Menu
StarDrive 2
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / StarDrive 2 sur PC /

Test du jeu StarDrive 2, un 4X plein de bonnes idées au goût d'inachevé sur PC

Test : StarDrive 2, un 4X plein de bonnes idées au goût d'inachevé
PC
StarDrive 2
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
09 avril 2015 à 18:58:32
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (11)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.5/20
Fnac Marketplace PC 0.91€ Amazon PC 7.63€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Après une longue période de disette, le 4X spatial semble connaître un regain d'intérêt. Civilization : Beyond Earth propulsait la série dans les étoiles, Pandora : First Contact récitait parfaitement les codes inhérents au genre tandis qu'Endless Legends apportait beaucoup de fraîcheur à un genre pourtant bien ancré dans ses habitudes. Le premier volet de StarDrive, sympathique mais imparfait, a bénéficié d'un succès suffisant pour qu'une suite voie le jour, sobrement baptisée StarDrive 2.

StarDrive 2, un 4X plein de bonnes idées au goût d'inachevé

Avant d'aller plus loin, sachez que derrière la licence StarDrive se cache Daniel DiCicco, quasiment seul aux commandes du développement du titre. Si le premier volet marchait sur les pas de Master of Orion, l'ensemble avait un goût d'inachevé auprès de joueurs espérant à l'époque un suivi plus prononcé qui a finalement pris les traits d'une suite, que nous décortiquons aujourd'hui. Reprenant les grandes bases de son aîné, StarDrive 2 a toutefois apporté quelques modifications de gameplay. Suffisant pour contenter les stratèges déçus par le premier opus ?

La reprise réussie de fondamentaux du 4X

Dès votre arrivée dans le mode Campagne de StarDrive 2, vous serez heureux de constater la quantité de races jouables ainsi que les nombreuses options de customisation mises à votre disposition. 9 races jouables ayant chacune leurs propres bonus et malus : autant dire que vous aurez de quoi faire pour diversifier vos parties et les façonner à votre image. Au-delà du simple choix de la race, vous aurez également accès à un tableau très complet qui permet d'attribuer bonus et malus via un certain nombre de points, ce qui vous autorisera à terme à diversifier vos parties. Bien évidemment et sans aucune surprise, un tas d'options de personnalisation est disponible, vous permettant autant de gérer votre nombre d'adversaires, la quantité de richesse de votre terrain de jeu ou encore la difficulté de la partie. Une fois le tout customisé à votre goût, il est grand temps de vous lancer à la conquête des étoiles.

StarDrive 2, un 4X plein de bonnes idées au goût d'inachevéStarDrive 2, un 4X plein de bonnes idées au goût d'inachevéStarDrive 2, un 4X plein de bonnes idées au goût d'inachevé

Si vous n'êtes pas familiers avec les 4X en général et avec StarDrive en particulier, nous vous recommandons très chaudement de démarrer avec le didacticiel intégré et même sous cette condition, vous comprendrez rapidement que les mécaniques de StarDrive 2 ne bénéficient pas franchement d'explications claires. Toutefois, les bases de n'importe quel 4X restent dans un terrain balisé. Vous débarquez sur votre planète native, habitée par une population réduite répartie comme le veut la tradition dans 3 affectations différentes : l'agriculture pour la production de nourriture, la production, pour accélérer le temps de construction de vos infrastructures et la science, pour faciliter le travail de recherche des nouvelles technologies.

StarDrive 2, un 4X plein de bonnes idées au goût d'inachevé
Toute une galaxie à conquérir...
Ainsi, quiconque s'est déjà frotté à un 4X ne sera pas perdu au cours des premières heures du jeu. En fonction de vos besoins, vous pouvez affecter davantage de ressources à un domaine en particulier par un simple système de drag and drop. Il est alors temps d'attaquer la phase d'exploration et d'expansion de votre empire en parcourant la galaxie une fois les vaisseaux appropriés construits. Les systèmes à explorer ne sont pas masqués par un brouillard de guerre mais sont représentés par des points lumineux. Une fois votre vaisseau arrivé à l'un de ces points, le système solaire révèle les planètes qui y gravitent : ceintures d'astéroïdes riches en minerai, géantes gazeuses ou terrains colonisables, chaque planète dispose d'une belle quantité de statistiques indispensables pour savoir ce qu'elle vous apportera comme bonus et ce qu'elle vous infligera comme malus en cas de colonisation. Une fois une nouvelle planète colonisée, votre empire s'étend au système solaire correspondant et il vous sera alors nécessaire d'acheminer assez de nourriture dans votre empire pour que votre population prospère, la famine sur une planète étant naturellement synonyme de perte de la colonie.

StarDrive 2, un 4X plein de bonnes idées au goût d'inachevéStarDrive 2, un 4X plein de bonnes idées au goût d'inachevé

L'abandon du temps réel au profit du tour par tour

La principale nouveauté de StarDrive 2 reste assurément son abandon du jeu en temps réel au profit du tour par tour, élément quasi incontournable des 4X. Ainsi, les déplacements d'un vaisseau à un autre s'effectuent par tour, même si une petite fonctionnalité bien pratique pour couvrir les plus longues distances ou venir à bout des constructions les plus gourmandes est de maintenir la barre d'espace appuyée en continu : les différents tours s'enchaînent alors sans à-coups, permettant de gagner un temps précieux.

Bien entendu, l'exploration sera l'occasion de rencontrer d'autres espèces aux volontés impérialistes, ce qui ouvrira la porte aux traditionnelles options de démocratie, qui se sont parées d'un système plus réussi de tolérance. Si pactes de non-agression, partage de ressources, accords commerciaux ou déclarations de guerre sont toujours de la partie, le système de tolérance vient apporter un peu de cohérence aux négociations. En premier lieu, lorsque vous effectuez une proposition, un chiffre accompagne votre offre, correspondant à la valeur perçue par la faction avec laquelle vous négociez, valeur conditionnée par les traits de caractère de la civilisation concernée. En outre, une jauge de tolérance figure sur l'écran des négociations, induisant par sa valeur la possibilité de faire des offres disproportionnées ou extravagantes. Effectivement, à chaque élément de tractation ajouté, la jauge de tolérance augmente jusqu'à atteindre sa valeur maximale qui ne pourra donc pas être dépassée. Le système fonctionne plutôt bien et la diplomatie constitue l'un des points forts de StarDrive 2.

StarDrive 2, un 4X plein de bonnes idées au goût d'inachevéStarDrive 2, un 4X plein de bonnes idées au goût d'inachevéStarDrive 2, un 4X plein de bonnes idées au goût d'inachevé

Des vaisseaux entièrement customisables

Il va de soi que 4X comprend en son sein le mot Exterminer, ce qui supposera bien souvent des agressions diverses, qu'il s'agisse d'une guerre ouverte contre une colonie adverse ou contre de nombreux pirates de l'espace que vous croiserez au cours de vos explorations ou qui viendront directement assaillir votre colonie. Il sera donc indispensable d'envisager assez rapidement de vous constituer une armada digne de ce nom. A l'instar de son aîné, StarDrive 2 conserve les nombreuses options de customisation de vaisseaux. Ainsi, il vous suffit de sélectionner un modèle en particulier et de disposer à votre guise sur les emplacements prévus à cet effet différents blindages, de l'artillerie et d'autres sources d'énergie dont vous pourrez débloquer un large panel une fois bien avancés dans votre recherche scientifique.

Si vous n'êtes pas franchement portés sur la customisation poussée offerte par StarDrive, vous pourrez sélectionner des archétypes préfabriqués afin de profiter de vaisseaux déjà bien apprêtés. En outre, vos troupes au sol profitent aussi d'un système de personnalisation comprenant l'attribution de trois différentes compétences allant de l’armement aux sorts défensifs. Car si vous l'ignoriez encore, StarDrive 2 ne se contente pas de prendre les atouts d'un 4X classique mais a conservé son système de combat en temps réel dans l'espace, et au tour par tour au sol.

StarDrive 2, un 4X plein de bonnes idées au goût d'inachevéStarDrive 2, un 4X plein de bonnes idées au goût d'inachevé

A l'approche d'une flotte ennemie, deux possibilités s'offrent à vous : la résolution automatique des combats, ou la résolution manuelle. Compte tenu du fait que l'équilibre des forces en présence n'est indiqué que par le nombre de vaisseaux présents dans la flotte de chaque partie et qu'aucune probabilité de réussite n'est indiquée, il sera préférable de régler les choses à la main. Les combats bénéficient d'une pause active, qui vous permettra de mieux disposer vos différents modèles de vaisseaux dans une position stratégique, mais également de leur ordonner des comportements fixes : position offensive, défensive, ordre d'attaquer les ennemis à revers, bref, les paramètres ne manquent pas même s'il est souvent complexe de comprendre précisément les subtilités des combats, StarDrive 2 étant particulièrement avare en indications.

L'apprentissage par l'échec

Les débuts de partie se feront dans la douleur. En l'absence d'explications claires sur les mécaniques de combat et pire encore, sur le rôle qu'occupe chaque vaisseau, vous serez régulièrement décimés au cours de vos explorations si vous n'avez pas constitué une flotte digne de ce nom, car l'ennemi et les pirates ne vous feront pas de cadeau, ces derniers bénéficiant d'une armada instantanément supérieure à la vôtre. Un peu décourageant tout de même, d'autant plus que les combats sont particulièrement lourds et peu rythmés, mais stratégiques une fois que l'on en a saisi les mécaniques. Les combats au sol sont quant à eux très classiques et s'effectuent au tour par tour, chaque unité ayant un certain nombre de points d'action à répartir entre attaque et déplacement. L'ensemble fonctionne plutôt bien et apporte au jeu une petite touche de stratégie supplémentaire bienvenue.

StarDrive 2, un 4X plein de bonnes idées au goût d'inachevéStarDrive 2, un 4X plein de bonnes idées au goût d'inachevéStarDrive 2, un 4X plein de bonnes idées au goût d'inachevé

Vous l'aurez compris, Stardrive 2 offre une expérience de jeu très variée et complète agrémentée d'une somme de détails certes classiques mais bien pensés, essentiellement lorsque l'on sait que le titre est développé en grande majorité par un seul homme. Nous pourrions par exemple évoquer le système de héros à recruter moyennant finances, chacun ayant des bonus à accorder à vos colonies ou encore ce système de journal télévisé vous narrant les événements de l'univers. En outre, vos phases d'exploration vous offriront de nombreuses découvertes : une épave abandonnée donnera lieu à des combats intéressants, tandis qu'une météorite mystérieuse pourra booster certaines de vos recherches scientifiques. L'arbre de recherche, quant à lui, est somme toute assez efficace offrant même l'opportunité de consacrer quelques tous à la recherche de technologies aléatoires. Le mode Arène de Bataille, assez dispensable, vous permet d'axer tout sur le combat de vaisseaux : en cas de succès, des cadeaux seront débloqués pour votre mode Campagne.

StarDrive 2, un 4X plein de bonnes idées au goût d'inachevéStarDrive 2, un 4X plein de bonnes idées au goût d'inachevéStarDrive 2, un 4X plein de bonnes idées au goût d'inachevé

Un manque de finition qui empêche le jeu de décoller

Malheureusement, de nombreux éléments empêchent StarDrive 2 de véritablement décoller. En premier lieu, nous l'évoquions plus haut, le jeu est inutilement avare en informations, notamment sur le système de combat qu'il vous faudra appréhender dans l'échec. Ce point se retrouve également sur l'équilibre global des parties. N'espérez pas partir à la conquête lointaine de l'espace sans bénéficier d'un soutien défensif solide sous peine d'immédiatement vous frotter à des pirates nombreux et nettement mieux armés que vous. Le comportement hostile est omniprésent dans StarDrive 2 et l'on aurait aimé pouvoir orienter davantage notre partie vers la gestion et la diplomatie.

Par ailleurs, un manque de finition franchement pénible vient perturber le bon déroulement de votre partie. Si, par exemple, l'idée de faire défiler les tours d'une manière fluide grâce à une pression continue est particulièrement bien pensée, une meilleure optimisation aurait permis d'éviter au jeu de se bloquer à la fin d'un tour. Il arrive ainsi fréquemment que la partie se bloque, vous empêchant de passer au tour suivant et vous contraignant à carrément passer par un Alt+F4 pour quitter votre partie et charger votre précédente sauvegarde. Par ailleurs, il est tout de même conseillé d'avoir quelques notions d'anglais pour profiter du jeu étant donné que si certains textes sont approximativement traduits, de grandes portions d'informations n'ont pas bénéficié du même traitement et sont donc proposées en version originale.

Notre Vidéo-Test de StarDrive 2

Chargement de la vidéo
Les notes
+Points positifs
  • Un mélange habile de 4X, STR et combats au tour par tour
  • Diplomatie bien pensée
  • De nombreux choix à faire au cours de votre exploration
  • Beaucoup de races jouables, beaucoup de paramètres à modifier
  • De nombreuses options de customisation (vaisseaux, paramètres de partie...)
  • Bonne rejouabilité
  • Quelques notes d'humour "WTF" bienvenues
-Points négatifs
  • Cruel manque d'informations sur les vaisseaux et les combats en général
  • Gros déséquilibre entre forces adverses et les vôtres en début de partie
  • Traduction partielle et imparfaite
  • De nombreux crashs lors de l'utilisation continue de la barre d'espace pour enchaîner rapidement les tours
  • Un goût général d'inachevé

StarDrive 2 a pris un peu de distance avec son aîné mais n'est pas parvenu à gommer les imperfections qui ont suscité la grogne des joueurs en son temps. Si l'expérience de jeu est complète, mêlant combat en temps réel, au tour par tour et gestion de colonie, que la customisation des vaisseaux est intéressante au même titre que la gestion de la diplomatie, StarDrive 2 pâtit d'un grand manque de finition, de bugs réguliers et d'approximations de traduction assez préjudiciables. De plus, l'absence exagérée de guide et d'informations sur les vaisseaux découragera sans doute plus d'un joueur lors des premières parties. Toutefois, si vous passez outre ces défauts, StarDrive 2 pourra vous offrir de longues heures de jeu dans un univers agréable et complet.

Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
09 avril 2015 à 18:58:32
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (11)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.5/20
Mis à jour le 09/04/2015
PC 4X Zero Sum Software Futuriste
Dernières Preview
PreviewMinecraft : Dungeons - Le jeu parfait pour découvrir le dungeon crawler ? 06 avr., 15:40
PreviewThe Elder Scrolls Online : Greymoor - Les vampires débarquent en Bordeciel 30 mars, 14:00
PreviewGears Tactics : Réflexion et action pour une alliance explosive 27 mars, 14:00
Les jeux attendus
1
Ghost of Tsushima
26 juin 2020
2
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020
3
Trials of Mana
24 avr. 2020