Menu
GG Aleste
  • G.GEAR
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / GG Aleste sur G.GEAR /

Test du jeu GG Aleste sur G.GEAR

Test : GG Aleste
G.GEAR
GG Aleste
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de shametblame
L'avis de shametblame
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 mars 2011 à 13:40:18
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/20
Partager sur :

Véritable gage de qualité dont nul n'osera remettre en doute la légitimité, le nom d’Aleste suffit à faire vibrer plusieurs générations de joueurs friands de shoot'em up à l'ancienne. Et pour cause, le studio Compile n'aura eu de cesse, à travers les nombreux épisodes de sa série fétiche, de repousser toujours un peu plus loin les limites de la perfection en la matière. N'accusant aucune ressemblance avec ses compères de l'époque, sortis sur MSX et portés avec plus ou moins de fidélité sur Master System, ce GG Aleste est une exclusivité Game Gear. Inutile d'essayer de faire planer un quelconque suspense : autant dire tout de suite qu'il s'agit d'un des meilleurs jeux de la ludothèque de cette petite machine portable.

GG Aleste

Quinze secondes, voilà à peu de chose près la durée de la scène d'introduction du jeu. Sans une seule ligne d'explication, nous observons un pilote assis aux commandes de son appareil. Le regard sévère et déterminé, il prend son envol pour une destination inconnue. Si le scénario n'a jamais été le point fort des titres estampillés Compile, votre mission, elle, est claire comme de l'eau de roche : massacrer, exterminer, anéantir et annihiler les vagues incessantes de vaisseaux adverses qui auront le malheur de croiser votre chemin. Se déroulant exclusivement en suivant un scrolling vertical, GG Aleste ravivera chez vous les réflexes les plus primaires et bestiaux. Pas de mémorisation ou autres prises de tête, écoutez votre instinct et assouvissez vos désirs les plus inavoués de destruction et de carnage.

GG Aleste
L'action est soutenue et les ennemis attaquent de partout à la fois.
Etant donné qu'ils se répètent inlassablement au fil des longs et frénétiques niveaux, les décors n'offrent aucun point de repère et ce sont les ennemis qui se chargeront de modeler, au gré de leurs déplacements et attaques, le level design du jeu. Et des ennemis, soyez prêt à en voir défiler un paquet ! Très nombreux à l'écran et possédant chacun leur méthode d'attaque, ils ne vous laisseront pas une seconde de répit, et vous rappelleront constamment de ne pas décoller le regard de l'écran plus d'un dixième de seconde. Mais fort heureusement, votre petit zinc a plus d'une corde à son arc. Se jouant exclusivement sur un bouton (lequel déclenche simultanément l'armement principal et secondaire), il ne devrait pas être très difficile à prendre en main. Votre tir principal est upgradable à condition de récolter les items appropriés et gagnera en cadence, puissance et rayon d'attaque au fil de la partie. A partir d'un certain seuil, il se transformera en véritable arme de destruction massive, au plus grand désarroi de vos opposants.

GG Aleste
Admirez les dégâts que peut occasionner l'arme au napalm.
Mais comme si cela ne suffisait pas, les concepteurs ont jugé bon de mettre à disposition pas moins de six armes secondaires aux effets dévastateurs : le bouclier circulaire qui tourne autour de vous, offrant une protection intermittente ; le napalm, sorte de grosses bombes surpuissantes ; les missiles à tête chercheuse qui ne lâcheront pas vos ennemis d'une semelle. Et pour le reste, nous avons droit à trois types de lasers au pattern unique : ceux qui attaquent en ligne droite, ceux qui se dispersent partout sur l'écran et ceux qui explosent en plusieurs petites boulettes quelques secondes après avoir été tirés. Si chacune de ces armes permet théoriquement de se sortir de n'importe quelle situation, il faut bien avouer que certaines seront particulièrement efficaces à un moment donné. Ainsi, la forte puissance de feu du napalm sera par exemple particulièrement efficace contre les gros ennemis compacts, comme les boss ou les avant-boss.

GG Aleste
Chaque niveau possède son avant-boss.
Mais ce n'est pas tout ! Chacune de ces armes secondaires peut être améliorée par l'obtention d'items appropriés. Nous n'allons pas vous dévoiler toutes les possibilités offertes par ce nouvel équipement (on ne voudrait pas vous gâcher tout le plaisir), mais sachez que les maîtres mots seront « démesure » et « surpuissance ». De plus, à chaque perte de vie, le niveau de votre arsenal ne descendra que d'un petit cran. Les situations ne seront donc jamais désespérées et il vous sera toujours possible de tirer votre épingle du jeu. Nous noterons également une petite astuce bien fourbe qui risque de vous causer pas mal de problèmes. En fait, la grande majorité des tirs adversaires suivent un axe vertical (ils sont tirés de haut en bas). Mais de temps à autre, des petits vaisseaux viendront, ni vu ni connu, vous assaillir en suivant un axe horizontal. Eh bien, croyez-le ou non, mais le cerveau humain n'est apparemment pas conçu pour gérer toutes ces informations à la fois. Il faudrait presque avoir le don d'ubiquité pour suivre correctement tout ce qui se passe aux quatre coins de l'écran.

GG Aleste
Le sprite de ce vaisseau est si grand qu'il s'étend sur plusieurs écrans.
Côté réalisation, la Game Gear impressionne et nous dévoile tout ce qu'elle a sous le capot. Outre la fluidité exemplaire de l'action et le déluge d'opposants affichés simultanément sur l'écran, c'est surtout la taille phénoménale de certains sprites qui nous laisse béats d'admiration. Le paroxysme de l'excellence sera atteint lorsque, tirant le meilleur parti d'un scrolling multidirectionnel, vous partirez à l'assaut d'un vaisseau ennemi absolument gigantesque qui s'étendra sur plusieurs écrans de long ! On aura rarement vu pareille réussite graphique sur une Game Gear. Le troisième stage ne déçoit pas non plus puisqu'il se déroule intégralement entre les flans d'une montagne, un peu comme l'un des passages de MUSHA sur Megadrive. Bon, évidemment, le résultat n'est pas aussi bluffant, mais la superposition des différents arrière-plans donne une véritable impression de profondeur. Le boss en profitera d'ailleurs pour aller se cacher au fond du ravin et n'en sortir que pour vous attaquer. Disons-le clairement et sans détour : ce GG Aleste fait partie de ces hits qui ont donné leurs lettres de noblesse au genre du shoot'em up. Excusez du peu...

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Se remplissant au fur et à mesure d'un nombre impressionnant de sprites, le terrain de jeu vous en mettra plein les mirettes sans accuser une quelconque perte de fluidité. Les décors visités sont assez variés (bien que répétitifs au sein d'un même niveau), certains ennemis sont de taille absolument colossale et ces derniers se renouvellent très régulièrement. Cette excellence graphique sera toutefois poussée encore plus loin dans Power Strike II, la suite de GG Aleste, elle aussi sortie sur Game Gear.

  • Jouabilité 17 /20

    Comme c'est toujours le cas dans les opus appartenant à la famille des Aleste, nous avons ici affaire à un shoot'em up à scrolling vertical caractérisé par un rythme d'action soutenu et un arsenal offensif qui évoluera constamment au fil de votre progression. Etant donné que les niveaux sont en général grands, c'est sur le long terme que vos réflexes seront mis à l'épreuve. Chose à première vue anodine mais très importante pour les habitués, l'obtention d'items spéciaux vous conférera quelques secondes d'invulnérabilité. Libre à vous donc d'entreprendre des attaques à première vue suicidaires mais d'en sortir finalement indemne, et avec une puissance de feu accrue qui plus est.

  • Durée de vie 14 /20

    Les six niveaux proposés sont plutôt longs et la difficulté est savamment dosée. Mais même une fois le jeu terminé, vous y reviendrez avec plaisir car le fun qu'il procure devient rapidement une drogue. En jouant correctement, vous aurez accès à des niveaux bonus où les ennemis seront totalement inoffensifs et attendront tranquillement d’être massacrés. Pour les plus téméraires qui sont amateurs de challenge épicé, un deuxième mode de jeu est à disposition. Dans celui-ci, vous devrez apprendre à gérer les « suicide bullets », comprenez par là que chaque ennemi détruit libèrera des boulettes à l'écran. Des heures de fun en perspective !

  • Bande son 16 /20

    Il est assez impressionnant de voir ce que les processeurs sonores les plus basiques sont capables de faire. A l'instar des Megaman sortis sur Nes, les mélodies sont très inspirées et iront se blottir au plus profond de votre mémoire, pour resurgir des années après à l'écoute de leurs premières notes. Ne disposant que d'un nombre limité de sons différents, les compositeurs de l'époque n'avaient d'autre choix que de trouver des mélodies à la fois simples et accrocheuses. Il était hors de question de noyer leur bande-son sous une tonne d'effets sonores inutiles.

  • Scénario /

    Parce qu'il vous faut une raison, à vous, pour répandre chaos et désolation dans l'armée adverse ? Laissez de côté les civilités et assouvissez vos instincts les plus primaires sans poser de question.

Chaînon non négligeable de la série des Aleste, cet épisode exclusif à la Game Gear démontre tout le savoir-faire des développeurs de chez Compile et n'a pas à rougir face aux très réussies moutures Megadrive ou Supernes. Allégorie ultime des capacités de la portable de Sega, ode intemporelle à l'action survitaminée et au plaisir de jeu immédiat, ce GG Aleste est une réussite à tout point de vue et élève le genre du shoot'em up au rang d'art à part entière. Alors pourquoi seulement 16/20 vous demanderez-vous peut-être ? Tout simplement parce que sa suite, intitulée Power Strike II (ou encore GG Aleste II au Japon), pousse la Game Gear encore plus loin dans ses retranchements. Du reste, on peut dire sans se tromper que les Aleste Game Gear sont les deux meilleurs shoot'em up des consoles portables 8-bits.

Profil de shametblame
L'avis de shametblame
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 mars 2011 à 13:40:18
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/20
Mis à jour le 18/03/2011 à 13:40
Game Gear Shoot'em Up Compile Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewCyberpunk 2077 : Nos impressions après les 15 premières heures de jeu en exclu 19 nov., 18:30
PreviewFootball Manager 2021 : Simple affinage à l'horizon 10 nov., 09:15
PreviewHyrule Warriors : L'Ère du Fléau - La préquelle de BOTW inquiète autant qu'elle fait envie 09 nov., 15:19
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
10 déc. 2020
2
Mass Effect : Legendary Edition
2ème trimestre 2021
3
Immortals Fenyx Rising
03 déc. 2020