Menu
Incrazyball
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Incrazyball
PC
Incrazyball
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
22 septembre 2005 à 18:00:00
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.5/20
Tous les prix
Prix Support
0.61€ PC
24.00€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Si la preview d'Incrazyball que nous avions faite il y a quelques semaines nous avait laissé une impression assez mitigée à cause d'un gameplay très décevant, les développeurs ont corrigé le tir pour la version finale et nous proposent un titre à la jouabilité enfin satisfaisante. Mais est-ce que ce sera suffisant pour se faire une place au soleil face au roi Trackmania ? Pas si sûr.

Incrazyball

Décidément, les petits studios français adorent développer des jeux de courses fun, déjantés et orientés multijoueur. Après la très bonne série des Trackmania de Nadeo, Lexis Numérique se lance aussi sur ce créneau avec Incrazyball. Une différence cependant, et elle est de taille, on ne contrôle non pas des voitures, mais des C-Ball, petites sphères métalliques qui roulent à toute allure à la manière de ce que l'on peut voir dans Super Monkey Ball. Les circuits en revanche, sont tout aussi traîtres voire plus puisque les précipices y sont nombreux et que toute chute est immédiatement sanctionnée par une perte de temps qui peut s'avérer catastrophique. Et comme la vitesse d'animation est vraiment très rapide, il faudra connaître un parcours par coeur avant de réussir à faire exploser les chronomètres ou à accomplir ce que l'on vous demande.

Incrazyball
Dommage que ce genre d'effets ne soit pas plus nombreux.
En effet, dans les 43 circuits du mode solo, il ne s'agira pas seulement de faire de bons temps puisque certains niveaux vous demanderont tout autre chose comme de marquer un but en allant chercher un item et en le ramenant à un endroit précis. Deux objectifs par map existent. Si vous ne remplissez que le premier, vous ne gagnez qu'un seul bloc supplémentaire à utiliser dans l'éditeur de circuits. Si en revanche, vous remplissez les deux objectifs, ce seront deux blocs que vous débloquerez. Un principe qui n'est pas sans rappeler celui qui existait déjà dans Trackmania où on devait aussi réussir les missions du mode solo pour pouvoir créer des circuits plus complets avec l'outil qui était fourni à cet effet. Mais dans le cas d'Incrazyball, il faut bien avouer que le mode solo est moins riche que celui du titre de Nadeo. En tout et pour tout, ce ne sont que 43 niveaux qu'il faudra terminer pour débloquer toutes les options de l'éditeur de circuits. Ce n'est donc pas sur ce mode solo que les développeurs ont misé, mais bien sur le multijoueur.

Incrazyball
L'éditeur de circuits est très simple à maîtriser.
Celui-ci permet à 9 personnes de s'affronter sur plusieurs modes différents. Bien évidemment, il y a la course classique, mais aussi un mode plus novateur appelé "Ball". Celui-ci consiste à aller chercher un item et à l'emmener à un endroit précis pour marquer un but. Mais c'est du CTF, allez-vous me dire. Et bien pas tout à fait, car en l'espèce, il est possible de se passer l'item entre coéquipiers d'une même équipe. On obtient alors une sorte de jeu de foot dans lequel chacun essaie de marquer le plus de points possibles. Des modes qui ne sont pas sans rappeler ceux que l'on rencontre dans les FPS sont aussi de la fête comme une capture du drapeau, ou encore une sorte de variante du mode domination dans lequel il faut essayer de garder un objet le plus longtemps possible sans qu'un adversaire ne vous le prenne et sans tomber. Tous ces modes sont d'autant plus sympathiques à jouer qu'il est possible d'activer ou non les collisions. Ainsi, contrairement à Trackmania, vous pourrez très bien pousser vos adversaires dans le vide. Et il faut aussi signaler que l'on peut activer une option rendant possible l'utilisation d'armes ce qui peut s'avérer très efficace contre des adversaires retors. C'est bien évidemment le multijoueur qui constitue le coeur du jeu, mais on a tout de même un regret à la vue des options très complètes qui sont proposées : pourquoi n'avoir pas donné la possibilité au joueur de s'entraîner contre des bots ? Cela aurait permis de booster considérablement la durée de vie assez maigre du jeu en solo. L'autre regret que l'on éprouve au regard du mode multijoueur c'est le nombre de cartes très limité qu'il propose : 8 en mode course, 4 en CTF, 11 en ball, 3 en Tag et 2 en WP c'est vraiment limite.

Incrazyball
Il est possible d'utiliser des armes dans certains modes multijoueurs.
Les développeurs comptent visiblement un peu trop sur l'éditeur de circuits proposé pour augmenter le contenu de leur jeu. Celui-ci permet en effet de faire ses cartes de façon très simple. Mais quelques cartes multi en plus n'auraient tout de même pas été de trop. Si le succès de Trackmania provient en grande partie de son éditeur de cartes, Lexus Numérique semble oublier qu'un ingrédient essentiel vient s'y ajouter : un gameplay irréprochable. Et c'est ce qui manque à Incrazyball. En effet, quelques détails viennent ternir le tableau. Ainsi, s'il est possible d'utiliser une manette, on ne peut pas reconfigurer les touches d'accélération et de freinage. Celles par défaut (les touches haut et bas de l'axe vertical du pad) ne sont vraiment pas pratiques ce qui obligera les joueurs à utiliser le clavier. Autre défaut, les demi-tours sont gérés de façon assez particulière. Il faut appuyer d'abord sur le frein puis sur une touche dédiée pour faire cette manoeuvre. C'est très déstabilisant et c'est d'autant plus gênant que ce genre de manoeuvre est fréquent dans le jeu. Au final, même si Incrazyball n'arrivera pas à inquiéter la série des Trackmania, il pourra détendre la majorité des amateurs du genre prêts à investir un peu de temps dans l'éditeur de niveaux.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Le jeu de Lexus s'en tire de façon très inégale selon la variable considérée : si la vitesse d'animation est excellente, la qualité des textures laisse un peu à désirer. De plus, des décors plus variés n'auraient pas été superflus.

  • Jouabilité 13 /20

    La petite balle réclame beaucoup de doigté pour être maîtrisée surtout que la plupart des circuits sont très riches en pièges. Quelques bémols cependant : l'impossibilité de reconfigurer les touches d'accélération et de frein avec une manette et un système de demi-tour très étrange.

  • Durée de vie 13 /20

    Le nombre de circuits, que ce soit pour le solo ou pour le multijoueur, est beaucoup trop limité. Heureusement, l'éditeur de maps est là pour y remédier, mais il est quand même dommage que ce soit aux joueurs de combler eux-mêmes les lacunes du titre au niveau du contenu.

  • Bande son 12 /20

    La musique électronique est de qualité moyenne et n'arrive hélas pas à la cheville de celle des différents Wipeout. Quant aux bruitages, ils savent se faire discrets.

  • Scénario /

Incrazyball n'est pas foncièrement un mauvais titre, mais les développeurs comptent visiblement trop sur les joueurs pour créer du contenu. En effet, hormis le fait que le solo ne soit qu'une mise en bouche pour le multi, ce dernier ne comprend que trop peu de circuits et ce n'est qu'en faisant ses propres pistes ou en téléchargeant d'autres créées par les joueurs que l'on obtient une durée de vie raisonnable. De plus, le gameplay n'est pas parfait et s'avère assez déroutant dans bien des situations (les demi-tours par exemple). Enfin, il est dommage de ne pas avoir la possibilité de jouer seul face à des bots aux différents modes multijoueurs tel que le CTF. Au final, Incrazyball est tout de même un petit soft sympathique qui n'arrivera cependant pas à nous faire oublier la série des Trackmania.

Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
22 septembre 2005 à 18:00:00
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.5/20
Mis à jour le 22/09/2005
PC Adresse Course Lexis Numérique Micro Application
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce