Menu
Blazblue Cross Tag Battle
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • Switch
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PS4 / BlazBlue Cross Tag Battle / Blazblue Cross Tag Battle sur PS4 /

Test du jeu Blazblue Cross Tag Battle, accessible et technique à la fois sur PS4

Test : Blazblue Cross Tag Battle, accessible et technique à la fois
PS4
BlazBlue Cross Tag Battle
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Epyon
L'avis de Epyon
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
21 juin 2018 à 15:36:51
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.8/20
Tous les prix
Prix Support
16.90€ PS4
17.98€ PS4
18.81€ PS4
25.99€ Switch
29.99€ Switch
30.39€ Switch
Voir toutes les offres
Partager sur :

Arc System Works est particulièrement en forme cette année. Après Dragon Ball FighterZ, paru en janvier dernier, et l’annonce d’un jeu vidéo Kill la Kill édité par ses soins, le petit studio japonais a quand même trouvé le temps de terminer Blazblue Cross Tag Battle, un sympathique jeu de combat regroupant les personnages de BlazBlue, Persona 4 : Arena, Under Night In-Birth EXE : Late et RWBY. De quoi passer l’été en charmante compagnie.

BlazBlue Cross Tag Battle trailer

Chargement de la vidéo

Les jeux de combat en équipe ont la côte, en ce moment. Après l’excellent Dragon Ball FighterZ, Arc System Works remet le couvert avec Blazblue Cross Tag Battle, un titre à la fois accessible et amusant, qui sur bien des points rappelle le dernier FighterZ… Tout en parvenant à se créer une identité propre, grâce à des systèmes de jeu bien pensés. Allez, suivez le guide.

Cross-fertilisation

La caractéristique principale de ce Blazblue Cross Tag Battle, c’est qu’il réunit sur une seule et même galette les personnages de trois jeux du portfolio d’Arc System Works, plus quelques combattantes de RWBY. Ce dernier fait un peu office d’invité surprise puisque pour rappel, il s’agit d’un anime réalisé par Monty Oum, pour le compte de Rooster Teeth. Ces derniers ont ensuite développé un jeu, RWBY : Grimm Eclipse, très inspiré des productions d’Arc Sys. La présence des quatre Chasseuses (Ruby Rose, Weiss Schnee, Blake Belladonna et Yang Xiao Long ) dans le roster du jeu est donc assez surprenante mais en fin de compte, elle fait sens.

Blazblue Cross Tag Battle, accessible et technique à la fois
Le jeu donne lieu à quelques mélanges plutôt amusants.

Ceci étant posé, il nous faut aborder rapidement un point particulier de ce super assemblage de personnages : Si Blazblue Cross Tag Battle promet 40 personnages, il faut savoir que presque la moitié d’entre eux sont en fait verrouillés derrière des DLC. En achetant le jeu, vous ne disposerez donc que d’une vingtaine de combattants, et il faudra mettre la main à la poche si vous souhaitez obtenir l’intégralité du roster. Une pratique qui agace d’autant plus lorsque l’on constate que les personnages en question sont déjà présents dans le jeu : on peut les rencontrer en mode Histoire, par exemple, et les y affronter. Pour ce Cross Tag Battle, Arc System Works mise sur un modèle économique un peu particulier : le jeu est vendu à prix réduit (40€ sur PlayStation 4) et il faut débourser 20€ supplémentaires pour se payer le season pass qui donne accès automatiquement à tous les autres personnages. La philosophie est assez différente de celle de Dragon Ball FighterZ, critiqués par certains joueurs en début d’année pour son nombre limité de personnages jouables : FighterZ cherche à vivre, sur le long terme, grâce à l’arrivée régulière de nouveaux combattants. Les choses sont bien différentes ici puisque non seulement, les personnages sont déjà présents sur le disque, mais en plus l’argument principal de Blazblue Cross Tag Battle, c’est justement son roster et la quantité pléthorique de personnages venus d’horizons divers. C’est comme si Nintendo fournissait Super Smash Bros. Ultimate avec la moitié des personnes vendus séparément. Pas certain que tout le monde apprécie la démarche, a fortiori si un personnage apprécié est contenu dans l’un des DLC. Dans notre cas, nous avons été fort agacés de constater que notre petit préféré, Hakumen, ne se trouvait pas dans le jeu de base.

Blazblue Cross Tag Battle, accessible et technique à la foisBlazblue Cross Tag Battle, accessible et technique à la foisBlazblue Cross Tag Battle, accessible et technique à la fois

Nonobstant ces considérations purement financières, il faut avouer que le roster de Blazblue Cross Tag Battle, même limité à une petite vingtaine de personnages, a énormément de charme. Visuellement, l’ensemble se marie bien et surtout on apprend rapidement à apprécier les différences énormes qui existent d’un personnage à un autre. Si les systèmes de jeu changent, chaque personnage conserve ses particularités et ses coups les plus emblématiques, à l’image des membres du casting de Persona 4 Arena, qui sont bien entendu tous accompagnés de leurs Personas. Si ce nouveau Blazblue a bien une force, c’est qu’il parvient à réunir avec une vraie cohérence les personnages de jeux tous très différents, sans qu’aucun combattant ne soit lésé.

Le bon duel

Car voyez vous, Cross Team Battle repose sur un gameplay très abordable, mais suffisamment riche pour permettre l’existence de petites nuances très appréciables, d’un personnage à un autre. Lorsque l’on regarde la liste des différentes commandes, pourtant, le nouveau bébé d’Arc System Works ne diffère pas vraiment de la plupart des jeux de combat en équipe, de Marvel vs. Capcom en passant par le récent Dragon Ball FighterZ. Deux boutons pour frapper, un autre pour les Spécials, un bouton de permutation pour les personnages… Reste la touche R1, qui permet de lancer des attaques avec le partenaire, et quelques combinaisons de touches pour les dashes aériens, les chopes et quelques actions spéciales dont nous parlerons ensuite.

Blazblue Cross Tag Battle, accessible et technique à la foisBlazblue Cross Tag Battle, accessible et technique à la foisBlazblue Cross Tag Battle, accessible et technique à la fois

En ce qui concerne l’interface, là aussi, on reste sur quelque chose de très classique : les jauges de santé en haut de l’écran, une pour chaque combattant, et en bas, deux petites jauges : la rouge est nommé jauge de Skill et c’est dans celle-ci que vous puiserez pour effectuer les Skills (les attaques spéciales) de vos personnages. Cette dernière se remplit lorsque vous infligez des dégâts, ou que vous en recevez ; il est possible de stocker jusqu’à cinq points de Skill. La jauge bleue, nommée jauge de Cross, est celle qui est utilisée lorsque vous lancez des actions de coopération, comme un changement de combattant ou des mouvements plus avancés comme les Cross Combos, dans lesquels vos deux personnages vont porter des coups spéciaux ensemble à l’écran.

Blazblue Cross Tag Battle, accessible et technique à la fois

Les premières expérimentations avec Blazblue Cross Team Battle sont plutôt agréables. Les touches A (Carré, par défaut) et B (Triangle, par défaut) permettent d’effectuer de petits combos automatiques et la plupart des coups spéciaux peuvent être lancés en effectuant des quarts de cercle puis en pressant A, B ou C (Rond, par défaut). Si vous avez récemment joué à Dragon Ball FighterZ, pour ne citer que lui, vous serez donc en terrain connu. Les animations sont extrêmement soignées, les effets visuels à l’écran sont assez impressionnants, et forcément, les premiers combats procurent une impression de puissance et de fluidité très agréable, même pour un parfait néophyte.

Blazblue Cross Tag Battle, accessible et technique à la fois
Les attaques combinées sont particulièrement classes.

Là où Cross Team Battle se montre aussi riche que surprenant, c’est justement par son système de jeu en équipe. Là où Dragon Ball FighterZ utilisait surtout les partenaires pour prolonger certains combos ou infliger plus de dégâts, ce Blazblue offre plus de possibilités, plus de petites subtilités. Avant même d’apprendre à se servir de son personnage, on en repère déjà plusieurs, notamment dans l’utilisation du bouton C, dont les applications varient énormément d’un personnage à un autre. Anti-air, stun, projection, il y a de tout, ce qui imposera dans un premier temps de choisir judicieusement son duo de combattants afin de trouver la paire qui fonctionne bien ensemble. C’est d’autant plus vrai lorsque l’on comprend que la touche P (R1, par défaut) permet de lancer des attaques différentes, en fonction de la direction choisie, ce qui ouvre de jolies possibilités de combos. Certains de ses coups feront office de launcher, les coups overhead permettront de se créer une ouverture… Il va falloir expérimenter un moment avant de trouver le bon duo qui permettra de former les combos les plus intéressants. Car la défense est très solide, dans ce Blazblue : garde neutre, garde abaissée, garde dans les airs, et aucun moyen de la briser ; mieux, il est possible d’effectuer un Cross Burst, un genre de contre qui peut être utilisé uniquement lorsque la Jauge de Cross est rempli : votre premier personnage bloque le coup, et le second le remplace en portant un puissant coup à l’ennemi. Bien équilibrée, cette petite feature rend la défense et le mind-game particulièrement intéressant, dans un jeu qui pourtant semble miser gros sur l’attaque.

Blazblue Cross Tag Battle, accessible et technique à la fois
Le Resonance Blaze peut changer la dynamique d'une partie.

Les choses deviennent encore plus intéressantes en fin de partie, à partir du moment où certains combattants sont KO, car les joueurs gagnent l’accès à deux nouvelles techniques, le Resonance Blaze et l’Astral Heat. Le premier est assez classique dans son genre : lorsqu’un joueur perd l’un de ses personnages, il peut simplement presser P, ce qui accorde un important buff à son dernier combattant. Les coups font plus de dégâts, la jauge de Skill se remplit automatiquement, etc. L’Astral Heat est lui plus intéressant. Pour le déclencher, il faut n’avoir plus qu’un personnage, être en mode Resonance Blaze et disposer de neuf points de Skills ; la petite manipulation (222 B+S), si elle réussit, tue d’un seul coup le combattant adverse. C’est aussi terrifiant que radical et les pré-requis sont assez contraignant, mais cela crée énormément de suspens puisque jusqu’à la fin, il est encore possible de retourner une partie à son avantage.

Blazblue Cross Tag Battle, accessible et technique à la foisBlazblue Cross Tag Battle, accessible et technique à la foisBlazblue Cross Tag Battle, accessible et technique à la foisBlazblue Cross Tag Battle, accessible et technique à la foisBlazblue Cross Tag Battle, accessible et technique à la foisBlazblue Cross Tag Battle, accessible et technique à la fois

Petit prix, petit contenu ?

Blazblue Cross Tag Battle, accessible et technique à la fois
Les personnages contenus dans les DLC apparaissent dans l'Episode Mode, le mode Story du jeu.

L’un dans l’autre, tous ces éléments de gameplay font de Blazblue Cross Tag Battle un jeu de combat fun et abordable, qui propose suffisamment de fond pour amuser les accros du versus fighting. Si eux seront probablement vite convaincus, les autres en revanche feront un peu grise mine en découvrant la frugalité du menu. Ne vous laissez pas tromper par le petit hub kawaii qui rappelle celui de Dragon Ball FighterZ, pressez simplement Triangle pour admirer par vous-même la faible quantité de modes de jeu disponible : un mode histoire, nommé « Episode Mode », un mode entraînement, un didacticiel, un mode survie et les combats en local ou en ligne. C’est à peu près tout. Pas de mode Arcade, par exemple, pourtant idéal lorsqu’il s’agit de découvrir un jeu de ce genre et d’enchaîner rapidement les parties. Alors certes le online fonctionne plutôt bien (du moins, du peu que l’on a pu en voir), mais cela ne fait pas tout, surtout pour les amateurs de jeu en local. Et ce n’est hélas pas l’Episode Mode qui devrait les satisfaire. On passe plus de temps à zapper les dialogues interminables qu’à combattre, ce qui dans un jeu de ce genre est vite agaçant, vous en conviendrez. Les quatre chapitres (Blazblue, P4A, RWBY, UNIEL) racontent finalement la même histoire insipide et se terminent tous de la même manière, et seuls les intervenants diffèrent quelque peu. Autant dire qu’on a plus ou moins l’impression de refaire quatre fois la même chose, à ceci près que l’on incarne Ragna, Yu Narukami, Ruby Rose ou Hyde, les « héros » de chacun de ces chapitres. Rien de bien enthousiasmant, en fin de compte.

Blazblue Cross Tag Battle, accessible et technique à la foisBlazblue Cross Tag Battle, accessible et technique à la foisBlazblue Cross Tag Battle, accessible et technique à la fois
Les notes
+Points positifs
  • Un gameplay pêchu et accessible...
  • ... qui révèle une profondeur agréable
  • Un système de combats en duo qui fonctionne bien
  • Une chouette OST
  • Vendu à prix réduit
-Points négatifs
  • La moitié des personnes sous DLC, même si le jeu est vendu 40€, c'est un peu exagéré
  • Peu de modes de jeu

Malgré un modèle économique un peu étrange et un contenu finalement assez limité, Blazblue Cross Tag Battle est un jeu de combat particulièrement divertissant, grâce à ses mécaniques bien pensées. Le jeu en équipe prend ici tout son sens et l’on a été surpris de voir à quel point le jeu peut se montrer technique, quand bien même il se prend très facilement en mains. Rien d’inoubliable mais de quoi passer de bons moments cet été !

Profil de Epyon
L'avis de Epyon
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
21 juin 2018 à 15:36:51
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.8/20
Mis à jour le 21/06/2018
PlayStation 4 Combat Arc System Works
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Daemon X Machina : de grandes idées mais des combats qui ne convainquent pas encore
    SWITCH
  • Preview : Dual Universe étoffe ses possibilités avec l'arrivée de l'industrie
    PC
  • Preview : Oninaki : Une ode sombre et moderne au J-RPG
    PC - PS4 - SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce