Test Captain America : Super Soldat- PlayStation 3

PlayStation 3

Frères et soeurs, le monde va mal. En effet, une secte du nom de l'Hydra a décidé de s'emparer de l'Europe et accessoirement du reste du monde. Fort heureusement, les Etats-Unis sont là pour nous venir en aide. Leur joker ? Un super-soldat du nom de Captain America. Ses pouvoirs ? Une foi inébranlable en son pays, une propension à bomber le torse en toutes circonstances et un bouclier quasi indestructible.

Captain America : Super Soldat

Lorsque Marvel se penche sur le cas de la Seconde Guerre mondiale, c'est avant toute chose pour glorifier une nation et par là-même les courageux américains qui nous sont venus en aide. Logique donc qu'il en résulte un héros représentant toutes les valeurs véhiculées par l'armée : le courage, l'abnégation, le patriotisme. De ce fait, il n'est pas vraiment étonnant que l'histoire de Captain America soit celle d'un simple troufion désireux de servir à tout prix son pays quitte à participer à une expérience censée faire de lui un surhomme. La suite, vous la connaissez. Ladite expérience est un succès et le chétif Rogers se transforme en super-soldat. Affublé d'un costume à faire pâlir d'envie Michael Bay et de capacités athlétiques un tantinet supérieures à la moyenne, notre machine de guerre se retrouve propulsée sur le front pour venir en aide à ses compatriotes. Problème, notre héros va devoir contrer une menace encore plus grande que le Troisième Reich autrement dit l'Hydra. Composée de nazis zélés, de savants fous et menée d'une main de fer par un certain Crâne Rouge, cette société entend bien faire main basse sur le monde entier. Malheureusement pour eux, le Captain ne l'entend pas de cette oreille.

Test Captain America PlayStation 3 - Screenshot 46Tout comme Batou, Captain peut user d'une vision tactique pour déceler les objets importants.

Etrange comme les scenarii de beat'em all ne sont finalement que le reflet d'un genre fort codifié. Par certains côtés, ce n'est pas vraiment un problème mais dans le cas de Captain America, on serait tenté de dire que ce n'est pas un avantage non plus. En effet, le jeu, découpé en chapitres, nous propose une progression d'une linéarité confondante entièrement basée sur des ennemis nous stoppant à intervalles réguliers. Les développeurs ont tout de même tenté d'apporter un peu de diversité en nous refourguant des phases de plates-formes (assistées et donc inutiles) et des séquences de piratage d'une facilité désarmante. Si dans l'absolu, le tout sera le moyen d'intégrer la machine Enigma à l'histoire, on se demande encore l'intérêt de la chose qui consiste simplement à repérer deux chiffres ou lettres identiques dans deux paires de «chromosomes» et à les aligner. On aurait alors pu se rattraper avec des phases de tir durant lesquelles Cap se servira d'un canon sur pied, sauf que ces passages sont tellement courts et anecdotiques qu'on se demande encore s'ils ont un quelconque intérêt. Heureusement, pour ce qui est des combats à proprement parler, Next Level Games a eu la bonne idée de s'inspirer de l'excellent Batman Arkham Asylum. Ainsi, ceux qui connaissent le chef-d'oeuvre de Rocksteady ne seront nullement dépaysés.

Test Captain America PlayStation 3 - Screenshot 47Le défi Collecte ou comment remplacer Pac-Man par un super-héros américain.

De fait, si à l'image du Dark Knight, Captain pourra user d'un sens tactique pour voir rapidement les objets interactifs, il aura également la possibilité d'enchaîner esquives et attaques rapides pour passer d'un ennemi à l'autre. En sus, en usant de son bouclier pour parer ou attaquer, il sera possible d'effectuer quelques combinaisons sympathiques. Malheureusement, on trouvera dommage que moins d'une dizaine de mouvements soient déblocables, que les trois attaques Focus (liées à une jauge) ne permettent pas de relancer l'intérêt des combats et que la caméra ne soit vraiment pas tip top, le joueur devant constamment recentrer l'objectif pour voir où sont les nazis. Néanmoins, avec un peu d'entraînement, on pourra facilement achever un ennemi à terre, balancer son bouclier sur plusieurs adversaires ou charger ces derniers, utiliser un gougnafier d'Hydra comme arme ou le finir grâce à une attaque puissante. Dans tout ça, il ne vous faudra pas bien longtemps pour boucler l'aventure principale en Normal. Un conseil, choisissez dès le départ le mode Difficile. En outre, quelques défis viendront rallonger la durée de vie mais autant les défis Collecte (en vue de dessus façon Pac-Man) sont originaux, sans être pour autant intéressants, autant les défis Combat lassent rapidement. De même, si les nombreux bonus à récolter (dessins, vidéos) sont légion, ils ne justifient pas non plus l'achat de ce titre vendu bien trop cher. En somme, si Captain America fait bien mieux que les pitoyables adaptations d'Iron Man, il n'en reste pas moins un beat'em all lambda, agréable à parcourir mais ne parvenant jamais à sortir de l'ombre de son modèle, Batman Arkham Asylum.

Logan, le 19 juillet 2011

Les notes

  • Graphismes 11/20

    Visuellement, le jeu accuse un certain retard. Les effets spéciaux n'ont rien de spéciaux de même que les environnements des plus quelconques. Néanmoins, ceux-ci nous plongeront dans une Europe meurtrie qui se résumera ici à quelques laboratoires, tranchées, villages exsangues et autres châteaux malfamés. On a vu pire mais on a aussi largement vu mieux.

  • Jouabilité 12/20

    Si le système de combat est basé sur celui de Batman Arkham Asylum, il n'en reste pas moins inférieur à son modèle en termes de possibilités mais aussi de souplesse. Pour autant, le tout fonctionne bien et ce malgré une caméra trop proche nous obligeant constamment à jouer avec l'objectif pour voir où se trouvent tous nos ennemis. En sus, on regrettera le peu de mouvements à disposition, des phases de piratage inutiles, des séquences de plates-formes trop assistées et un manque d'ambition dans la construction globale du jeu et l'acheminement des séquences bien trop redondantes.

  • Durée de vie 11/20

    Le jeu étant beaucoup trop simple, optez dès le départ pour le mode Difficile. Ceci dit, même en choisissant cette option, il ne vous faudra qu'une poignée d'heures pour boucler l'aventure. Restent une quantité plutôt conséquente de bonus à débloquer et quelques défis (combat, recherche) relativement inintéressants.

  • Bande son 11/20

    Si on fait preuve de beaucoup d'indulgence, on dira que les doubleurs principaux s'en sortent convenablement. Malheureusement, le reste du casting est un peu à la ramasse et nous offre des prestations involontairement comiques. Les musiques n'ont rien d'extraordinaire. On ne sera donc pas étonné de profiter d'une bande-son mettant en avant les cuivres puissants synonymes de compositions martiales.

  • Scénario 8/20

    Captain America n'étant pas le héros le plus intéressant de l'univers Marvel, le scénario du jeu reste extrêmement quelconque. Un super-soldat, des nazis qui ricanent comme des nazis, des plans de domination mondiale et hop, on a un truc qui ressemble vaguement à un synopsis.

  • Note Générale11/20

    Si Captain America avait eu la décence d'être vendu à un prix bien plus bas, on aurait pu être plus indulgent. Ce n'est pas le cas en l'état car bien que le titre ne soit pas si mauvais que ça, il n'en reste pas moins un simple beat'em all parmi d'autres beat'em all. Du coup, malgré un système de combat sympathique emprunté à Batman Arkham Asylum, plusieurs bonus à débloquer et quelques défis pour rallonger la durée de vie, on préférera refuser poliment l'invitation de Steven Rogers en attendant sagement la suite des aventures vidéoludiques du Dark Knight.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 14/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Sega
  • Développeur : Next Level Games
  • Type : Action
  • Multijoueurs : Non
  • Sortie France : 15 juillet 2011
    (19 juillet 2011 aux Etats-Unis)
  • Version : Textes et voix en français
  • Classification : Déconseillé aux - de 16 ans
  • Existe aussi sur :
    Captain America : Super Soldat - Xbox 360 Captain America : Super Soldat - Wii Captain America : Super Soldat - Nintendo DS Captain America : Super Soldat - PlayStation Portable Captain America : Super Soldat - Nintendo 3DS
  • Similaire à :
    Batman Arkham Asylum
Mots-clefs : Captain America : Super Soldier

Vidéos

Voir les 6 vidéos de Captain America : Super Soldat