Menu
Doki Doki Literature Club !
  • Tout support
  • PC
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Doki Doki Literature Club ! / Doki Doki Literature Club ! sur PC /

Test du jeu Doki Doki Literature Club : ne jamais se fier aux apparences sur PC

Test : Doki Doki Literature Club : ne jamais se fier aux apparences
PC
Doki Doki Literature Club !
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de VisualNovelist
L'avis de VisualNovelist
MP
Utilisateur jeuxvideo.com
19 novembre 2017 à 19:00:02
18/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (52)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.3/20
Partager sur :

Contributeur

Disponible depuis à peine deux mois (22 septembre 2017), Doki Doki Literature Club! s'est fait une rapide et douillette place au sein de la liste des excellents titres du genre. De part sa réalisation ou ses mécaniques de jeu, le jeu vous fera vivre une aventure riche en émotions. Acclamé par les fans, le jeu à un bel avenir devant lui. Il devrait alors tenir les fans de VN en haleine tout au long de son histoire à double tranchant. Attendez-vous à tout sauf à ce que vous pourriez vous imaginer.

Avant-propos
Avant de jouer, il faut rappeler que ce titre n'est pas absolument pas à mettre entre toutes les mains (enfants et personnes psychologiquement fragiles notamment). Il faut donc prendre avec sérieux les avertissements du jeu. Celui-ci semble assez léger et mignon à première vue, ce n'est pas le cas.

Doki Doki Literature Club! se dévoile

Chargement de la vidéo
Doki Doki Literature Club : ne jamais se fier aux apparences
Une intro qui sent bon les japoniaiseries.

Doki Doki isn't very Oki Doki

Alors, alors... que dire de l'histoire qui nous est proposée dans Doki Doki Literature Club! ? Après tout, c'est quand même le point le plus important pour un visual novel, comme le synopsis d'un bon livre. Ici, le plot de départ nous place dans la peau de Ryuji, un jeune lycéen. Ryuji c'est le genre de personne qui se lève le matin en voulant en faire le moins possible, très heureux de passer son temps libre à regarder des anime, lire des mangas et jouer aux jeux vidéo (le rêve, non ?), et surtout à ne pas chercher de club scolaire. C'est d'ailleurs la raison de sa petite "engueulade" matinale avec Sayori, sa voisine et amie d'enfance, qui le pousse gentiment à se bouger un peu plus (en lui rappelant qu'il lui avait promis de chercher un club cette année), et par la même occasion l'inciter à rejoindre son propre club : le club de littérature. Ryuji finit par céder à demi-mot, plus pour avoir la paix que pour faire plaisir à son amie. C'est le début de la fin pour notre protagoniste.

Doki Doki Literature Club : ne jamais se fier aux apparences
C'est tout rose, c'est tout beau, mais à la fin du jeu je commande une boîte de lexo

Alors que le reste de la journée se passe aussi normalement que d'habitude, vous vous retrouvez coincé par Sayori bien décidée à vous traîner jusqu’à la salle du club de littérature, en utilisant une ruse à base de cupcakes, qui peut dire non à des cupcakes, sérieusement ?). Comme votre personnage le dit si bien : "voici le jour où vous avez vendu votre âme… pour un cupcake". Et si vous saviez la suite ! Vous voilà donc dans la salle du club où vous ferez la connaissance des autres personnages du jeu : Natsuki la fille sûr d'elle, Yuri la jeune femme timide qui trouve plus de réconfort dans les livres que dans la vraie vie, et enfin Monika présidente du club. Le but est donc maintenant d'arriver à tisser des liens avec ces filles grâce notamment à une mécanique de jeu plus qu'originale, la création de poèmes, qui vous permettra de débloquer certaines scènes. Mais attention, les apparences sont parfois trompeuses et peut-être que vous venez de mettre un pied en enfer, au sens figuré comme au sens propre… l'histoire commence vraiment.

Doki Doki, Good Quality ?

Doki Doki Literature Club : ne jamais se fier aux apparences
Des illustrations de qualité. Un peu vide mais propre.

Parlons à présent de ce qui touche à l'aspect technique et graphique du titre. Pour être tout à fait honnête, on retrouve un excellent travail au niveau des illustrations, rien à redire sur le travail des deux artistes. Eh oui, ils sont seulement deux : Satchely et Velinquent pour les citer, mais ils le méritent de part la qualité de leur travail, du travail de pro en somme. On retrouve ce côté manga, très coloré, une belle couche de rose bonbon sur les murs façon Valérie Damidot sous LSD. On aurait aimé un peu plus de décors tout de même. D'ailleurs, comme mentionné dans le test d'Everlasting Summer, il est important de noter qu'une fois de plus nous n'avons pas à faire à une team nippone, mais américaine : dites bonjour à la "Team Salvato" ! C'est peut-être un détail mais ça veut surtout dire que des œuvres de qualité peuvent voir le jour bien loin du Japon. Sinon, nous avons affaire à une belle interface assez épurée, mais rien de bien original dans le monde du visual novel ; on retrouve les catégories habituelles : history, skip, auto, save, load, settings… rien de plus, rien de moins. Les musiques sont plaisantes et s'adaptent vraiment à l'histoire et les effets sont rares mais toujours placés au bon moment.

Doki Doki Literature Club : ne jamais se fier aux apparences
Non mais sérieux, des poèmes, vous avez cru que j'étais en terminale L ?

Comme mentionné plus tôt dans le test, le jeu use de mécaniques vraiment innovantes, qui apportent un plus à l'histoire. Premièrement, la création des poèmes, qui permettra de débloquer ou non, certaines scènes avec nos protagonistes. Le principe est simple, à chaque réunion de club, vous devrez écrire un poème en sélectionnant vingt mots. Chaque mot est directement relié à Sayori, Natsuki, Yuri ou Monika, et de ce fait, vous pourrez débloquer une scène avec le personnage dont les mots auront été choisis le plus de fois. De plus, nous aurons droit à une cassure du quatrième mur pendant le jeu, ce qui ne manquera pas de mettre encore plus mal à l'aise le joueur. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec ce principe, un petit rappel avec une courte définition : le quatrième mur présente soit un moment où le personnage s'adresse au public, soit lorsqu'il énonce un fait hors du cadre de la série et qu'il lui est impossible de connaître. Ce qui arrivera lors de la seconde partie du jeu, au milieu du chaos et de la folie. On évitera de vous en dire plus, mais il vous faudra alors entre quatre et six heures pour finir complétement le jeu. Paix à votre âme…

Les notes
+Points positifs
  • La réalisation globale
  • Un plot-twist surprenant et réussi…
  • Des mécaniques de jeu intéressantes
  • Des personnages caricaturaux mais attachants
  • Une vraie pression psychologique
  • Petit ovni dans le monde du VN
  • Gratuit
-Points négatifs
  • Jeu en anglais
  • … mais qui pourrait en déranger certains

Doki Doki Literature Club! n'est pas seulement un excellent Visual Novel, il est peut-être le meilleur jeu d'horreur de cette année 2017. Pendant plusieurs heures de jeu, celui-ci arrive à tromper le joueur qui se rend compte bien trop tard dans quoi il est tombé. De par sa réalisation, il y a de fortes chances qu'il touche plus que les amoureux des visual novel ; son chemin est tout tracé.

Profil de VisualNovelist
L'avis de VisualNovelist
MP
Utilisateur jeuxvideo.com
19 novembre 2017 à 19:00:02
18/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (52)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.3/20
Mis à jour le 19/11/2017
PC Visual Novel Drague Team Salvato Horreur
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Fire Emblem Three Houses : Plus accessible, plus permissif
    SWITCH
  • Preview : The Surge 2 : Une consolidation des forces et un lissage des faiblesses ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : The Dark Pictures Man of Medan : Une aventure horrifique à vivre en coopération
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce