The Curse of Monkey Island
PC
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / The Curse of Monkey Island sur PC /

Test The Curse of Monkey Island sur PC du 01/07/2010

Test : The Curse of Monkey Island
PC
The Curse of Monkey Island
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Firefox
L'avis de Firefox
MP
Journaliste jeuxvideo.com
01 juillet 2010 à 09:24:53
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (32)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
19/20
  • Partager sur :

Icône indéniable des grands jeux PC des années 90, The Curse of Monkey Island est le troisième opus de la grande série de Lucas Arts. Sept ans après son prédécesseur, ce titre annonce la renaissance des Monkey Island avec un titre détonnant mêlant grogs et autres singes à trois têtes...

The Curse of Monkey Island

Est-il vraiment nécessaire de présenter cette fripouille de Guybrush Threepwood ?! Tout fan de jeu vidéo ayant vécu dans les années 90 aura au moins jeté un œil à un des titres de la série de Lucas Arts. Guybrush Threepwood y incarne l'antihéros parfait. Ce pirate d'eau douce ne combat pas en duel au sabre dans l'espoir d'insuffler la terreur dans les rues de Puerto Pollo. Non, Guybrush est le genre de pirates à faire des duels d'insultes et des concours de lancers de troncs d'hévéa. Ainsi, après s'être perdu en mer durant de nombreux jours, Guybrush Threepwood retrouve enfin sa tendre et chère Elaine. Gaffeur légendaire, notre apprenti corsaire lui offre par mégarde une bague maudite qui la transforme en or. Il sillonnera alors les mers à la recherche d'un remède, ce qui l'entraînera dans une aventure "piratesque" et délurée le confrontant une nouvelle fois au terrible LeChuck.

The Curse of Monkey Island
Nos retrouvailles avec Lady Vaudou !
Dans ce troisième opus, Lucas Arts opte pour des graphismes plus modernes en adoptant une 2D cartoonesque des plus réussies. D'ailleurs, si on se rappelle des premiers opus de la série, on peut en effet parler de refonte totale. De fait, alors que les deux premiers opus baignaient dans des univers muets, les bruitages, les voix et les accompagnements musicaux remastérisés de ce troisième apportent beaucoup de vie. Cette évolution a l'avantage de garder tout l'esprit déluré des premiers opus tout en donnant davantage d'intensité aux personnages. Ainsi Guybrush Threepwood se voit doté d'une allure de jeune gringalet des plus convaincantes, tout comme les PNJ et les environnements de la légendaire Ile aux Singes. On s'imaginerait presque les pieds dans le sable, un perroquet sur l'épaule. De même, pour simplifier la vie du joueur, les multiples verbes d'action propres à la série qui compliquaient inutilement la résolution des énigmes ont été supprimés. Lucas Arts ayant tiré un trait sur ce gameplay à la suite de Full Throttle, la prise en main de The Curse of Monkey Island devient enfantine. Seulement trois options sont disponibles, symbolisées par une main pour "utiliser", des yeux pour "regarder" et un perroquet pour "parler". Toutefois, dans la grande tradition des jeux Lucas Arts, la résolution du jeu est loin d'être élémentaire. Une nouveauté fait cependant son apparition. Dans l'optique de s'adapter à un plus large public, le niveau de difficulté peut être choisi dès le départ. Ainsi, l'énigme la plus tordue sera plus accessible au joueur moins téméraire.

The Curse of Monkey Island
"Sois beau joueur. Fais pas de chichis."
Ce qui ne change pas par contre, tient au fait que notre phobique de la porcelaine a gardé tout son humour. De plus, on y trouvera de nombreux clins d'œil à l'intention des grands amoureux de la série. Ainsi, on pourra renouer avec d'anciens personnages secondaires comme Lady Vaudou, le jeune Wally ou Stan reconverti dans l'assurance-vie. Mais les références ne se limitent pas à la série des Monkey Island puisque les plus fidèles adeptes de Lucas Arts trouveront des références à Grim Fandango ou Sam & Max. Tout ceci participera au fait que les Monkey Island soient toujours considérés comme certains des jeux les plus drôles et les mieux réalisés de l'histoire du point'n'click. Runaway, la nouvelle icône du genre, lui rendra même hommage durant tout un chapitre de son deuxième opus. Bref, si vous êtes nostalgique de l'âge d'or des jeux d'aventure qui ne misaient pas encore sur le « tout en 3D », rien ne vous empêchera de vous replonger avec nostalgie dans cet oldy en (re)découvrant les secrets de l'Île aux Singes.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    La refonte graphique de ce troisième opus garde tout l'esprit de la série et accentue même l'humour. De plus, l'apparence cartoon a l'avantage de ne pas subir les aléas du temps et reste plaisante à découvrir une dizaine d'années plus tard. Les environnements sont captivants et Puerto Pollo est une ville de corsaires maitrisant l'insulte facile dans laquelle on se plairait à vivre.

  • Jouabilité 15 /20

    Le nouveau gameplay de cet opus permet aux joueurs d'effectuer tout type d'action en un minimum de clics. L'interface d'inventaire est également des plus commodes.

  • Durée de vie 15 /20

    Bien que The Curse of Monkey Island se compose de six chapitres, une dizaine d'heures suffiront pour arriver au bout de l'aventure. Le jeu demandera tout de même au joueur beaucoup de logique et de débrouillardise pour arriver au bout des énigmes.

  • Bande son 18 /20

    Alors que Guybrush Threepwood se voit doté pour la première fois d'une voix, la bande-son du jeu est entièrement retravaillée mais ne s'éloigne jamais de l'univers de la série. De quoi fredonner quelques chants de pirates sous la douche.

  • Scénario 16 /20

    Des singes, des pirates, du vaudou et un parc d'attractions : tous les ingrédients chers aux Monkey Island sont réunis pour un cocktail réussi synonyme d'humour détonnant.

Les remakes HD des deux premiers épisodes ne sauraient faire oublier l'excellence de leur suite qui reste encore à l'heure actuelle un des représentants les plus dignes du genre point'n click. De quoi enterrer Guybrush Threepwood au Panthéon des héros du jeu vidéo. En somme, que ceux qui sont passés à côté de ce chef d'œuvre rattrapent ce vide culturel en se replongeant dans la Mer de l'Île aux Singes.

Profil de Firefox
L'avis de Firefox
MP
Journaliste jeuxvideo.com
01 juillet 2010 à 09:24:53
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (32)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
19/20
Mis à jour le 01/07/2010
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Indivisible : Un Action RPG 2D enchanteur
    PC - PS4 - ONE - SWITCH - MAC
  • Aperçu : Bravo Team : la nouvelle référence du tir en coop ? sur PS4
    PS4
  • Aperçu : Que vaut L.A. Noire en réalité virtuelle ? Nos premières impressions sur PC
    PC
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Monster Hunter World
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Xenoblade Chronicles 2
    SWITCH
    Vidéo - Gaming Live