Menu
Blue Shadow
  • Tout support
  • WiiU
  • 3DS
  • Wii
  • Nes
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Blue Shadow
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Rockstar78
L'avis de Rockstar78
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 août 2010 à 11:33:02
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (11)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.1/20
Test Blue Shadow

Au tout début des années 90, la mode est aux run & gun sur nos chères consoles de salon. Le genre, qui comme son nom l’indique consiste à tirer et courir sur des plates-formes, fleurit tout particulièrement sur NES où bon nombre de titres techniquement réussis connaîtront un grand succès commercial. Ce ne fut pas forcément le cas de Blue Shadow, et c’est bien dommage…

Blue Shadow

Dans un futur pas si lointain, les États-Unis d'Amérique sont gouvernés d'une main de fer par un terrible dictateur. Il ne s'agit pas du petit-fils de George W. Bush, mais de l'infâme Empereur Garuda. Vous incarnez un courageux ninja du futur et devez sauver le monde de l'emprise tyrannique du despote. Voilà, dans les grandes lignes, le scénario de ce Blue Shadow, aussi connu sous le nom de Shadow of the Ninja outre-Atlantique. Il serait tout de même dommage de jeter tout de suite le jeu à la poubelle, intéressons-nous donc à ce qui se passe après avoir appuyé sur le bouton start. Un écran vous donne le choix entre incarner un ninja vêtu de bleu, ou une kunoichi (ou « ninjette » si vous préférez) affublée de rose, ce qui, avouons-le, n'est pas une couleur très discrète pour un ninja en mission. De plus, le jeu ne s'appelle pas « Pink Shadow » mais Blue Shadow, choisissons donc notre ninja bleu et entrons dans le vif du sujet.

Blue Shadow
Avec le grappin, vous pouvez frapper en diagonale ou vers le haut.
Le jeu débute dans un port marchand, Boston peut-être, ou Dunkerque, peu importe… Vous êtes sur un bateau, il pleut, le tonnerre gronde et des tas d'ennemis se dressent devant vous. Après vous être brièvement dit que vous auriez mieux fait de rester couché, vous vous jetez dans la bataille : le bouton B correspond au maniement de votre arme, à savoir un katana, et le bouton A vous fait sauter… classique, mais efficace ! Notre ombre bleue peut également s'accrocher à certains rebords et se mouvoir horizontalement ainsi suspendue, jusqu'à ce qu'elle tombe en contrebas ou qu'elle grimpe sur ledit rebord par une simple pression de la touche « haut » de la croix directionnelle. Une pression longue sur le bouton d'attaque déclenche une attaque dévastatrice, au prix de la moitié de votre énergie vitale, à utiliser avec parcimonie. Parfois, vous croiserez en chemin des boîtes blanches qu'il vous faudra détruire pour en récupérer le contenu, aussi divers que varié. Celles-ci peuvent en effet contenir des shurikens ou des billes explosives en nombre limité qui remplaceront provisoirement votre arme principale, des gourdes contenant un liquide revigorant, ou encore une arme, katana ou grappin. Cette dernière arme est un peu plus lente que la fameuse lame des ninjas, mais elle a une portée bien plus importante et peut frapper vers le haut, à vous de faire votre choix selon votre style de jeu. Il faut savoir que si vous récoltez un item que vous possédez déjà, votre puissance d'attaque va augmenter d'une unité, et retombera à zéro si vous changez d'arme. La prise en main se fait rapidement, notre protagoniste court, saute, grimpe et combat avec dextérité, aucun souci à avoir au sujet de son maniement. Bon point donc concernant la jouabilité. Qu'en est-il de l'aspect technique ?

Blue Shadow
Le fait de pouvoir s’accrocher aux plates-formes est un élément essentiel du gameplay.
Les graphismes sont impeccables, autant que peuvent l'être les graphismes d'une NES au top de sa forme, sans rejoindre toutefois les sommets atteints par un certain Batman ou un Super Mario Bros 3, mais on n'en est vraiment pas loin ! Les environnements sont soignés et variés, l'ambiance plutôt glauque est bien rendue, Blue Shadow est décidément une bonne pioche, malgré parfois quelques clignotements caractéristiques de la console qui restent assez discrets et ne gâchent absolument pas le plaisir procuré par le titre. De plus, les musiques sont dynamiques et les bruitages très réussis. Que demande le peuple ? Un mode deux joueurs ? Eh bien cerise sur le gâteau : il est bel et bien présent ! Deux amis peuvent en effet se lancer dans l'aventure simultanément, l'un incarnant le héros en bleu, et l'autre ayant à sa charge sa comparse en rose. Ce mode multi est également réussi, très plaisant à jouer même s'il faudra quelquefois veiller à attendre son acolyte pour ne pas qu'il se retrouve bloqué ou rattrapé par le vide lors de phases d'ascension de plates-formes. Il sera également nécessaire de se répartir équitablement les boîtes d'items qui ne seront pas plus nombreuses qu'en mode solo, afin que chacun ait les mêmes chances de survie. Seule ombre (bleue ?) à ce tableau idyllique : le jeu est un peu trop court car il ne comporte que 5 niveaux terminés chacun par un boss. Cela reste malgré tout dans la moyenne des softs de l'époque. Quelqu'un maîtrisant le titre sera capable de le finir en bien moins d'une heure, mais il faudra néanmoins de nombreuses heures de pratique intensive à recommencer encore et encore avant de vraiment le dompter. Difficile dans ces conditions de véritablement chiffrer une durée de vie, tout dépendra de la dextérité du joueur et de son acharnement.

Blue Shadow est donc un bon petit jeu qui est malheureusement resté dans l'ombre, comme tout bon ninja qui se respecte. Il pouvait pourtant se vanter d'avoir bénéficié d'une réalisation sans faille et d'un mode deux joueurs attrayant, à tel point qu'il mérite sa place, malgré son faible succès commercial, dans le top 5 des meilleurs jeux d'action/plates-formes de la NES, auprès des ténors du genre que sont Batman et Kabuki Quantum Fighter.

Les notes
  • Graphismes 17 /20

    Les graphismes de Blue Shadow sont quasiment irréprochables, les animations sont fluides et l’ensemble est très soigné. Quelques clignotements par-ci par-là, rien de bien méchant cependant. La NES peut faire encore mieux mais le niveau est déjà très élevé.

  • Jouabilité 16 /20

    La prise en main est rapide et efficace, on arrive sans peine à faire faire ce que l’on veut à nos deux ninjas. Attention pourtant en mode deux joueurs à ne pas pénaliser son partenaire en allant trop vite.

  • Durée de vie 14 /20

    Avec ses cinq niveaux le jeu peut paraître court de nos jours mais il faut se replacer dans le contexte de l’époque où la plupart des titres proposaient une difficulté élevée et pas de sauvegarde possible. Blue Shadow en fait bien évidemment partie, même s’il est peut-être un poil moins difficile que d’autres titres similaires. Le fait que l’on puisse refaire l’aventure avec un ami est un plus non négligeable.

  • Bande son 17 /20

    Le jeu propose des thèmes dynamiques qui rythment parfaitement l’action. Les bruitages ne sont pas en reste comme en témoignent les discrets gémissements que poussent les deux protagonistes en pleine action, assez surprenants pour une simple NES.

  • Scénario 7 /20

    Vous devez libérer votre patrie d’un tyran et de ses sbires qui ont pour ambition de régner sur la planète entière. Bref… vous ne jouerez pas à Blue Shadow pour son suspense haletant et là n’est pas non plus l’ambition du titre.

Malgré le fait qu’il soit peu connu du grand public, Blue Shadow est un titre plaisant, bourré de qualités, et il serait dommage que les amateurs du genre le laissent de côté. Enfilez-donc votre cagoule, faites le plein de shurikens, et faufilez-vous dans l’ombre jusqu’à votre NES afin de profiter de ce très bon soft.

Note de la rédaction

17
16.1

L'avis des lecteurs (11)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de Rockstar78,  Jeuxvideo.com
Par Rockstar78, Journaliste jeuxvideo.com
MP
Dernières Preview
PreviewWartales : un RPG médiéval qui vous veut du mal 30 nov., 16:00
PreviewHalo Infinite va-t-il s'imposer comme le FPS de cette fin d'année ? 19 nov., 09:01
PreviewBabylon's Fall : vers un Platinum en demi-teinte ? 18 nov., 17:05
Les jeux attendus
1
Elden Ring
25 févr. 2022
2
Halo Infinite Multiplayer
08 déc. 2021
3
Halo Infinite
08 déc. 2021