Menu
Tales of Monkey Island - Chapter 1 : Launch of the Screaming Narwhal
  • Tout support
  • PC
  • Wii
  • Mac
  • iOS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Tales of Monkey Island Chapter 1 : Launch of the Screaming Narwhal
PC
Tales of Monkey Island - Chapter 1 : Launch of the Screaming Narwhal
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
24 juillet 2009 à 15:16:31
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (22)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Partager sur :

Après avoir laissé les fans pleurer pendant des années pour qu'on leur offre une suite à Monkey Island, s'attirant une haine farouche de leur part, LucasArts prend tout le monde de court en proposant non seulement un remake du premier volet de la série, mais surtout de nouvelles aventures inédites.

Tales of Monkey Island Chapter 1 : Launch of the Screaming Narwhal

Difficile de croire que Lucas ait pu mettre autant de temps à revenir sur sa position officielle concernant les jeux d'aventure "pas rentables". Surtout de la part de la société qui a produit certains des titres les plus mémorables du genre, The Secret of Monkey Island en étant le fer de lance. Bref, à présent, c'est fait, et pas par n'importe qui puisque c'est à Telltale, refuge pour anciens développeurs de Lucas, que le projet a été confié. Faisant suite à un Monkey Island 5 qui n'existe pas (encore ?), Tales of Monkey Island se découpe en 5 chapitres successifs qui seront livrés chaque mois, Launch of the Screaming Narwhal faisant office d'introduction à cette nouvelle galère de Guybrush Threepwood, une nouvelle fois confronté à LeChuck.

Tales of Monkey Island Chapter 1 : Launch of the Screaming Narwhal
LeChuck pirate fantôme, démon, zombie, plaie... et quoi ensuite ?
Après un affrontement contre le pirate zombie le plus terrible des mers des Caraïbes, Guybrush échoue sur l'île de Flotsam. Pas de bol, celle-ci est constamment balayée par des vents contraires. En d'autres termes, Flotsam, on y vient par accident puis on y reste à vie. A Guybrush à présent de trouver un moyen de quitter les lieux avec l'aide plus ou moins volontaire des autres pirates installés. Fidèle à sa maladresse légendaire, Guybrush a de surcroît trouvé le moyen de s'infecter au contact de LeChuck, écopant d'une main devenue caractérielle se plaisant à lui balancer de grandes baffes ou à commettre quantité de gestes n'aidant pas à se faire des amis en société. Un délire qui n'est pas sans rappeler les déboires de Ash dans Evil Dead et qui offre au jeu un running gag efficace.

Tales of Monkey Island Chapter 1 : Launch of the Screaming Narwhal
L'interface de gestion de l'inventaire est toute bête, simple et limpide.
La bonne, la très bonne nouvelle même, c'est que l'esprit de Monkey Island a été fort bien préservé par Telltale, sur à peu près tous les plans. Les dialogues regorgent de vannes plus ou moins fines, faisant état de la répartie intacte d'un Guybrush qui pète le feu. Les situations elles-mêmes font honneur au culte de l'absurde de la série, mettant en scène des personnages auxquels on ne pourra reprocher qu'une certaine tendance à l'exagération (en particulier s'agissant de notre compatriote, le médecin français) et le fait que peu d'entre eux soient suffisamment développés pour devenir autre chose que de simple personnages de seconde zone.

Tales of Monkey Island Chapter 1 : Launch of the Screaming Narwhal
Guybrush a encore mis les mains là où il ne devait pas.
Ce grain de folie, on le retrouve dans les rouages du jeu. Là encore, l'héritage Monkey Island est respecté. Plus ardu que les dernières productions de Telltale (Sam & Max, Bone etc.) sans pour autant être franchement difficile, Tales of Monkey Island suit la charte des énigmes loufoques qui, en dépit de leur non-sens absolu, ont pourtant une logique qui n'appartient qu'à elles. Par ailleurs, quelques originalités viennent se greffer à la progression classique façon puzzle, notamment la chasse au trésor dans la jungle à l'aide d'une carte plus sonore que visuelle. Enfin, on appréciera la bonne gestion du rythme de progression alternant énigmes, dialogues sympas et jamais trop longs puis phases de réflexion-intense-avec-grattage-de-crâne-perplexe. Petit bémol toutefois, malgré l'humour indéniable de cet épisode, on aurait sans doute apprécié qu'il aille encore plus loin dans le délire. Néanmoins, on se souviendra qu'il ne s'agit que du premier chapitre, chaque épisode n'étant pas indépendant et relié par un fil rouge comme c'était le cas dans Sam & Max, rien d'étonnant donc à ce que Telltale ne brûle pas toutes ses cartouches d'un coup. D'autant que la promesse de la quête d'une éponge géante aux propriétés exfoliantes incomparables a de quoi rassurer en matière de quêtes débiles.

Tales of Monkey Island Chapter 1 : Launch of the Screaming Narwhal
Argh, ce premier chapitre se termine sur un "A suivre..." douloureux.
Outre cette petite réserve, quelques-uns pesteront sûrement contre le système de déplacement retenu. Terminé le point'n click. Pour se mouvoir, on devra maintenir le bouton gauche de la souris puis faire glisser la bête dans la direction souhaitée. Certains prendront le temps de s'y habituer, d'autres (hem), maudiront l'idée et abandonneront tout espoir après 15 secondes, préférant utiliser le clavier et garder la souris pour gérer les interactions. En dehors de ça, l'interface fonctionne à merveille. Il suffit de déporter le curseur à droite pour ouvrir l'inventaire permettant d'utiliser, de regarder ou de fusionner deux objets ensemble. Simple et efficace. Deux mots qui résument d'ailleurs à merveille ce premier épisode de la nouvelle saga Monkey Island. Une introduction qui se termine sur un cliffhanger douloureux puisque après avoir soulevé pas mal de questions, il nous laisse dans l'attente d'une suite qui n'arrivera jamais assez vite.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Telltale ne cherche guère à impressionner par sa maîtrise technique et son moteur prend de l'âge. Qu'importe, le design cartoon fonctionne à merveille.

  • Jouabilité 15 /20

    Telltale a relativement rehaussé la difficulté par rapport à ses autres productions et offre surtout un rythme parfaitement maîtrisé évitant les allers-retours pénibles ou les enfilades de séquences trop similaires. Les énigmes respectent la charte délicate du "absurde mais logique". Seul regret, le système de déplacements qui dit adieu au point'n click.

  • Durée de vie 13 /20

    Tout est question d'attitude, si vous épuisez toutes les possibilités juste pour voir ce qu'il se passe, ou si au contraire vous filez droit, on comptera de 3 à 5 heures de jeu. Pas mal pour un 1/5 d'un jeu à 30€.

  • Bande son 17 /20

    Intégralement en anglais (sous-titres compris), Tales of Monkey Island profite de doublages plus que soignés avec au menu des acteurs ayant repris leur rôle, dont Dominic Armato pour Guybrush. Les thèmes musicaux sont ceux des jeux originaux remis au goût du jour.

  • Scénario 15 /20

    Difficile de se prononcer de manière trop définitive, ce premier épisode servant à poser l'univers et quelques questions sans apporter de réponses. On peut en tout cas se réjouir de voir que l'esprit de Monkey Island est conservé, même si, intro oblige, on est encore loin d'un pétage de plomb absolu. On rit, mais on ne se tape pas encore sur le ventre.

Pas toujours facile de faire la part des choses entre le simple bonheur de voir revenir le plus culte des jeux d'aventure et ses quelques défauts. Première partie d'un jeu à voir dans son ensemble, Launch of the Screaming Narwhal souffre quelque peu de son caractère introductif en ne se lâchant pas complètement. Malgré tout, ce premier épisode est d'une extrême fidélité à l'esprit de la série, aussi bien dans son ambiance, ses dialogues ou ses énigmes. Si ce n'est que l'intro, ça promet pour la suite.

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
24 juillet 2009 à 15:16:31
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (22)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Mis à jour le 24/07/2009
PC Aventure Point'n Click Telltale Games
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Devil May Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live