Menu
Sherlock Holmes : Le Mystère de la Momie
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Sherlock Holmes : Le Mystère de la Momie sur PC /

Test Sherlock Holmes : Le Mystère de la Momie sur PC du 09/12/2002

Test : Sherlock Holmes : Le Mystere De La Momie
PC
Sherlock Holmes : Le Mystère de la Momie
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
09 décembre 2002 à 18:00:00
9/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (24)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.3/20
Tous les prix
Prix Support
0.63€ PC
23.10€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

La pipe au bec, Sherlock Holmes s'apprête à résoudre un nouveau mystère sur fond de malédiction égyptienne. En s'attaquant à un tel mythe de la littérature anglaise, le studio Frogwares n'avait pas le droit à l'erreur pourtant le résultat n'est pas si élémentaire.

Sherlock Holmes : Le Mystere De La Momie

Avant de se plonger dans le jeu, il est nécessaire de savoir que l'énigme qui est présentée est totalement inédite, elle ne reprend pas l'une des nombreuses enquêtes du détective. Loin d'être un détail, cette mise en garde permet de mieux appréhender le titre, on n'est pas du Conan Doyle, mieux vaut en être conscient. Alerté par sa presque cousine (?), Sherlock se rend dans un vieux manoir pour élucider les circonstances étranges qui ont accompagné la mort du Lord Montcalfe, le père de la jeune femme. Il y serait question d'une ancienne malédiction qui se serait abattue sur le malheureux suite à la profanation d'une tombe en Egypte. Montcalfe étant un passionné de pharaons et de tout ce qui touche à l'Egypte ancienne, son manoir est un véritable musée recelant plusieurs objets rares qui n'ont pas manqué d'attirer la jalousie de tout son entourage. Holmes devra faire la lumière sur cette affaire en parcourant et fouillant la trentaine de pièces de la demeure.

Sherlock Holmes : Le Mystere De La Momie
L'endroit semble désert, pourtant...
Ce qui frappe en premier lieu, c'est l'absence remarquée de Watson dans l'aventure. Si ce dernier fait une courte apparition à la toute fin du jeu, on est bel et bien seul à enquêter. Un Sherlock Holmes sans son Watson, c'est assez étrange, n'est-il pas ? A tel point qu'on se dit à plusieurs reprises que Frogwares aurait très bien pu faire l'économie de la licence du héros pour introduire un inspecteur de sa création, le résultat aurait été identique et n'aurait pas nuit au déroulement de l'aventure. En fait, le titre aurait peut-être même été bien meilleur. Débarrassé de toutes les contraintes liées à la licence, le joueur aurait abordé son enquête d'un oeil neuf en étant sûrement plus indulgent quant aux énigmes et à leur résolution pour le moins étrange.

Sherlock Holmes : Le Mystere De La Momie
Le manoir est un véritable musée.
Disons qu'on est loin de la logique implacable du sieur Holmes. Lui qui d'ordinaire lance un triomphal « Elémentaire » après chaque énigme, se voit ici confronté à des mécanismes qui n'ont de logique que celles des développeurs. On n'entre certes pas dans la loufoquerie des jeux Lucas, mais on peine souvent à trouver une réponse rationnelle à ses interrogations. Il manque souvent des indices et on s'étonne de voir Sherlock tout comprendre alors que nous n'avons justement rien compris. Le scénario est à ce sujet piètrement conduit. Plus proche d'une succession de casse-têtes que d'une véritable enquête policière, on peine à entrer dans l'histoire et à s'y investir à fond. Pire, plusieurs passages s'éloignent carrément de l'univers du héros pour se rapprocher à ce que l'on pourrait comparer à du Scoubidou avec une momie qui se balade dans les couloirs et qui tente d'effrayer Sherlock. Pour un peu, on s'attendrait presque à ce qu'à la fin, le détective retire le masque de cette momie pour dévoiler la véritable identité du coupable (« Et non, car c'était Watson le coupable ! »). Non, vraiment, on est loin de l'univers créé par Conan Doyle.

Sherlock Holmes : Le Mystere De La Momie
Le détective ne quittera pas sa pipe pendant tout le jeu.
Les casse-têtes sont nombreux et il faut bien reconnaître que si certains d'entre eux sont plutôt bien trouvés, la plupart ne demandent au joueur qu'un sens de l'observation particulièrement développé afin de repérer les objets à récupérer dans chaque salle. Bien des fois, on se retrouve en effet bloqué uniquement parce qu'on n'aura pas ramassé le petit objet large de trois pixels négligemment posé sur la moquette. La bonne vieille technique de balayage de l'écran avec la souris trouve alors ici tout son sens. Il arrive aussi plusieurs fois dans l'aventure que Sherlock meurt brutalement parce qu'il n'aura pas effectué la bonne action. Les sauvegardes régulières sont donc vivement conseillées. Attention tout de même, car si on a le malheur de sauvegarder là où il ne faut pas, on peut aussi très bien se retrouver bloqué pour l'éternité avec l'obligation de tout recommencer depuis le début. Mieux vaut donc utiliser plusieurs fichiers de sauvegarde pour ne pas repartir de trop loin en cas d'échec. C'était le conseil du jour.

Sherlock Holmes : Le Mystere De La Momie
L'interface s'incuste directement sur la fenêtre de jeu.
Pas la peine d'être un expert du jeu pour trouver les graphismes de Sherlock Holmes complètement dépassés. Si le moteur permet une vision à 360° de chaque pièce, il n'offre qu'une piètre qualité graphique. Les décors sont brouillons et pixélisent à chaque mouvement de caméra. Je ne vous parle même pas des personnages. Dans le genre carré, on n'avait pas fait mieux depuis les Playmobil. Tout simplement horrible ! En plus, ils sont mal animés avec des attitudes peu naturelles et exagérées. Concernant, la bande son, c'est un peu mieux, mais il ne faut pas s'attendre à des merveilles. La voix de Sherlock colle assez mal au personnage. Son timbre sonne trop jeune pour le personnage, enfin cela n'engage que moi (comme tout le reste d'ailleurs). Les musiques qui accompagnent la visite du manoir ne marqueront pas l'oreille du joueur, loin de là. Bref, si le jeu fait la part belle à l'Egypte ancienne, il semble aussi doté d'une réalisation datant de cette même époque.

Sherlock Holmes : Le Mystere De La Momie
Le manoir n'est pas si vaste qu'il en à l'air.
Le bilan est donc plutôt négatif pour ce titre. Si quelques énigmes parviennent à se détacher du lot et à offrir de réels challenges prise de têtes, le reste est d'un ennui total avec même plusieurs énigmes basées sur le jeu de taquin (bonjour l'inspiration). L'ambiance propre à Sherlock Holmes est mal rendue et au lieu de s'appuyer sur une licence trop lourde à porter, Frogwares aurait mieux fait de créer son propre détective, le titre aurait à coup sûr gagné en crédibilité. En somme, Le Mystère de la Momie est une licence mal exploitée. Les précédentes incursions de Sherlock Holmes sur PC étaient bien plus convaincantes...

Les notes
  • Graphismes 7 /20

    On se balade dans un manoir aux graphismes flous et pixélisés. Parfois, on croise des personnages aux faux airs de Playmobil. Charmant.

  • Jouabilité 12 /20

    On a souvent l'étrange impression que le pointeur répond mal à la souris. On a beau cliquer, rien ne se passe. La gestion de l'inventaire est aussi un modèle de non ergonomie. Il faut à chaque fois l'ouvrir, prendre son objet, le fermer, et essayer son objet là où on veut. En cas d'incompatibilité, il faut alors le rouvrir, replacer son objet avant de le refermer. C'est d'une lourdeur, tout ça.

  • Durée de vie 11 /20

    On reste parfois bloqué devant des énigmes récalcitrantes. Bien souvent c'est parce qu'on a loupé un objet juste à côté, mais il arrive aussi que la soit-disante logique de l'épreuve nous échappe totalement. A part ça, le jeu est relativement court.

  • Bande son 12 /20

    Le jeu est doublé en français mais on peut encore entendre une ou deux répliques en anglais. Les voix sont correctes, sans plus. Même constat pour les musiques d'ambiance. Les bruitages sont très discrets.

  • Scénario 11 /20

    Il règne un petit côté Scoubidou qui dénote franchement avec ce que l'on attend d'un jeu marqué du sceau de Sherlock Holmes. La progression est assez confuse et la révélation finale, même si elle est prévisible n'est pas très convaincante.

Les amateurs du détective seront déçus de cette libre adaptation du sujet. L'ambiance s'éloigne trop de celle des romans. On y retrouve ni son atmosphère, ni ce cher Watson qui accompagne habituellement Sherlock dans ses enquêtes. Point de vue jeu d'aventure, pas de quoi s'émerveiller non plus. Les énigmes sont d'un niveau correct mais la réalisation reste très insuffisante.

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Google +
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
09 décembre 2002 à 18:00:00
9/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (24)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.3/20
Mis à jour le 09/12/2002
PC Aventure Frogwares Wanadoo Livres
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live