Menu
Bob Morane : Océan
  • Tout support
  • Amiga
  • CPC
  • ST
  • C64
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Bob Morane : Océan / Bob Morane : Océan sur Amiga /

Test Bob Morane : Océan sur Amiga du 06/01/2012

Test : Bob Morane : Océan
Amiga
Bob Morane : Océan
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de nuktos
L'avis de nuktos
MP
Journaliste jeuxvideo.com
06 janvier 2012 à 15:39:10
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13/20
Partager sur :

Bob Morane est une véritable institution du roman d’aventure depuis les années 50 ayant été déclinée en de nombreux autres supports (BD, film, musique, jeux vidéo, etc.). Le héros revient dans une quatrième adaptation vidéoludique qui cette fois-ci prend place dans le monde sous-marin. Après trois premières tentatives assez peu inspirées, Infogrames joue sa dernière carte qui, on l'espère, parviendra à redorer le blason de notre aventurier au grand cœur.

Bob Morane : Océan

Les aventures de Bob Morane, que l'on doit au génie d'Henri Vernes, nous font voyager à travers le monde dans des histoires palpitantes depuis plus de 60 ans. Et ce n'est pas les lecteurs de tous âges qui se passionnent pour ce héros qui vous diront le contraire. Adapté sur tous les supports multimédias allant des romans, aux BD et en passant par les films et autres dessins animés, le monde vidéoludique ne pouvait donc pas se priver d'un tel personnage dont l'aura dépasse nos frontières francophones. C'est donc en 1987 qu'Infogrammes décide d'adapter les pérégrinations du Breton aventurier sur les supports 16-bits de l'époque (Amstrad, Atari, Amiga). Et afin d'attirer les lecteurs, le studio a la brillante idée de joindre dans la boîte de jeu, une mini BD, un roman, un livre « dont vous êtes le héros » et un guide. Véritable coffret collector vendu au prix d'un jeu lambda la recette avait de quoi séduire et sera renouvelée à chaque opus de la licence.

Bob Morane : Océan
La mise en scène est digne d’un film d’espionnage.
Après avoir été successivement propulsé à l'époque des chevaliers, dans l'espace et en pleine jungle, Bob Morane nous revient dans une quatrième aventure prenant place dans le monde sous-marin. Vu la médiocrité et l'étrangeté des précédents volets, les joueurs avaient de quoi être inquiets à l'apparition de cette nouvelle adaptation. Mais que leurs craintes s'apaisent, Infogrames semble enfin avoir été touché par la grâce. Première bonne nouvelle, la zone de jeu est affichée en plein écran et non plus dans un petit rectangle encadré par un dessin de notre héros. A cela vient s'ajouter une réalisation bien plus grandiose et cinématographique que les précédents volets. En effet, dès le démarrage vous assisterez à une cinématique jouable digne des plus grands films d'espionnage pour introduire votre aventure. Durant cette séquence, vous vous retrouvez dans un duel à dos de Jet-Ski face à l'un des sbires de l'Ombre jaune. On note un petit clin d'œil amusant au monde du cinéma, à chaque vie perdue un clap survient avant de vous redonner votre chance.

Bob Morane : Océan
Alerte rouge ! Le sous-marin est attaqué ! Il est temps d’enfiler votre masque et vos bouteilles de plongée.
Une fois cette première phase de jeu révolue, Bob Morane aura la lourde mission d'anéantir les nombreuses bases sous-marines que Mr Ming a mis en place en vue d'établir une armée de robots destructeurs. Pour cela, vous embarquez dans un sous-marin ayant la particularité de se déplacer sur le sol des fonds marins. Aux commandes de votre « bathyscaphe », présenté en vue subjective, il vous faut d'abord repérer les bases ennemies représentées par des rectangles rouges sur votre carte interactive. Un clic sur la carte, et votre engin se met en marche vers la destination choisie. Mais votre pérégrination sous-marine est rapidement troublée par le relief que vous devrez esquiver ou détruire avec votre canon-laser. Et alors que vous pensiez être sorti d'affaire, une alarme retentie... Les hommes de main de Mr Ming sont à vos trousses et comptent bien en découdre.

Bob Morane : Océan
Les phases de shoot’em up sont dynamiques mais un tantinet rigide.
Les phases de combat se déroulent toujours à l'extérieur de votre sous-marin et sont de deux types : soit un duel au couteau face à un homme-grenouille aux abords d'un dispositif de brouillage, soit un combat à dos de scooter sous-marin. Dans le second cas, vous serez armé d'un laser pour anéantir toute une flottille de vaisseaux qui fondent sur vous à la manière d'un shoot'em up. Alors que Bob Morane doit détruire l'ensemble de l'escadron qui l'attaque avant de pouvoir revenir dans son sous-marin, la destruction du brouilleur lors des duels est suffisante pour pouvoir accéder au sas. Notez alors que chaque brouilleur détruit permet de révéler l'emplacement d'une base cachée de l'Ombre jaune ce qui constitue une étape importante dans votre progression. Sachez enfin qu'en sus de ces mécréants, d'autres fauteurs de troubles viendront interrompre votre progression tels des requins et autres pieuvres, mais ces affrontements sont optionnels.

Bob Morane : Océan
Les duels sous-marin sont impitoyables...
Outre les combats, Bob doit également prendre en compte deux paramètres cruciaux qui sont ses réserves en oxygène et en énergie, celles-ci s'amenuisant drastiquement à mesure de son avancée. Si l'une des deux jauges est vide, la partie s'interrompt et vous êtes contraint de tout reprendre depuis le début. Il vous faudra donc partir en quête de bases amies pour remettre vos réserves à flot mais attention à ne pas vider les stocks trop rapidement au risque de ne pouvoir vous recharger sur le chemin du retour ! La gestion de ces deux éléments vitaux revêt donc un certain aspect stratégique.

Le pilotage du sous-marin est assez simple à prendre en main, et Bob Morane s'avère particulièrement agile quand il revêt sa tenue de plongée. Seules les phases de shoot'em up souffrent d'une maniabilité troublante car notre héros peut uniquement se mouvoir sur un arc de cercle ce qui rend la visée un peu imprécise.

Bob Morane : Océan
Au final, Bob Morane : Océan est un jeu qui propose différents gameplay s'articulant autant sur des phases d'action que sur l'élaboration de stratégies pour mettre fin aux plans machiavéliques de Mr Ming sachant que ce dernier ne se laissera pas faire et n'hésitera pas à réparer ses bases endommagées ! En outre, les nombreuses patrouilles n'auront de cesse de vous mettre des bâtons dans les roues. Doté d'une difficulté vraiment corsée, le soft risque malheureusement de lasser le joueur à force de devoir tout reprendre depuis le début au moindre échec. Néanmoins, Infogrames fait enfin honneur à Bob Morane à travers cet ultime jeu vidéo dédié à notre aventurier préféré.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Contrairement aux trois premiers opus, Bob Morane : Océan se déploie sur l’intégralité de l’écran ce qui est un véritable bonheur au vu de la qualité graphique. Dès le lancement, le jeu vous en met plein la vue avec une cinématique simple et efficace. Une fois sous l’eau, l’intérieur du sous-marin gorgé de détails et la petite animation montrant notre plongeur se préparer sont de véritables réussites. Les autres animations ne sont pas en reste car elles offrent des combats réalistes bien que les phases de shoot’em up soient en deçà du reste. On regrettera également un certain manque de variété des fonds marins.

  • Jouabilité 14 /20

    Le soft intègre différents types de gameplay allant du jeu de combat, au shoot’em up et frôlant même le jeu de stratégie en temps réel grâce à une carte interactive et des ennemis qui protègent, dissimulent et réparent leurs bases. Alors que la prise en main du « bathyscaphe » et de Bob Morane en plongeur ne pose aucun problème, le scooter sous-marin dont les mouvements se limitent à un arc de cercle paraît un tantinet rigide. A contrario, on apprécie l’entière liberté qui nous est octroyée quant à notre avancée dans l’aventure.

  • Durée de vie 12 /20

    Bien que le nombre de bases à détruire soit assez conséquent, l’extrême difficulté du soft et une certaine redondance plombent littéralement l’intérêt que l’on peut porter au jeu sur un temps prolongé. Néanmoins, on revient de temps en temps pour quelques courtes parties avant d’être définitivement lassé de toute reprendre à zéro.

  • Bande son 13 /20

    Le soft profite de quelques musiques d’assez bonne facture qui n’interviennent que pendant les phases d’action. Le reste du temps vous serez plongé dans un silence abyssal seulement troublé pour les bruitages de votre sous-marin plutôt réussis et immersifs soit dit en passant.

  • Scénario /

    Quel paradoxe pour un grand nom comme Bob Morane de se priver d’un scénario. Malgré un synopsis présent dans le guide jeu, il ne faudra pas attendre du soft de vous servir une quelconque histoire. Les fans de l’aventurier se rabattront sur les ouvrages fournis dans le boîtier.

Alors que plus personne n’y croyait, Infogrames est finalement parvenu à nous offrir un véritable jeu basé sur l’univers de Bob Morane. Introduit à la manière d’un film d’espionnage, le soft nous plonge dans un monde sous-marin tourmenté où les sbires de l’Ombre jaune feront tout pour vous empêcher de saboter les plans de Mr Ming. Aux commandes de votre « bathyscaphe », il ne faudra pas hésiter à jouer du laser et du couteau de plongée pour vous défaire des nombreux obstacles qui se dresseront devant vous. Une nouvelle fois, notre aventurier aura fort à faire s’il veut réussir cette énième mission des plus corsées.

Profil de nuktos
L'avis de nuktos
MP
Journaliste jeuxvideo.com
06 janvier 2012 à 15:39:10
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13/20
Mis à jour le 06/01/2012
Amiga Action Infogrames Epyx Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Diablo Immortal
    IOS - ANDROID
    Vidéo - Bande-annonce