Menu
Spider-Man 3
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
  • DS
  • Wii
  • GBA
  • PS2
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Spider-Man 3
DS
Spider-Man 3
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
10 mai 2007 à 18:00:00
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (33)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.7/20
Partager sur :

Ah les araignées ! On en trouve partout, elles s'infiltrent, s'insinuent dans nos demeures, nos armoires, nos draps. Il n'est donc pas très étonnant de les voir tenter une nouvelle fois l'assaut de la console au double écran, et ce afin d'accompagner le sortie d'un film qui vante les mérites de leur maître spirituel, le seul, l'unique Peter Parker.

Spider-Man 3

Le studio Vicarious Visions est un habitué des aventures de notre Spidey national (plus ou moins...) et s'est fait une joie (ou presque) d'adapter la plupart des pérégrinations murales du bonhomme sur Nintendo DS. Après un petit intermède imposé par Torus Games, nous nous retrouvons aujourd'hui avec un soft qui reprend très largement les recettes de ses ancêtres, même si cette fois, les développeurs se sont finalement décidés à embrasser avec fougue la cause de l'écran tactile. Un choix, qui comme vous le découvrirez dans les lignes qui suivent, apporte son quota de nouveautés et de petits problèmes. Sur la forme, pas de surprises puisque les jolis niveaux 3D du soft accueillent toujours une action toute droit extraite des jeux de baston en 2D. Spider-Man a beau tourner au détour d'un couloir, accompagné par un chouette mouvement de caméra, il n'en évolue pas moins sur un seul et unique plan, comme le faisaient il y a des siècles les protagonistes de Double Dragon. Point de ville à explorer comme dans les versions de salon donc, mais bien des niveaux linéaires classiques. On aura certes la possibilité de choisir ses missions sur une carte de la ville, mais ce sera bien là la seule liberté dont on disposera. Le but du jeu n'a pas changé non plus, et si l'on suivra l'histoire du long-métrage par le biais d'artworks un peu plus granuleux que par le passé ainsi que de fausses pages de quotidiens, on n'en reviendra pas moins aux sempiternels sauvetages de citoyens innocents, aux massacres de méchants et de leurs chefs ainsi qu'aux séances de voltige, un peu trop lentes d'ailleurs.

Spider-Man 3
Spider-Man DS, ou comment donner l'impression de liberté.
Non, vous l'aurez compris, le véritable changement vient cette fois du petit appendice de plastique propre à la DS. Seuls les déplacements, les actions de base, les sauts et l'utilisation des fils de l'araignée restent affiliés aux boutons de façade de la console. Mais quand il s'agira d'attaquer de vils faquins, ou de réaliser un mouvement spécial, c'est au stylet et à son écran tactile qu'on rendra visite. Un coup de stylet vers un adversaire et Spidey se fendra d'une belle mandale tel un escrimeur des temps modernes, un autre vers le haut et l'homme araignée offrira un superbe uppercut à l'ennemi imprudent. Tapotez deux fois l'écran et Spidey lancera sa toile dans la direction indiquée. Ce maniement étrange se prête avec plus ou moins de réussite à ce jeu d'action pourtant très classique dans sa structure. Il est vrai qu'après un petit temps d'adaptation, on pourra faire évoluer Spidey avec aisance et enchaîner les coups et les combos, parfois impressionnants d'ailleurs, avec une relative facilité. Mais comme souvent lorsque l'on sollicite constamment l'écran tactile, on sera parfois confronté à ces petits moments de solitude pendant lesquels Spidey ne fera pas du tout ce que l'on attendait de lui. D'autant que plus vous progresserez dans l'aventure, plus vous obtiendrez de nouveaux coups et attaques. Un demi-cercle sur l'écran et hop, Spider-Man nous gratifiera d'un magnifique coup de pied circulaire, sauf que sur le moment on aura peut-être cherché à lancer notre toile plutôt que de faire de la concurrence à Bruce Lee. Ajoutons à cela quelques problèmes d'animation qui ne permettent pas de juger avec précision de la portée de nos coups, ou même des effets qu'ils produisent.

Spider-Man 3
Toi mon petit gars, tu n'aurais pas dû venir travailler aujourd'hui.
Le système apparaît donc comme intuitif et original, mais parfois mal calibré. Rien qu'un peu de pratique ne soit capable de surmonter, mais tout de même, les plus exigeants d'entre nous risquent de vociférer plus que de raison. Autre aspect spécifique à cette sortie de Spidey : le fameux costume noir. Alors que sur GBA, l'accoutrement de funérailles pouvait se targuer de modifier un peu le gameplay, il n'apparaîtra ici que comme un petit bonus. Vous le revêtirez automatiquement en cours de combat et il vous rendra plus fort sans vous pénaliser. En revanche, les mouvements de votre personnage se montreront un poil plus bestiaux à l'écran. Bref, l'essentiel reste toujours là : on devra traverser des niveaux semés d'embûches, de zones enflammées ou de pièges tout en sauvant la veuve et l'orphelin. Le tout en s'excitant joyeusement sur un écran tactile aux réponses satisfaisantes mais parfois étranges. Le jeu se montre cependant très court, et il ne faudra guère plus de cinq ou six heures pour en voir le bout. Il faudra donc compter avec les missions de «patrouille antigang», qui se résument à expurger certains quartiers de la ville de tous leurs criminels, quelques courses contre le temps ardues et un mode multijoueur anecdotique nécessitant deux cartouches. Reste un jeu sympathique, parfois frustrant, mais sans doute meilleur que ses congénères de salon.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Les environnements du jeu sont variés et frôleront parfois le domaine du très joli. Le mélange 2D/ 3D offre toujours un résultat convaincant qui ne sera certainement pas gâché par une animation globalement fluide.

  • Jouabilité 12 /20

    Un constat en demi-teinte. Tout manipuler au stylet représente un bien et un mal. Les combats deviennent énergiques et stylés, mais parfois imprécis. On notera également quelques problèmes de collisions. Autre petit écueil, Spidey sembe parfois se balancer sur ses fils avec un peu trop de nonchalance et lenteur.

  • Durée de vie 9 /20

    Un défaut récurrent : le jeu est trop court et ne prendra guère plus de 6 heures de votre vie. Et les quelques bonus ne se montrent pas assez intéressants pour nous inciter à jouer plus d'une ou deux heures supplémentaires. La plupart des joueurs en auront donc bien trop vite fini avec Spider-Man 3.

  • Bande son 15 /20

    Une très bonne bande-son pour la DS où des morceaux énergiques côtoient quelques titres plus posés. Les bruitages sont tout à fait convaincants et collent bien à l'action.

  • Scénario /

    Le scénario reprend bien évidemment les grandes lignes du long-métrage.

Comme la cartouche GBA, cette version DS de Spider-Man 3 s'en tire tout de même beaucoup mieux que ses homologues de salon. Servi par un maniement au stylet globalement agréable et accessible, Spidey ne manquera pas de tisser sa toile chez de nombreux fans possesseurs de DS.

Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
10 mai 2007 à 18:00:00
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (33)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.7/20
Mis à jour le 10/05/2007
Nintendo DS Action Plate-Forme Activision Vicarious Visions Comics
Dernières Preview
PreviewNioh 2 - Une suite qui déchaîne son démon intérieur ? 13 sept., 18:22
PreviewRing Fit Adventure : La symbiose idéale entre sport et jeu vidéo ? 12 sept., 14:15
PreviewProject Resistance : Le nouveau Resident Evil orienté multi où l’enfer, c’est l’autre 12 sept., 07:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019