Menu
Rabbids Heroes
  • Tout support
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Rabbids Heroes : Quand les Lapins Crétins se la jouent Hearthstone
iOS Android
Partager sur :

Ennemis récurrents de la franchise Rayman, les Lapins Crétins ont ces dernières années étendu leur champ d’action jusqu’à éclipser leur ennemi d’hier. Nouvelle poule aux œufs d’or d’Ubisoft, les Lapins sont désormais partout. Que ce soit en héros de jeux, de série animée, en produits dérivés ou sur le grand écran, difficile de leur échapper. C’est donc sans surprise qu’Ubisoft a choisi les affreux jojos comme protagonistes de son prochain jeu mobile. A la manière d’Electronic Arts avec Plant Vs Zombies Heroes, l'éditeur a en effet décidé de se lancer dans l’aventure du jeu de cartes à collectionner sur mobiles avec Rabbids Heroes, un titre actuellement en soft-launch et auquel nous sommes allés nous frotter.

Bande-annonce de Rabbids Heroes

Chargement de la vidéo Rabbids Heroes trailer

Comme c’est bien souvent le cas lorsqu'on se lance dans un jeu de carte à collectionner (qu’il soit virtuel ou non), l’histoire importe peu. Ce Rabbids Heroes ne fait pas exception à la règle en nous proposant un scénario minimaliste qui sert juste de prétexte à lancer les affrontements entre Lapins. Pour la faire courte, nos « héros » s’affrontent pour décrocher la lune, source de pouvoir et de prestige dans leur monde. Une raison qui en vaut une autre et qui a le mérite de ne pas venir gêner le jeu. Expédiée via une courte cinématique dans les premiers instants du jeu, cette historiette est bien vite abandonnée pour laisser place à un jeu de cartes à collectionner qui s’éloigne des sentiers battus grâce à un petit twist de gameplay fort sympathique.

Lapins d’arènes

Rabbids Heroes : Quand les Lapins Crétins se la jouent Hearthstone
Le Ninja, un archetype qui mise sur les déplacements et les coups dans le dos.

A la manière d’un Hearthstone, Rabbids Heroes vous demandera de choisir un héros parmi les cinq archétypes proposés. Chacun d’entre eux dispose de caractéristiques différentes qui le rendent unique à jouer. Jeu de cartes oblige, ils disposent aussi d’un set de cartes spécifiques qui s’ajoutent à un pot commun dans lequel il faudra piocher pour constituer son deck. Jusque-là, rien de bien différent par rapport à la concurrence me direz-vous. Sauf que contrairement à la grande majorité des jeux du genre, Rabbids Heroes se concentre véritablement sur les affrontements entre héros en abandonnant toute notion d’invocation de créatures. L’intégralité des cartes proposées dans le jeu servent à armer notre héros afin qu’il puisse aller coller une trempe à son adversaire. Armes, pièges, objets et postures sont ainsi mis à notre disposition pour créer un deck capable de remporter tous les affrontements. De manière assez classique, chaque carte demandera de dépenser du mana, ou plutôt de la « Moona », afin de profiter de ses effets. Charge ensuite au joueur d’utiliser à bon escient les cartes qu’il a en main pour agir et réagir en fonction de la situation. Comme nous l’avons précisé plus haut Rabbids Heroes met l’accent sur les héros, et ce n’est pas un vain mot. En jeu, les personnages se retrouvent face à face sur une ligne divisée en cases. Chacun des archétypes possède une valeur de déplacement avec laquelle il faudra composer pour aller "tataner" son adversaire. Très vite, on se rend compte que le placement est primordial, et qu’il impacte l’usage des cartes. Un élément qu’il faudra toujours prendre en compte et qui donne au jeu une dimension tactique pour le moins intéressante.

Rabbids Heroes : Quand les Lapins Crétins se la jouent Hearthstone
Créer un deck diversifié permet d'affronter toutes les situations.

Côté mode de jeu, Rabbids Heroes ne révolutionne pas véritablement la formule. On se retrouve donc face à un mode entraînement qui permet d’affronter l’IA et qui s’avère idéal pour découvrir les différentes classes et leur gameplay. Un mode classé, qui permet de se confronter à d’autres joueurs et à leurs decks est aussi de la partie. Dans l’ensemble, ces deux modes de jeu s’avèrent très sympathiques et font ce que l’on attend d’eux. Simples et sans fioritures, ils vont droit à l’essentiel et permettent d’appréhender pleinement les possibilités offertes par le jeu. Un troisième mode de jeu nommé « Méchant du Jour » est aussi de la partie. Il s’agit d’un combat hebdomadaire contre un ennemi aléatoire qui permet de remporter une récompense, que ce soit une carte ou un peu de monnaie du jeu. Vaincre cet adversaire chaque jour permet d’augmenter le niveau des récompenses, et reste un excellent moyen de garnir son portefeuille virtuel. Histoire de compléter l’ensemble, il sera possible à la manière d’Hearthstone, d’obtenir des quêtes qui permettent elles aussi de collecter quelques piécettes supplémentaires. Contrairement au jeu de Blizzard, il est possible d’accumuler de nombreuses quêtes afin de les accomplir au fil des différentes parties disputées. Au final, l’ensemble fonctionne bien, et s’avère très plaisant à l’usage.

Rabbids Heroes : Quand les Lapins Crétins se la jouent Hearthstone
L'achat de pack, une étape obligatoire de tous bons jeux de cartes à

Free to play oblige, Rabbids Heroes repose sur un modèle freemium qui vous permettra d’acquérir la monnaie virtuelle du jeu contre quelques espèces sonnantes et trébuchantes. Une fois encore, la comparaison avec HearthStone s’impose. La monnaie du jeu sert en effet à acheter des packs de cartes qui viennent enrichir notre collection. Néanmoins, et pour peu que l’on prenne le temps d’accomplir les quêtes proposées, et que l’on vainque le méchant du jour, les pièces s’engrangent assez facilement. La patience est de rigueur, mais l’injustice n’est pas de mise. Terminons enfin par un bref point sur la technique. Dans l’ensemble, les prestations proposées par ce Rabbids Heroes sont très satisfaisantes. La partie graphique et sonore fonctionne bien. L’interface et l’ergonomie globale du titre sont aussi une grande réussite, grâce à une simplicité et une clarté limpide. Là où le bât blesse en revanche, c’est que le jeu souffre encore d’énormes ratés par moment. Les délais entre une action et sa réalisation sont parfois extrêmement longs, et il est même arrivé à quelques occasions que le jeu reste bloqué pendant plusieurs minutes avant de se décider à reprendre son cours. Des problèmes techniques assez handicapants qui, espérons-le, seront corrigés d’ici la sortie définitive du jeu.

  • Aperçu réalisé sur un iPhone 6
Nos impressions
Sur la base du très classique jeu de cartes à collectionner remis au gout du jour par Hearthstone, Ubisoft nous livre un Rabbids Heroes très plaisant. Au lieu de reprendre telle quelle la recette du genre, Rabbids Heroes propose une approche beaucoup plus directe en mettant l’accent sur une bataille entre héros aux profils et capacités très différents, mais relativement équilibrés. Un choix qui s’avère au final payant puisque loin de proposer un banal clone de jeu de cartes, les développeurs nous livrent au final un jeu de baston tactique bien ficelé, qui repose certes sur des mécaniques simples, mais qui demeure suffisamment tactique et intéressant pour que l’on s’y attarde plus de quelques minutes. Autre point positif, ce Rabbids Heroes repose sur un modèle économique assez sain. La monnaie premium du jeu, sans couler à flots, tombe régulièrement grâce à des quêtes journalières plutôt sympathiques, et permet rapidement d’étendre sa collection de cartes. Au final, et même si le jeu souffre encore de quelques errances techniques par moment, Rabbids Heroes est sur la bonne voie et mérite amplement que l’on s’y attarde.
Profil de kevin-j
L'avis de kevin-j
MP
Rédaction jeuxvideo.com
10 juin 2016 à 10:50:30
Mis à jour le 10/06/2016
iOS Android Jeu de cartes Ubisoft

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
kurios57
kurios57
MP
le 10 juin 2016 à 16:04

Je ne jouerais à plus rien venant de Ubisoft tant que ça ne sera pas Rayman 4 ou BG&E2 :-((

Lire la suite...
Commentaire édité 10 juin 2016, 16:04 par kurios57
foducoo1
foducoo1
MP
le 10 juin 2016 à 14:30

vivendi n'y connait rien aux jeux vidéos, par contre essayer de push ces pauvres mascottes moisies le plus qu'ils peuvent, ça tient du génie ^^

Lire la suite...
Menesrestofoutu
Menesrestofoutu
MP
le 10 juin 2016 à 13:36

Ils sont toujours pas mort eux ?

Lire la suite...
YuuDanXII
YuuDanXII
MP
le 10 juin 2016 à 12:37

Dire que c'est ca qui a voulu remplacer rayman....

Lire la suite...
papy386
papy386
MP
le 10 juin 2016 à 11:25

Franchement pourquoi parler de hearthstone il n'y a rien de hearthstone la dedans!

Pour faire comme les kevins qui ont découvert un jeu avec le 10e (par exemple) et qui pense qu'avant il n'y en avait pas?

Lire la suite...
Sky-Infinity
Sky-Infinity
MP
le 10 juin 2016 à 11:03

J'en ai fais l'overdose des lapins crétins moi... Je peux plus les voir :pf:

Lire la suite...
Top commentaires
Sky-Infinity
Sky-Infinity
MP
le 10 juin 2016 à 11:03

J'en ai fais l'overdose des lapins crétins moi... Je peux plus les voir :pf:

Lire la suite...
papy386
papy386
MP
le 10 juin 2016 à 11:25

Franchement pourquoi parler de hearthstone il n'y a rien de hearthstone la dedans!

Pour faire comme les kevins qui ont découvert un jeu avec le 10e (par exemple) et qui pense qu'avant il n'y en avait pas?

Lire la suite...
Derniers tests
16
TestPokémon Épée / BouclierSur Switch
12
TestBee SimulatorSur PS4
14
TestJust Dance 2020Sur Switch
Les jeux attendus
1
Pokémon Épée / Bouclier
15 nov. 2019
2
The Last of Us Part II
29 mai 2020
3
Star Wars Jedi : Fallen Order
15 nov. 2019