Menu
Dragon Quest Heroes : Le Crépuscule de l’Arbre du Monde
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • PS3
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !
PS4
Dragon Quest Heroes
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
15 octobre 2015 à 18:02:01
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (82)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.9/20
Tous les prix
Prix Support
20.89€ PS4
Voir toutes les offres
Partager sur :

L'attente fut terriblement longue pour tous ceux qui étaient avides de découvrir l'étonnante surprise que constitue Dragon Quest Heroes sur PS4, mais le voilà finalement dispo en version française. Le moment est donc venu pour nous de revenir une dernière fois sur son cas pour vous convaincre de tenter l'expérience baston dans l'univers de la saga Dragon Quest !

Vidéo-test de Dragon Quest Heroes

Chargement de la vidéo Test Dragon Quest Heroes en vidéo

C'est la panique au royaume d'Arbera depuis que les monstres, autrefois pacifiques, se sont brutalement retournés contre les humains sous l'effet d'un sortilège maléfique. Selon toute vraisemblance, il semble que quelqu'un contrôle ces créatures dans l'ombre, et les protecteurs du royaume d'Arbera ont bien l'intention de découvrir de qui il s'agit. C'est ainsi que le joueur se retrouve très vite contraint de choisir lequel des deux capitaines de la garde lui servira de leader. Mais que l'on opte pour Lucéus ou Aurora, tous deux sont jouables dès le début de la partie, chacun se démarquant par un caractère diamétralement opposé, la demoiselle étant très souvent exaspérée par les tyrades interminables de son ami tacticien. A leurs côtés, on trouvera le seigneur Doric, un grand gaillard barbu maniant le bâton comme personne, puis Isilde, une jeune femme calée en ingénierie mécanique et adepte du boomerang.

Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !

Au fil des missions, le petit groupe accueillera encore d'autres alliés de poids, tous bien connus des fans de la franchise puisqu'ils sont issus des différents volets de la saga Dragon Quest. A commencer par la tsarine Alina, spécialiste des combos au corps-à-corps, et son protecteur Kiryl, le prêtre lancier. Ils seront ensuite rejoints par l'épéiste d'exception Terry, ou plutôt Tommy en vf, les libertés prises au niveau de la traduction donnant lieu à quelques mauvaises surprises, y compris concernant les monstres et les magies. Du huitième volet, on retrouvera la magicienne au fouet Jessica et son acolyte costaud Yangus qui ne se sépare jamais de sa hache et de son casque à pointes. Puis viendront Maya, la danseuse draconique, et les fiancées célestes du cinquième opus, Nera et Bianca, respectivement magicienne et archère, ainsi qu'un individu bonus, histoire de constituer une équipe vraiment complémentaire. Au total, on pourra ainsi piocher parmi une douzaine de combattants pour partir en mission avec notre leader et trois autres compagnons, la bonne idée étant qu'il est possible de passer de l'un à l'autre à tout moment en un clin d'oeil durant la partie.

Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !

Ce dragon n'est que l'un des tout premiers boss du jeu

Chargement de la vidéo Dragon Quest Heroes Gameplay

Pactiser avec le démon ?

En basculant du côté du beat'em all de masse, Dragon Quest Heroes ne commet par l'erreur de s'embourber dans les âffres de la formule musô à base de forts à conquérir "ad nauseam" mais réussit au contraire à imposer un gameplay bien à lui et respecteux de la série. Ici, tout tourne autour de cibles à protéger en endiguant des vagues d'ennemis qui déboulent depuis des sortes de générateurs baptisés "malstroms". Théoriquement, en éliminant leurs gardiens, on peut fermer chacun de ces portails et juguler le flux de monstres, mais le temps nécessaire pour y parvenir s'avère généralement trop long pour garantir la protection de la personne ou de l'élément dont on doit assurer la survie.

Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !

C'est là qu'interviennent les médailles de monstres, des jetons qui sont susceptibles d'apparaître lorsqu'on élimine les créatures ennemies et qui permettent ensuite de les invoquer sur le terrain pour qu'elles se battent à nos côtés. Il ne reste alors plus qu'à les placer intelligemment pour qu'elles défendent un endroit précis pendant qu'on part guerroyer ailleurs, sachant que ces monstres se battront pour nous jusqu'à leur mort ou jusqu'à ce qu'on décide de les remplacer, les slots de médailles n'étant hélas pas illimités. On peut ainsi pactiser avec la totalité des monstres composant le bestiaire du jeu, certains n'intervenant que ponctuellement, le temps de balancer leur technique avant de disparaître dans un nuage de fumée.

Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !

Un château dans le ciel

Le gameplay, lui, repose sur une arborescence de skills qui se débloquent à mesure que nos héros acquièrent de l'expérience et montent de niveau, la distribution des points de compétences pouvant être effectuée à chaque retour au quartier général. Ce dernier est situé à bord d'une forteresse volante nommée Aéroc. Entre les techniques spéciales, les combos et les magies, on ne peut pas dire que les personnages soient démunis, même si le système de combat reste plutôt basique dans un souci de se rendre accessible au plus grand nombre. Les subtilités viendront plutôt de la gestion des MP et de la charge de certaines magies puissantes, et résideront aussi dans la manière dont on aura recours à la technique de haute tension, tout droit issue du huitième opus. En plus de nous conférer des bonus non négligeables (invincibilité temporaire, MP illimités, etc), la haute tension permet à chaque héros d'exprimer tout son potentiel offensif dans une technique superbement mise en scène. Forcément, on ne peut que regretter que nos héros ne disposent que d'une seule technique de ce genre, mais leur exécution reste toujours un moment de pure délectation.

Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !

Les clins d'oeil aux principaux volets de la série sont légion

Chargement de la vidéo Dragon Quest Heroes Gameplay

De temps à autre, le jeu tentera aussi de nous surprendre en faisant intervenir des objectifs impliquant le contrôle de tourelles ou de balistes, mais c'est finalement la dimension "tower defense" des missions liées aux médailles de monstres qui restera le plus en mémoire. Certes, le jeu ne fait pas preuve d'une originalité remarquable mais la réalisation se montre suffisamment efficace pour qu'on profite au maximum de ces joutes complètement démesurées, notamment face aux boss les plus gigantesques. Le challenge étant plutôt corsé dès lors qu'on s'attaque à la conquête du 100% via les innombrables missions annexes proposées au QG, on se laisse surprendre par la durée de vie colossale du titre, plus proche de celle d'un RPG que d'un beat'em all. Il faut dire que tous les DLC originaux sont inclus d'office et que le nombre de quêtes à mener à bien est assez faramineux, certains boss risquant probablement de vous obliger à faire un peu de level-up à l'aide des Metal Slimes avant que vous n'ayez la prétention de les vaincre.

Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !

Heureusement, les nombreux services qu'abrite la citadelle volante sont là pour vous permettre de rendre vos héros surpuissants, notamment via les recettes d'alchimie et l'équipement évolutif. On peut ainsi passer beaucoup de temps à guerroyer dans Dragon Quest Heroes, parfois simplement pour mener à bien plusieurs petites quêtes débouchant sur un boss caché, ou pour farmer les matériaux nécessaires à tel ou tel type d'accessoire mystérieux et dénicher tous les monstres qu'on nous a demandé de supprimer. En cela, le titre réussit à sa façon à retransmettre le caractère épique des épisodes RPG de la série, et c'est déjà une véritable prouesse en soi. Même la collecte des mini médailles n'a pas été oubliée et les fans de la franchise ne cacheront pas leur plaisir de voir le bestiaire "toriyamaesque" s'animer sous leurs yeux en temps réel, les animations renforçant de manière tout à fait convaincante le caractère de ces créatures délicieusement grotesques. Et forcément, la présence des thèmes musicaux emblématiques de la série n'est pas non plus étrangère à l'efficacité de l'ambiance générale du soft, surtout si on a la bonne idée d'activer les voix japonaises dans les options. Finalement, il ne manque qu'un mode multijoueur en coopération pour qu'on soit totalement conquis, mais ce sera, nous dit-on, pour la prochaine fois...

Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !Dragon Quest Heroes : Du RPG au beat'em all, le pari fou !

Le premier de nos 3 Gaming Live sur Dragon Quest Heroes

Chargement de la vidéo Dragon Quest Heroes Gaming Live
Les notes
+Points positifs
  • Techniquement très soigné et souvent impressionnant
  • Les musiques et bruitages emblématiques de la série
  • Le chara design et le monster design "toriyamaesques"
  • Le switch entre héros en cours de bataille
  • Les missions de protection via les jetons monstres
  • Traduction française et doublage japonais en option
  • Les éléments de RPG via les quêtes et le QG
  • Tous les DLC inclus dans la version européenne
  • Durée de vie colossale
  • On résiste difficilement à l'envie de viser le 100%
-Points négatifs
  • Pas de multijoueur pour ce premier épisode
  • Des déplacements un peu trop lents
  • Les libertés prises au niveau de la traduction des noms (persos, magies, monstres)
  • Le faible nombre de techniques individuelles et d'attaques de tensions

Ceux qui craignaient de voir Dragon Quest Heroes apporter l'opprobe sur l'une des plus grandes sagas de RPG de tous les temps peuvent être rassurés : ce beat'em all improbable se montre aussi jouisif et convaincant que respectueux de la série. On aura même bien du mal à lui reprocher quoi que ce soit de solide, si ce n'est l'absence d'un mode coop qu'on nous promet de toute façon pour le prochain épisode. Avec son ambiance cultissime et ses quêtes à n'en plus finir, Dragon Quest Heroes a déjà tout ce qu'il faut pour nous faire guerroyer pendant des dizaines d'heures aux côtés des figures les plus marquantes de la saga.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
15 octobre 2015 à 18:02:01
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (82)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.9/20
Mis à jour le 29/11/2015
PlayStation 4 Action Beat'em All RPG Square Enix Tecmo Koei OMEGA Force
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce