuper !

Hatchi

Hatchi est la tentative du studio Portable Pixels de refaire naître sur iPhone et iPod Touch la folie des Tamagotchis, ces petits monstres virtuels dont le monde s'est entiché à la fin des années 90… et qui ont fini par mourir comme toute mode. Les jeux de «gestion de vie» sont nombreux sur l'AppStore et il y en a pour tous les goûts, mais ce titre en particulier joue à fond la carte nostalgique avec des graphismes type cristaux liquides inspirés des consoles miniatures écoulées par wagons entiers par Bandai à l'époque. Les développeurs ne se sont d'ailleurs pas contentés d'émuler la présentation 2 bits de l'époque : on retrouve dans Hatchi tout ce qui faisait le sel des Tamagotchis, c'est-à-dire… pas grand-chose au final. Les possibilités d'interaction avec son animal virtuel sont extrêmement limitées. En haut de l'écran, Dust (notons qu'on peut nommer son animal comme on le souhaite) possède des jauges qui indiquent ses besoins vitaux. Six icônes en bas de l'écran permettent de les combler : nourrir, soigner, occuper, éduquer, laver et finalement, endormir le compagnon. Chaque action provoque des animations amusantes, qui sont hélas toujours identiques : Dust mange le même hamburger, Dust se fait piquer au même endroit, Dust lit le même bouquin… Dommage, un peu de variété à ce niveau aurait permis de relancer l'intérêt du joueur.

Hatchi
Pour agir, il faudra appuyer directement sur les boutons.
Avouons-le, au bout de quelques minutes de ce manège, on risque fort de s'embêter à toujours opérer les mêmes actions. Cependant, on aurait tort d'abandonner son ami virtuel : d'une, ce ne serait pas très gentil, et de deux le studio a concocté quelques petites surprises ! Dust évoluera un jour en un merveilleux animal… il suffit juste d'être patient et ne pas craindre de recevoir des notifications en plein milieu de la nuit parce qu'il a faim ou qu'il est sale. Ah, c'est ça aussi de s'occuper d'un animal de compagnie ! Quoi qu'il en soit, l'évolution est liée à l'éducation que Dust aura reçue : si dans sa prime jeunesse il a soulevé beaucoup de fonte, il risque alors de se transformer en gros balaise… La mort est également au programme, et elle peut survenir en réunion ou en cours, bref, pas au bon moment… Cependant, pour arriver à cette funeste extrémité, le joueur aura dû se montrer particulièrement négligent et bien mauvais maître. A noter qu'il est possible de lancer la création d'un nouvel animal, mais auquel cas il faudra dire adieu à l'actuel. C'est cruel, mais ainsi va la vie.

Hatchi
Des cristaux liquides !
Il manque beaucoup de choses à Hatchi pour qu'il devienne, non pas un bon jeu, mais un jeu tout court. Il n'y a en effet pas grand-chose à faire et l'ennui déboule très rapidement. Le titre ressemble plus à un aimable passe-temps (et encore : quelques secondes seulement) et manque cruellement de variété pour vraiment convaincre. Cependant, tout dépend du degré d'attachement du joueur : l'animal et ses mimiques adorables sont plutôt mignons avant de s'en lasser. En revanche, l'absence totale de fonctions de réseautage est incompréhensible ! Il est ainsi impossible de partager quoi que ce soit sur Facebook ou Twitter, le jeu ne propose le support d'aucun réseau particulier (ni Game Center, ni OpenFeint)… On aurait également beaucoup aimé que le studio mette en place un cimetière des Hatchi afin que les joueurs puissent se recueillir sur la tombe de leurs anciens compagnons ! Bref, il reste encore beaucoup, beaucoup de pain sur la planche à Portable Pixels pour faire de son jeu l'équivalent des Tamagotchis.

Les notes
  • Graphismes 11 /20

    Le style monochrome façon Gameboy a ses adeptes et certains jeux iOS ont réussi à tirer le meilleur parti de ce type de présentation. Hatchi est sympathique mais le peu d’animations et l’absence quasi totale de fonds ne plaident pas en sa faveur.

  • Jouabilité 13 /20

    Hatchi n’a rien de compliqué au niveau de la jouabilité, et pour cause : tout passe par des boutons d’action. Des gestes (pour caresser l’animal, par exemple) auraient été appréciés.

  • Durée de vie 7 /20

    La durée de vie d’un tel jeu n’est pas évidente à estimer, étant donné la nature même du titre. Cependant, le peu d’interactions possibles avec son compagnon virtuel en limitent fortement l’intérêt.

  • Bande son 5 /20

    Pas de musique, mais quelques bruitages ici ou là.

  • Scénario /

Hatchi se montre à la hauteur des Tamagotchis. C’est sa force et sa faiblesse : certes, on retrouvera les sensations de l’époque, mais il n’innove en rien dans un genre qui compte quelques belles réussites sur iOS. Il aurait en fait fallu que les développeurs voient plus loin que le simple hommage.

Note de la rédaction

8
16

L'avis des lecteurs (4)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de la_redaction,  Jeuxvideo.com
Par Rédaction Jeuxvideo.com
MP
iOS Gestion Portable Pixels
Dernières Preview
PreviewSIFU : Le jeu d'arts martiaux qui met KO ? 09 sept., 16:00
PreviewCall of Duty Vanguard : Après Cold War, est-ce que le multijoueur passe la Seconde ? 07 sept., 19:30
PreviewWorld War Z Aftermath : Une vue FPS pour jouer façon Left 4 Dead ? 07 sept., 16:00
Les jeux attendus
1
Gran Turismo 7
04 mars 2022
2
Horizon : Forbidden West
18 févr. 2022
3
New World
28 sept. 2021