Test Counter-Strike : Global Offensive- PC

PC

Counter-Strike ne meurt jamais ! Depuis la fin des années 90, cet ancien mod de Half-Life a particulièrement bien évolué, jusqu'à devenir une des licences les plus jouées en ligne. Rien que ça. Mais tout palmarès mis à part, Global Offensive est-il le digne successeur de la série ?

Counter-Strike : Global Offensive

Si la communauté Counter-Strike est plus que florissante, elle est aussi vieillissante. Rares sont les joueurs qui débarquent aujourd'hui et qui sont plus attirés par un CS 1.6 qu'un Battlefield 3. Il faut dire que les gros jets de pixels censés représenter le sang peuvent étonner les novices. Ainsi, Valve essaie de relancer cette formidable machine et de recréer une émulation autour de sa série avec un Global Offensive qui tente le tout pour le tout : séduire les joueurs consoles en plus des joueurs PC. Si les PCistes écarquillent déjà les yeux devant ce "terrible blasphème", qu'ils se rassurent, aucune véritable concession n'a été faite et ils retrouveront très rapidement leurs marques.

Test Counter-Strike : Global Offensive PC - Screenshot 23Pfff, même pas le temps de poser ma bombe...

Et puisque nous parlons de potentiels novices, n'oublions pas de préciser les règles de base de Counter-Strike des fois que quelques-uns lisent ces lignes. Les Terroristes et les Anti-Terroristes s'affrontent sur une map fermée selon différents modes de jeu. On retrouve bien évidemment les grands classiques, dans lesquels il faut soit sauver les otages, soit poser / désamorcer une bombe. Toutefois, d'autres types de parties s'offrent à nous, notamment la Course à l'Armement, dans lequel on doit tuer nos adversaires avec presque toutes les armes du jeu, une à une. A chaque fois que l'on fait un frag, on passe directement à l'arme suivante, jusqu'à obtenir le fameux couteau d'or. Quiconque tue avec cette lame dorée gagne instantanément la partie ! A noter que vous pouvez faire descendre un adversaire d'un niveau en le tuant avec votre couteau de base, ce qui est toujours gratifiant. Alors certes, les habitués reconnaîtront un mod qui existait déjà dans CS, mais il faut bien avouer que c'est plutôt tripant, d'autant que la réapparition instantanée et la taille des maps donne du piment à l'action. Néanmoins, on regrettera la possibilité pour les membres d'une équipe de camper le point de respawn de l'adversaire, car même si on a un temps d'invincibilité à chaque réapparition, on n'est pas à l'abri de se faire canarder dans le dos au bout de trois secondes.

Test Counter-Strike : Global Offensive PC - Screenshot 24Les matchs du mode Course à l'armement sont parfois pleins de suspense.

L'autre mode qui fait son "apparition" est le mode Démolition, qui ressemble à une partie classique dans laquelle on ne peut pas faire d'achat. A chaque début de round, vous récupérez une nouvelle arme si vous avez fait un frag dans la partie précédente, accompagnée de grenade(s) si vous avez tapé dans le multikill. Mais le but final reste de gagner la manche, soit en tuant toute l'équipe d'en face, soit en posant / désamorçant une bombe. Tout comme la Course à l'Armement, les maps sont de tailles très réduites et il n'est pas rare que le premier sang soit versé en moins de dix secondes. Bref, ces deux modes semblent tout à fait adaptés au gameplay habituel de la série en proposant des matchs plein d'action, ce qui devrait aussi ravir les fans d'e-sport. D'ailleurs, il ne fait aucun doute que Valve ait tourné le jeu dans cette optique dès sa conception. Ce n'est pas pour autant que les néophytes ont été oubliés avec l'inclusion directe de parties jouables hors-ligne avec les bots ou encore un mode Entraînement qui nous permet d'utiliser un petit panel d'armes dans des exercices prévus à cet effet. Il existe même un mode Occasionnel Classique avec quelques particularités comme l'absence de tirs amis et de collisions par exemple.

Test Counter-Strike : Global Offensive PC - Screenshot 25Le mode entraînement aidera peut-être les néophytes à prendre le jeu en main.

Par contre, quand il s'agit de gameplay, les vieux de la vieille seront heureux de retrouver une maniabilité à l'ancienne, qui ne plaira sans doute pas à tous les nouveaux venus. Pas d'aide à la visée ridicule mais plutôt des sensations de FPS old-school qui font toujours plaisir, avec un recul exigeant et un réticule qui fait le strict minimum. On se situerait sans doute dans quelque chose entre CSS et CS 1.6 et il est indéniable qu'un certain niveau de compétences sera forcément demandé à ceux qui veulent un ratio positif. S'il s'agit d'un bon point dans l'esprit de ceux qui jouent déjà à la série depuis des années, on peut tout de même se questionner sur le manque d'évolution que nous ne pouvons qu'observer. Certes, on peut aussi se dire "on ne change pas une équipe qui gagne", mais on a parfois l'impression d'avoir affaire à une grosse mise à jour plutôt qu'à un nouveau jeu. Puisqu'il est tout de même vendu une quinzaine d'euros, on aurait pu s'attendre à plus de nouveautés. Cela va de même pour les armes, parmi lesquelles les inédites se font rares. En fait, on a surtout droit aux versions récentes des armes qui existaient déjà, comme le M4A1 qui se transforme en M4A4. On note quand même la présence de quelques mitraillettes supplémentaires, d'un taser et de grenades leurres et incendiaires. Malheureusement, dans les modes classiques, tout porte à croire que les stars des précédents opus constitueront toujours 95% des choix des joueurs. Dommage, il s'agissait pourtant d'un défaut à corriger. Les maps classiques ont toutefois bénéficié de quelques modifications. Concernant la maniabilité sur consoles à la manette, on remarque l'ajout non négligeable d'un bouton pour se retourner rapidement, même si le manque de vivacité par rapport au combo clavier / souris se fait ressentir.

Test Counter-Strike : Global Offensive PC - Screenshot 26Les maps du mode Démolition sont de très petites tailles.

Quoi qu'il advienne, nul doute que l'avenir de ce Global Offensive semble clinquant, d'autant que les modeurs pourront s'en donner à coeur joie sur PC. De ce que nous avons pu voir sur console, les serveurs semblent stables et les lags ne nous ont pas semblé fréquents, même si des plaintes sur les forums sont à noter. Toutefois, même si les fans seront au rendez-vous et qu'il sera sans doute encore joué dans quelques années, le statisme de la série sur plus de dix ans est regrettable pour un titre vendu une quinzaine d'euros. La question que l'on peut se poser est la suivante : est-ce que le Global Offensive aurait eu le même succès s'il n'était pas un Counter-Strike ? Pas sûr...

Anagund, le 23 août 2012

Les notes

  • Graphismes 13/20

    On s'en doutait, ce n'est pas ici que Counter-Strike : Global Offensive avait l'intention de montrer les dents. L'avantage, c'est qu'il tournera sur de vieux PC sans en faire souffrir les composants. Par contre, certaines animations semblent tout droit sorties des enfers. Les versions consoles sont sans doute un petit poil en deçà, mais dans les grandes lignes, c'est le même topo.

  • Jouabilité 16/20

    Du Counter-Strike tout craché, ça ne fait aucun doute. Les modes de jeu proposés tirent parfaitement bénéfice du gameplay vif et on est de plain-pied dans un FPS old-school. Cela dit, on ne voit pas vraiment d'éléments qui pourraient inciter les joueurs de CS1.6, voire de CSS, à lâcher leur domaine pour Global Offensive.

  • Durée de vie 18/20

    Une communauté déjà présente, des modes aux concepts bien différents, un gameplay qui tend vers la compétition, Global Offensive sera encore là pendant plusieurs années, cela ne fait pas de doute.

  • Bande son 12/20

    Les efforts ne se sont clairement pas portés sur l'ambiance sonore pendant la conception de Global Offensive, et cela se ressent. Quelques nouvelles voix et "jingles" par-ci par-là mais rien d'étonnant. Disons juste qu'il ne faut pas jouer à Battlefield 3 juste avant, quoi.

  • Scénario

    -

  • Note Générale15/20

    Quoi ? 15 ? Oui, ça peut faire peur à ceux qui sont encore persuadés que c'est une mauvaise note. Toutefois, si vous êtes déjà accro à Counter-Strike, ce Global Offensive apporte juste assez de changements et de fan service pour vous satisfaire. Il reste promis à un bel avenir avec une communauté engagée, notamment du côté de l'eSport. Toutefois, on se rend compte que tous ses points forts tournent autour de ce que proposaient déjà les anciens épisodes et les nouveautés sont sans doute trop rares pour justifier le prix. En gros, vous pouvez rajouter trois points si vous êtes déjà accro aux précédents CS et vouliez juste une légère mise au goût du jour du concept. Par contre, si vous êtes néophytes, il semble déjà moins indispensable ... tout en étant une bonne alternative.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 16/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Counter-Strike : Global Offensive
  • Afficher recto jaquette
  • Editeur : Valve
  • Développeur : Hidden Path
  • Type : FPS
  • Support : Disponible uniquement en ligne
  • Multijoueurs : en ligne
  • Sortie France : 21 août 2012
  • Version : française, voix en anglais
  • Config minimum : OS: Windows® 7/Vista/XP Processor: Intel Core 2 Duo E6600 ou AMD Phenom X3 8750, RAM : 1Go XP / 2Go Vista, DD : 7,6 Go libre, Carte vidéo : 256Mo, compatible DirectX 9.0 et Pixel Shader 3.0
  • Classification : Déconseillé aux - de 16 ans
  • Existe aussi sur :
    Counter-Strike : Global Offensive - Mac Counter-Strike : Global Offensive - PlayStation 3 Counter-Strike : Global Offensive - Xbox 360
Mots-clefs : CounterStrike : Global Offensive, CS : Global Offensive, CS : GO