Menu
Spider-Man : Bataille pour New York
  • Tout support
  • DS
  • GBA
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Spider-Man : Bataille Pour New York
GBA
Spider-Man : Bataille pour New York
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 décembre 2006 à 18:00:00
8/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Tous les prix
Prix Support
38.99€ DS
45.00€ GBA
49.99€ DS
Voir toutes les offres
Partager sur :

Tout le monde a ses petites phobies, affichées ou pas. Certains s'affolent à la vue d'une inoffensive souris, d'autres encore fuient les insectes, les oiseaux ou plus gênant, la Star Academy et les bigorneaux. Si vous ne craignez pas les araignées, Torus Games a décidé de vous rendre arachnophobe avec son Spiderman : Bataille pour New York sur GBA.

Spider-Man : Bataille Pour New York

Dans ces nouvelles aventures de Spiderman, on reprend les bases du dernier épisode sorti sur la petite console de Nintendo. On jouera donc tour à tour Peter Parker dans son costume fait main, et l'ignoble Norman Osborn, alias le Bouffon Vert. Si vous êtes familier de la BD, vous remarquerez immédiatement que ce dernier a subi plusieurs injections de Botox et plusieurs liftings. Disparu le petit bonhomme maigrelet qui semait la terreur sur son disque volant, le Bouffon Vert a maintenant des airs de Hulk, le géant de la même couleur. Les deux ennemis font donc la course à travers la ville, et si la structure reste la même que dans Ultimate Spiderman, le résultat est largement moins convaincant.

Spider-Man : Bataille Pour New York
Une planche de bd fort réussie.
Le titre est donc toujours un jeu d'action classique dans lequel il vous faudra distribuer des baffes à des punks dans des bâtiments, des ruelles et sur des toits. Le tout serait plutôt séduisant et agréable si le système de combat vous permettait de vous défouler correctement. Même si les deux personnages disposent d'une palette de coups et de mouvements convenable, les attaques ne s'enchaînent pas facilement et on finit par ramasser des mandales un peu au hasard. Elément extrêmement frustrant du gameplay, les deux avancent imperceptiblement à chaque coup que vous portez, ce qui fait qu'on finit toujours par dépasser légèrement son ennemi et qu'on lui dépoussière les épaulettes sans parvenir à le toucher. Les ennemis, eux, en plus de disposer de réflexes surhumains, n'ont bien sûr pas le moindre mal à envoyer valser vos molaires, et de fait, on se retrouve avec un système de combat très déséquilibré et énervant. Pour couronner le tout, le jeu permet aux ennemis d'attaquer de n'importe quel angle et de tirer alors qu'ils sont hors de votre champ de vision. On se prend donc de multiples tirs, sans en connaître leur origine. Même si l'on peut dessouder ses adversaires en utilisant l'environnement, récupérer les bonus qu'ils font tomber en expirant relève de l'exploit pur et simple. A ce stade-là, c'est-à-dire dès le troisième niveau, vous aurez envie d'éviscérer votre GBA, de la piétiner, en gros, de lui faire mal. En bref, progresser dans les niveaux tiendra plus de la chance que de vos talents que je sais être innombrables. Si vous êtes un véritable acharné, vous finirez par connaître les niveaux par coeur et là, vous aurez peut-être une chance d'en voir le bout.

Spider-Man : Bataille Pour New York
J'ai coincé le Bouffon Vert dans un coin, il n'a plus aucune chance.
Spidey réussit donc tant bien que mal à frapper, se balancer et grimper aux murs comme il se doit, par contre, on ressent parfois un peu de latence entre l'atterrissage et sa capacité à attaquer. L'occasion pour les ennemis de vous coller quelques mandales bonus, histoire de vous rappeler que vous êtes un simple humain. Quant au Bouffon Vert, il mérite bien son nom, car ses attaques au corps à corps ont moins de portée que celles des ennemis et du coup on en est réduit à n'utiliser que sa boule de feu pour les vaincre. Entre les niveaux, le jeu vous proposera d'allouer des points d'expérience pour améliorer les capacités de vos personnages, si l'idée est sympathique, en pratique, vous ne percevrez aucun changement notable dans le comportement et l'efficacité de votre personnage. Entre deux bagarres, le joueur doit souvent tenter de trouver des interrupteurs ou autres leviers pour parvenir à traverser le niveau et continuer à avancer. Si cela a le mérite de détourner votre attention des combats irritants, au bout de trois niveaux, vous en aurez déjà par dessus la tête. On repère la console de sécurité, on matraque l'interrupteur, on se prend un tir de l'espace qui ne vient d'aucune source visible et on cherche le prochain. Heureusement, les développeurs ont eu l'immense bonté d'intégrer une petite icône qui vous indiquera la direction générale de votre prochain objectif. Sans ça, évoluer dans les niveaux relèverait du cauchemar.

Spider-Man : Bataille Pour New York
Vous ne l'aviez pas vu venir ? C'est normal...
En fait, ce qui est vraiment le plus gênant dans cette version GBA, c'est que les pouvoirs spécifiques de Spiderman, et notamment sa toile, sont très rarement sollicités. Au fond, à part l'espace de quelques mètres, Spiderman aurait pu être remplacé par un personnage de Double Dragon par exemple. Pire que tout, les développeurs ont jugé bon de limiter le pouvoir de Spidey de s'accrocher au plafond en instituant un système de jauge des plus mal venues. Celle-ci se vide au bout de quatre ou cinq utilisations, ensuite, vous vous écraserez lamentablement sur le sol avec l'élégance d'un parpaing. Il vous faudra donc attendre que votre jauge remonte péniblement, ou bien trouver de trop rares bonus. C'est d'autant moins fun que les niveaux sont étriqués et mal pensés. On se retrouve finalement avec un Spidey de salon, qui préfère le plancher des vaches aux poursuites vertigineuses dont jusque-là, on le savait grand amateur. Tout le plaisir de contrôler ce fantastique héros nous est finalement arraché des mains.

Spider-Man : Bataille Pour New York
Quoi ? Tu fais de l'arachnophobie ?
La réalisation est de bonne facture, si tant est qu'une facture puisse être bonne. Les personnages principaux bénéficient d'un très bonne animation, ils évoluent de manière relativement naturelle sans cet aspect robotique qu'on retrouve souvent dans ce genre de jeux. Les ennemis sont moins bien traités, surtout ces fantômes ridicules qui sortent de nulle-part et qui poussent d'horribles cris Star Académiens. Les arrières-plans sont moches et témoignent d'un grand manque d'inspiration. Quant aux niveaux, ils sont tous trop étriqués et bizarrement conçus, les bâtiments n'ont aucune vraisemblance et on découvre notamment que les différentes parties d'un même étage ne sont pas à la même hauteur. L'architecture new-yorkaise semble bien tortueuse dans l'esprit des développeurs, à se demander s'ils n'ont pas une araignée au plafond.

Les notes
  • Graphismes 11 /20

    Une note au-dessus de la moyenne pour l'animation exemplaire de Spidey et du Bouffon Vert, ainsi que les écrans fixes somptueux très "comics" qui lient les missions entre elles. Le reste sent un peu le rance et ne brille pas spécialement.

  • Jouabilité 6 /20

    Le jouabilité est le gros point noir de cette version GBA. Et même Biactol ne pourra rien y faire. Les mécanismes de combat souffrent d'importants défauts qui plombent tout le plaisir de jeu. Les différences entre Spiderman et le Bouffon Vert ne sont pas très marquées.

  • Durée de vie 7 /20

    Quatre chapitres et une quinzaine de niveaux bien fades. S'ils sont tous accessibles indépendamment les uns des autres dans le menu, vous n'y reviendrez sans doute pas.

  • Bande son 8 /20

    Musiques horripilantes et bruitages passables s'allient pour constituer une bande-son qui manque cruellement de génie.

  • Scénario /

On ne va certainement pas faire le mur pour poser nos pattes velues sur ce soft, et la bataille pour New York pourra bien se dérouler sans nous. La faute à une maniabilité mal calibrée et des niveaux au design raté. Spiderman Ultimate était supérieur sur tous les points et le mieux est sans doute de s'y replonger et de laisser cette nouvelle version prendre la poussière à sa place.

Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 décembre 2006 à 18:00:00
8/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Mis à jour le 18/12/2006
Gameboy Advance Action Plate-Forme Torus Games Activision Comics
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Control - Une aventure surnaturelle et libertaire
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Journey to the Savage Planet : L'exploration décomplexée, entre Subnautica et No Man's Sky
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Samurai Shodown : retour en force pour les fines lames de SNK
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Mortal Kombat 11
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Days Gone
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce