Test Fret Ferroviaire Simulator- PC

PC

Lorsqu'on a vu apparaître la série des Simulator il y a quelques années, on avait déjà de quoi être horrifiés. Gameplay terrifiant, graphismes à faire pleurer, intérêt plus que limité... UIG Entertainment aurait alors pu nous laisser un peu de répit, mais non. Le développeur réitère en effet l'expérience, mais, comble de l'horreur, se paye même le culot de faire rééditer les mêmes jeux sortis il y a deux ans sous d'autres titres, grâce à un accord avec l'éditeur Just for Games.

Fret Ferroviaire Simulator

C'est le cas de ce « fameux » Fret Ferroviaire Simulator, qui paraissait déjà légèrement familier lorsque nous avons découvert sa jaquette et les images au dos de la boîte. Mais il faut dire que les titres de ce genre ne laissent jamais un souvenir impérissable. C'est après avoir lancé le jeu que l'on commence à comprendre l'arnaque. Une grosse sensation de déjà-vu se fait sentir, et pour cause : ce petit jeu peu engageant n'est qu'une resucée honteuse de Transport Ferroviaire Simulator, paru en 2011 sur PC, développé par UIG Entertainment, et édité, à l'époque, par Tradewest Games. Et vous vous doutez bien que si ce titre avait écopé de la jolie note de 5/20 à l'époque, c'était pour une très bonne raison. Mais les scrupules ne touchent pourtant pas l'éditeur, qui tente de déguiser son méfait en changeant simplement le nom et l'image de la jaquette, histoire de tromper un ou deux joueurs de plus. Pourtant, on vous le dit tout de go, le contenu est strictement identique à ce qui se faisait en 2011. Et ce n'est pas joli à voir.

Test Fret Ferroviaire Simulator PC - Screenshot 1Il est très simple de piloter les locomotives avec cette interface.

On va justement en profiter pour se refaire un petit résumé du principe de ce jeu d'exception, pour bien faire comprendre aux joueurs retardataires qu'ils peuvent passer leur chemin. Il s'agira, au cours d'un mode Carrière soporifique, de participer à diverses missions consistant toutes à ranger des wagons de marchandises aux endroits indiqués dans une gare de stockage, à l'aide d'une locomotive qu'il vous faudra contrôler. Pour chaque mission, une barre des tâches en haut à droite de l'écran vous indique les objectifs à atteindre. Vous passerez par exemple les 10 premières missions à cliquer sur la locomotive (toujours placée au même endroit) afin de pouvoir la piloter. Une petite interface s'affiche alors : elle permet de diriger très simplement la bête, avec diverses vitesses entre 1 et 9. Un bouton Arrêt permet ensuite de stopper immédiatement sa progression sur les rails, de manière totalement irréaliste. Et de toute façon, si jamais vous avez l'idée de percuter un autre wagon à pleine vitesse, deux cas de figure s'offriront à vous. Soit un magnifique bug de collision apparaîtra, la loco rentrant dans la série de wagons comme si de rien n'était, soit... votre locomotive s'arrêtera net, sans causer aucun dommage. Dans tous les cas, le réalisme de cette « simulation » en prend un sacré coup.

Test Fret Ferroviaire Simulator PC - Screenshot 2Les ouvriers réparent la voie automatiquement.

Lorsque vous aurez déplacé tant bien que mal la locomotive jusqu'aux wagons, vous devrez ensuite les coupler de manière manuelle ou automatique afin de les emmener aux endroits indiqués. Bon, lors de la première partie (et puisque le menu aide est légèrement succinct), vous mettrez un moment à comprendre qu'il faut appuyer sur le bouton « Montrez voie de destination » pour qu'apparaisse ce fameux numéro de voix sur le toit de chacun des wagons. Il fallait le savoir... Ensuite, il s'agira de dispatcher ces fameux wagons de transports sur les voies de destination qui les concernent. Tous les 10 niveaux (généralement identiques), on changera d'environnement, et le nombre de voies augmentera également pour complexifier les choses. Quelques mécanismes de gameplay apparaissent aussi au fur et à mesure. Au début, des problèmes d'aiguillage doivent être réparés en cliquant sur l'icône les représentant. Un ouvrier apparaîtra alors automatiquement et réglera lui-même le problème. On fera ensuite de même en ce qui concerne les problèmes apparaissant sur les wagons de marchandises, ou sur les feux qui pourraient se déclencher. Au final, même si les situations tendent à se diversifier, on se retrouvera toujours à faire strictement la même chose, soit cliquer, et attendre.

Test Fret Ferroviaire Simulator PC - Screenshot 3Une chose est sûre, on ne passera pas notre temps à admirer le décor.

Les tâches à effectuer ne sont donc pas spécialement passionnantes et surtout particulièrement répétitives, on l'aura compris. Bien sûr on n'aura jamais l'impression de gérer l'intégralité du réseau ferroviaire, mais plutôt celle de jouer à un puzzle-game raté, qui consisterait à bouger des caisses (ici les wagons) en coordonnant leurs déplacements de manière à ce que la locomotive ne soit jamais coincée. Le résultat n'est donc vraiment pas concluant, et cette impression de ratage est largement accentuée par les problèmes techniques rencontrés. On avait déjà parlé des collisions ridicules, mais on pourra notamment ajouter les problèmes de caméra à cette liste. Sans compter les graphismes en berne, comme d'habitude... Bref, cette réédition est évidemment en tous points identique au jeu de base nommé Transport Ferroviaire Simulator, et nous ne pouvons que vous conseiller de la fuir.

Lena, le 07 février 2013

Les notes

  • Graphismes 7/20

    Les screens ne mentent pas, c'est très très moche. Mais le jeu se paye le luxe d'être également bien buggé, entre les problèmes de collisions et de caméra, qui pourrissent encore davantage un titre déjà peu engageant.

  • Jouabilité 3/20

    On aura bien du mal à trouver un quelconque plaisir à manipuler cette locomotive et ces wagons afin de tous les ranger au bon endroit. Les évènements indésirables sont toujours réglés en deux coups de cuillère à pot, sans grande intervention de la part du joueur. Bref, celui-ci bâillera bien vite aux corneilles. Ah, en plus, les textes apparaissant à l'écran sont en français... mais aussi en anglais et en allemand, ce qui n'aidera pas vraiment le joueur à surmonter sa peine.

  • Durée de vie 5/20

    Le mode Carrière est honnête avec ses 10 environnements, composés de 10 missions différentes, mais passer les 10 premières à faire exactement la même chose pourra déjà en décourager quelques-uns. Ensuite... les choses n'évoluent pas non plus de manière drastique, même s'il sera plus difficile de déplacer les wagons dans le bon ordre.

  • Bande son 9/20

    L'environnement sonore est plutôt correct, notamment en ce qui concerne le bruitage des trains passant au loin. Les bruits qui sortent de votre locomotive ont par contre un peu plus de mal à convaincre.

  • Scénario

    -

  • Note Générale5/20

    La plupart d'entre vous avaient déjà compris, en 2011, qu'il ne fallait pas trop s'approcher de ce machin-là, et plus généralement des produits développés vite fait par UIG. Mais puisque l'éditeur Just for Games a l'outrecuidance de ressortir en douce le même jeu deux ans plus tard, sous un nouveau nom et avec une nouvelle jaquette, libre à nous d'en faire un test tout aussi négatif aujourd'hui, pour tenter de prévenir les quelques joueurs qui auraient pu se faire avoir.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 8/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Just for Games
  • Développeur : UIG Entertainment
  • Type : Simulation
  • Multijoueurs : non
  • Sortie France : 21 janvier 2013
  • Version : française
  • Config minimum : Windows XP / Vista, 7; Processeur AMD/Intel 1,6 GHz, RAM 512 Mo; Geforce ATI Radeon 128 Mo; directX: 9.0c; 750 Mo d'espace libre
  • Classification : Pour tous publics