Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : Call of Duty : Black Ops II - Revolution
360

L'ensemble est réglé comme une horloge : chaque nouvel épisode de Call of Duty est désormais toujours suivi d'une cohorte de contenus téléchargeables. Black Ops II n’échappe pas à la règle et le DLC qui ouvre le bal porte le titre prometteur de Revolution. Faut-il en déduire qu'il va chambouler nos habitudes ? Pas du tout, mais il devrait toutefois faire le bonheur des amateurs de zombies.

On ne va pas jouer la surprise, on savait depuis belle lurette que la sortie de Black Ops II allait s'accompagner d'une flopée de DLC. Par contre, il faut reconnaître que le titre du premier d'entre eux avait de quoi nous interpeller : Revolution. Faut-il y voir la marque d'un changement radical ? En aucune façon, d'ailleurs on vous souhaite bien du courage pour comprendre d'où lui vient ce titre. Le contenu proposé est finalement assez classique puisqu'on retrouve quatre maps et une arme inédite destinées au Multijoueur, une map et un nouveau mode pour le mode Zombies. La question reste toujours la même : ce pack mérite-t-il la quinzaine d'euros qu'il vous faudra débourser pour en profiter ? Les quatre maps multi ne brillent pas forcément par l'originalité de leur architecture ni par leur taille, mais elles ont toutes le bon goût de nous plonger dans des environnements assez variés. En un mot, préparez-vous à voyager.

La Pacificateur est aussi efficace de près que de loin.

La première, Grind, vous entraîne ainsi sur un skatepark de Venice Beach. La plupart des murs sont des rampes incurvées et ce simple détail risque de vous désorienter dans un premier temps. La seconde s'intitule Mirage et vous transporte dans un hôtel pris dans le sable au beau milieu du désert de Gobi. La construction de ces deux environnements est assez classique : on se retrouve globalement avec un petit bâtiment central entouré de quelques éléments de décor qui apportent autant de couvertures. La map Hydro est aussi relativement étroite mais elle vous emmène sur un barrage hydraulique pakistanais et, à ce titre, vous réserve au moins une petite surprise. En effet, certaines parties de la carte sont régulièrement inondées et les malheureux qui s'y trouvent sont alors emportés en bas du barrage avec pertes et fracas... La feature est assez marrante mais s'avère malheureusement totalement sous-exploitée : les crues sont assez rares et il faut vraiment être étourdi pour se laisser prendre. La quatrième map est certainement la plus intéressante, elle nous embarque pour une station enneigée des Alpes françaises et propose un peu plus de diversité que ses consœurs. En effet, les spots sont plutôt variés et autorisent différentes approches : les snipers seront aux anges mais les joueurs appréciant la discrétion devraient aussi finir par trouver des chemins détournés assez vicelards. Petite précaution d'usage : évitez de rester sur la route des télécabines, ces dernières pourraient bien vous écraser sans autre forme de procès.

Le mode Infection n'est pas franchement une réussite.

Activision ne nous avait pas habitués à ajouter des armes exclusives dans les précédents DLC de Call of Duty, il vient pourtant de franchir le pas avec ce Revolution. C'est ainsi que les joueurs qui ont cassé leur tirelire peuvent mettre la main sur le fameux Pacificateur, une mitraillette dont les caractéristiques en font presque un fusil d'assaut. Rapide, précis, efficace, ce bel engin risque de faire quelques envieux. Si les possesseurs du pack ne vont certainement pas râler, on peut tout de même se demander si cette arrivée tonitruante ne risque pas de créer un déséquilibre avec ceux qui se contentent du jeu de base... Mais ce DLC n'est pas destiné uniquement aux accros du multijoueur, il devrait aussi intéresser de très près les amateurs du mode Zombies. Ces derniers pourront en effet découvrir le tout nouveau mode Infection dans lequel ils auront la possibilité d'incarner un mort-vivant. Le concept est simple, quatre joueurs s'affrontent et seulement l'un d'entre eux incarne un humain non-infecté. Les trois autres vont essayer de le croquer afin de se transformer en humain à leur tour. Le but est donc tout simplement de résister le plus longtemps possible sans se faire infecter. Sachez aussi que l'humain va recevoir une nouvelle arme en bonus à chaque fois qu'il explose l'un des trois zombies. Ce mode Infection paraît sympathique sur le papier mais il s'avère malheureusement bien moins fun dans le feu de l'action. Ne cherchez pas, on a vraiment l'impression de tourner en rond et on s'ennuie très vite. Il faut se faire à l'idée, le mode Zombies n'est visiblement pas près de nous éblouir par son aspect compétitif.

Les zombies glissent sur les flaques laissées par le Sliquificateur.

Vous êtes sur le point de tracer un trait sur ce DLC ? Attendez, nous vous avons gardé le meilleur pour la fin. En effet, la véritable plus-value de ce contenu téléchargeable tient à sa nouvelle map dédiée au mode Zombies. Die Rise est un immense environnement qui vous permettra d'explorer des buildings chinois en ruine. Présenté de cette manière, vous vous attendez à visiter deux pauvres étages tristounets. Vous allez être surpris ! Non seulement le terrain de jeu est assez grand, mais il est surtout littéralement truffé de raccourcis, de secrets divers et variés qui feront la joie des amateurs de ce mode. Votre sens de l'observation sera mis à rude épreuve pour survivre dans ces ruines où tout est sens dessus dessous. On commence bien entendu par remettre le courant ce qui permet d'activer les ascenseurs et d'accéder aux différents atouts. De nouvelles armes issues du multi en profitent pour faire leur apparition parmi les zombies, c'est le cas par exemple du PDW-57. Sans trop en dévoiler, les plus curieux pourront même concevoir une arme aussi loufoque qu'efficace : le Sliquificateur ne se contente pas de tuer les ennemis instantanément, il répand aussi au sol une mélasse violette sur laquelle les morts-vivants vont s'étaler joyeusement. Cette arme incroyable ne sera pas de trop pour venir à bout du nouveau type de zombies qui vous attend dans les tréfonds de Die Rise : imaginez des crapauds humains se déplaçant par bonds aussi bien sur les murs qu'au plafond et lâchant un nuage électrique au moment de mourir... Vous ne rêvez pas, la lutte promet d'être rude. Bref, on en revient toujours au même, ce DLC est bien sympathique mais on a du mal à digérer son coût prohibitif, à vous de voir si l'ensemble vaut à vos yeux les quinze euros qu'il vous faudra débourser pour en profiter.

Les notes
  • Graphique 13 /20

    On ne s'attendait pas à une claque graphique et il faut bien reconnaître qu'on n'a pas été surpris. Le moteur graphique accuse son âge. Pourtant, un certain effort a été fait au niveau du design des environnements, ces derniers sont vraiment variés et vous offriront votre lot de dépaysement.

  • Jouabilté 15 /20

    Les maps multijoueurs sont efficaces mais elles ne brillent pas forcément pas leur originalité. Le nouveau mode Infection est tout simplement infecte et on l'oubliera rapidement au profit de l'excellente map Die Rise qui ravira tous les fans de zombies.

  • Duree 11 /20

    Le constat reste le même que pour les précédents DLC du même genre : quinze euros pour 5 maps et un nouveau mode pas forcément très inspiré, c'est trop.

  • Son 14 /20

    Le multijoueur de Call of Duty n'est pas forcément connu pour sa bande-son enivrante mais il faut reconnaître que quelques petits détails sonores se démarquent ici du lot tels que les bruits de pas dans la neige de Downhill ou l'ambiance sonore réussie de Die Rise.

  • Scénario /

Certes ce pack de contenu téléchargeable porte très mal son nom de Revolution tant il manque finalement d'originalité. Les quatre maps multijoueurs n'apportent fondamentalement pas grand-chose si ce n'est de nouveaux terrains de jeu exotiques. Le mode Infection est même totalement raté. Heureusement, la map Die Rise est là pour enchanter littéralement les amoureux du mode Zombies qui ne seront pas déçus du voyage.

Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste de jeuxvideo.com
31 janvier 2013 à 17:10:18
14/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (291)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
9/ 20
Mis à jour le 31/01/2013 Voir l'historique
Xbox 360 FPS Treyarch Activision Contemporain
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (3)
  • News (5)
  • Vidéos (5)
  • Images (399)
  • Wiki / ETAJV
  • Wallpapers (1)
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Call of Duty : Black Ops II - Revolution sur 360
    -
    360
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.