Menu
Cauldron
  • Tout support
  • CPC
  • C64
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Cauldron / Cauldron sur CPC /

Test du jeu Cauldron sur CPC

Test : Cauldron
CPC
Cauldron
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de nuktos
L'avis de nuktos
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 octobre 2011 à 16:25:06
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (9)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.2/20
Partager sur :

Alors que les jeux vidéo font souvent la part belle aux personnages beaux et musclés (ou siliconés), Palace Software décide de se démarquer en proposant aux joueurs d’incarner une vilaine petite sorcière au long nez et au sourire narquois. Si cela ne vous effraie guère, enfourchez votre plus beau balai car la nuit tombe, et les ombres vous y attendent.

Cauldron

L'Amstrad CPC peut se targuer d'avoir une ludothèque riche et variée et c'est avec une certaine curiosité que l'on s'essaye à Cauldron. En s'emparant de la jaquette du jeu, on reconnaît tout de suite la patte de Palace Software habitué aux softs matures faits d'univers sordides et torturés (Evil Dead, Barbarian : Le Guerrier Ultime). Dans Cauldron (chaudron en français), le joueur incarne une sorcière qui vit recluse dans une forêt où les chauves-souris et autres abominations sont légion. L'objectif du jeu est simple, il faut aider notre héroïne à vaincre son ennemi juré, une citrouille maléfique. Mais avant de vous lancer dans cet affrontement final, il vous faudra récupérer huit ingrédients afin de concocter une potion qui vous rendra assez fort pour vaincre votre ennemi. Ces ingrédients se trouvent dans des grottes dont l'accès requiert des clés qui se trouvent disséminées dans le monde relativement vaste du soft.

Cauldron
Une maison perdue dans une forêt, la pleine lune, l’ambiance est posée.
S'articulant autour d'un défilement horizontal contrôlé par le joueur, ce monde totalement ouvert est dépourvu de système de levels, vous donnant alors la possibilité de vous promener où bon vous semble. Seules les grottes offrent une progression linéaire. Au sol, la sorcière se déplace assez lentement, il sera donc plus judicieux de vous envoler dans les cieux grâce à votre balai magique vous permettant de parcourir les écrans à toute vitesse. Mais prenez garde car le décollage et l'atterrissage ne peuvent pas se faire n'importe où. Vous devrez trouver un espace dégagé de tout arbre ou rocher pointu si vous ne voulez pas vous écraser lamentablement.

Cauldron
Après avoir trouvé un endroit dégagé, vous pourrez enfourcher votre balai magique.
Il vous faudra aussi composer avec les chauves-souris, mouettes et autres mâchoires-volantes qui tenteront d'attenter à votre vie. Mais vous n'êtes pas sans défense car vous avez la possibilité de tirer des boules d'énergie à l'image des shoot'em up, pour vous défaire de vos ennemis. N'en abusez pas toutefois car ce sortilège puise dans votre capital énergie qui décroît en cas de dégâts et à mesure des tirs. Une fois épuisée, votre énergie peut être rechargée au sol via des checkpoints éparpillés ici et là mais dont l'accès ne sera pas toujours possible dans l'immédiat faute de "piste d'atterrissage".

Cauldron
Avant de pouvoir accéder aux grottes, il faudra dénicher une clé.
Alors que les phases de recherches extérieures mettent en avant l'action, les phases souterraines, où l'utilisation du balai est impossible, s'articulent autour de plates-formes et de pièges machiavéliques qu'il faudra déjouer pour récolter les différents ingrédients. Toute la difficulté du soft réside dans l'impossibilité de savoir ce qui se cache dans l'écran suivant puisque le défilement n'est pas continu. Il n'est donc pas rare de foncer sur un ennemi ou de rater une plate-forme et il ne faut pas avoir peur de recommencer certains passages hasardeux jusqu'à les assimiler par cœur. De plus, notre petite sorcière saute de manière très particulière et n'aime pas tomber de trop haut au risque de périr. En somme, terminer l'aventure est un véritable challenge réservé aux plus acharnés.

Sur le plan graphique, le titre offre des décors épurés mais particulièrement immersifs. La sorcière prend vie grâce à un sprite animé, assez bien réalisé, même si elle a tendance à se fondre dans la forêt lors des passages terrestres. Alors certes, les graphismes accusent le poids des années mais même aujourd'hui, cela reste tout à fait jouable. Côté son, le soft vous plonge dans un silence assourdissant qui n'est interrompu que par de rares bruitages sommaires.

Au final, avec son monde totalement ouvert et ses deux types de gameplay réunis dans un seul titre, Cauldron peut se targuer de figurer parmi les meilleurs jeux de l'Amstrad CPC. Malgré une difficulté particulièrement frustrante, l'ambiance qui se dégage de ces environnements nocturnes ne peut vous laisser indifférent.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    A défaut de profiter de graphismes de haute volée, le soft parvient à installer une atmosphère particulièrement immersive et qui colle parfaitement à notre petite sorcière. Plongé dans une obscurité permanente, seuls les oiseaux de nuit apprécieront réellement le choix du studio.

  • Jouabilité 14 /20

    Offrant un monde ouvert dépourvu du système classique de levels, Cauldron mélange efficacement des phases de shoot’em up avec des phases de plates-formes vraiment ardues du fait de l’absence de défilement continu. Le saut lent et rigide de la sorcière n’aide en rien lors de ces passages mais cela donne un cachet atypique au soft.

  • Durée de vie 10 /20

    L’extrême difficulté risque bien de vous contraindre à stopper net la recherche des ingrédients. En outre, les joueurs les plus acharnés s’attarderont à cette quête épique qui nécessite l’apprentissage de chaque passage. Avec une zone extérieure assez grande et quatre grottes relativement profondes, vous aurez tout de même de quoi visiter avant d’affronter la citrouille maléfique.

  • Bande son /

    Le soft est dépourvu de thèmes musicaux durant les phases de jeux, seuls quelques rares bruitages vous sortiront de votre torpeur.

  • Scénario /

    Seul le synopsis présent dans la notice présente l’histoire du jeu assez simpliste.

Bien que la réalisation du soft soit très épurée et que son extrême difficulté puisse s’avérer rebutante, on ne peut nier l’empreinte qu’a laissée Cauldron grâce à son univers atypique et immersif. La jaquette résume parfaitement l’ambiance lugubre dans laquelle vous serez plongé. Mêlant avec brio plusieurs genres, le soft parvient à offrir une expérience de jeu unique. L’adage : "C’est dans les vieilles marmites que l’on fait les meilleures soupes.", n’a jamais été aussi vrai.

Profil de nuktos
L'avis de nuktos
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 octobre 2011 à 16:25:06
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (9)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.2/20
Mis à jour le 14/10/2011
Amstrad CPC Action Palace Software Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewStar Wars Jedi Fallen Order : trois heures de jeu plutôt encourageantes 17 oct., 17:00
PreviewPokémon Épée et Bouclier : De bonnes idées, mais un épisode trop classique ? 17 oct., 15:00
PreviewLegends of Runeterra : Le jeu de cartes de Riot pourrait rivaliser avec Hearthstone ! 16 oct., 04:00
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
Pokémon Épée / Bouclier
15 nov. 2019
3
The Last of Us Part II
21 févr. 2020