Test Street Fighter IV- Xbox 360

Xbox 360

Dix ans ! Voilà le temps qu'il nous a fallu attendre pour mettre enfin la main sur un nouvel opus de Street Fighter. Capcom ne s'est pas vraiment pressé pour nous offrir un épisode original et s'est longtemps contenté de faire vivre sa série mythique à grands coups de compilations ou d'anthologies. Le défi que doit relever ce Street Fighter IV est double : son nouveau système de jeu et son design plutôt particulier doivent faire leurs preuves auprès d'un public de fans très exigeants sans pour autant rebuter les joueurs moins expérimentés.

Street Fighter IV

Voilà plus d'une vingtaine d'années que la série des Street Fighter a vu le jour avec un modeste jeu de combat arcade. S'il s'agissait là de débuts plutôt discrets, la licence n'a pas tardé à titiller les réflexes de nombreux joueurs. En effet, le second épisode est resté dans les mémoires comme le jeu de baston par excellence. Que ce soit sur bornes d'arcade ou sur Super NES, Street Fighter II a initié toute une génération à ce genre bien spécifique. D'ailleurs Capcom ne s'est pas privé d'exploiter le filon en sortant une ribambelle de versions de cet épisode mythique. La série passe ensuite par un petit retour aux sources avec les opus Alpha qui reviennent sur les événements qui précèdent le premier Street Fighter. La fameuse licence s'est aussi essayée à l'aventure du gameplay 3D avec les épisodes EX, mais force est de constater qu'il s'agit là d'une tentative peu concluante. C'est en 1997 que la série subit ses derniers chamboulements : les Street Fighter III introduisent en effet un nouveau système de parade particulièrement technique. C'est ainsi que de nombreux joueurs continuent de jurer uniquement par le fameux 3rd Strike, un épisode qui souffle dignement ses 10 bougies cette année...

Test Street Fighter IV Xbox 360 - Screenshot 994Certains combats vous rappelleront des souvenirs.

En sortant un nouvel opus Capcom devait donc faire face à un défi de taille : il s'agissait de satisfaire les fans de la première heure sans pour autant rebuter les nouveaux venus. Les développeurs sont donc allés chercher leur inspiration du côté de l'épisode le plus populaire, le fameux Street Fighter II. En plus des incontournables Ryu et Ken, les nostalgiques ont donc la certitude de retrouver les versions reliftées de leurs combattants favoris tels que Chun-Li, Blanka, Zangief, Guile ou Dhalsim. D'ailleurs les événements relatés dans Street Fighter IV constituent une réelle suite au scénario du second épisode, il s'agit toujours de combattre Shadaloo. Cette mystérieuse organisation du crime a en effet lancé un nouveau tournoi mondial d'arts martiaux dans le but de récolter un maximum de données sur les différents styles de combat. Toutes ces techniques leur ont permis de créer un robot très puissant, Seth, le fameux boss de cet épisode.

Test Street Fighter IV Xbox 360 - Screenshot 995Dan est toujours aussi ridicule.

Le casting du jeu ne se limite pas à celui de Street Fighter II, au total, ce sont 25 combattants que vous pourrez maîtriser. On retrouve ainsi des personnages marquants de la saga comme Gen, Sakura, Rose, Cammy, Fei Long ou Dan. Capcom avait introduit ce dernier combattant dans Street Fighter Alpha pour tourner en dérision les héros d'Art of Fighting. Les développeurs n'ont pas hésité à jouer la carte de l'humour en se penchant sur les personnages inédits de ce dernier épisode : El Fuerte est un cuisinier mexicain qui pratique la lucha libre pour découvrir de nouvelles recettes et Rufus est un combattant obèse plutôt vantard. Mais ne vous fiez pas à leur allure, ces nouveaux venus peuvent être redoutables : le premier est extrêmement rapide tandis que le second se montre incroyablement souple malgré ses kilos superflus. On fait aussi la connaissance de Crimson Viper, une espionne dotée d'une foule de gadgets qui lui permettent d'électrocuter son adversaire ou de lancer des coups de pieds enflammés. Il faut aussi remarquer qu'un Français fait son arrivée dans le casting : Abel est lutteur amnésique capable de réaliser des projections dévastatrices. Enfin Capcom a choisi de brosser ses fans dans le sens du poil en incluant deux boss cachés : on retrouve donc le sombre Akuma et son frère Gouken. C'est la première fois que le maître de Ryu et de Ken fait son apparition dans un jeu. En effet celui-ci était né d'une erreur de traduction et d'une farce de 1er avril, en l'introduisant enfin officiellement, Capcom fait un beau clin d'œil à tous les amateurs de la série.

Test Street Fighter IV Xbox 360 - Screenshot 996L'histoire de chaque combattant donne lieu à de petits animés.

On différencie Street Fighter IV de ses prédécesseurs au premier coup d'œil. Le jeu conserve un gameplay 2D mais les personnages et les décors sont modélisés en 3D. Cet épisode possède aussi une patte graphique bien particulière : les contours des personnages sont rehaussés pour leur donner un petit côté cel shading. Cette technique permet de rendre les combattants particulièrement expressifs. En effet, comme des héros de cartoon, les traits de leur visage se déforment quand ils prennent de grands coups. Ce détail ajoute réellement de l'intensité et du dynamisme aux affrontements. Les mauvaises langues pourraient certes trouver à redire sur les graphismes du jeu : la modélisation des décors n'est pas toujours très fine et on remarque quelques bugs de collision lorsque les deux adversaires sont un peu trop proches. Les décors sont malgré tout particulièrement vivants puisqu'un public animé assiste à la plupart des combats. De la même façon, les bugs de collision constituent un mal récurrent des jeux de combat qui optent pour une modélisation 3D des personnages.

Test Street Fighter IV Xbox 360 - Screenshot 997On s'entraîne sur fond de papier millimétré.

Si l'on se penche du côté du contenu du jeu à proprement parler, il est impossible de faire l'impasse sur le mode Arcade. En effet celui-ci vous permettra de débloquer de petits animés qui viennent éclairer l'histoire de chacun des protagonistes. Tous les combattants disposent aussi d'un rival qu'ils affrontent avant le boss. Leur rencontre donne d'ailleurs lieu à des cinématiques personnalisées qui feront le bonheur des fans. Enfin Street Fighter IV introduit un système plutôt étonnant dans ce mode Arcade : en cochant une option, vous permettez aux joueurs du monde entier de venir vous défier le temps d'un combat. C'est un peu comme si le détenteur d'une seconde manette venait appuyer sur le bouton start pour vous rejoindre. Bien entendu, le jeu dispose d'un mode totalement dédié aux matchs en ligne et vos performances vous permettront de débloquer toute une myriade de médailles. On note aussi la présence d'un mode Entraînement qui vous permettra de parfaire vos techniques dans une pièce tapissée de papier millimétré. Vous retrouverez enfin un mode Défis qui donne accès aux classiques combats chronométrés ou modes Survies, mais aussi à un ensemble d'épreuves particulièrement intéressantes. Il s'agit en effet de vous entraîner à effectuer des attaques spéciales et des combos bien précis. Ainsi, même le joueur débutant ou celui qui a un peu de mal à s'habituer à la maniabilité au pad pourront devenir de vraies brutes. Il s'agit là d'un passage obligé si vous comptez maîtriser toutes les subtilités du gameplay.

Test Street Fighter IV Xbox 360 - Screenshot 998La focus attack se traduit à l'écran par un joli effet encré.

Avant même sa sortie, Street Fighter IV était déjà confronté à une pluie de critiques provenant de joueurs qui craignaient que le titre ne soit pas assez technique. Qu'ils se rassurent, il leur faudra certainement un rude entraînement pour sortir correctement les combos de ce nouvel opus. Certes, il faut dire adieu au "parry system" qui faisait le charme des Street Fighter III, mais le gameplay ne s'est pas appauvri pour autant. Il va ainsi falloir s'initier aux "focus attacks", des coups particulièrement puissants qui se déclenchent en appuyant simultanément sur le coup de pied et le poing moyen. Cette attaque dispose de trois niveaux de charge en fonction du temps durant lequel vous enfoncez les boutons : à pleine force, elle enverra votre adversaire au sol à quelques mètres de vous. Vous disposez d'une certaine invulnérabilité lorsque vous chargez cette attaque : vous pouvez encaisser un coup mais pas un de plus. Tout est donc une question de timing pour utiliser cette "focus attack" à bon escient. Pour briser cette charge, l'adversaire doit soit enchaîner les coups rapides, soit effectuer une choppe. Il va sans dire que votre tactique ne sera pas la même que vous incarniez un nerveux comme El Fuerte ou Zangief...

Test Street Fighter IV Xbox 360 - Screenshot 999La caméra quitte son angle habituel lors des ultra combos.

En bas de l'écran, on retrouve la jauge de super qui avait fait son apparition dans Super Street Fighter II Turbo et qui permet de lancer des super combos toujours aussi dévastateurs. Vous pourrez aussi utiliser un quart de cette précieuse barre pour effectuer des attaques EX comme dans 2nd Impact. Il suffit pour cela de lancer une attaque spéciale et d'appuyer non pas sur un bouton, mais sur les trois coups de poings ou les trois coups de pieds simultanément. Pas la peine de vous faire greffer un sixième doigt, les gâchettes gauches de la manette vous permettent d'actionner ces trois coups. La grande nouveauté de cet épisode est l'arrivée d'une jauge de Revenge. Celle-ci se remplit petit à petit en fonction des dégâts encaissés, il est possible de lancer un ultra combo dès qu'elle est à moitié pleine. Ces attaques particulièrement violentes bénéficient d'une mise en scène impressionnante et permettent souvent d'arracher une victoire in extremis. Derrière une apparente simplicité, le gameplay de Street Fighter IV cache donc un système bien pensé qui vous réserve certainement des heures de plaisir.

Miniblob, le 16 février 2009

Les notes

  • Graphismes 17/20

    Les personnages sont très expressifs ce qui donne encore plus d'intensité aux combats. Les nouveaux coups, qu'il s'agisse des ultra combos ou des "focus attacks", sont visuellement très impressionnants. Les décors peuvent paraître un peu ternes mais ils sont surtout débordants de vie : ici vous verrez un passant tomber de son vélo, là ce sera un ivrogne qui se réveille en sursaut...

  • Jouabilité 19/20

    Vous craignez que cet épisode ne soit pas assez technique ? Il vous faudra pourtant un sérieux entraînement pour maîtriser parfaitement les combos et les "focus attacks". Ce gameplay nerveux et précis est clairement à la hauteur de ce que l'on peut attendre d'un Street Fighter.

  • Durée de vie 18/20

    Une fois tous les personnages débloqués, vous pourrez faire votre choix parmi 25 combattants. Comptez aussi huit niveaux de difficulté pour trouver toujours un challenge à votre hauteur en solitaire. Le multijoueur n'est pas non plus en reste puisque le jeu en ligne vient s'immiscer jusque dans le mode Arcade puisqu'il est possible d'accepter les défis des joueurs du monde entier. Seul petit bémol, il faudra se contenter de "seulement" 17 niveaux tandis que la plupart des épisodes de la série nous proposaient un niveau par combattant.

  • Bande son 17/20

    Les habitués de la série retrouveront les thèmes musicaux des anciens épisodes remis au goût du jour. Certains n'apprécieront pas forcément la musique d'introduction qui fleure bon la pop japonaise. Notez tout de même qu'il est possible de choisir entre les voix anglaises ou japonaises.

  • Scénario

    -

  • Note Générale18/20

    Avec ce nouvel épisode, la série des Street Fighter nous prouve de façon magistrale que les jeux de baston optant pour un gameplay 2D ont encore de quoi nous faire rêver. Capcom a su trouver le bon équilibre entre l'ajout de nouveautés et le respect des épisodes précédents. Les fans de la série comme les nouveaux venus se régaleront de ce petit bijou. Le gameplay est impeccable et la nouvelle patte graphique séduisante. En un mot comme en cent, Street Fighter IV est un titre incontournable pour les amateurs de jeux de combat.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 16/20

Retour haut de page

Infos jeu

Mots-clefs : Street Fighter 4, SF IV SF 4 SFIV SF4

Vidéos

Voir les 76 vidéos de Street Fighter IV