CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test Les Urbz : Les Sims In The City

Les Urbz : Les Sims in the City : Mini-jeux simsmiques

6 407 vues
Profil de Jihem,  Jeuxvideo.com
Jihem - Journaliste jeuxvideo.com

Depuis leur création, les Urbz sont considérés comme le penchant branchouille des Sims, il était donc normal de les retrouver sur la toute nouvelle console de Nintendo, la DS. Mais là où on les attendait créatifs et profitant à fond du stylet magique, ils se contentent de repomper l'épisode déjà sorti sur GBA. Cruelle déception.

Les Urbz : Les Sims In The City

C'est souvent le cas à chaque nouvelle console, et ça énerve toujours autant. Quoi ? De voir arriver de simples portages de jeux existants sur d'autres supports, pardi ! Les Urbz s'étaient déjà installés sur GBA il y a quelques mois et ils remettent ça sur DS dès le jour de la sortie de la console, sans même prendre le temps d'essayer de s'adapter au support. Le double-écran et les possibilités tactiles sont bien les avantages de la DS, non ? Pourtant Les Urbz ne font qu'effleurer ces deux aspects de la machine. Quand on connaît l'épisode GBA, on peut au moins s'attendre à trouver des mini-jeux utilisant le stylet. Et bien pas vraiment. Il y en a bien quelques uns, c'est sûr, mais ils ne sont pas nombreux. En fait, Les Urbz DS sont exactement comme sur GBA, avec simplement un second écran qui affiche constamment les menus d'inventaires et d'objectifs. Voilà, je pourrais très bien arrêter mon test là, puisque tout est dit.

Les Urbz : Les Sims In The City
Personnalisez votre Urbz avant de jouer.
Je vous le dit, Les Urbz est une petite déception qui provient plus du manque de nouveautés que du jeu en lui-même. C'est vrai que si on le considère comme un jeu à part entière et pas comme l'adaptation d'une autre version, ce titre est fort réussi. Il se présente comme les autres produits Sims destinés au marché de la portable, c'est-à-dire comme une petite aventure scénarisée. Tout l'inverse des moutures PC, en somme. Ce coup-ci, on incarne une jeune personne, arrivée à Miniopolis il y a peu. Avant de la suivre dans son quotidien urbain, il va d'abord falloir la personnaliser un peu. En quelques mouvements de touches, on lui donne un nom, une couleur de peau et des vêtements. Ah oui, on choisit aussi si on veut contrôler une fille ou un garçon, ce qui n'aura pas vraiment d'incidence sur la suite des événements. On poursuit par répondre à un petit questionnaire qui permettra de définir rapidement notre caractère, et notre appartenance à tel ou tel styles de personnes. Concernant ce dernier critère, il faut juste savoir que les Urbz s'articule autour du style et de la réputation de votre personnage. En constante soif de popularité, vous allez devoir nouer des contacts avec les autres "gangs" de la ville, ce sera là l'un des buts du jeu. Mais nous n'en sommes pas tout à fait là puisque vos premiers pas dans le titre se feront au sommet d'un immeuble, là où vous avez élu domicile et là aussi où vous travaillez comme homme à tout faire.

Les Urbz : Les Sims In The City
Surveillez bien vos jauges de besoins.
Alors que votre supérieure vous donnera diverses petites tâches à effectuer dans les différents étages du bâtiment, vous (joueur) vous adapterez progressivement au style de gameplay qui vous accompagnera tout au long de la partie. Le principe est toujours le même, une personne vous donne des objectifs à remplir. Cela peut être réparer une machine, gagner suffisamment d'argent pour louer un appart ou bien même acheter un lit. Tant que ces conditions ne seront pas satisfaites, le scénario n'avancera pas et vous serez condamné à zoner indéfiniment dans les mêmes coins de la ville pour les accomplir. L'histoire ne reprend son cours qu'une fois les missions réussies. Puisqu'on se trouve quand même dans un jeu de la catégorie Sims, il est évident que tout en parcourant les rues de Miniopolis, il va aussi falloir veiller aux besoins du héros. Ces besoins se répartissent selon huit critères telles que l'hygiène, la faim, la fatigue, le confort ou l'amusement. Pour les maintenir stables, il faut donc envoyer notre Urbz se laver, manger, dormir et même aller aux toilettes. Pour agir sur ses besoins sociaux, il suffit alors d'engager la discussion avec les autres personnages et essayer de bien s'entendre avec eux.

Les Urbz : Les Sims In The City
Pendant les discussions, choisissez les thèmes à aborder.
On retrouve ici la base même des Sims, mais peut-être aussi le plus grand défaut de la série. Il ne se passe pas deux minutes sans que notre tas de pixels urbain se mette à geindre parce qu'il a faim ou parce qu'il a sommeil. Cela coupe littéralement la partie et nous oblige parfois à faire de longs aller-retours juste pour combler une petite faim en achetant une barre chocolatées dans un distributeur. Amusant au début, ce système est finalement assez pénalisant pour le bon déroulement du scénario qui devient dès lors assez haché. Probablement pour rompre la monotonie du train-train quotidien, quelques mini-jeux font leur apparition pour tenter de simuler les petits boulots qu'occupera notre Urbz. Ces jeux sont de plusieurs sortes. Ils consistent aussi bien à laver des vitres qu'à réussir le plus de paniers de basket possible, à danser à jouer du violon ou même à participer à une course de moto. Malheureusement, c'est ce que je disais au début du test. Les Urbz ignorent les possibilités de la DS et zappent lamentablement l'écran tactile pour la plupart de ces mini-jeux. On auraient très certainement pu améliorer les jeux en réfléchissant à une utilisation du stylet, mais non. Les Urbz ont choisi de reprendre telle quelle la jouabilité héritée de la GBA. Quelle dommage, d'autant, je le rappelle, que la DS est capable d'accueillir les cartouches GBA et que donc rien ne justifie donc vraiment cette nouvelle formule, sauf peut-être l'optimisation qui consiste à accéder aux menus directement en touchant l'écran. Mais est-ce là vraiment une justification suffisante ? Permettez-moi d'en douter. Evidemment qu'à choisir, on préférera cette version DS, un poil plus confortable, mais il est tout de même regrettable de constater que dès sa sortie, la console soit déjà prise d'assaut par les adaptations GBA.

Les notes
  • Graphismes13/20

    Les graphismes semblent avoir été décalqués sur la version GBA, ce qui ne fait pas vraiment sérieux pour la DS. Cela n'empêche pas le jeu d'être joli tout plein et de présenter une esthétique colorée aux animations bien décomposées.

  • Jouabilité13/20

    Sans cesse coupé par les besoins du personnage principal, le jeu perd un peu de son intérêt sur le long terme. Il faut sans cesse s'occuper de laver et nourrir son héros alors qu'on préférerais largement le voir explorer la ville. Il est aussi très regrettable que l'interaction avec l'écran tactile se limite plus à ouvrir ou fermer les menus qu'à participer au jeu en lui-même.

  • Durée de vie11/20

    Beaucoup plus linéaire que sur PC, Les Sims sur consoles et plus précisément sur portables suivent un scénario duquel il ne peuvent pas s'éloigner. Une fois terminé, il reste alors les mini-jeux pour amortir le prix.

  • Bande son10/20

    Le charabia des Urbz ressemble à celui des Sims, on peut l'entendre pendant les conversations. Le reste du temps, c'est de la musique assez neutre qui nous accompagne.

  • Scénario10/20

    Notre Urbz doit faire sa place en ville. Il rencontrera plusieurs personnages qui l'y aideront, et certains qui tenteront au contraire de le ralentir. Tout ça reste quand même gentillet.

Cette version DS des Urbz ne diffère pas vraiment de l'édition GBA est c'est un peu ça le problème. On aurait aimé voir les Urbz utiliser un peu mieux la nouvelle machine de Nintendo. Malgré tout, le jeu reste correct et séduira probablement les joueurs déjà conquis par les Sims : Permis de Sortir.
<br />
<br />
<i>note : Nintendo ne nous ayant pas encore procuré d'outils permettant de réaliser nos propres screenshots, les images qui figurent sur cette page sont fournies par l'éditeur.</i>

Note de la rédaction

12
15.6

L'avis des lecteurs (72)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
DS Electronic Arts Maxis Gestion
Dernières Preview
PreviewMarvel Rivals, clone d’Overwatch ou véritable bonne surprise ? J’y ai joué et j'ai une réponse ! Il y a 9 heures
PreviewDragon Ball Sparking Zero m'a impressionné, mais certaines questions restent encore en suspens pour les fans comme moi ! Il y a 12 heures
PreviewCe RPG français a décidé de changer plein de choses pour sa suite, mais ses choix audacieux seront-ils tous payants ? On a joué à GreedFall 2 et voici ce qu’on en pense Il y a 12 heures
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Grand Theft Auto VI
2025
3
Kingdom Come Deliverance 2
2024
La vidéo du moment