Menu
TrackMania Sunrise
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Trackmania Sunrise
PC
TrackMania Sunrise
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
05 avril 2005 à 18:00:00
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (73)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.2/20
Tous les prix
Prix Support
24.00€ PC
24.99€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Comme toutes les semaines, je me suis rendu chez mon fournisseur pour me procurer ma petite dose de Trackmania. Ca fait maintenant plus d'un an que ça dure, et il n'y a rien à faire, j'ai besoin de mon quota de fun hebdomadaire. C'est devenu comme une drogue douce. Cette fois-là, on m'a proposé un nouveau truc, plus puissant que Trackmania m'a-t-on assuré, mais tout aussi addictif. J'en ai pris juste une dose, pour essayer. Depuis, je suis accroc à ce qu'on nomme le Sunrise.

Trackmania Sunrise

En sortant Trackmania, Nadéo a prouvé à tout ceux qui en doutait encore qu'il est tout à fait possible de s'amuser sur un jeu qui ne fait pas dans la surenchère graphique et qui prend à contrepied tous les standards du moment. Je pense qu'on a tous eu ce même regard intrigué à la découverte de Trackmania, celui qui veut dire "Et tu veux que je joue à ça ? Il n'y a même pas de collision dans ton jeu de courses !". Et pourtant... Pour notre défense, il faut dire que le titre cachait bien son jeu. Sous ses apparences désuettes se trouvait tout ce qu'il fallait pour faire de lui un grand jeu et réunir à sa cause des hordes de passionnés sans cesse plus nombreux. Une prise en main immédiate, un concept simple et un gameplay uniquement axé vers le plaisir, voilà les trois dominantes mises en avant dans Trackmania, premier du nom, les trois mêmes éléments qui ont su nous séduire. Puis est arrivé Trackmania Power Up. Les améliorations étaient bien là, mais les réelles nouveautés se faisaient encore attendre. Rien de plus normal puisqu'il s'agissait d'un add-on. L'heure était donc venue d'offrir un vrai second volet à Trackmania avec deux objectifs en tête : ne pas décevoir les fans, et tenter de convertir d'autres joueurs à la cause de ce jeu unique en son genre.

Trackmania Sunrise
Sunrise est incontestablement plus beau que le Trackmania originel.
Soyons francs et directs, Trackmania Sunrise ne renie pas son héritage. On retrouve quasi intact le gameplay ainsi que l'esprit même du jeu, grandement basé autour du pilotage sur circuits biscornus, ce qui permet déjà de dire que les joueurs qui n'avaient pas aimé le premier Trackmania ne devraient pas non plus accrocher à Sunrise. Pour s'octroyer les faveurs des autres, ceux qui n'avait même pas osé s'intéresser au titre parce que trop désuet, il fallait que Nadéo trouve un subterfuge. Sur le modèle de la jolie fille qui passe dans la rue, le studio a alors pensé qu'il serait peut-être sage de valoriser l'extérieur de son titre, d'appâter pour ainsi dire les joueurs, avant de leur faire découvrir la beauté intérieure de Trackmania, autrement dit tout ce qui fait son charme. La différence est flagrante ; là où Trackmania se voulait volontairement dépouillé, Sunrise déborde d'effets graphiques, de lens-flare, de replays et de ce genre de choses tape-à-l'oeil. Effectivement, ça claque visuellement, pas de doute là dessus. Mais limiter Sunrise à une simple évolution graphique serait bien mesquin, car sous le capot, il y a aussi tout plein de réjouissances à découvrir.

Trackmania Sunrise
L'atelier de peinture permet de personnaliser sa caisse.
Déjà, on fait connaissance avec un tout nouveau mode de jeu, le mode Plateforme qui vient s'ajouter aux modes Course et Puzzle, tout deux déjà présents dans la première version. Dans celui-ci, il ne s'agit pas d'exploser les chronos, ni d'assembler des circuits afin de gagner des médailles, mais de réussir un parcours en respectant le nombre d'essais limités. Comme dans les deux autres modes, tout le plaisir consiste à trouver la trajectoire idéale, la courbe parfaite, celle qui nous conduira à la ligne d'arrivée dans les meilleures conditions. Bien sûr, les circuits ne sont pas de bêtes anneaux de vitesse, mais des parcours du combattant où loopings, tremplins et boosters se donnent la main pour former des pistes improbables et mouvementées. Les sauts sont immenses, les voitures voltigent dans tous les sens, et tout ça pour le simple plaisir des yeux. Notez que si vous aimez les cascades, alors le second nouveau mode devrait vous interpeller tout particulièrement. Baptisé Crazy, chaque niveau n'est constitué que d'une grosse cascade à réaliser le plus rapidement possible. Comme avant, la progression se fait petit à petit. Il faut réussir une course pour accéder à la suivante. Suivant nos performances, on remporte de coppers, monnaie d'échange indispensable à l'achat de blocs, eux mêmes nécessaires à la construction de circuits.

Trackmania Sunrise
Les collisions ne sont pas gérées. Tout est axé sur le pilotage pur.
Car bien sûr, l'éditeur de circuits n'a pas disparu. Il est toujours là pour vous aider à mettre en forme vos délires avant de les proposer sur le net pour le multi ou de les garder jalousement pour vous et votre entourage. Afin de personnaliser au maximum le jeu et aider les utilisateurs à se l'approprier autant qu'ils le peuvent, Nadéo a aussi inclut quelques autres éditeurs, comme un atelier de peinture pour customiser sa caisse selon ses bons désirs ou un éditeur de replays pour les monter comme de vraies retransmissions. Il y a également le Mediatracker, un éditeur qui permet d'agir sur les circuits en définissant l'emplacement des caméras (par exemple faire passer tout le monde en vue interne lors d'un looping) et en faisant apparaître des textes lors de points clés (tels que "attention au saut", "freinez pour ne pas déraper..."). Tout cela sert évidemment à rendre le multi plus attrayant qu'il ne l'était déjà et on ne peut que féliciter les développeurs sur ces points. Au passage, le net code a aussi été amélioré pour plus de fluidité. On a même droit à un ladder (classement des meilleurs joueurs sur le net) et à un système de peer-to-peer entre joueurs pour échanger plus facilement les campagnes ou les skins que l'on aura créées. Vraiment appréciable.

Trackmania Sunrise
Les différents moments de la journée font varier l'ambiance des circuits.
Tous les modes de jeu (multi et solo) se déroulent sur trois nouveaux environnements venus remplacer les trois anciens décors. Comme avant, ces environnements sont surtout prétexte à introduire trois véhicules aux compétences bien spécifiques. Le décor Island accueille ainsi des bolides extrêmement rapides qui nécessitent une bonne utilisation du frein. La plupart des courses ici, mettent l'accent sur les dérapages contrôlés et sur le compteur de vitesse qui doit impérativement rester le plus haut possible. Le second décor s'appelle Coast. Visuellement, on se rapproche des côtes méditerranéennes avec des routes plus accidentées et des tracés plus tortueux. L'art de la trajectoire est donc portée à son paroxysme à bord de voitures lourdes, à la direction poussive. L'esprit arcade qui anime habituellement Trackmania s'estompe alors pour laisser davantage place à la simulation, enfin si on peut encore qualifier le jeu de simulation... Dernière destination que vous aurez à visiter : Bay est une ville toute en hauteur avec des buildings immenses et des tremplins tout aussi impressionnants, les toits servant de pistes d'atterrissages à la plupart de vos vols planés. Comme je le disais au début, Sunrise ne réconciliera peut-être pas les joueurs déjà fâchés avec le gameplay particulier de la chose, mais il comblera sans nul doute les fans nombreux à attendre cette suite. Quant aux autres, ceux qui n'ont jamais touché à ce jeu de courses, on se demande encore ce qu'ils attendent pour le faire. L'orientation fun et délirante devrait à coup sûr les interpeller.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Joli, véloce, le moteur graphique fait en plus preuve de beaucoup de flexibilité pour permettre aux joueurs de créer des circuits avec des angles de caméra personnalisées.

  • Jouabilité 18 /20

    Du fun, du fun, rien que du fun ! Le jeu propose en fait trois gameplays totalement différents en fonction du thème de circuit choisi. La prise en main est immédiate, mais pour faire d'excellents temps, il faut apprendre à dompter les subtilités de la conduite de chaque type de véhicule.

  • Durée de vie 18 /20

    Tout simplement énorme, car hormis le mode solo très complet, on peut aussi créer ses propres circuits mais aussi jouer sur le net ou en LAN grâce à d'excellents modes multijoueurs.

  • Bande son 15 /20

    Les progrès depuis Trackmania 1 sont flagrants. Les musiques adoptent désormais un style pop-rock très agréable et les effets sonores sont tout aussi bons.

  • Scénario /

C'est bien simple, Trackmania Sunrise est tout simplement l'un des meilleurs jeux de courses qui soit ! Rien que ça ! Mais que voulez-vous, quand on allie un fun énorme, un éditeur de circuit à la fois complet et très simple d'accès et des modes multi absolument fabuleux, il faut s'attendre à recevoir les louanges des joueurs.

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
05 avril 2005 à 18:00:00
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (73)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.2/20
Mis à jour le 05/04/2005
PC Course Focus Nadeo
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce