Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Touhou Hisouten Soku sur PC /

Test Touhou Hisouten Soku sur PC du 20/02/2013

Test : Touhou Hisouten Soku
PC

Contributeur

Sorti un an après Scarlet Weather Rhapsody, Touhou 12.3 est le troisième jeu de combat de la série Touhou. Reprenant les grandes lignes de son prédécesseur, cet opus nous propose néanmoins de nouveaux personnages, environnements, climats, spellcards et une aventure totalement inédite.

Un géant mystérieux se balade dans Gensokyo, apparaissant et disparaissant soudainement dans l'air dès que quelqu'un l'aperçoit ! Cet évènement pour le moins curieux intrigue nos héroïnes, Sanae, Cirno et Meiling, qui décident de se lancer à sa poursuite pour tirer les choses au clair. C'est à travers cette courte introduction que se dévoile Touhou 12.3 : Hisoutens Soku, 3ème jeu de combat de la série Touhou. Clarifions dès lors une chose, cet épisode apparaît plus comme une extension à son prédécesseur, Scarlet Weather Rhapsody. Car si vous souhaitez jouer à Touhou Hisouten Soku indépendamment de Scarlet Weather Rhapsody, vous risquez de passer à côté d'une certaine quantité de contenu de jeu. Touhou Hisouten Soku apporte à lui seul 5 personnages jouables (dont deux à débloquer), mais si vous n'avez pas de sauvegardes du précédent épisode, vous ne pourrez pas jouer avec les personnages débloqués dans l'opus antérieur. Ces précisions sont assez importantes puisque le vrai intérêt de cet épisode est de rajouter de nouveaux personnages, stages et spellcards, il serait dommage de ne pas en prendre compte !

Le mode aventure vous réserve quelques surprises...

Maintenant que les présentations ont été faites, étudions la chose d'un peu plus près. Comme il a été dit plus haut, Touhou 12.3 : Hisouten Soku est un jeu de combat, similaire en beaucoup de points - si ce n'est en tout point - à son prédécesseur. Malgré cela, le jeu n'est pas une copie conforme ni un remake, puisqu'il offre au joueur la possibilité de découvrir une nouvelle histoire avec 3 personnages exclusifs, Cirno, Sanae et Meiling. On est loin des 15 scénarios proposés par Touhou 10.5 me direz-vous, mais là n'est pas la question, car s'il y a bien quelque chose à retenir de ce test, c'est que Touhou Hisouten Soku est plus à prendre en compte comme une extension, comme le prolongement de Scarlet Weather Rhapsody. De plus, à défaut d'être nombreux, les 3 scénarios proposés méritent le détour compte tenu de l'humour une fois de plus omniprésent dans le jeu. En effet, les trames scénaristiques offrent des histoires assez comiques, en particulier celle de Meiling qui s'achève sur un affrontement final carrément mémorable.

Frappez les boss au bon moment pour briser leur Spellcard et infliger un maximum de dégâts.

Au niveau du gameplay, on notera quelques ajouts, comme de nouvelles spellcards, de nouveaux climats, mais sinon, rien d'aussi considérable que le changement de gameplay entre Immaterial and Missing Power et Scarlet Weather Rhapsody. Cependant, le mode Histoire a subi quelques modifications au niveau des spellcards des boss. Là où Scarlet Weather Rhapsody proposait une expérience quasi identique à celle d'IaMP, c'est-à-dire rouer le boss de coups le plus rapidement possible pour l'empêcher de nous tuer, Hisouten Soku se veut un petit peu plus subtil. En effet, durant les phases de spellcards ennemies, ce dernier passera par différentes formes, dont une vulnérable symbolisée par un halo rouge qui l'entoure. C'est pendant cette phase que le joueur devra frapper fort afin de faire baisser sa jauge de « spell break ». Quand celle-ci est nulle, l'ennemi devient momentanément affaibli, n'attaquera plus et subira de gros dommages par vos attaques. Les phases de spellcards se voient donc pourvues d'un nouvel aspect, alliant survie et stratégie. Il sera parfois nécessaire de mettre l'adversaire le plus rapidement possible dans un état de choc, avant qu'il ne vous ôte toute chance de survie.

Nouvel opus = Nouveaux personnages + nouveaux stages + nouvelles spellcards !

Les nouveaux personnages et stages à débloquer permettent d'accroître la possibilité de trouver le style de jeu le plus adapté au joueur. Il est également possible de s'entraîner via le mode Arcade et surtout, avec le mode en ligne, contre des joueurs du monde entier. Les combats sont toujours aussi nerveux et fluides, les nouveaux environnements sont soignés et les thèmes musicaux très agréables. Zun a encore fait des merveilles sur le thème final, et il réussit à plonger le joueur dans une atmosphère musicale d'exception rien qu'avec le thème d'introduction. Rien à redire sur le gameplay et la jouabilité, si ce n'est que les nouveaux personnages apportent des styles de jeu carrément différents, entre Utsuho l'arme atomique sur pattes et Meiling la pro du corps-à-corps, il y en a pour tous les goûts ! C'est d'ailleurs là l'intérêt principal de cet opus, faire un jeu le plus complet et le plus riche possible, et il n'y a pas à dire, c'est réussi !

Les notes
  • Graphique 16 /20

    On reste sur les acquis de Touhou 10.5. La réalisation est soignée et les nouveaux décors sont sympathiques. Mention spéciale au stage de Meiling vraiment drôle et aux spellcards « explosives » d'Utsuho Reiuji !

  • Jouabilté 18 /20

    La jouabilité n'a rien perdu de sa superbe. L'apparition de nouveaux climats et de nouvelles cartes apporte encore plus de profondeur au gameplay.

  • Duree 13 /20

    Si on prend en compte seulement les 5 personnages et le scénario à 3 trames possibles, la durée de vie est en effet amoindrie. Mais si vous importez les personnages de SWR, vous pourrez débloquer les cartes que vous n'avez pas eu le temps d'obtenir précédemment, et compléter l'avancement de la collection du deck.

  • Son 18 /20

    Les nouveaux thèmes sont un pur régal auditif ! La musique contribue une fois de plus à l'immersion, et les nouvelles mélodies sont vraiment magnifiques. Une fois de plus, le thème final est une vraie petite perle.

  • Scénario 14 /20

    Bien que le nombre de trames soit restreint, leur qualité rattrape le fait qu'il y en ait peu. Les trames de Cirno et de Sanae sont vraiment très drôles, mais celle de Meiling sort du lot et nous propose une histoire totalement barrée !

Indépendamment de Scarlet Weather Rhapsody, il va sans dire que ce Touhou Hisouten Soku est assez court et finalement peu complet. Avec seulement 3 scénarios jouables et 2 personnages à débloquer, Touhou Hisouten Soku ferait pâle figure face à son aîné. Cependant, en important les sauvegardes de Touhou 10.5, vous obtenez le meilleur hors-série jamais sorti jusqu'à ce jour. Il est évident qu'il est indispensable d'avoir joué à l'épisode précédent avant d'attaquer celui-là, sans quoi vous risquez d'être déçu ! Mais une fois que cela sera fait, vous pourrez apprécier Touhou Hisouten Soku à sa juste valeur.

Profil de LegendsNeverDie
L'avis de LegendsNeverDie
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
20 février 2013 à 16:20:23
18/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18/ 20
Mis à jour le 20/02/2013 Voir l'historique
PC Combat Team Shanghai Alice Tasogare Frontier
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News
  • Vidéos
  • Images (221)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Touhou Hisouten Soku sur PC
    -
    PC
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.