Menu
Wizorb
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
  • Vita
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Wizorb
PC
Wizorb
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Aurio
L'avis de Aurio
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
18 juillet 2013 à 14:40:05
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (12)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.7/20
Partager sur :

Le casse-briques est un genre presque aussi vieux que le jeu vidéo lui-même. Son principe simple et accrocheur a diverti plusieurs générations de joueurs, heureux d'envoyer valdinguer une bille sur des rangées bien ordonnées de pavés multicolores. Seulement voilà, le genre ne risque-t-il pas de se répéter ou de paraître dépassé, sombrant dans un oubli injuste et dommageable ? Fort heureusement, le studio Tribute apporte sa pierre à l'édifice et tente d'injecter un peu de nouveauté au genre : voici venir Wizorb, qui fait le pari audacieux de dépoussiérer le casse-briques !

Wizorb

Premier point appréciable, Wizorb se dote d'un scénario. Il ne faudra pas y chercher d'intrigue ou de rebondissements, encore moins d'originalité : le royaume est envahi par de méchants monstres semant le chaos et détruisant les villages. C'est alors qu'un sorcier nommé Cyrus entre en scène ! Armé de sa baguette et d'un orbe magique, il promet de vaincre le terrible Roi Démoniaque et de reconstruire le village de Tarot, dont il ne reste plus que des ruines. Nous voici donc lancés dans l'aventure de Wizorb, qui se décline en cinq mondes de douze niveaux chacun, soit soixante tableaux à parcourir. De quoi ravir les fanatiques du casse-briques ?

Faire du neuf avec du vieux

Wizorb
Cyrus va devoir rebâtir le village de Tarot.
A priori, on serait tenté de répondre oui, tant le jeu s'applique à employer la recette d'un bon casse-briques. Dans la plus pure tradition du genre, l'objectif du joueur est de nettoyer chaque tableau de toutes les briques qui le composent, en faisant rebondir l'orbe sur la baguette de Cyrus pour éviter de perdre des vies. Plus l'orbe est maintenu sur le tableau, et plus sa vitesse augmente, rendant le jeu plus nerveux et stressant. Quelques malus sont présents, et viendront entraver vos mouvements ou raccourcir votre baguette ce qui, convenons-en, représente un handicap certain. Des stages bonus sont de la partie, et permettent d'améliorer son score. Bref : Wizorb offre à première vue du très classique. A première vue seulement, puisqu'il est temps d'aborder les nouveautés qu'amène le jeu, et il y en a ! Avec sa vue du dessus qu'on croirait sortie d'un bon vieux Zelda, Wizorb n'est pas allé chercher bien loin ses sources d'inspiration. En effet, les features introduites dans le jeu semblent presque toutes issues des jeux d'aventure qui ont marqué les années 90, et principalement la célèbre saga de Nintendo.

Un casse-briques Zeldaesque ?

Wizorb
Cinq mondes au programme, soit environ 60 niveaux.
A son gameplay casse-briques, Wizorb ajoute donc divers monstres qu'il faudra frapper pour qu'ils disparaissent, ainsi que des tableaux réservés aux boss, dont il faudra analyser le pattern d'attaque comme il se doit afin de découvrir les failles à exploiter. On trouvera aussi des interrupteurs et des clés à récupérer pour ouvrir des portes, ainsi qu'un vrai système d'argent, que l'on collecte en cassant des briques et qui servira soit à acheter des vies supplémentaires ou des bonus (amélioration de la taille de la baguette, etc.) soit à réparer les bâtiments du village de Tarot, ce qui offrira à Cyrus davantage de bonus. A noter que ce village s'explore à pied, comme on l'aurait fait pour traverser le village Cocorico avec un certain héros au bonnet vert, et qu'il est possible d'interagir sommairement avec ses habitants. Mais parmi les nouveautés introduites par Wizorb, la plus intéressante reste la barre de magie, et les sorts qui vont avec ! En collectant assez de fioles, Cyrus a la possibilité de lancer différents sorts, chacun attribué à un clic de la souris (ou de tout autre mode de contrôle, mais entendons-nous bien, la souris reste le plus confortable de tous). Le clic gauche enverra une boule de feu en ligne droite, fort pratique pour éliminer rapidement une brique gênante, tandis que le clic droit activera une magie du vent capable de dévier l'orbe de sa trajectoire. Si elles sont activées au moment de l'impact de l'orbe sur la baguette, ces magies ont des effets plus puissants encore : le feu en fera un orbe incandescent dévastateur, tandis que le vent le changera en papillon, contrôlable quelques secondes. Enfin, une troisième magie s'ajoute à ce duo : la téléportation, activable après avoir perdu l'orbe, qui permet de le remettre en jeu où bon nous semble sur le tableau. Ces quelques ajouts et subtilités permettent clairement à Wizorb d'offrir une expérience de casse-briques originale.

Rétro jusqu'au bout des ongles

Wizorb
Les niveaux bonus sont l'occasion de faire le plein d'items.
Sans doute l'aurez-vous remarqué en voyant les images qui accompagnent ce test, Wizorb bénéficie d'un aspect pixellisé vraiment sympathique, et propose des environnements qui empruntent volontiers le look des productions de l'ère 16 bits. Les couleurs vives du jeu et ses créatures toutes trognonnes lui confèrent un air mignon et léger de circonstance, le casse-briques étant avant tout un moment de détente. Ceci dit, même si les cinq aires de jeu ont toutes une apparence qui leur est propre, les salles, ou tableaux, sont tous rigoureusement identiques au sein d'un même monde, et cette redondance graphique finit par poser problème et par lasser. Le côté rétro du titre de Tribute, qui ne porte décidément pas son nom par hasard, ressort aussi au niveau musical. Les bruitages sont dans le ton, et les musiques très inspirées des productions de l'époque procurent vraiment un sentiment d'aventure au jeu. Certaines compositions se révèlent particulièrement brillantes, et lorgnent du côté des mélodies dont nous gratifiait un certain Koji Kondo dans le temps (n'ayons pas peur de la comparaison). Dernier aspect rétro du jeu, et pas des moindres malheureusement, une durée de vie assez juste au final. Une fois la soixantaine de niveaux de Wizorb complétée, ce qui se fait assez rapidement, il n'y a finalement plus grand-chose à faire. Les amoureux du genre reviendront volontiers rejouer un tableau ou deux, mais les autres remiseront le jeu dans les tréfonds de leur ludothèque. Reste malgré tout une expérience plaisante pour qui souhaite se détendre sur un casse-briques bien ficelé, ce qui est rare de nos jours.

Wizorb Gameplay

Chargement de la vidéo
Les notes
+Points positifs
  • Une réalisation réussie
  • Des emprunts au jeu d'aventure bien sentis
  • Un bon jeu de casse-briques, ça reste rare
-Points négatifs
  • Un peu lent
  • Pas si révolutionnaire que ça

Surgi de nulle part, Wizorb rappellera à beaucoup les grandes heures du casse-briques. Sa réalisation en forme d'hommage à l'ère 16 bits lui donne un charme certain, et les différentes nouveautés de son gameplay apportent vraiment un vent de fraîcheur au genre. Cependant, le jeu reste un casse-briques, avec ses qualités et ses défauts. Difficile de le recommander à ceux qui n'aiment pas le genre, et à ceux qui voudraient un rythme soutenu et une bonne rejouabilité. S'il est sympathique à explorer, grâce notamment à ses emprunts au jeu d'aventure, Wizorb manque encore d'arguments pour s'imposer comme le vrai renouveau du casse-briques.

Profil de Aurio
L'avis de Aurio
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
18 juillet 2013 à 14:40:05
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (12)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.7/20
Mis à jour le 18/07/2013
PC Autres Tribute Games
Dernières Preview
PreviewCaptain Tsubasa : Un trip nostalgique aux sensations déjà plaisantes 24 janv., 12:00
PreviewDoom Eternal : Un début d'aventure plus fou, plus dense mais aussi plus aérien ? 21 janv., 16:00
PreviewMonster Energy Supercross - The Official Videogame 3 - Vers un jeu plus technique ? 20 janv., 15:43
Les jeux attendus
1
Resident Evil 3 (2020)
03 avr. 2020
2
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
3
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020