Menu
Cocoto Fishing Master
  • Tout support
  • Wii
  • NGC
  • NGAGE
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Cocoto Fishing Master
PS2
Cocoto Fishing Master
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 décembre 2006 à 18:00:00
8/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Partager sur :

Cher Cocoto, je t'écris cette missive pour te dire que j'ai toujours aimé ta splendide peau rouge et tes petites ailes de diablotin. Ton beau corps luisant sous le soleil, tel celui d'un athlète soigneusement oint, m'a toujours fait rêver et je suis d'autant plus heureux qu'aujourd'hui, tu me permets d'assouvir virtuellement ma passion : la pêche.

Cocoto Fishing Master

Après la plate-forme, la course et le tir, Cocoto se met donc à la pêche. Un genre toujours très délicat à appréhender car bien souvent assez ennuyeux à jouer. Pour se démarquer des autres jeux du genre comme Fisherman's Challenge ou Rapala Pro Fishing, le soft de Neko Entertainment compte avant tout sur son univers. Pour tout vous dire, il y a même un scénario ! Si, si ! En fait, au début de l'aventure, la marmite magique est sur le point de déborder, menaçant par la même l'existence des cinq mondes qui, si le drame se produisait, se retrouveraient envahis par la lave. Seuls cinq poissons millénaires connaissent les secrets de la marmite. Il va donc falloir tenter de les attraper et ça, c'est une mission pour ce cher Cocoto. Cette histoire donne le ton : totalement déjanté et décalé, le jeu ne se prend pas au sérieux et ça, c'est plutôt sympa.

Cocoto Fishing Master
Remarquez la jauge en bas à gauche de l'écran : il ne faut pas qu'elle monte au maximum, sinon, le fil casse !
Armé de sa canne à pêche, notre diablotin va devoir parcourir les cinq lacs à bord de sa petite barque. Pour avoir un coup de main, il pourra toujours compter sur Neuro le vendeur qui peut lui procurer de nouvelles cannes et des appâts moyennant finances, finances qu'il obtiendra en vendant le produit de sa pêche au gourmand Baggy. Pour avancer, il vous faudra au moins pêcher un poisson de chaque espèce dans chacun des cinq lacs. Pour ce faire, il faut utiliser des appâts particuliers : il y en a de trois sortes selon le type de poisson ciblé. Une fois que vous avez amené votre embarcation près du poisson que vous convoitez, il vous faudra lancer votre appât. Très vite, le poisson va le voir et il vous faudra alors tenter (en bougeant le stick) de maintenir l'appât bien en face du poisson, sinon il partira. Si vous réussissez, vous pourrez ferrer l'animal en appuyant sur la touche carré, puis tenter de le ramener sur la barque en moulinant. Il faudra bien doser la puissance puisque si vous ramenez trop vite votre prise, il se peut que le fil lâche. Il est donc parfois utile de laisser le poisson tirer sur la canne avant de le ramener de plus belle. Une jauge de tension apparaît de toutes façons au bas de l'écran et il suffit de faire en sorte qu'elle n'atteigne jamais son maximum pour éviter toute casse. Le jeu est donc vraiment arcade, très loin des simulations de pêche.

Cocoto Fishing Master
Il faut pêcher au moins un poisson de chaque espèce.
Pour mouliner, il est utile de préciser que vous pouvez utiliser la touche croix des manettes classiques, mais aussi le moulinet de la canne à pêche en plastique vendue avec le jeu. La tourner équivaut à une pression de la touche croix. Hélas, cet accessoire fait vraiment plus office de gadget qu'autre chose. Ce qui fâche, outre le gameplay assez limité du jeu qui fait que l'on effectue un peu toujours les mêmes actions tout au long de l'aventure, c'est la pauvreté du contenu. Il n'y a pas beaucoup de type de poissons et ils s'attrapent tous de la même manière. En puis il y a trop peu de niveaux : cinq seulement et petits qui plus est. Au final, et malgré un univers décalé et humoristique sympathique, Cocoto Fishing Master peine à convaincre.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    Même si techniquement, ce n'est pas fantastique, le design est plutôt réussi : les poissons sont rigolos et le cel shading accentue la touche enfantine du jeu.

  • Jouabilité 7 /20

    Aucun problème de prise en main, c'est simple et intuitif. Maintenant, il est vrai que ça ne va pas très loin : il y a très peu d'appâts différents et on fait au final toujours la même chose.

  • Durée de vie 6 /20

    C'est sur ce point que le bât blesse. Les niveaux sont petits et peu nombreux, mais c'est surtout l'aspect limité du jeu qui déçoit et qui fait que la lassitude s'installe très rapidement.

  • Bande son 11 /20

    Bruitages et musiques sont corrects, dommages qu'ils ne soient pas plus variés.

  • Scénario 11 /20

    A l'image des autres jeux Cocoto le scénario est bien débile, mais c'est parfaitement assumé et bien sympa.

Bon, comme à peu près tous les jeux de pêche du marché, Cocoto Fishing Master est très répétitif. En outre, le fait qu'il n'y ait que cinq petits lacs est décevant. Reste que le jeu est disponible à petit prix avec sa canne à pêche.

Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 décembre 2006 à 18:00:00
8/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Mis à jour le 14/12/2006
PlayStation 2 Sport Bigben Interactive Neko Entertainment
Dernières Preview
PreviewGrounded - Le nouvel Obsidian miniaturise le jeu de survie ! 14 nov., 22:44
PreviewArise : A Simple Story, mélancolie et retour dans le temps pour un jeu poétique 11 nov., 11:11
PreviewShenmue 3 : Le successeur attendu d'une saga culte ? 04 nov., 14:30
Les jeux attendus
1
The Last of Us Part II
29 mai 2020
2
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
3
Final Fantasy VII Remake
03 mars 2020