Menu
Ridge Racer
  • Tout support
  • PS3
  • 3DS
  • Vita
  • PS1
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Ridge Racers
PSP
Ridge Racer 3D
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
22 août 2005 à 18:00:00
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (72)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.3/20
Tous les prix
Prix Support
27.95€ PSP
36.99€ Vita
50.51€ PSP
59.82€ 3DS
105.49€ Vita
Voir toutes les offres
Partager sur :

Que serait le lancement d'une console de Sony s'il n'était pas accompagné de son Ridge Racer ? La PSP ne déroge pas à la règle puisque c'est au nom de "Ridge Racers" que répond le tout premier jeu de courses de la console portable. Sony et Namco n'ont pas changé la tradition car le titre est toujours aussi arcade et les fans du genre peuvent d'ores et déjà se réjouir de sa disponibilité d'ici quelques jours.

Ridge Racers

La série des Ridge Racer va de paire avec les lancements des consoles de Sony. C'est donc sans surprise qu'on retrouve le célèbre jeu d'arcade sur PSP. Seulement cette fois, Ridge Racers va devoir faire face à une concurrence féroce qu'il n'avait pas eu à affronter lors des sorties des consoles de salon. Autrement dit, on aura le choix en terme de jeux de courses et cela risque de compromettre sérieusement les chances du soft de s'imposer comme la référence du genre. Cependant, il sera le seul à être aussi orienté arcade et un fan de Ridge Racer ne se trompera pas lorsqu'il goûtera aux premières glissades sur des circuits aussi variés que bien réalisés. Au-delà du fait que Namco n'a pas modifié la façon d'être du jeu, il a même repris circuits et musiques des précédents volets. Le tout agrémenté de bolides qui ont été spécialement imaginés et créés par des designers automobiles, de quoi enthousiasmer les amateurs de belles carrosseries. Pour ceux qui n'ont pas l'habitude de cette série, rappelons juste que le principe est simple, à savoir partir en douzième et dernière position pour remonter un à un ses vis-à-vis afin de s'imposer et de débloquer courses, circuits et véhicules supplémentaires. Ici, pas de réglage, pas de qualification, juste les pneus les plus résistants du monde, des voitures indestructibles et une bonne dose de nitroglycérine qui vous aideront à devenir le meilleur pilote du jeu. Les dégâts n'existent pas non plus, mais il est conseillé de ne pas trop jouer des coudes car rentrer dans vos adversaires ou dans les murs est préjudiciable puisque cela ralentit considérablement la progression.

Ridge Racers
Les voitures sont bien réalisées mais ne sont pas à la hauteur de l'ambiance graphique générale.
Si vous n'avez jamais touché un Ridge Racer de votre vie, le premier contact avec la bête risque de vous repousser furieusement. Les férus de simulation auront bien du mal à se réconcilier avec l'arcade puisqu'ici, tout est simple, tout va très vite et surtout tout est fait pour que les courses s'enchaînent le plus rapidement possible. Une chose est sûr, même si vous êtes particulièrement maladroit pour maîtriser les jeux de courses, avec Ridge Racers vous allez vous sentir pousser des ailes et vous vous demanderez si une reconversion en pilote automobile n'est pas envisageable. La raison ? Une simplicité jamais atteinte et une prise en main qui vous demandera une demi-minute pour comprendre la façon dont la voiture réagira à chacune des pressions que vous exercerez sur les boutons. Il est très facile de reprendre le contrôle de la voiture, même dans les situations les plus délicates. En effet, la conduite donne l'impression que le véhicule tourne autour d'un axe, et que son seul but est de se redresser par rapport à celui-ci, sensiblement identique au principe du volant à retour de force. De plus, il n'est jamais nécessaire de freiner lorsque l'on maîtrise bien l'art du dérapage, une simple lâchée des gaz suffira à ralentir suffisamment la voiture, quelque soit l'angle du virage. L'IA n'est pas ce qui relève le niveau de difficulté, puisque même s'il augmente de catégorie en catégorie, celui-ci reste très abordable si l'on ne commet pas trop d'erreurs. La conduite en dérapage est indispensable puisqu'elle vous permet de remplir vos trois barres de nitro afin de placer des accélérations dévastatrices dans les grandes lignes droites des circuits de Ridge Racers.

Ridge Racers
Les décors sont très beaux, cette jolie cascade en est le parfait exemple.
Le titre dispose de trois modes de jeu en solo en plus d'un mode multijoueur via le Wireless. Un mode de course simple, un autre en contre-la-montre et enfin le mode "World Tours" qui est le principal intérêt du jeu. Celui-ci vous permet de suivre une sorte de carrière au cours de laquelle vos victoires ou vos bons résultats vous font gagner le droit de disputer des courses de plus en plus relevées au volant de bolides toujours plus puissants. Après une brève présentation (d'ailleurs très utile et agréable) de ce que contient ce mode de jeu, vous pouvez vous attaquer aux différentes séries de courses qui sont proposées. Lorsque vous aurez réussi à terminer chacune de ces séries, vous pourrez accéder à une difficulté plus élevée. Au total, ce ne sont pas moins de 39 séries comprenant un nombre aléatoire de courses qui vous attendent pour une durée de vie qui s'avère au final correcte sans être exceptionnelle non plus. En plus de cela, vous pouvez vous entraîner en créant vous même votre propre série de courses en choisissant la durée totale que les épreuves atteindront et la catégorie de voitures utilisables. Un petit message vous prévient à chaque début de course de la place que vous devez obtenir afin de pouvoir passer à l'épreuve suivante. Ensuite, à vous d'utiliser judicieusement votre stock de nitro durant les trois tours que vous devez boucler en tenant compte du fait que vous partez avec un retard considérable sur le leader de la course celui-ci étant représenté par une marque rouge sur le repère du tracé.

Ridge Racers
Lorsqu'on utilise la nitro, l'écran devient flou et des fumées de couleur sortent des pots d'échappement.
L'aspect graphique de Ridge Racers est vraiment réussi. Les circuits sont superbes et extrêmement variés. Les décors de second plan n'ont absolument pas été bâclés et on peut parfois admirer des cascades d'eau ou encore des avions qui évoluent à proximité de la course. La réalisation des voitures est correcte même si les effets d'ombres et de lumière auraient pu être davantage travaillés. En revanche, de belles flammes de couleur sortent des pots d'échappement lorsque l'on utilise le boost. Pendant ces moments d'accélération, l'impression de vitesse est très importante et le frame-rate ne souffre d'aucun ralentissement, ce qui est particulièrement agréable. Mais ce qui fait le plus d'effet est certainement le dénivelé des pistes qui offre tantôt des montées interminables, tantôt des pentes descendantes d'une grande jouissance. Le vrai point noir de l'animation est l'omniprésence d'aliasing, que ce soit au niveau des décors comme de la piste. La bande-son, elle, est très arcade, c'est à dire plutôt tournée vers les morceaux qui accompagnent vos exploits que vers la sonorité des moteurs mais l'ensemble est séduisant et la diversité des musiques permet de ne pas se lasser rapidement. Au final, on peut dire que ce Ridge Racers a passé l'adaptation entre la PS2 et la PSP sans aucun soucis. C'est beau, ça va vite, et le titre bénéficie d'une prise en main défiant toute concurrence. Les fans d'arcade adoreront, les autres en revanche s'amuseront un moment sans pouvoir vraiment accrocher.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Pour un jeu d'arcade, les décors sont d'une grande beauté même si les voitures auraient pu être plus soignées. Aucun ralentissement n'est à déplorer et les utilisations de nitro font beaucoup d'effets. En revanche, comme d'autres jeux de courses PSP, Ridge Racers souffre d'un important aliasing venant ternir l'animation.

  • Jouabilité 18 /20

    Difficile de faire plus simple. La prise en main est immédiate et les novices n'auront besoin que d'une course pour se retrouver au niveau des plus assidus. Il est très facile de faire déraper sa voiture et celle-ci est presque impossible à faire sortir du tracé.

  • Durée de vie 14 /20

    En solo, seul le mode "World Tours" présente un réel intérêt puisqu'il propose au final 39 séries de courses. Les circuits ont chacun une vraie personnalité et le nombre total de voitures est satisfaisant même s'il n'y a pas de grandes différences entre les véhicules d'une même catégorie.

  • Bande son 14 /20

    Les musiques sont agréables et diverses et le bruit des moteurs plutôt réussi. Là où certains jeux sont très lassants, Ridge Racers reste sobre mais efficace. N'oublions pas le "commentateur" anglais qui est certainement votre premier supporter.

  • Scénario /

D'une prise en main enfantine et muni d'une très bonne réalisation d'ensemble, le titre de Namco a su conserver les atouts qui sont les siens depuis dix ans maintenant. Vitesse et fun sont au rendez-vous d'un titre qui, en n'innovant pas, parvient tout de même à être très séduisant. Réservé aux fans d'arcade.

Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
22 août 2005 à 18:00:00
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (72)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.3/20
Mis à jour le 22/08/2005
PlayStation Portable Course Namco
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live