Menu
Pac-Man
  • Tout support
  • PC
  • WiiU
  • 360
  • 3DS
  • Wii
  • Android
  • Web
  • VCS
  • C64
  • GB
  • GBA
  • G.GEAR
  • Nes
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Pac-Man / Pac-Man sur GBA /

Test du jeu Pac-Man sur GBA

Test : Pac-Man
GBA
Pac-Man
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Killy
L'avis de Killy
MP
Journaliste jeuxvideo.com
13 juillet 2004 à 18:00:00
3/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/20
Tous les prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Dans l'histoire prolixe des jeux vidéo, certains d'entre eux parviennent à marquer les esprits, laisser une trace indélébile sur le monde. Curieusement, ceux-ci s'avèrent le plus souvent limités graphiquement, soutenus par des sonorités grésillantes, et manquant singulièrement de charisme. Néanmoins, de par un principe de jeu innovant et surtout immédiatement attractif, ils parviennent à s'imposer en tant que piliers irréfutables d'un domaine vidéoludique en constante expansion. Pac-Man est de ceux-là.

Pac-Man

Du fait de la limitation des moyens à la disposition des programmeurs en herbe et surtout du coût élevé des plates-formes de création à l'époque, il était impératif de dénicher l'idée plutôt que l'aspect. Partant d'un concept extrêmement simple, celui d'une pastille jaune cherchant à dévorer tous les "objets" présents dans une sorte de petit labyrinthe sans se faire toucher par les ennemis, les développeurs de chez Namco sont parvenus à créer la légende que tout le monde connaît. Pac-Man voyait donc le jour sans se douter de sa destinée. Devant ce succès retentissant, basé sur des principes qui allaient dominer de nombreux titres dans les années suivantes, à savoir la collecte de "pièces" et d'objets vous octroyant des capacités spéciales doublées d'une volonté évidente de nuire aux ennemis sans en chercher vraiment la cause, diverses suites seront mises en chantier, comme par exemple Ms Pac-Man, où l'on incarnait une jeune demoiselle, elle aussi sous forme de pastille, sans modifier vraiment les fondements. Mais quels sont-ils précisément ?

Pac-Man
Une fois votre victoire acquise, Pac-Man ressemble plus à une balle de tennis qu'autre chose
Vous êtes une espèce de cercle de couleur jaune pouvant ouvrir sa bouche à 45 degrés environ, de façon à se nourrir plus que convenablement. Votre cible prioritaire se révèle être l'ensemble des minuscules billes parsemant l'aire de jeu, confinée dans des passages étroits aux embranchements variés. Mais ce n'est pas tout. En effet, des fantômes vous guettent, cherchant l'occasion de vous annihiler une bonne fois pour toutes de façon légitime. C'est quand même vous qui avez commencé. La seule manière de les mettre en difficulté, est de gober un des Pac-Gums disséminés dans les coins sombres. Une fois celui-ci ingérés, les spectres perdent leur légendaire résistance et deviennent translucides, prêts à être mangés par vos soins. Mais attention, cet état ne dure que peu de temps, et il faudra rapidement remettre la "main" que vous n'avez pas sur un autre Pac-Gum si vous désirez vous défendre. L'alternative est de tenter d'esquiver les opposants très malins en les menant d'un côté du terrain pour ensuite se rendre à l'opposé et avoir le temps de collecter les 'billes". Il faut donc mettre en place une stratégie rapidement. Un aspect prenant qui a su séduire les millions de joueurs s'étant déjà essayés au moins une fois à Pac-Man, doublé d'une recherche évidente du "high score". Cependant était-il nécessaire de publier une version GBA de ce soft ?

Pac-Man
La main du destin va s'abattre sur ces vils fantômes
Et bien la réponse est non. Effectivement, les nostalgiques seront émus lors du premier festin de fantômes, mais la lassitude pointera certainement au bout d'une petite demi-heure. Non que Pac-Man n'ait plus sa place dans le paysage aujourd'hui, mais sous une forme différente. Il n'est plus question de commercialiser cette franchise alors que l'on peut aisément se procurer des versions tout aussi intéressantes et même parfois plus sur internet, gratuitement, et légalement. Nintendo semble se servir pour le coup de sa gamme Nes Classics pour écouler ses stocks de cartouches GBA inusitées. Inclus dans une compilation, ce titre aurait aisément trouvé sa place, mais pas seul de cette manière. Il est évident que ce jeu a inspiré une génération entière de concepteurs amateurs, et a comblé de bonheur nombre de jeunes adolescents, mais ce n'est pas une raison pour proposer un produit copié/collé sans aucun ajout. Racheter la cartouche NES coûte moins cher. Au final, et malgré l'aura culte émanant de ce bon vieux Pac-Man, l'achat n'apparaît pas du tout comme indispensable, loin de là. Dommage.

Les notes
  • Graphismes 2 /20

    Minimaliste, c'est le mot. Rassurez-vous, je ne compare pas l'aspect graphique avec ce qui se fait de nos jours, mais avec ce qui paraissait sur la NES à l'époque. Pac-Man n'utilise pas du tout la palette 16 couleurs de la première console Nintendo, et se contente d'un fond noir, certes apaisant mais dramatiquement vide. Fort heureusement, le charisme de Pac-Man n'est plus à démontrer.

  • Jouabilité 14 /20

    Les commandes se prennent en main fort aisément, et le plaisir de jeu est quasiment immédiat. Aucun écueil de ce côté-là, mis à part la lassitude que vont ressentir les joueurs face à un gameplay immobile tout au long du jeu. Les fans redécouvriront la joie d'arpenter les couloirs. Les autres...

  • Durée de vie 4 /20

    Le challenge de l'obtention du score le plus haut possible peut vous pousser à sacrifier de précieuses heures, ou non. En effet, devant la pléthore de titres fleurissant toutes consoles confondues, très peu s'attacheront à relever ce défi. D'autant qu'une vie ne suffirait pas.

  • Bande son 2 /20

    Des bruitages rigolos égayant les nombreuses parties, handicapées par l'absence totale de thèmes musicaux. Un aspect dommageable, n'aidant pas du tout à s'impliquer dans le jeu. On regrette amèrement l'absence de la chanson de William Leymergie, qui se faisait appeler Willy, souvenez-vous.

  • Scénario /

    Pac-Man a faim.

Nintendo a le chic en ce moment pour se moquer un tantinet des gens. Bien que j'adore cette société, ils prennent vraiment les joueurs pour des idiots au pouvoir d'achat conséquent. Ce Pac-Man en est l'illustration évidente. Au lieu de le glisser amoureusement dans une compilation, comme l'a fait Namco par exemple, big N se permet de nous proposer une version "simple" ne correspondant pas du tout aux attentes du public. Au lieu de promouvoir cette légende, il la décrédibilise, et subit du coup le même sort.

Profil de Killy
L'avis de Killy
MP
Journaliste jeuxvideo.com
13 juillet 2004 à 18:00:00
3/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/20
Mis à jour le 13/07/2004
Gameboy Advance Action Namco Nintendo
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Fire Emblem Three Houses : Plus accessible, plus permissif
    SWITCH
  • Preview : The Surge 2 : Une consolidation des forces et un lissage des faiblesses ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : The Dark Pictures Man of Medan : Une aventure horrifique à vivre en coopération
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce