Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : Tropico 4
PC

Contributeur

Fêtant cette année ses 10 ans d'existence sur PC, la série Tropico nous offre à nouveau l'opportunité d'exprimer toute notre méchanceté dans la peau du dictateur de notre choix. Après un troisième volet aussi solide que drôle, Tropico 4 parviendra-t-il à séduire une fois de plus les amateurs de jeux de gestion décalés ?

Tropico, ce n'est pas seulement une série de jeux de gestion à la Sim City, c'est avant tout un état d'esprit combinant à la fois cynisme, humour, conscience du monde contemporain et détente. Destiné à un public de joueurs avertis, Tropico 4 nous emmène comme ses prédécesseurs en Amérique Latine pour gouverner une petite île paradisiaque d'une main de fer. Car si le paysage est somptueux et les couchers de soleil infiniment romantiques, la vie de ses habitants, elle, est un véritable cauchemar. Et pour cause ! Non seulement le joueur peut incarner les pires tyrans latino du XXème siècle (ou créer le sien) mais il est encouragé chaque instant à se conduire comme une fripouille. Pots de vin, détournement de fonds, élimination d'opposants... Tous les moyens sont bons pour s'enrichir et se maintenir au pouvoir coûte que coûte. Et tout ça, dans la joie et la bonne humeur !

Visuellement, Tropico 4 s'en sort vraiment très bien.

En effet, le principal point fort de la série réside dans son humour noir et son second degré absolument décapant. Dès le tutoriel, le joueur aura ainsi affaire à une galerie de personnages aussi caricaturaux que délirants (le vieux guérillero, l'américain arrogant, le prêtre alcoolique...). Inutile de préciser qu'entre le cynisme des uns et l'idéalisme fanatique des autres, il y a de quoi se marrer, d'autant que les dialogues sont vraiment désopilants. Du coup, il n'était peut-être pas nécessaire de surjouer autant les doublages français mais ce n'est qu'un détail. Il faut dire que mis à part la bande-son latino assez assommante et les doublages en question, la réalisation de Tropico 4 force globalement le respect. Les rues de notre petite colonie grouillent de vie et le niveau de détails est impressionnant. Tout comme le rendu du ciel ou de la végétation d'ailleurs. Débarrassé de la palette de couleurs criardes de son prédécesseur, Tropico 4 n'a vraiment pas à rougir face aux plus beaux jeux de gestion actuels.

Des catastrophes naturelles peuvent désormais se produire n'importe quand.

En ce qui concerne les mécanismes de jeu et le contenu du soft, Kalypso ne nous avait pas promis de grandes révolutions et le moins qu'on puisse dire, c'est que ses employés ont tenu parole ! De fait, les vraies nouveautés se comptent sur les doigts de la main par rapport à l'add-on de Tropico 3. Heureusement, ce quatrième épisode comporte tout de même son lot d'améliorations et de nouveautés pour justifier un achat. Ainsi, on peut interagir avec plus de puissances étrangères (Europe, pays arabes, etc.), nommer les ministres de notre choix au Conseil, ou encore affronter des catastrophes naturelles telles que des tornades et des éruptions volcaniques. Le système des décrets a gagné en profondeur et les factions (nationalistes, écolos et bien d'autres) ont davantage d'influence sur la vie de l'île. L'interface a été revue pour plus de confort et mis à part quelques bémols, se révèle ergonomique et satisfaisante.

L'humour caractéristique de la série est à nouveau au rendez-vous.

Libre de s'éclater sans contraintes dans le traditionnel mode Bac à Sable, le joueur peut également se lancer dans une campagne solo composée d'une vingtaine de missions inédites. Outre les objectifs de base, il tentera régulièrement d'atteindre des objectifs optionnels (exporter des matières premières, mater des rébellions, etc.) pour obtenir divers bénéfices. Sans excuser l'absence de mode online, cette campagne nous occupera incontestablement de nombreuses heures sans jamais nous lasser puisque toutes sortes d'événements imprévus surviennent durant chaque mission. Les plus geeks auront d'ailleurs l'opportunité de raconter cette année leurs mésaventures sur Facebook ou Twitter puisqu'un accès à ces deux réseaux sociaux a été intégré directement dans les menus. Au bout du compte, on obtient un épisode de Tropico, certes décevant en termes de contenu, mais tout à fait honnête au niveau de ses mécanismes de jeu et de son ambiance aussi exotique que délirante. Les fans de gestion et d'humour noir peuvent se le procurer sans crainte sous réserve toutefois qu'ils n'aient pas déjà craqué pour le dernier épisode et son add-on, car nous le répétons, l'expérience globale reste très similaire.

Les notes
  • Graphique 16 /20

    Le rendu visuel est excellent et le niveau de zoom nous permet de profiter de nombreux détails de la vie quotidienne. Le ciel et les effets météo sont particulièrement réussis.

  • Jouabilté 16 /20

    Le système de gestion est toujours aussi solide et des événements aléatoires (dont des catastrophes naturelles) nous surprennent régulièrement pendant les missions officielles. Les nouveautés ne sont pas assez nombreuses pour révolutionner le gameplay, mais les vétérans apprécieront sans doute de pouvoir nommer les ministres de leur choix ou d'interagir avec des puissances étrangères telles que la Chine.

  • Duree 16 /20

    La campagne solo compte une vingtaine de chapitres et les modes Bac à Sable et Défi garantissent au bas mot des dizaines d'heures de jeu. On regrette toujours l'absence de modes multijoueurs même s'il est désormais possible de partager nos expériences sur Facebook ou Twitter.

  • Son 13 /20

    La musique latine est certes adaptée à l'univers du soft, mais elle a tendance à rapidement taper sur les nerfs. Les doublages français sont un peu trop surjoués tandis que la célèbre propagande de Juanito a tout simplement disparu.

  • Scénario 17 /20

    Destiné à un public résolument mature, l'humour décalé de la série fait de nouveau merveille dans cet épisode riche en personnages truculents et en clins d'oeil à l'actualité, la politique ou la culture.

Malgré son manque regrettable d'innovations, Tropico 4 est à ce jour le meilleur épisode de la série. Férocement drôle, agréable à regarder et bien équilibré, ce jeu de gestion pas comme les autres n'aura aucun mal à transformer le plus placide des joueurs lambda en dictateur sans scrupules. On en redemande !

Profil de dharn
L'avis de dharn
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
07 septembre 2011 à 17:22:05
16/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (125)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/ 20
Mis à jour le 07/09/2011 Voir l'historique
PC Gestion Haemimont Games Kalypso Media
  • Partager cette page :
Tropico 4
PC 360
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News (20)
  • Vidéos (13)
  • Images (195)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Tropico 4 sur PC
    -
    PC
Boutique
  • Tropico 4 PC
    15.00 € Occasion
    9.99 €
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.