Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : Beware Planet Earth!
PC

Contributeur

Le tower defense est devenu un genre de plus en plus éculé depuis quelques années. La plupart du temps nous avons affaire à des jeux ne sortant que peu ou prou des sentiers battus et nous laissant un certain goût d'amertume. Cela est-il également le cas pour ce premier opus réalisé par les développeurs français de chez Lightmare Studio ?

La première chose qui frappe lorsque l'on joue à Beware Planet Earth!, c'est sa patte visuelle où la tendance bucolique et les couleurs vives sont à l'honneur. Cela ne sera certainement pas sans vous rappeler, de prime abord, un certain Plants Vs Zombies. L'aspect cartoon qui s'en dégage donne l'envie de se replonger dans notre enfance où tout n'est qu'innocence et légèreté. C'est là l'un des premiers points forts de ce titre. Tout est mignon et porte à sourire. En effet, ce ne sont pas des métaux précieux ou des casernes militaires que vous allez devoir protéger, mais bel et bien les vaches de votre cher ami Barney, agriculteur et enfermé dans ses latrines en bois durant toute l'aventure. Sa bonhomie alliée à son "parler de la France profonde", le rendra aussi drôle qu'attachant. En outre, votre compagnon vous sera indispensable puisqu'il vous fabriquera (dans ses toilettes oui, oui...) tous vos moyens de défense. Quant à comprendre d'où il sort tous ces outils, nous préférons ne pas le savoir ! Cependant, là encore, vous n'aurez pas affaire à des tourelles classiques. En guise d'armements, vous aurez le droit entre autres à des frigos avec la goutte au nez, un barbecue lançant des braises ou encore un mixeur retravaillé pour l'occasion. Toutes aussi loufoques les unes que les autres, ces tourelles vous seront néanmoins d'une grande utilité face à la dure tâche qui vous attendra.

Voici l'arme la plus importante du jeu !

En effet, si les vaches de votre ami Barney se plaisent à paître paisiblement, une soudaine invasion alien va venir perturber ce calme reposant. Pour une raison encore inconnue, les extraterrestres s'en prennent aux bêtes de votre compagnon d'aventure et vous allez devoir faire tout votre possible afin de les arrêter. Le gameplay de Beware Planet Earth! se retrouve à mi-chemin entre celui d'un tower defense classique et de la microgestion. Sur le fond, Beware Planet Earth! ne révolutionne en rien dans son gameplay de tower defense pur. L'économie du jeu est l'engrenage. Deux moyens s'offrent à vous pour en récupérer et ainsi construire vos tourelles. Le premier consiste à détruire certains éléments du décor (comme des meules de foin). Mais ces derniers sont souvent en nombre limité. Il faut alors obligatoirement construire des fabriques d'engrenages qui vous en feront gagner à intervalles réguliers. Pour le reste, vous devrez disposer les différentes tourelles entre le, ou les points d'entrée des aliens et les précieuses vaches à défendre. Toujours dans le classique, votre armement ainsi que l'espace permettant de le stocker augmentent au fur et à mesure que l'aventure se déroule. Cet armement se compose d'une vingtaine d'éléments : en allant d'un frigo ralentissant les aliens, à des mines à retardement, jusqu'aux leurres et divers autres éléments variant sur la portée, la rapidité ou l'intensité des dégâts engendrés. La diversité est bien présente. On pourra tout de même regretter que l'on puisse finir l'aventure sans avoir à toucher à certaines tourelles. En outre, on déplore l'impossibilité d'augmenter ses tourelles et l'absence d'arbres de compétences qui auraient permis de complexifier quelque peu le gameplay. Pour ce qui est des ennemis, vous devrez faire face aux troufions de base, à des ennemis faibles mais rapides, lents mais résistants, et bien d'autres un peu plus corsés qui vous demanderont un poil plus de réflexion afin de les anéantir. Cet aspect du gameplay est donc assez simple mais tout de même efficace.

Dans les premiers niveaux, on gagne de l'argent à ne plus savoir quoi en faire.

Cependant, l'intérêt véritable de Beware Planet Earth! réside dans son aspect de microgestion et la dynamique qu'il induit. En effet, pendant que vos tourelles feront leur boulot, vous ne pourrez pas vous contenter de contempler le spectacle et vous tourner les pouces. Tout d'abord, il faudra récolter les engrenages dès qu'ils seront disponibles. Ensuite, il faudra utiliser une arme, le Zapper, indispensable à bien des égards. Ce dernier permet, si ce n'est de tuer, au moins d'affaiblir les ennemis en les visant manuellement. Vous pourrez également détruire les boucliers ou les déguisements de certains aliens afin que les tourelles puissent les atteindre. Le Zapper permet donc une tonne d'actions parmi lesquelles on peut encore citer la possibilité de détruire certains éléments du décor ou encore de surchauffer les tourelles (afin d'augmenter leur rentabilité à court terme). Autre élément important : le climat. Celui-ci évolue tout au long des quatre saisons et donnera très certainement du fil à retordre. En effet, en hiver, c'est le froid qui va venir geler vos installations. En automne, c'est la pousse des champignons qui vous empêche de construire des tourelles. Mais une fois encore, le Zapper vous permettra de vous débarrasser de tous ces obstacles. Vous l'aurez remarqué, on est loin de certains tower defense qui s'avèrent lents et mous une fois le bouton "Play" activé. On doit ici toujours être aux aguets afin de ne pas perdre une seconde qui pourrait nous être fatale. Quelques engrenages récoltés trop tard, une tourelle mal placée ou désactivée par l'ennemi et c'est une partie qui peut nous filer entre les doigts en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. La tension est permanente et elle est à l'origine même du plaisir que l'on prend durant tous les niveaux, et ce jusqu'au dernier.

Les notes
  • Graphique 15 /20

    Les graphismes ont beau se limiter à de la 2D classique, leur aspect cartoon, quoique légèrement inspiré par Plantes contre Zombies, est propre et travaillé. On apprécie que tout ne soit pas statique sur les cartes.

  • Jouabilté 16 /20

    Le gameplay de tower defense pour le moins classique se voit néanmoins doublé d'un aspect de microgestion addictif et mettant le joueur sous tension permanente. Un vrai régal ! De plus, l'ergonomie et la lisibilité d'action, primordiales pour un tower defense sont sans défaut sur ce titre.

  • Duree 16 /20

    Pour 8 €, le jeu proposera une petite dizaine d'heures afin de parcourir la quarantaine de niveaux étalés sur les quatre saisons de l'année. La difficulté vétéran permettra aux plus mordus de tower defense de rajouter de la difficulté, finalement assez peu présente en mode normal. Vous pourrez ajouter à cela quelques niveaux challenge ainsi qu'un DLC gratuit incluant une demi douzaine de cartes supplémentaires.

  • Son 15 /20

    Les bruitages sont de bonne facture, tout comme les musiques. On peut simplement regretter qu'elles se répètent un peu trop souvent.

  • Scénario /

Beware Planet Earth! est finalement une bonne surprise dans le monde du tower defense. Lightmare Studio nous propose un univers drôle et attachant, mais surtout, un jeu où la microgestion est au cœur du gameplay. L'aspect stratégique habituel d'un tower defense sera quant à lui classique mais efficace. On pourra seulement lui reconnaître un certain manque de profondeur mais rien qui viendra véritablement entacher notre plaisir de massacrer ces vilains aliens !

Profil de apzoei2
L'avis de apzoei2
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
11 janvier 2013 à 17:22:13
16/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (14)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/ 20
Mis à jour le 11/01/2013 Voir l'historique
PC Stratégie Lightmare Studio
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News (1)
  • Vidéos (3)
  • Images (16)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Beware Planet Earth! sur PC
    -
    PC
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.