Test Grand Theft Auto : Vice City- PC

PC

Des mois d'attentes pour les joueurs PC avant de voir arriver Vice City. Des tonnes de mails reçus à la rédaction nous demandant quand sortirait le titre de Rockstar. Et enfin, ce jour est arrivé, et nous allons tous pouvoir nous éclater dans nos vestes à paillettes avec nos énormes téléphones portables. Vice City est arrivé sur PC.

Grand Theft Auto : Vice City

Changement de jeu, changement de lieu, changement de héros. Oubliez Liberty City et préparez-vous à découvrir une nouvelle ville encore plus grande et beaucoup plus ensoleillée qui porte le doux nom de Vice City. Au début des années 80, Tommy Vercetty, tout juste sorti de taule se retrouve plongé dans une belle panade quand une affaire qu'il devait régler pour son boss tourne court, Tommy perdant une belle quantité de fric et de dope. Avec un tel démarrage, inutile de préciser que Vice City donne tout autant que GTA 3 dans le politiquement incorrect, Tommy c'est un truand, pas un ange, et ce truand va devoir se faire pardonner par son boss en retrouvant l'argent et la coke et au passage liquider les responsables de son fiasco.

Test Grand Theft Auto : Vice City PC - Screenshot 6L'un de vos premiers boulots : déclencher une émeute et détruire des camions.

On reprend vite ses marques dans GTA : Vice City, le système de jeu n'a en effet guère changé. Vous devez vous faire du blé et mener l'enquête. Toujours aussi libre de vos actes, le titre vous permet de nouer une quantité énorme de contacts à travers la ville immense de Vice City. Autant de contacts qui vous proposeront des boulots le plus souvent bien immoraux. Intimider un jury en explosant sa tire, liquider un débiteur un peu lent, tuer un témoin, voler un char d'assaut ! Autant de moyens de vous faire du blé et de nouer encore plus de contacts. Le nombre de missions qu'il est possible d'accomplir dans le titre est toujours aussi invraisemblable. Comme auparavant, c'est toujours vous qui décidez de ce que vous faites, à quel moment. Et même du moyen de locomotion puisqu'il est possible de voler n'importe quel véhicule, y compris des deux roues (motos ou scoots), des bateaux, des hélicos. L'une des grosses innovations de cet opus. Bien sûr, comme dans GTA, les véhicules sont particulièrement variés et leur comportement sur la route diffère, bien évidemment.

Test Grand Theft Auto : Vice City PC - Screenshot 7On est taquin chez Rockstar. En cas de besoin, vous pouvez vous faire un peu de fric en rendant service à la police...

Ce gameplay très fort qui mise sur la liberté de mouvements est clairement l'un des très gros atouts du titre. Mais son ambiance joue aussi un rôle non négligeable. Direction les années quatre-vingts cette fois avec tout ce que cela implique comme classe incontestable. Les décors baignent dans un style qui colle parfaitement à l'époque. De plus, le côté « Miami Beach » se manifeste par un soleil très présent et éblouissant qui se reflète sur de classieuses Ferraris rouges. Les personnages sont eux aussi dans le ton, tous dotés d'une personnalité forte et de costumes très... hem, années 80 quoi. On trouve de plus une tonne de références à cette époque que je vous laisse découvrir par vous-meme, c'est plus drôle. Soigné dans son design, le titre de Rockstar l'est également dans sa bande-son. Les dialogues sont excellents, souvent crus, parfois marrants et assez dignes de figurer dans un film de mafieux. Sans oublier que le doublage est assuré par quelques grandes pointures telles que Ray Liotta qui prète sa voix à Tommy. Encore une fois l'ambiance est assurée et ajoutons que les différentes radios que l'on peut écouter en voiture diffusent des playlists originales sur lesquelles figurent des Mickael Jackson, Kool and The Gang, Ozzy Osbourne, Kim Wilde et tant d'autres ! On aime ou pas, mais en terme d'ambiance, quel pied !

Test Grand Theft Auto : Vice City PC - Screenshot 8... juste avant d'aller flanquer la trouile à un jury :)

Rockstar est décidément un studio particulièrement doué. Gameplay en béton, univers solide GTA : Vice City se targue en plus d'une durée de vie énorme, les missions sont nombreuses et on doit y ajouter les missions de police, d'ambulances et les fameux 100 paquets bien planqués. Bien sûr on pourra regretter que les innovations de ce nouveau volet soient relativement peu nombreuses, mais il n'empêche qu'il est toujours aussi difficile de se plaindre de ce titre. Mais je vais quand même y parvenir en exprimant quelques regrets techniques. Si le design est splendide, le moteur reste un peu nettement améliorés ou carrément ajoutés vis à vis de la version PS2 et le jeu est tout de même fort joli, mais les modélisations sont encore un peu sommaires et l'animation un poil trop rigide, ce qui donne parfois une allure un peu ridicule à Tommy. Mais peu importe, GTA : Vice City reste le très digne successeur de son aîné, peut-être même plus fun par son ambiance plus forte, plus typée. Y a pas à dire, les années 80, c'est top banane.

Dinowan, le 16 mai 2003

Les notes

  • Graphismes 16/20

    Si le design est excellent, le moteur reste un peu faible même si le jeu profite de très beaux effets de lumières les modélisations sont parfois un peu sommaires, mais la ville est tellement immense avec ses trois ïles, ses quartiers, ses ruelles, qu'on voit mal comment on pourrait lui en vouloir.

  • Jouabilité 16/20

    De gros progrès dans la prise en main qui reste très correcte même au pad, que se soit en voiture ou à pied. Le gameplay est toujours aussi bon et la liberté d'action jouissive.

  • Durée de vie 18/20

    Comme pour GTA 3, la durée de vie de Vice City est énorme, peut-être même plus conséquente encore, la ville étant elle-même plus vaste.

  • Bande son 18/20

    Une bande-son génialissime, aussi bien pour ses musiques que ses dialogues de qualité ou son doublage. Sans doute l'une des meilleures actuellement.

  • Scénario 16/20

    La façon dont le jeu est construit nous pousse irrésistiblement à entrer dans la peau d'un Tommy qui ne manque pas de personnalité. Une immersion appréciable dans un univers travaillé et riche, mais on espère qu'elle ne nous poussera pas à devenir mafieux :)

  • Note Générale18/20

    Que vous ayez ou non connu Grand Theft Auto 3, peu importe, soit vous découvrirez ce gameplay fabuleusement riche et immoral soit vous prendrez votre pied à replonger dedans. Vice City vous tend les bras, allez y faire carrière. Et tiens, je vais même féliciter Take 2 qui nous livre son jeu en standard dans un fort joli package :)

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 18/20

Retour haut de page

Infos jeu

Mots-clefs : GTA : Vice City Grand Theft Auto Vice City, GTA : VC GTA VC GTAVC, GTA Vice City