Menu
ScreamRide
  • Tout support
  • ONE
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur ONE / ScreamRide / ScreamRide sur ONE / Tests ScreamRide ONE /

Test du jeu ScreamRide : Une exclu Microsoft décevante sur ONE

Test : ScreamRide : Une exclu Microsoft décevante
ONE
ScreamRide
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Lespol
L'avis de Lespol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
03 mars 2015 à 14:41:00
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.1/20
Fnac Marketplace 360 4.72€ Fnac Marketplace ONE 7.60€ Amazon 360 7.65€ Amazon 360 10.68€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Aussi disponible sur :Xbox Game Pass
Partager sur :

Annoncé en grande pompe lors de la dernière gamescom, ScreamRide s'est depuis montré plus que discret. Il sort aujourd'hui sans faire beaucoup de bruit, ce qui est tout de même étrange pour une exclu Xbox One. Doit-on avoir peur du résultat ou s'agit-il au contraire d'une bonne surprise ?

ScreamRide : Une exclu Microsoft décevante

Lors de son annonce, ScreamRide a emballé le cœur de certains joueurs avec ses montagnes russes extrêmes rappelant vaguement Rollercoaster Tycoon. D'ailleurs, Frontier n'est pas seulement le studio réussissant les plus grands écarts de l'industrie en développant des titres allant de Lost Winds à Elite Dangerous, c'est aussi et surtout le créateur de Rollercoaster Tycoon 3. Ne vous attendez toutefois pas là à un jeu dans la même veine, puisque ScreamRide ne comprend aucune forme de gestion et s'axe principalement vers le grand spectacle et l'action à travers 3 modes de jeu tout sauf réalistes.

Piloter un wagon : Une idée des plus surprenantes

Le premier mode de jeu de ScreamRide est le mode Pilote dans lequel il faut piloter un wagon lancé à toute vitesse sur une montagne russe. Oui, vous avez bien lu, il va vous falloir piloter sur des rails ! Si le concept est en soi déjà plutôt surprenant, il faut avouer que ce mode n'est pas non plus le plus palpitant. Le joueur y a plusieurs tâches à gérer, à commencer par l'accélération et le freinage afin d'éviter d'envoyer ses passagers valser au premier virage. La seconde tâche à gérer est la direction ou plutôt le fait de se pencher d'un côté ou de l'autre afin encore une fois de compenser les effets de la force centrifuge, mais aussi d'éviter certains obstacles placés sur la piste. En effet, certaines sections sont en monorail, ce qui oblige à passer sur 2 roues l'espace d'un instant afin de survivre. Enfin, on peut être amené à appuyer sur des touches diverses et variées pour atterrir après un saut ou pour se baisser en cas d'obstacle aérien, mais aussi pour remplir une jauge de boost permettant de gagner de précieuses secondes. Pour cela, il convient d'appuyer le plus tard possible sur X lors de sections où les rails sont bleus puis d'appuyer sur A pour enclencher le turbo. En fin de partie, un score est attribué en fonction du temps réalisé, mais pas seulement puisque les déraillements, les enchaînements parfaits, le temps passé sur 2 roues ou autres atterrissages réussis influent également en bien ou en mal sur le résultat final.

ScreamRide : Une exclu Microsoft décevanteScreamRide : Une exclu Microsoft décevante

Le second mode de jeu consiste quant à lui à détruire les environnements en lançant dessus des wagons ou des nacelles. Ce mode peut prendre plusieurs formes : une première dans laquelle on dispose d'un bras mécanique capable de lancer des nacelles aux différentes propriétés (une capable d'éclater en plusieurs morceaux en l'air pour maximiser les dégâts, une autre qui rebondit, etc.), et une seconde forme dans laquelle on contrôle carrément un wagon sur un rail qui s'arrête brusquement afin de nous propulser vers la cible. Outre les wagons standards, on trouve là aussi des variantes explosives, avec fusées ou ailes intégrées pour une plus grande manœuvrabilité. Le but reste toutefois toujours le même : faire un maximum de dégâts en dénichant les points sensibles de chaque structure, que ce soit un pilier porteur ou une charge d'explosifs. Là encore, une fois toutes les munitions épuisées, on nous attribue un score dépendant de bon nombre de paramètres. Evidemment, les dégâts sont pris en compte, mais la destruction de drones, le passage dans des anneaux ou autres cibles apportent aussi quelques points bonus permettant de débloquer un maximum d'étoiles. Ce mode fait un peu déjà-vu et ne propose en règle générale pas un intérêt extraordinaire, notamment en raison d'une difficulté assez faible, mais la gestion de la physique est plutôt correcte, ce qui est déjà un plus par rapport au mode Pilote.

Des outils de construction bien pensés

Enfin, le troisième et dernier mode de jeu propose de construire ses propres montagnes russes en prenant en compte des contraintes de plus en plus lourdes. Ce peut être un espace réduit, un nombre de blocs limité, mais aussi des sections préexistantes soumises à des obstacles timés impliquant de gérer la vitesse et la longueur des rails de façon à arriver au bon endroit au bon moment. Il faut également prendre en compte 3 indices : le premier concerne les hurlements et doit être le plus haut possible, le second est l'intensité qui doit impérativement être moyenne, et enfin l'indice de nausée doit être le plus bas possible. Avec cela en tête, il faut construire, tester, puis modifier en conséquence son œuvre jusqu'à obtenir le meilleur score possible. Globalement, les outils de construction sont plutôt complets et faciles à prendre en main, bien que la caméra vienne souvent gêner l'avancée des travaux. Pour le reste, tout a été simplifié afin d'être utilisable au pad, et il faut avouer que ça fonctionne pas mal. On a même droit à un outil de lissage assez efficace. Bref, ce mode peut s'avérer plaisant l'espace d'un instant, mais on est quand même bien loin de la profondeur d'un Rollercoaster Tycoon. En fait, on a un peu l'impression d'avoir là un jeu tronqué permettant de construire des montagnes russes sans avoir derrière le risque de voir son parc se vider et les recettes chuter. C'en est presque frustrant.

ScreamRide : Une exclu Microsoft décevanteScreamRide : Une exclu Microsoft décevanteScreamRide : Une exclu Microsoft décevante

L'objectif n'est donc pas ici d'assurer l'avenir de sa société, mais simplement de réaliser le meilleur score possible afin d'obtenir des étoiles. Outre le score, des objectifs bonus confèrent une étoile supplémentaire par niveau dans tous les modes de jeu. Le but est ici double : les amateurs de scoring peuvent en tirer une certaine fierté tandis que les autres peuvent ainsi atteindre le seuil nécessaire pour débloquer les niveaux suivants pour un total de 20 niveaux répartis en 6 environnements par mode de jeu. Bref, on fait assez rapidement le tour du contenu de base, ce qui n'est clairement pas une bonne nouvelle. Cela dit, on peut quand même compter sur un éditeur de niveaux permettant de créer et partager sa propre montagne russe ou ville pour un nombre potentiellement infini de niveaux. Avouons tout de même que cela ne limitera pas la répétitivité et le manque d'intérêt des modes Pilote et Expert en démolition et ne sauve donc pas complètement ce ScreamRide.

Notre vidéo-test de ScreamRide

Chargement de la vidéo Test ScreamRide en vidéo
Les notes
+Points positifs
  • Outils de construction de montagnes russes simples et adaptés au pad
  • Défis du mode Construction plutôt intéressants
  • Un éditeur de niveaux complet
  • Gestion de la physique réussie dans les phases de démolition
-Points négatifs
  • Piloter un wagon sur un rail n'est pas palpitant
  • Seulement 20 niveaux par mode de jeu
  • Assez répétitif
  • Manque clairement de profondeur

Sans être un mauvais jeu, ScreamRide est tout de même une belle petite déception. Plutôt pauvre, que ce soit au niveau du gameplay ou du contenu, il se sauve grace à son côté déjanté et ses outils de construction plutôt bien pensés. Construire des grosses montagnes russes et "piloter" dessus ensuite peut en effet s'avérer plaisant, mais ce n'est malheureusement pas suffisant pour relancer l'intérêt sur le long terme.

Profil de Lespol
L'avis de Lespol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
03 mars 2015 à 14:41:00
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.1/20
Mis à jour le 03/03/2015
Xbox One Gestion Création Simulation Frontier Developments Microsoft Parc d'attractions
Dernières Preview
PreviewNioh 2 - Une suite qui déchaîne son démon intérieur ? 13 sept., 18:22
PreviewRing Fit Adventure : La symbiose idéale entre sport et jeu vidéo ? 12 sept., 14:15
PreviewProject Resistance : Le nouveau Resident Evil orienté multi où l’enfer, c’est l’autre 12 sept., 07:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019