Test Call of Duty : Black Ops II - Vengeance- Xbox 360

Xbox 360

Pas de doute, l'heure de la vengeance a sonné pour tous les amateurs de Call of Duty. Ils pourront enfin tenir tête à tous les médisants qui critiquent leur série fétiche en disant qu'elle a méchamment tendance à tourner en rond. Bref, on attend de la nouveauté, de la fraîcheur et de la surprise... mais on ne trouvera malheureusement rien de tel dans ce nouveau DLC.

Call of Duty : Black Ops II - Vengeance

Les contenus téléchargeables pour les Call of Duty se suivent et finissent, il faut bien l'avouer, par méchamment se ressembler. C'est ainsi que Vengeance, le troisième pack disponible pour Black Ops II, reprend une recette qui ne devrait pas surprendre les fins connaisseurs que vous êtes ; au menu on retrouve donc quatre maps pour le multijoueur et un nouvel environnement pour le mode Zombies. Cerise sur le gâteau, vous aurez même droit à une arme inédite pour ce dernier mode. Le tout est proposé à une quinzaine d'euros à moins bien entendu que vous ayez déjà craqué pour le season pass qui permet de récupérer d'emblée tous les packs à leur sortie. Ce DLC vaut-il le coup d'investir une telle somme ? Voici quelques éléments de réponse.

De la plage au recyclage, quatre maps sans surprises

Test Call of Duty : Black Ops II - Vengeance Xbox 360 - Screenshot 11Uplink risque de vous laisser une impression de déjà-vu.

Commençons par la map qui fait office de vitrine pour ce pack : Cove vous embarque pour une petite île paradisiaque sur laquelle s'est crashé un avion. Ici le sable fin ne doit pas vous faire oublier que le danger est partout. Les lieux sont en effet parsemés de formations rocheuses qui peuvent facilement cacher un ou plusieurs ennemis. La carte a beau être de petite taille, elle fourmille de passages détournés qui vous assureront une action non-stop. Les choses se gâtent un peu lorsqu'on s'intéresse à la deuxième map du pack, Rush. Il s'agit en effet d'un terrain de paintball à la fois en intérieur et en extérieur qui multiplie les détours et les petits espaces. Autant dire que le fusil à pompe est roi dans ce genre d'environnements où on se retrouve vite nez à nez avec ses adversaires. Les premières parties dans ces conditions sont plutôt fun mais on finit malheureusement par se lasser. Que faut-il dire alors de Detour, une carte toute en longueur qui vous emmène sur les deux niveaux d'un pont en ruines. Dans les faits, on se retrouve malheureusement trop souvent à courir d'un bout à l'autre de cet environnement sans jamais que l'action puisse réellement se fixer autour d’éléments intéressants. On vous a laissé le meilleur pour la fin, la map Uplink est purement et simplement un remake de Summit que les joueurs du premier Black Ops connaissent déjà. Certes, il s'agit d'une carte sympathique et qui prend cette fois-ci des allures futuristes, mais on a tout de même une méchante impression de déjà-vu.

Des zombies à la sauce western

Test Call of Duty : Black Ops II - Vengeance Xbox 360 - Screenshot 12Buried a des allures de western souterrain.

Vous l'avez compris, le bilan des maps multijoueurs est plus que mitigé, mais heureusement le nouvel environnement dédié au mode Zombies est là pour remonter le niveau. Cette fois-ci, il s'agit de nous entraîner dans une étrange mine au fond de laquelle se terre toute une ville qui a des accents de décor de western. Buried n'est certainement pas la plus grande des maps Zombies, mais elle n'en déborde pas moins de secrets en tout genre. Non seulement il vous faudra encore assembler d'étranges appareils, mais vous pourrez aussi faire la visite d'un manoir hanté par d'étranges fantômes et délivrer un géant plutôt timide qui pourrait bien vous aider. Il faudra toutefois trouver le moyen de motiver cet étrange compagnon... Ajoutez à cela la possibilité de récupérer les tracés à la craie de certaines armes pour ensuite aller les placer là où vous le souhaitez. Bref, ce Buried regorge de mystères et va certainement intéresser tous ceux qui espèrent en apprendre un peu plus sur le background du mode Zombies. Par contre, il faut bien avouer que cette carte ne brille pas particulièrement par son level design : c'est une succession de couloirs étriqués. Ce n'est pas l'apparition d'un nouveau pistolet laser qui devrait suffire à satisfaire les amateurs de gameplay pur et dur. En conclusion, Vengeance s'adresse donc avant tout aux fans du monde Zombies qui veulent en apprendre plus sur son background, ceux qui pratiquent CoD en dilettante et qui ne se sont jamais intéressés au sort de Misty et de ses collègues peuvent passer leur tour.

Les notes

Il faut bien reconnaître qu'assister à la succession des packs de contenu pour Black Ops II ne va pas sans une certaine forme de lassitude. On aimerait être un tout petit peu surpris en découvrant chacun de ces nouveaux DLC, mais on se retrouve finalement toujours plus ou moins avec la même recette. Les quatre maps multi ne font pas dans l'originalité et vont même jusqu'à puiser directement leur inspiration dans le précédent volet. L'environnement dédié au mode Zombies vaut certes le coup pour ses secrets, mais son level design moins inspiré qu'à l'accoutumée risque d'en décevoir plus d'un.

Les plus

  • Les secrets de Buried
  • Le sable fin de Cove

Les moins

  • La petite taille des maps originales
  • Un gros côté recyclage
  • Le prix

Retour haut de page

Infos jeu

  • Call of Duty : Black Ops II - Vengeance
  • Afficher recto jaquette
  • Editeur : Activision
  • Développeur : Treyarch
  • Type : FPS
  • Support : Contenu Xbox Live
  • Multijoueurs : jusqu'à 12 joueurs en ligne
  • Sortie France : 2 juillet 2013
  • Version : française
  • Classification : Déconseillé aux - de 18 ans
  • Existe aussi sur :
    Call of Duty : Black Ops II - Vengeance - PlayStation 3 Call of Duty : Black Ops II - Vengeance - PC
Mots-clefs : Call of Duty : Black Ops 2 - Vengeance