Menu
Sniper Fury
  • Tout support
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux Tir / Derniers tests jeux vidéo / Sniper Fury /

Test du jeu Sniper Fury : Gameloft manque la cible

Test : Sniper Fury : Gameloft manque la cible
iOS Android
Sniper Fury
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de kevin-j
L'avis de kevin-j
MP
Rédaction jeuxvideo.com
10 janvier 2016 à 15:02:01
10/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
7/20
Partager sur :

Qui n’a jamais rêvé d’incarner un sniper ? De tous les militaires, le tireur d’élite est sans aucun doute le personnage qui suscite le plus de questionnement et de fantasme dans la culture populaire. Pour s’en persuader, il suffit de voir le nombre d’œuvres qui le mettent en avant, que ce soit au cinéma ou dans notre bonne vieille sphère vidéoludique. Sur mobiles, le Sniper a aussi sa place et de nombreux titres, du bête jeu de chasse à l’adaptation d’Hitman, mettent en scène cet assassin silencieux. Une opportunité que l'éditeur Gameloft ne pouvait pas laisser passer. C’est pourquoi nous allons aujourd’hui vous parler de Sniper Fury, la tentative de Gameloft pour s’installer sur ce marché porteur. Et vous avez bien lu « tentative », car après quelques heures passées à dézinguer des soldats (un peu), et des techniciens (beaucoup), difficile de trouver un véritable intérêt à ce Sniper Fury. Vous voilà prévenus.

Sniper Fury : une cible à abattre

Chargement de la vidéo Sniper Fury Gameplay

Dans Sniper Fury, comme vous l’aurez deviné, vous incarnez un sniper, un tireur d’élite à même d’éliminer n’importe quelle cible à des kilomètres de distance sans jamais vous faire repérer. En tant que professionnel qualifié, vous voilà approché par Cellstrike, une organisation qui vous demandera d’opérer pour elle sur le terrain. Au programme, exécution de cibles dangereuses (ou de pauvres techniciens qui font seulement leur job), couverture d’agent en infiltration ou protection d’otages. Mais aussi, et là c’est plus surprenant, des missions d’assaut où l’on troquera son bon vieux fusil de précision contre une énorme mitrailleuse. Vous l’aurez compris à la lecture de ces quelques lignes, « l’histoire » de ce Sniper Fury est loin d’être son point fort et c’est même sans doute avec elle que commencent tous les problèmes du jeu !

Du rire aux armes

Sniper Fury : Gameloft manque la cible
Vis ma vie de sniper : bienvenue sur le champ de bataille.

Car voyez-vous, une fois les quelques missions du tutorial passées, vous serez face à un choix : progresser dans les missions de la trame principale, réaliser des missions de type assaut, aller dézinguer quelques gus dans des missions de sniper, ou bien effectuer quelques contrats. Un choix qui n’en est au final pas réellement un tant l’ensemble de ces missions sont similaire. La seule chose qui les différencie au final, c’est que pour participer à une mission principale, il faudra, de manière très arbitraire, que votre fusil de sniper possède un certain niveau obtenu grâce à diverses améliorations requérant matériaux et menue monnaie. Evidemment, pour obtenir ces précieux sésames, vous allez devoir en passer par de longues, voire très longues phases de grind qui s’avèrent pénibles à cause de la grande répétitivité des missions proposées. Bien évidemment, il vous est toujours possible d’accélérer le processus en mettant la main au portefeuille, Sniper Fury possédant tous les traits distinctifs du Free to play dans ce qu’il a de pire. Histoire d’en rajouter une couche, ce Sniper Fury ne propose pas, à l’exception d’un système de PvP fort peu intéressant et nécessitant là encore pas mal de grind, d’activité annexes pour passer le temps, rendant la frustration du joueur encore plus intense.

Sniper Fury : Gameloft manque la cible
Le zoom, votre meilleur ami dans Sniper Fury.

Côté gameplay, on se retrouve à quelque chose de relativement simple. Chaque mission placera notre avatar dans une position fixe sur un champ de bataille (entrepôt, aéroport) avec un objectif à remplir (identifier et éliminer une cible, abattre X ennemis, couvrir la progression d’un allié, etc). D’un simple glissement du doigt sur l’écran, il sera possible d’orienter son regard pour couvrir l’étendue du champ de bataille, et l’on pourra trouver sur la gauche de l’écran deux boutons : l’un pour tirer, et l’autre pour gérer le zoom de son fusil de sniper. Il sera aussi possible de trouver des boutons supplémentaires, permettant par exemple de passer en vision thermique ou d’identifier toutes les cibles (une option payante par ailleurs), mais que l’on utilisera très rarement. Une fois la mission lancée (et cela marchera avec n’importe quelle mission), il suffira de balayer le champ de bataille, de zoomer sur la cible et de tirer pour l’éliminer. Et c’est tout ! Afin d’ajouter un peu de classe aux missions, Gameloft à implémenter un ralenti à chaque dernier tir, un ralenti qui nous permet de suivre la trajectoire de la balle vers sa cible. Un effet de style très sympathique, mais uniquement amusant les deux ou trois premières fois. Voir un type s’écrouler après avoir pris une balle dans le pied ou dans le bout des doigts suite à un tir un brin raté devenant vite lassant.

Sniper Fury : Gameloft manque la cible
Le ralenti, une bonne idée, sauf lorsque l'on rate son tir...

Terminons enfin ce petit test en évoquant la partie technique de ce Sniper Fury. Dans la description du jeu sur les différentes boutiques mobiles, Gameloft nous dit que le titre possède « des graphismes incroyables qui nous emmèneront dans un futur proche, de gratte-ciels urbains à des lieux exotiques ». Et là, difficile de retenir un rire nerveux une fois le jeu lancé tant la partie graphique, sans être totalement indigente, s’avère loin d’être « incroyable ». Les environnements demeurent d’un classicisme rare, sans grande personnalité, et l’on ne pourra que rire devant les animations ragdolls des morts, qui se désarticulent dès qu’une balle les touche dans le gros orteil. On passera aussi rapidement sur l’habillage global du titre, et principalement tout ce qui concerne les menus, qui reste très simple, pas forcément très ergonomique, et qui semble un poil réalisé à la va-vite. Au final, ce Sniper Fury est à des années lumières des productions habituelles de Gameloft, qui nous a souvent habitué à des jeux certes classiques, ou déjà-vu, mais qui avaient au moins pour eux d’être réalisés avec soin.

Sniper Fury : Gameloft manque la cible
  • Test réalisé sur un iPhone 6.
Les notes
+Points positifs
  • Principe du jeu sympathique…
  • Ralentis sympas
-Points négatifs
  • …du moins les cinq premières minutes
  • Gameplay lassant et répétitif
  • Courbe de difficulté extrêmement mal dosée
  • Graphiquement à la rue

Sniper Fury avait tout pour être un sympathique petit jeu de tir, idéal pour se détendre sans se prendre la tête. Malheureusement, après quelques heures de jeu, difficile de jeter un regard positif au titre de Gameloft. Si le principe de base, à savoir incarner un sniper a de quoi charmer, les tireurs d’élites possédant cette aura et cette part de mystère qui fascine tant de joueurs, on ne peut pas dire que la magie opère dans Sniper Fury. Si l’on s’amuse durant les deux ou trois premières missions, un bon headshot bien placé ayant toujours un effet indéniablement satisfaisant, on se rend bien vite compte des limites imposées par le développeur. Les missions se succèdent et se ressemblent, les cibles étant peu ou prou toujours les mêmes, et ne faisant jamais preuve d’une grande intelligence. Pire, afin de progresser, le joueur devra répéter ad nauseam ces missions sans intérêt afin de gagner les deniers nécessaires à l’amélioration de ses armes et ainsi progresser au sein de « l’histoire ». Ajoutez à cela tout l’arsenal habituel des Free to play, et vous obtenez bien vite un titre fade, sans grand intérêt, répétitif et loin d’être amusant. Quant aux graphismes, supposés être parmi les meilleurs du marché, difficile, une fois encore, de s’extasier car sans être hideux, le titre de Gameloft est loin de proposer une prestation satisfaisante. Il suffit de voir la physique des cadavres pour s’en persuader. Au final, Sniper Fury est donc un titre décevant, sans grand intérêt, qui aura du mal à vous amuser plus de quelques minutes.

Profil de kevin-j
L'avis de kevin-j
MP
Rédaction jeuxvideo.com
10 janvier 2016 à 15:02:01
10/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
7/20
Mis à jour le 10/01/2016
iOS Android Tir Gameloft
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : WRC 8 : Un pas de géant à l'horizon ?
    PC - PS4 - SWITCH - ONE
  • Preview : Control : Après 3 heures de jeu, ça plane toujours pour Jesse ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Just Cause 4 - Danger Rising : Toujours plus loin, plus fort, plus vite
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce