Menu
Mockba to Berlin
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Mockba to Berlin sur PC /

Test Mockba to Berlin sur PC du 25/10/2005

Test : Mockba to Berlin
PC
Mockba to Berlin
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Superpanda
L'avis de Superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
25 octobre 2005 à 18:00:00
11/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
19/20
Tous les prix
Prix Support
7.39€ PC
14.99€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Après "Africa Korps vs Desert Rats", "D-Day" et "1944 : Campagne des Ardennes", voilà qu'un quatrième titre vient compléter la série. Mockba to Berlin reprend le moteur graphique et le gameplay de ses prédécesseurs et les transpose dans un contexte un peu différent. Il s'agit toujours d'un STR se déroulant pendant la Seconde Guerre mondiale, mais cette fois, le jeu se focalise sur le front de l'Est.

Mockba to Berlin

Les trois campagnes solos incluses dans Mockba to Berlin nous entraînent, comme le titre le suggère, entre l'Allemagne et la Russie, dans une région souvent oubliée par les jeux de stratégie qui préfèrent se concentrer sur d'autres terrains comme la Normandie, l'Afrique ou encore Pearl Harbor. Vous aurez à prendre part plus précisément à l'opération Barbarossa (l'offensive allemande contre l'URSS), puis à la guerre en Russie vers Stalingrad et le Caucase, et enfin à l'ultime bataille qui débute par l'assaut sur la Prusse orientale et qui se termine en beauté avec la prise de Berlin. Le principe du jeu reste identique à celui de ses prédécesseurs : vous devez accomplir un certain nombre d'objectifs dans chacune des missions, le tout avec des unités qui vous sont confiées au départ. Il n'est donc pas possible de construire des bases et de former de nouvelles troupes en cours de partie.

Mockba to Berlin
Pour faire sortir les soldats ennemis des bunkers, rien ne vaut le lance-flammes...
Hormis les nouvelles missions qui vous seront confiées, le jeu comprend des unités que l'on n'a encore jamais vues dans Africa Korps ou D-Day. Les armées allemandes se voient par exemple complétées par la présence du fameux Jagdtiger (un char au blindage réellement impressionnant), ou encore du JU 52, un avion de transport permettant le ravitaillement et le largage de parachutistes. Les Russes ne sont pas en reste avec leurs IS2, les chars soviétiques les plus lourds de la guerre, ou encore les fameux avions IL2 Sturmovik que l'on ne présente plus. Toutes les nouvelles unités (mais aussi les autres) sont présentées dans l'encyclopédie que contient le jeu. On regrette en revanche que les vidéos de témoignages de vétérans présentes dans D-Day n'aient pas été incluses dans Mockba to Berlin. Ces dernières ajoutaient un plus non négligeable à la cohérence de l'ensemble et nous plongeaient encore un peu plus dans l'enfer de la guerre. Des témoignages plutôt rares dans les jeux vidéo et il est vraiment dommage que les développeurs n'aient pas fait l'effort d'en inclure.

Mockba to Berlin
...et voilà le travail !
Hormis les 20 missions des trois campagnes solos et les nouvelles unités, le jeu a bénéficié de quelques petits ajustements au niveau de son intelligence artificielle qui se révèle être un peu plus convaincante que dans les précédents volets. Ainsi, on ne voit plus les canons antiaériens de l'ennemi rester en mode "tir de DCA" quand des troupes terrestres les attaquent. Ils ripostent bien. Autre plus très appréciable, désormais, l'ordinateur est capable de faire battre en retraite ses troupes lorsqu'elles n'ont aucune chance de vaincre. Cela se passe entre autres lorsque quelques soldats se trouvent face-à-face avec plusieurs chars. Auparavant ils se laissaient tuer, alors que maintenant, ils tentent de se mettre à l'abri. Mieux, le jeu prend aussi en compte la reddition. Confrontés à un ennemi face auquel ils n'ont aucune chance, vos soldats comme les soldats adverses peuvent se rendre. Ils lèvent alors les mains et quittent la carte.

Mockba to Berlin
Si les chenilles d'un de vos chars sont détruites, il ne pourra plus se déplacer.
Si ces quelques ajustements d'intelligence artificielle sont bénéfiques au jeu, on aurait vraiment souhaité qu'un effort semblable soit fait sur le mode escarmouche car, c'est bien simple, celui-ci est totalement absent. Impossible donc de jouer en solo aux trois modes multijoueurs : conquête, capture the flag et deathmatch. La durée de vie en prend un coup, surtout que pour ce qui est du multi, seules 14 cartes (dont certaines sont identiques à celles du mode solo) sont présentes. Il n'y a pas d'options pour créer une carte aléatoire et comme la victoire tient en grande partie sur le fait qu'il faille connaître par coeur la nature du terrain, on voit bien que le jeu à plusieurs perd très vite de son intérêt. Au final, Mockba to Berlin n'est pas un mauvais jeu mais il semble bien que les développeurs se reposent sur leurs lauriers et se contentent au fil des versions de nous proposer des évolutions mineures. Certes, l'IA a été retravaillée mais le reste du titre est très inférieur à ce que propose la concurrence. Plus qu'un nouveau jeu, Mockba to Berlin aurait gagné à être proposé sous forme de pack de nouvelles cartes ou de patch.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    Depuis Africa Korps vs Desert Rats (sorti début 2004), le moteur 3D n'a pas changé d'un iota. Celui-ci se trouve être très inférieur à celui de Codename Panzers au niveau des détails affichés et des effets de lumières (explosions...). On aurait en outre apprécié de pouvoir reculer l'angle de caméra de façon plus significative pour avoir une meilleure vue de la situation.

  • Jouabilité 14 /20

    Pas de gros problèmes de ce côté là puisque c'est le seul domaine où l'on dispose de quelques nouveautés qui profitent au jeu, surtout au niveau de l'IA un peu meilleure.

  • Durée de vie 13 /20

    Les trois campagnes solo du jeu comportant en tout 20 missions sont d'une longueur honnête et sont secondées par trois modes multijoueurs (CTF, conquête et Deathmatch). Mais le gros regret que l'on peut avoir, c'est l'absence totale de mode escarmouche, pourtant très apprécié par les stratèges.

  • Bande son 13 /20

    Mouais, ce n'est pas sur le plan des effets sonores ou des musiques que Mockba to Berlin va se démarquer de la masse de jeux de stratégie qui sort en ce moment. La bande-son est sympathique mais ne marquera pas vos esprits.

  • Scénario 13 /20

    Une narration très classique pour un scénario très classique mais néanmoins respectueux des faits historiques. Dommage qu'il n'y ait plus les vidéos de témoignages des vétérans comme dans D-Day.

Si la plupart des séries de STR à succès évoluent au fil des versions et se bonifient, c'est le cas par exemple de Codename Panzers, de Blitzkrieg... Pour ce qui est de Mockba to Berlin, les évolutions depuis "Africa Korps vs Desert Rats", "D-Day" et "1944 : Campagne des Ardennes" sont trop maigres. Le jeu se trouve donc plus que jamais dépassé par la concurrence. Au final, on obtient un titre qui certes, n'est pas mauvais, mais qui manque d'arguments pour rivaliser avec les grands noms du genre.

Profil de Superpanda
L'avis de Superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
25 octobre 2005 à 18:00:00
11/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
19/20
Mis à jour le 25/10/2005
PC Stratégie Monte Cristo Multimédia Intex Publishing
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live