Menu
Officers
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Officers
PC
Officers
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de CptObvious
L'avis de CptObvious
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 octobre 2008 à 16:18:48
11/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (9)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.1/20
Partager sur :

Officers est un jeu de stratégie en temps réel qui se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale. Oui, un de plus. Un de trop même, serait-on tenté de dire à la vue du résultat, terriblement moyen.

Officers

Officers nous propose donc de rejouer une fois de plus la guerre de 39-45, et plus précisément la fin du conflit, depuis le débarquement allié en Normandie le 6 juin 1944 jusqu'à la chute du Troisième Reich à Berlin. C'est donc un théâtre d'opérations uniquement européen qui nous est offert, au travers de six longues missions à la tête des troupes américaines. Niveau gameplay, on a plus affaire à une simulation à la Sudden Strike qu'à un jeu arcade comme Company of Heroes. Un constat qui se ressent malheureusement aussi au niveau de la réalisation : pourquoi diable faut-il toujours que les jeux réalistes soient désespérément moches ? A quand un jeu de la trempe d'un Theatre of War avec les graphismes d'un CoH ? Les deux ne sont pourtant pas incompatibles. En attendant le messie qui un jour, peut-être, parviendra à nous offrir à la fois un gampelay profond et une réalisation réussie, il va falloir se contenter du premier...

Officers
Une partie consiste à s'emparer de points stratégiques.
Le gameplay d'Officers est basé sur la capture de points stratégiques. Ce peut être une ville, un aérodrome, un dépôt de carburant, etc. Une fois tombés sous votre coupe, ces points vous donnent le contrôle du territoire correspondant, le but étant généralement de prendre possession de toutes les régions de la carte. Une entreprise de longue haleine, car les cartes sont vastes. Et il ne va pas falloir se contenter de capturer les points stratégiques, mais également les défendre, car les nazis ne manqueront pas de contre-attaquer à partir des multiples positions secondaires nichées un peu partout, qu'il faudra donc aussi nettoyer méthodiquement. Tout cela vous sera de toutes façons exposé en détails dans les nombreux rapports de renseignement, le téléphone n'arrêtant pas de sonner pour vous donner des informations sur les poches de résistance et autre embuscades détectées par vos éclaireurs.

Officers
Les renforts aéroportés sont d'une grande utilité.
Ces points stratégiques ont surtout une importance vitale pour le ravitaillement des troupes, car ils octroient les précieuses ressources nécessaires à l'effort de guerre. Les munitions et le carburant bien sûr, les deux grands classiques du genre, mais également la nourriture. Dans Officers, un soldat qui ne mange pas finit par dépérir petit à petit. On peut louer l'intention d'être le plus réaliste possible, mais là ça devient franchement exagéré. Bientôt, il faudra prendre chaque homme par la mimine et l'emmener aux toilettes pour l'aider à faire popo... Quoi qu'il en soit, il faudra donc veiller à ne pas tomber en panne sèche en rase campagne, ça serait ballot. Les fameux points stratégiques enfin, décidément fort généreux, sont aussi un bon moyen d'avoir des renforts. Vous pourrez ainsi faire régulièrement appel à de l'infanterie ou des véhicules frais bien sûr, mais aussi à des tirs d'artillerie, des chasseurs et des parachutistes. Voire même à un bon vieux bombardement des familles, histoire de déboiser un bosquet récalcitrant en quelques secondes grâce à un déluge de feu et de métal.

Officers
Officers est moche. Seuls les véhicules, ici un Sherman, sont correctement modélisés.
Grâce à ces renforts, vous vous retrouverez vite à la tête d'une véritable petite armée. Officers est un jeu à grande échelle, tant par la taille des champs de bataille que par le nombre d'unités engagées de part et d'autre. Vous pourrez donc diviser vos troupes en plusieurs groupes pour vous lancer dans de grandes manoeuvres de contournement, de prise en tenaille, etc. De la vraie stratégie. En cela, Officers est plutôt réussi, bien que très classique. L'interface elle-même est assez bien conçue. Les différentes options de mouvement sont facilement accessibles, vous pourrez ainsi ordonner à vos blindés d'emprunter les routes pour avancer plus vite, à vos troufions de se mettre à couvert, etc. Sans surprise, vos hommes pourront également réparer les véhicules, capturer les pièces d'artillerie ennemies, et gagneront de l'expérience au fil des combats. Certains joueurs risquent en revanche d'être plus mitigés concernant les indicateurs affichés à l'écran. Si les icônes indiquant la spécialité des soldats est indispensable pour s'y retrouver, comme dans Sudden Strike 3, le gros rayon vert qui tourne autour d'un camion médical pour indiquer sa zone d'effet est plutôt du genre à casser l'immersion et la sensation de réalisme. Rien de grave toutefois, le gameplay d'Officers reste assez efficace. On regrette alors que ce soit son seul atout, noyé dans une enveloppe peu engageante, qui tire irrémédiablement l'appréciation globale vers le bas. Ca en fait un titre à réserver aux puristes qui sauront s'affranchir des considérations esthétiques.

Les notes
  • Graphismes 8 /20

    Officers est clairement moche. Excepté l'effort consenti dans la modélisation des véhicules, le jeu se compose de décors anguleux et aliasés, de végétation qui nous ramène dix ans en arrière, d'ombres complètement ridicules...

  • Jouabilité 14 /20

    Le gampelay d'Officers sent beaucoup le déjà-vu. La capture de points stratégiques qui donnent le contrôle de la zone et octroient des ressources rappelle furieusement Company of Heroes, tandis que le reste renvoie forcément à des titres comme Sudden Strike ou Theatre of War. En passant après tout le monde, Officers apparaît comme un titre manquant d'innovation, les rares nouveautés s'avérant bien dispensables (la nourriture...). La formule reste cependant efficace.

  • Durée de vie 12 /20

    La campagne solo ne comprend que six missions, mais quelles missions ! Il faut compter dans les trois heures pour venir à bout de l'une d'entre elles. Au final, la durée de vie d'Officers frôle donc la vingtaine d'heures, ce qui est plutôt correct. Ce qui l'est moins en revanche, c'est le mode multijoueur archaïque doté de huit cartes seulement, alors que l'éditeur promis est absent.

  • Bande son 6 /20

    Quelques thèmes martiaux vite redondants, des bruitages bien cheaps et des répliques plates répétées jusqu'à l'écoeurement, voilà la bande-son d'Officers. A oublier. Certains dialogues sont curieusement restés en anglais.

  • Scénario /

Officers n'est manifestement pas un titre à mettre entre toutes les mains. Beaucoup de joueurs risquent d'être rebutés par son apparence guère accueillante. On peut néanmoins le conseiller aux amateurs du genre qui n'auraient plus rien à se mettre sous la dent. En faisant fi de l'aspect repoussant, il découvriront un honnête jeu de stratégie sur la Seconde Guerre mondiale, peu novateur mais agréable à pratiquer le temps de quelques parties.

Profil de CptObvious
L'avis de CptObvious
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 octobre 2008 à 16:18:48
11/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (9)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.1/20
Mis à jour le 23/10/2008 à 16:18
PC Stratégie Wargame GFI Anuman Interactive
Dernières Preview
PreviewHumankind : Un concurrent sérieux à Civilization ? Il y a 22 heures
PreviewThe Falconeer : La Xbox Series X tient-elle son nouveau Crimson Skies ? 23 oct., 11:41
PreviewImmortals Fenyx Rising : Un AC pour les plus jeunes ? 22 oct., 18:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Assassin's Creed Valhalla
10 nov. 2020
3
Marvel's Spider-Man : Miles Morales
19 nov. 2020