Menu
Ridge Racer 2
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Ridge Racer 2 sur PSP /

Test Ridge Racer 2 sur PSP du 11/10/2006

Test : Ridge Racer 2
PSP
Ridge Racer 2
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
11 octobre 2006 à 18:00:00
10/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (31)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.8/20
Tous les prix
Prix Support
25.00€ PSP
30.00€ PSP
Voir toutes les offres
Partager sur :

Il y a à peine plus d'un an, la PSP était lancée en Europe. Figurait parmi ses premiers titres un certain Ridge Racer. Aujourd'hui, la série fête déjà son deuxième volet sur la console portable alors qu'entre-temps, nous connaissions les joies d'un RR 6 sur Xbox 360 et préparions l'arrivée de RR 7 sur PS3. Après avoir parcouru ce RR 2 sur PSP, un constat s'impose : Namco semble davantage motivé pour développer sur consoles de salon. Histoire d'un quasi copier/coller.

Ridge Racer 2

On ne présente plus Ridge Racer. De l'arcade, de la glisse, de la nitro, des cinématiques d'introduction davantage consacrées à la plastique de Reiko qu'aux voitures du jeu, etc. La série n'a aucun intérêt à changer d'orientation ni à révolutionner son gameplay puisque son charme persiste au fil des générations de consoles et des supports. Ca, c'est un fait, une évidence. En revanche, ce qui est moins légitime, et sincèrement inacceptable, c'est de voir cette année la presque réplique du premier volet sorti sur PSP, sans aucun rafraîchissement digne de ce nom, avec un contenu quasi identique et un rendu graphique du même acabit. Difficile pour moi donc de vous narrer quoi que ce soit d'inédit, de novateur ou d'exclusif à cette mouture-là à partir du moment où les seules nouveautés remarquables sont l'apparition de deux semblants de modes de jeu : Duel et Survie. Le premier se résume à de simples courses en un-contre-un face au CPU et le circuit de notre choix. Le second est un grand classique : à chaque fin de tour, la lanterne rouge est éliminée de la course, jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'une seule voiture. Pour le reste, c'est le néant total ou presque.

Ridge Racer 2
Ridge Racer 2 sans nitro...
Bien sûr, on retrouve le mode principal du jeu, dans lequel on enchaîne les courses les unes après les autres avec des impératifs de résultat qui, une fois remplis, permettent d'accéder aux coupes suivantes afin de débloquer de "nouveaux circuits" et de disposer des traditionnels "reverse" dont l'intérêt est toujours aussi limité. On retrouve également (je vous préviens, on retrouve tout, n'ayez pas peur d'être dépaysé, vous ne verrez même pas la différence avec le premier si ce n'est le "6" à "2006" qui prend la place du "4" à "2004") les contre-la-montre et le mode arcade, idéals pour se faire la main. On n'oublie bien sûr pas le mode multi sans fil permettant à huit joueurs de s'affronter simultanément. Enfin, on retrouve la salle multimédia qui donne accès à chacun des morceaux du jeu, qui, devinez quoi, sont à 90 % les mêmes que ceux qui mettaient l'ambiance dans Ridge Racer premier du nom. Malheureusement, on n'abordera aucun point supplémentaire puisqu'il n'y a pas matière à s'étendre davantage sur le contenu, rigoureusement le même à une ou deux chouchouilles près que son aîné. Même menu, mêmes couleurs, mêmes bruitages. On inversera deux ou trois bricoles par-ci par-là pour faire illusion mais les joueurs ne se laisseront pas tromper.

Ridge Racer 2
... Ridge Racer 2 avec nitro.
Passons cette fois au gameplay qui est... le même que dans Ridge Racer. Il faut avoir tout d'abord conscience qu'il nous est proposé trois types de voitures dont la manière de déraper varie : les dérapages normaux (la voiture dérape assez facilement et se récupère également assez simplement en sortie de virage), les dérapages dynamiques (la voiture dérape à la moindre décélération mais a tendance à tanguer d'un côté à l'autre du tracé, ce qui complique les tentatives de redressement) et les dérapages modérés (la voiture tarde à partir en glisse mais se stabilise très vite dans l'axe de la route). Tout réside dans le dosage du braquage/contre-braquage et du moment choisi pour décélérer. Le seul autre critère sur lequel sont évalués les véhicules est la vitesse de pointe. A côté de cela, l'utilisation de nitro n'a pas changé d'une bonbonne. On regrette d'ailleurs que le principe utilisé sur Xbox 360 (à savoir pouvoir activer au choix une, deux ou les trois bonbonnes à la fois lorsqu'elles sont chargées) n'ait pas été reconduit sur PSP alors qu'il sera exploité sur PS3. Que dire de plus si ce n'est que les courses se jouent sur trois tours et exigent de vous une remontée depuis la douzième place vers des positions plus honorables que sont celles du podium (en fonction des courses, seule la victoire ou une seconde place débloquera le circuit suivant). Mais tout cela, vous, fans de la série, le saviez déjà si vous possédez le premier Ridge Racer sur PSP...

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    A croire que Namco ne maîtrise pas plus les possibilités de la console qu'il y a un an. A moins qu'il ne fut en avance sur les autres lors de Ridge Racer ? Négatif mon capitaine. Le jeu est toujours joli mais n'a techniquement pas évolué de manière significative. Certes, l'animation est bonne, les tracés sympa et les voitures bien modélisées mais on s'attendait à mieux un an après.

  • Jouabilité 18 /20

    Quelles que soient les erreurs que l'on commette, la voiture retrouvera toujours l'axe de la route même si cela peut lui prendre davantage de temps si elle dérape difficilement. Simple, prenant, jouissif par moments, avec une bonne sensation de vitesse mais sans nouveauté aucune. Espérons pouvoir utiliser plusieurs bonbonnes de nitro en même temps dans Ridge Racer 3.

  • Durée de vie 12 /20

    Seuls quelques circuits, quelques voitures, et deux modes de jeu banals ont été ajoutés en sus du contenu de son aîné. Cela fait un peu juste pour investir à nouveau près de 50 euros. Quoi qu'il arrive, c'est du déjà vu puisque les tracés sont ceux des précédents Ridge Racer. Sans surprise et franchement répétitif au fil des ans.

  • Bande son 14 /20

    Une poignée de nouvelles musiques fait son apparition. Génial ! Le speaker est toujours aussi énervant ! Trop génial ! Et sinon ? Euh, eh bien, rien en fait.

  • Scénario /

Si vous possédez déjà Ridge Racer, il est clairement inutile voire même carrément impensable d'investir dans Ridge Racer 2. Ce titre s'adresse donc exclusivement à ceux qui n'ont pas connu son aîné et qui souhaitent glisser à n'en plus finir sans pour autant découvrir quoi que ce soit de novateur. Ah si, je suis mauvaise langue, la vidéo d'introduction a changé ! Bref, ce jeu n'est qu'un début d'ébauche de suite. Une sorte de version 1.1...

Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
11 octobre 2006 à 18:00:00
10/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (31)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.8/20
Mis à jour le 11/10/2006
PlayStation Portable Course Namco
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live