Menu
Mega Man Maverick Hunter X
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Mega Man X / Mega Man Maverick Hunter X sur PSP /

Test Mega Man Maverick Hunter X sur PSP du 07/03/2006

Test : Mega Man Maverick Hunter X
PSP
Mega Man X
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Killy
L'avis de Killy
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 mars 2006 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (18)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.3/20
Tous les prix
Prix Support
27.25€ PSP
49.00€ PSP
Voir toutes les offres
Partager sur :

Après presque 15 ans de bons et loyaux services, notre bon vieux X va d'éclatements luminescents en chutes dans de vastes ombres sans jamais vraiment perdre de son charisme. Traumatisant des générations de fervents admirateurs via ses dernières aventures en date, loin de contenir cette touche de folie furieuse habituelle, l'androïde bleuté cherche visiblement à se racheter une conduite. Et comme ses valeureux géniteurs semblent sur un même terrain de rédemption, voici que paraît un remake de la plus réputée des quêtes du chasseur de Mavericks. Initialement paru en 1993, Mega Man X a d'une part révolutionné le jeu de plate-forme/action, et d'autre part amené sur Super Nintendo un rythme enlevé qui faisait cruellement défaut face à l'armada Sonic de l'époque. Que pouvait-on donc bien modifier dans cette petite merveille ?

Mega Man Maverick Hunter X

Ancré dans un contexte futuriste relativement cohérent et étonnamment riche, du moins sur la longueur, la série Mega Man X expose dans une ambiance apocalyptique l'avancée de Sigma au sein de sa propre folie. Résolu à s'opposer aux humains et à tous les réploids qui s'allieront à leur cause, cet inquiétant personnage agit dans la clandestinité et sape petit à petit les diverses institutions importantes du monde. Mêlant terrorisme et actions violentes contre les rares unités de défense, il gagne du chemin chaque jour et parvient à retourner vers lui même les plus pacifistes. Menant un combat sanglant pour l'égalité mais également pour l'obtention d'un pouvoir alléchant, il apparaît dorénavant bien plus souvent et commence à revendiquer ses exactions. Pourtant ce n'est qu'aujourd'hui que les Mavericks Hunter vont s'intéresser de près à lui. Groupe de "policiers" d'élite luttant contre l'organisation de Sigma, cette troupe éclectique va nommer X comme principal acteur d'une vendetta contre le leader rebelle, suite à un attentat contre une voie à haute vitesse. C'est de ce fait au chasseur expérimenté de classe B que va devoir faire face cet obscur gourou accompagné de ses différents généraux. Et quelle n'est pas la surprise de X lorsqu'il s'aperçoit qu'une grande partie de ces derniers est en réalité composée d'anciens compagnons estimés et fidèles. Un choc profond qui va pousser le héros au bras offensif à parcourir huit territoires dans l'espoir de faire reprendre raison à ses semblables par la parole ou par la force. Une entreprise épique que vous allez devoir mener dans le contexte de l'époque et avec une difficulté d'un autre âge.

Mega Man Maverick Hunter X
L'arrière-plan de ce décor est tout simplement magnifique
Pourtant, lors des premiers regards jetés sur les frasques acrobatiques du petit robot rédempteur de torts, on se prend aisément à penser que la révolution en question a lieu sur notre bonne petite PSP. En effet, et les amateurs de la version Super Nintendo seront sans doute passablement choqués, cette version de Mega Man X se pare d'une réalisation déjà expérimentée sur PS2, à savoir l'utilisation d'une 3D sur un seul plan. Un principe qui permet d'apporter une certaine rondeur aux revêtements des divers personnages et ennemis mais également d'implémenter des textures, rendant les environnements traversés plus "réalistes". Comme j'en entends déjà crier au scandale, il faut tout de même savoir que ce choix graphique se révèle bien plus convaincant que les précédents et hasardeux essais. Pétri de détails nouvellement présents et surtout idéalement incrustés, le titre de Capcom développe en quelque sorte l'univers de l'opus 16 bits en lui donnant un caractère bien plus appuyé. Entre les carcasses fumantes d'aéronefs en arrière-plan, les timides oscillements d'un liquide étrange enfermé dans des fioles opaques ou encore un horizon maritime somptueux, chaque décor se fait le porteur de ces myriades de petits avantages plastiques. Variés et dépaysants, les divers niveaux comportent chacun un thème bien précis, allant de la jungle à la base aérienne, en passant par l'arctique. Un véritable voyage qui rappelle avec force les souvenirs des premiers pas et glissements effectués dans la version originale. C'est d'ailleurs à ce moment de nostalgie précis que se découvrent quelques écueils.

Mega Man Maverick Hunter X
Voici l'un des boss les plus charismatiques de la saga entière
Effectivement, bien animés et conservant ce design si attachant, les réploids et autres robots perdent malgré tout la chaleur de la 2D et le charisme inhérent à cette dernière. Moins bien proportionnés et clairement en deçà de leurs modèles, les héros et les boss souffrent de ce défaut et laissent exhaler une aura beaucoup plus fade. Encore une fois la question relative à la disposition d'une 3D froide en lieu et place d'une 2D somptueuse à la Tales Of Eternia s'affiche en pleine lumière. Fort heureusement, le dynamisme intense propre aux épisodes Snes et Psone se voit conservé avec une fidélité étonnante. Vous serez toujours confronté à ces situations d'urgence où le moindre pixel peut se révéler un havre de soulagement. Pris entre les feux croisés de trois tourelles alors que l'on est en train de sauter une fosse remplie de pieux, poursuivi par un ennemi tenace reste d'actualité, ancré dans une vivacité détonante. Il vous incombera donc de calculer vos sauts au millimètre et de toujours privilégier la prise de risque, pour parfois mourir, mais avec classe. Véritable ode à la puissance d'un gameplay parfait et intelligemment ponctué de possibilités variées, Mega Man Maverick Hunter X est la copie conforme, sentimentalement parlant, de son aîné. Rage, colère, joie et passion sont les émotions que vous ressentirez. Tout du moins jusqu'à l'arrivée impromptue de ralentissements particulièrement violents et incompréhensibles. On se dit alors que ce n'était pas la peine de faire bénéficier les joueurs d'un remake si c'est pour dénaturer assez régulièrement l'essence du soft original. Néanmoins, et pour faire passer la pilule, Capcom nous sert un grand verre de nouveautés au goût sucré. En effet, et malgré les premières impressions mitigées, le studio japonais réussit le tour de force de nous entraîner une nouvelle fois dans ses filets.

Mega Man Maverick Hunter X
Dans notre émission "comment monter un dragon", voici la première leçon : N'essayez pas et tuez-le.
Reconnu comme l'un des bad-guy les plus imposants de la saga, le célèbre Vile vient enfin jouer le rôle de sa vie dans cet opus PSP. Disponible une fois l'aventure terminée avec X, cette espèce de chasseur de primes fortement inspiré de Boba Fett donne également à appréhender un gameplay inédit basé sur un choix d'armes à définir avant chaque mission. Plus intenses que les pérégrinations de X, les expéditions punitives de Vile disposent qui plus est d'un niveau de difficulté légèrement rehaussé, ce qui donnera des sueurs froides aux plus aguerris d'entre vous. Du côté de notre bon robot azur, rien ne change, et il est toujours question de récupérer les pouvoirs des boss après les avoir vaincus. Une action qui vous donnera ensuite la possibilité de vous attaquer au point faible de chacun d'entre eux avec les capacités de l'un de leurs compatriotes. Néanmoins, cet épisode fut le premier à proposer un système d'upgrades, bien évidemment repris ici. Vous conférant des pouvoirs particuliers, ces pièces d'armures bien cachées dans les recoins les plus sombres des niveaux sont à la base d'une vraie quête secondaire. Placées de façon légèrement différente par rapport à l'épisode de 1993, celles-ci vous offriront le pouvoir de courir sur une courte distance (dash), de briser les murs avec votre tête, ou bien d'améliorer votre X-Buster (canon). Pas indispensables pour terminer le jeu, mais très utiles pour s'épargner de lourds problèmes, elles vous demanderont une recherche intense, mais intéressante. C'est en fouillant les stages que l'on comprend l'excellent travail réalisé sur le level-design et surtout la preuve d'un équilibre ludique exceptionnel et prenant. Au final, Mega Man Maverick Hunter X, sans arriver au niveau de son ancêtre, fait honneur à ce dernier et reprend les codes sans les trahir tout en ajoutant quelques nouvelles pistes intéressantes. Toutefois, ce n'est pas aujourd'hui que nous aurons droit à un titre du calibre de la version X-4. Tant pis.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Doté d'une réalisation sans accrocs, parvenant même à donner une vision évoluée de l'univers de Mega Man X, le titre de Capcom réussit à convaincre. Pourtant, et malgré la finesse des textures et de l'animation, tout cela reste bien froid et peu attachant. De plus, les personnages principaux ont cruellement perdu de leur charisme d'antan, et l'arrivée de Zero (pour les connaisseurs) n'est plus aussi époustouflante. Les ralentissements violents s'avèrent aussi particulièrement gênants.

  • Jouabilité 14 /20

    Toujours aussi précis et évoluant même grâce à l'arrivée de Vile, le gameplay de ce Mega Man Maverick Hunter X conserve cette espèce d'obsession de la performance et surtout le côté sans concession de son ancêtre. Chaque saut doit être un savant mélange d'instinct et de calcul, au service de passages de plates-formes carnassiers, laissant diffuser une difficulté cruelle. N'espérez pas terminer un niveau sans concentration, vous vous en mordriez les doigts. Et encore une fois, changez la croix multidirectionnelle de la PSP !

  • Durée de vie 15 /20

    Cette note se rapporte surtout aux personnes n'ayant jamais parcouru le jeu original, qui mettront un bon petit paquet d'heures avant d'en voir le bout, notamment à cause d'une difficulté assez harassante. Les habitués par contre, connaissant encore les niveaux par coeur, clôtureront le soft en fort peu de temps. Néanmoins, ils pourront toujours se plonger dans la quête de Vile, vraiment digne d'intérêt et relativement prenante. En sus, vous pourrez vous faire la main sur la démo du remake de Mega Man premier du nom.

  • Bande son 15 /20

    Sur ce point, le titre de Capcom fait fort, en réutilisant la bande-son de Mega Man X remaniée. On ressent alors une profonde joie à l'entente de ces thèmes mythiques désormais nettement plus au goût du jour, conservant leur dynamisme et leur ambiance autant fantastique qu'électronique. De plus, même les joueurs ne s'étant jamais essayés au jeu original trouveront leur compte, tant les morceaux collent à l'action.

  • Scénario 15 /20

    Reprenant le scénario de l'opus Snes, ce soft se pare tout de même d'une bonne extension impliquant Vile. Si vous aimez la science-fiction, vous ne pourrez qu'être comblé par cette trame loin d'être originale, mais qui brasse des thèmes intéressants comme l'égalité des robots entre eux et la notion de trahison pour un idéal. Mention spéciale pour la scène poignante avec Zero.

Valeureux remake du mythique Mega Man X, cette version PSP garde en elle une grande partie des forces de l'opus Super Nintendo tout en adjoignant quelques modifications pour la plupart intéressantes et bien incrustées. Jouable, intense, et musicalement abouti, ce titre demeure l'un des jeux d'action les plus sympathiques sur la console de Sony, sans pour autant fasciner autant que son aîné. La froideur de la 3D, les ralentissements, et surtout la croix directionnelle peu précise jouent grandement dans cette légère dépréciation. Le robot n'a pas dit son dernier mot !

Profil de Killy
L'avis de Killy
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 mars 2006 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (18)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.3/20
Mis à jour le 07/03/2006
PlayStation Portable Action Plate-Forme Capcom
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Devil May Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live