Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News business /

Sony : Une fin de cycle qui se distingue dans les résultats

News business
Sony : Une fin de cycle qui se distingue dans les résultats
Sony : Une fin de cycle qui se distingue dans les résultats
PS4
Partager sur :

Après Nintendo et Microsoft, c’est au tour de Sony de présenter ses résultats. Le géant japonais de l’électronique qui a bifurqué vers le jeu vidéo au milieu des années 1990 souffre de la même malédiction que son concurrent américain : celle de la prochaine génération qui s’annonce. De manière logique, les ventes de PlayStation 4 connaissent un certain recul, ce qui se ressent de manière considérable dans les résultats de toute la compagnie.

Les segments PlayStation, Music et Pictures pointés du doigt

Sony : Une fin de cycle qui se distingue dans les résultats

Alors que les ventes de Xbox One ont chuté de 43 % pendant le deuxième trimestre de l’année fiscale de Microsoft, Sony annonce avoir constaté une baisse de 25 % des ventes de PlayStation 4 lors du troisième trimestre de son année fiscale. La compagnie a en effet vendu 6,1 millions de PS4 durant cette période, ce qui fait que ce trimestre est l'un des moins performants depuis le lancement de la machine, en novembre 2013.

Si les 158,5 milliards de yens (1,3 milliard d’euros) de chiffre d’affaires sur ce trimestre peuvent sembler impressionnants, ils ne permettent pas à Sony d’assurer la même santé financière que celle affichée l’année dernière à la même période. Le résultat net du groupe se voit presque divisé par deux, passant de 441,2 milliards de yens (3,6 milliards d’euros) à 240,3 milliards de yens (1,9 milliard d’euros). Cependant, il est important de noter que lors du T3 2018 qui sert d'élément de comparaison, Sony avait bénéficié d'un remboursement de 100,7 milliards de yens (833,4 millions d'euros). Le bénéfice avant impôts est en fait plutôt proche de celui de l'année dernière (- 8,87 %).

Le département Gaming n’est pas le seul à être mis en cause dans cette baisse générale, puisque les segments Music (- 75,36 %), Pictures (- 53,21 %) et Financial Services (- 13,88 %) ont également enregistré des contre-performances au niveau du bénéfice opérationnel. Le jeu vidéo étant très important dans les résultats de Sony, il est normal que cette fin de cycle se ressente de manière conséquente sur les chiffres. pour rappel, Il représente 25 % du chiffre d’affaires de la société (contre 9 % chez Microsoft).

Bénéfice opérationnel, T3 2019En millions de yensEn millions d'eurosVariation / T3 2018
Game & Network Services53 450442,8- 26,86 %
Music36 250300,3- 75,36 %
Pictures5 42244,9- 53,21 %
Electronic Products & Solutions80 336665,6+ 21.33 %
Imaging & Sensing Solutions75 182622,9+ 61.65 %
Financial Services32 634270,4- 13,88 %
Autre20 673171,2+ 238.68 %
Total303 9472 518- 21.76 %

Le calme avant la tempête

Sony : Une fin de cycle qui se distingue dans les résultats

Le prévisible ralentissement des ventes de PlayStation 4 est plus intense que ce que Sony a initialement envisagé, le groupe japonais ayant baissé de 3 % sa perspective de recette dans le Gaming par rapport aux prévisions auparavant publiées. Il reste à voir si les sorties de The Last of Us Part II, Final Fantasy VII Remake et Ghost of Tsushima permettront à la compagnie de faire une transition en douceur vers la PlayStation 5. Sony peut néanmoins compter sur son nombre d’abonnés au PlayStation Plus pour fanfaronner, puisqu’il est de 38,8 millions, un record depuis le lancement du service. Comme chez Microsoft, les abonnements semblent donc être sur une pente ascendante.

Sony : Une fin de cycle qui se distingue dans les résultatsSony : Une fin de cycle qui se distingue dans les résultatsSony : Une fin de cycle qui se distingue dans les résultats

Comme nous l’expliquions dans notre précédent article, les ventes de jeux sur PS4 connaissent une légère baisse de 7 %, tandis que la consommation via le dématérialisé a progressé. Elle passe de 37 % il y a un an à 49 %. Du côté de la PlayStation 5, le groupe japonais est resté très discret. Hiroki Totoki, directeur financier de Sony, a répété lors de la conférence dédiée aux résultats viser une transition en douceur (mais rapide) entre la PS4 et la PS5. En ce qui concerne le prix de la machine, Hiroki Totoki reconnaît que plusieurs facteurs externes peuvent influencer la stratégie du groupe. Si les coûts de production peuvent être maîtrisés, le prix de la future rivale Xbox Series X, lui, reste encore officiellement inconnu. Le constructeur japonais sait à quel point un bon prix est crucial dans le succès d’une nouvelle console, lui qui a proposé une PlayStation 4 à 100 euros de moins que la Xbox One en 2013. Du côté de Microsoft, la firme américaine ne semble pas non-plus vouloir perdre la guerre du tarif, comme le concédait Phil Spencer à notre micro en novembre dernier.

Sony : Une fin de cycle qui se distingue dans les résultats

Malgré le ralentissement des ventes de PlayStation 4, Sony prévoit un chiffre d’affaires légèrement supérieur aux attentes (pour l’exercice financier se terminant le 31 mars 2020), en raison de ventes plus élevées dans les services financiers et dans les solutions d’imagerie. Des performances qui devraient compenser le recul des segments jeux vidéo et solutions électroniques. Le résultat d'exploitation devrait lui aussi être supérieur aux prévisions, malgré une restructuration du groupe plus onéreuse que prévu. Ces perspectives dans le vert permettent au géant de l’électronique de prévoir un bénéfice avant impôts avoisinant ainsi les 860 milliards de yens (7,1 milliards d’euros) pour le prochain trimestre.

Profil de Carnbee,  Jeuxvideo.com
Par Carnbee, Journaliste jeuxvideo.com
MP

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Datven
Datven
MP
le 08 févr. à 15:40

Et moi qui galère à rassembler 3000 euros pour les fraudes de train dû à la recherche d'emploi. Quand je vois tous ces chiffres bordel, j'ai l'impression qu'on parle du nombre d'atome pour former un pouce.

Lire la suite...
crossidu54
crossidu54
MP
le 08 févr. à 11:54

en même temps aucun jeux ne sort tous repousser

Lire la suite...
_Analyste_
_Analyste_
MP
le 07 févr. à 17:57

Ça prouve bien que nous nous dirigeons vers une manière de jouer beaucoup plus ancrée dans le service en ligne. La demande augmente, les jeux doivent assurer une certaine qualité, mais ne se produisent pas assez vite en vue de l'immense travail qu'ils demandent. Ils ne peuvent pas nous pondre un TLOU tous les ans! Le serice PS Plus est donc mis en avant.

Après, Sony Pictures et Sony Music, j'avoue que je ne connais personne dans mon entourage qui en fasse usage...

Et pour ce qui est des ventes de la PS4, il est vrai qu'elle est sortie depuis un moment déjà, et qu'en vue de l'arrivée de la PS5 et de son prix, il est normal que de nombreux joueurs se reservent et attendent la nouvelle console.

Lire la suite...
Alien2020
Alien2020
MP
le 07 févr. à 02:44

Vous inquietez pas, quand sortira TLOU 2 et Ghost of Tsushima ca va remonter :ok:

Lire la suite...
GrandeCoquine
GrandeCoquine
MP
le 06 févr. à 23:06

12 fps.
merci Sony.

"for the players"

Lire la suite...
Lostindream
Lostindream
MP
le 06 févr. à 11:32

Je sais que ça va faire réagir ceux qui le veulent sur PS4, mais quitte à sortir aussi tardivement TLoU en fin de vie de la PS4, pourquoi ne pas le sortir simplement sur ps5? Le jeu a l'air beau comme un sou neuf, mais à part sur PS4 pro ça risque d'attaquer le framerate sur ma pauvre PS4 fat. Ou alors un jeu crossgen, mais pas un "remaster" comme ils l'ont fait avec le premier. Autant exploiter au maximum les capacités de la prochaine console.

Lire la suite...
[Anti]Sony
[Anti]Sony
MP
le 06 févr. à 08:52

bien fait

Lire la suite...
Anti-gameblog
Anti-gameblog
MP
le 05 févr. à 23:34

15 millions de ps4 en 2019, elle est vraiment en fin de cycle ????????????
ca laisse reveur microsoft ....

Lire la suite...
phoxxx
phoxxx
MP
le 05 févr. à 22:59

"Les ventes de PS4 sont en perte de vitesse",

Les raisons invoquées: La nouvelle gen qui pointe le bout de son nez et la progression en flêche du demat. OK mais... Vous oubliez le principal: On nous propose quoi aujourd'hui ? Des MMORPG pour enrichir les GAFA, des softs pas finalisés, des remakes moisis, et des jeux "Master Race" qui sont des vitrines pour les nouvelles CG bien qu'étant des coquilles vides. On va pas refaire la liste de toutes les merdes commerciales sorties cette année :malade:

Reste les jeux moyens plutôt plaisants sans être inoubliables ("Borderlands 3", "Metro Exodus" etc.) ainsi que les jeux indé Retro qui sont, à mon avis, les plus intéressants ("Hotline Miami", "Shovel Knight", "Blazing Chrome", "Katana Zero" etc.). Pour moi l'année 2019-2020 fut décevante (joueur PC). Le mal du siècle ce sont les jeux basés sur un modèle économique à forte rentabilité, des produits de grande consommation.

Heureusement les graphismes avec des milliards de polygones sont de moins en moins la norme. Les studios indépendants arrivent à créer de la matière ludique bien plus intéressante.

Lire la suite...
minicupi
minicupi
MP
le 05 févr. à 22:46

en meme temps niveau jeux chez sony cette année ca a été la disette....

Lire la suite...
Top commentaires
MercieMartritz
MercieMartritz
MP
le 04 févr. à 23:20

Rien d'étonnant, quasiment tous ceux qui voulaient une PS4 en ont une actuellement. Et les autres attendent probablement la PS5, d'autant plus si elle s'avère réellement rétrocompatible.

Lire la suite...
legarsdunsoir
legarsdunsoir
MP
le 04 févr. à 23:04

Normal les nouvelles génération qui arrivent :play:

Lire la suite...
Boutique
Nintendo Switch avec paire de Joy-Con Rouge Néon et Bleu Néon Amazon 292,90€
Animal Crossing : New Horizons pour Nintendo Switch Amazon 44,99€
Luigi's Mansion 3 Amazon 44,49€
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
2
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020
3
Resident Evil 3 (2020)
03 avr. 2020
4
Animal Crossing : New Horizons
20 mars 2020
5
Captain Tsubasa : Rise of New Champions
2020