Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Touhou Hisouten : Scarlet Weather Rhapsody sur PC /

Test Touhou Hisouten : Scarlet Weather Rhapsody sur PC du 20/02/2013

Test : Touhou Hisouten : Scarlet Weather Rhapsody
PC

Contributeur

Touhou Hisouten : Scarlet Weather Rhapsody, sorti le 25 mai 2008 sur PC, est le deuxième hors-série issu de la collaboration entre le studio Tasogare Frontier et la Team Shanghai Alice. Après la sortie de Touhou 7.5 : Immaterial and Missing Power, premier jeu de combat de la série, que peut-on attendre de ce nouvel épisode ?

Suite à la sortie de Touhou 7.5 : Immaterial and Missing Power, qui rappelons-le, tirait son originalité en abandonnant le genre du jeu de shoot au profit du combat, nous ne sommes pas très étonnés de voir qu'une « suite» ait vue le jour, reprenant pour ainsi dire les bases du premier hors-série. Scarlet Weather Rhapsody, ou Touhou 10.5, se situe donc, comme son nom l'indique, après l'intrigue de Mountain of Faith (1 an après pour être précis), et avant ceux de Subterranean Animism. 15 personnages sont jouables dans cet épisode, allant de l'indémodable Reimu Hakurei à la mystérieuse Tenshi Hinanawi, en passant par une multitude d'autres protagonistes. Le jeu est une fois de plus divisé en différents modes comme l'arcade, l'histoire, l'entraînement et, petite nouveauté, la possibilité de jouer en ligne. On retrouve sans grande surprise les 4 niveaux de difficulté propres à la série, à savoir le mode Easy pour les débutants, Normal, Hard et Lunatic. Ce dernier offre au joueur une expérience de jeu qu'il n'est pas près d'oublier !

Les spellcards sont une nouvelles fois de la partie, et vous risquez d'en baver !

Entrons dès maintenant dans le vif du sujet et abordons le point important qu'est le gameplay. Reprenant les cordes utilisées dans Immaterial and Missing Power, à savoir, les coups forts ou faibles, de mêlée où à distance avec les projectiles, la garde, les dashs et les spellcards, Touhou 10.5 apporte néanmoins son lot d'améliorations. En premier lieu, et c'est là un ajout de taille, la possibilité de créer un deck de combat. Dans ce deck composé de 20 cartes, chaque technique du personnage est déclinée en plusieurs formes, et le joueur pourra choisir lesquelles de ces attaques il pourra utiliser, en sélectionnant la carte à tout moment du combat. Concrètement, chaque personnage possède un deck de base, qui comprend des cartes pour chaque mouvement spécial et spellcard. Les cartes se débloquent en jouant dans n'importe quel mode de jeu et permettent donc de complexifier le deck. Pour changer l'attaque par défaut d'un personnage, il suffit de remplacer la carte correspondante du deck par celle choisie, puis de l'activer pendant le combat. Par exemple, la boule de feu de Patchouli (attaque par défaut) pourra, au choix, être remplacée par un lancer de scie circulaire ou une attaque rapide de lances métalliques. Chaque personnage disposera donc d'un panel intéressant de techniques spéciales et de spellcards que le joueur pourra débloquer au fil du jeu. Cela contribue à enrichir le côté « stratégique » qui n'était sans doute pas assez présent dans Touhou 7.5. La gestion des spellcards passe également par ce nouveau système de decks, et non plus par l'activation d'un mode spécifique à leur utilisation. La gestion des cartes et des spellcards dépend donc intégralement du système du deck, et il devient crucial de bien gérer son deck en fonction du personnage et du style du jeu choisi.

Gardez un œil sur votre deck de carte et sur le climat pour augmenter vos chances de victoires.

Autre nouveauté propre à l'opus, l'apparition d'évènements pendant le combat, contrôlés par un système de « temps », au sens climatique du terme. Cela signifie que, pendant le match, le temps peut changer et influencer d'une manière non négligeable l'issue du match. Par exemple durant l'option « Typhon », les dégâts infligés au personnage ne le feront pas tomber et n'annuleront pas non plus le combo qu'il est en train d'exécuter. En gros, le plus bourrin est le gagnant. D'autres situations peuvent affecter l'attaque, la défense, rendre invisibles les cartes du deck ou faire regagner de la santé. Les deux changements principaux que propose cet opus sont donc la gestion du deck de cartes et les changements climatiques, mais il y a également quelques subtilités supplémentaires qu'il serait dommage de passer sous silence. Le fonctionnement de la jauge de magie reste le même que dans Immaterial and Missing Power, à la différence près qu'il n'y a plus besoin de cumuler des niveaux pour lancer une spellcard, ces dernières pouvant être utilisées quasiment à n'importe quel moment du combat. Cette même jauge, en plus de permettre au joueur de se mettre en garde et d'utiliser des attaques spéciales, permet également dans cet opus de se déplacer en volant. Intérêt non négligeable car les combos aériens ont été améliorés et une situation climatique permet de faire très mal en étant en l'air. Cet aspect aérien rend l'esquive des spellcards plus simple, mais consomme rapidement beaucoup de magie, ce qui en fait un atout à double tranchant. Un autre aspect sympathique qui a été bien amélioré est le rendu dynamique du jeu. Les combats sont bien plus nerveux, il est possible d'enchaîner des combos plus longs et puissants que dans Immaterial and Missing Power ! L'utilisation de certaines cartes permet également de s'octroyer des bonus de vie, de récupération de magie, de puissance, ce qui donne au jeu un aspect plus complet et tactique.

Plus dynamique, cet opus est incontestablement une vraie réussite.

Paré d'un gameplay de fer et d'une jouabilité de maître, que reste-t-il à Touhou 10.5 : Scarlet Weather Rhapsody pour combler le tout ? Une trame scénaristique de qualité et une bande sonore géniale ? Eh bien dans ce cas, vous êtes servi. Le mode Histoire propose de suivre une aventure différente pour chaque personnage jouable, c'est-à-dire un total de 15 scénarios possibles. La trame est répartie en 5 stages et un final, comme pour les autres opus, autour desquels l'humour et les réparties fusent, pour le plus grand plaisir du joueur. A cela s'ajoute une fois de plus des musiques d'une qualité exceptionnelle, certaines étant le remix de thèmes bien connus, d'autres, en majorité les thèmes du mode Aventure, sont issues directement du génie de Zun et raviront les plus mélomanes d'entre vous. L'aspect graphique est le même utilisé que dans Touhou 7.5, bien qu'on puisse noter une plus grande diversité des environnements et des jeux de lumières d'une qualité supérieure. On ajoutera également que les stages sont disponibles dans deux versions, une de jour et une de nuit, afin de varier encore plus les plaisirs. En résumé, on peut dire que ce nouvel hors-série est tout simplement meilleur que son prédécesseur sous tous les angles, que ce soit au niveau du gameplay comme de l'atmosphère véhiculée par des musiques encore plus réussies.

Les notes
  • Graphique 16 /20

    Les décors sont plus variés et plus jolis que dans l'opus précédent. On appréciera également le soin apporté aux effets lumineux et à l'animation.

  • Jouabilté 18 /20

    La gestion du deck de cartes apporte beaucoup plus de profondeur et de stratégie aux combats. Ces derniers sont également plus dynamiques, fluides et la possibilité de voler permet une ouverture sur la possibilité de combos à réaliser.

  • Duree 16 /20

    Une fois de plus, l'apparition du deck de cartes permet de gonfler la durée de vie, puisqu'il vous faudra un certain temps avant d'obtenir toutes les cartes de tous les personnages. Le mode Histoire est évidemment assez court, mais la possibilité de voir l'aventure sous 15 angles différents rattrape le coup d'une manière assez efficace.

  • Son 19 /20

    Des thèmes à foison, tous aussi bons les uns que les autres. Les remix ont ce petit côté un peu jazzy et rock qui colle vraiment à la perfection avec les jeux de combat. Les thèmes de Zun sont également magnifiques, à l'instar du thème final qui est sûrement l'un des plus réussis.

  • Scénario 13 /20

    Les personnages de jeux vidéo sont également concernés par les bouleversements climatiques, et la réaction des différents protagonistes face à ces évènements n'est pas triste à voir !

Touhou Hisouten : Scarlet Weather Rhapsody fait bien plus que de corriger les défauts de son prédécesseur, il offre au joueur une expérience de jeu plus sympathique, grâce à une nervosité renforcée et un aspect stratégique qui offre de nouvelles façons d'appréhender le combat. Ce nouvel épisode donne un aperçu sympathique de ce que peut être l'évolution de la (hors) série !

Profil de LegendsNeverDie
L'avis de LegendsNeverDie
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
20 février 2013 à 15:34:48
17/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/ 20
Mis à jour le 20/02/2013 Voir l'historique
PC Combat Team Shanghai Alice
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News
  • Vidéos
  • Images (314)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Touhou Hisouten : Scarlet Weather Rhapsody sur PC
    -
    PC
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.