Menu
Archangel (2002)
  • Tout support
  • PC
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Archangel
PC
Archangel (2002)
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
20 novembre 2002 à 18:00:00
9/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (11)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.9/20
Partager sur :

Jowood tente de nous entraîner dans un univers glauque et hostile en compagnie d'un héros qui aura la lourde tâche de sauver le monde du triste sort qui lui est réservé. Chouette !

Archangel

Archangel est un titre bien mystérieux. Peu d'infos ont circulé à son sujet et c'est avec beaucoup de curiosité que j'ai abordé ce test. Ca commence fort, le héros meurt dès le début. Enfin, je crois, c'est qu'à vrai dire la séquence d'ouverture n'est pas super claire à ce sujet. Victime d'un accident de voitures, il gît bien étendu sur la chaussée, apparemment inconscient, mais un peu plus tard, il se réveille, le crâne en ébullition, dans un monastère où frère Arquan l'accueille. Rêve, réalité, réincarnation, on ne sait pas bien. Visiblement, l'époque n'est plus la même. Tout le confort de sa jolie voiture n'est plus, le rock que crachait son auto radio a laissé place à de solennels chants grégoriens. Tout le monde le prend même pour l'élu, celui qui pourrait anéantir les forces du mal à l'aide de l'épée de lumière que le moines ne manquent pas de lui remettre. S'en suit alors une petite séance d'entraînement afin de se décrasser un peu mais surtout pour permettre au joueur de prendre plus amples connaissance avec celui qu'il faudra diriger tout au long de la quête, un certain Michael.

Archangel
Certains décors sont très sombres.
Ce héros, parlons-en justement. Complètement dépassé par les évènements, ses premiers pas dans l'aventure sont assez chaotiques, il ne sait pas où il est, ni ce qu'il doit faire, puis au bout de quelques minutes et comme par magie, il se prend 140 points d'assurance dans les dents et se met à parler comme un vieux guerrier à qui on ne la fait plus. Exemple : il croise un personnage qu'il ne connaît ni d'Adam ni d'Eve et se permet de lui lâcher un hilarant : « Parle, misérable créature ou je t'ôte la vie » ! Arf, trop drôle ! Pour qui il se prend le Michael, lui qui il y a à peine 5 minutes ne se rappelait même plus de son nom ? Comment voulez-vous alors qu'on se prenne au jeu si le héros qu'on se coltine tout du long est aussi crédible et charismatique qu'une saucisse de Frankfort ? Ses aptitudes sont en plus assez limitées. Il se bat comme un manche, frappant ses ennemis toujours de la même manière, sans grande conviction et sans aucune combo bien entendu.

Archangel
Il n'a pas l'air commode celui-là.
Archangel se partage entre trois environnements bien distincts. L'aventure passe ainsi du monde heroïc fantasy dans lequel Michael se réveille à un univers plus actuel et chaotique en passant dans un monde d'horreur. Ces pérégrinations spatio-temporelles trahissent quelques lacunes scénaristiques. En effet, au lieu de s'atteler à créer un monde cohérent et détaillé, le jeu part dans tous les sens en dégageant un gros sentiment de bâclage à tout niveau. Les combats sont extrêmement plats et sans grand intérêt. On se contente d'appuyer frénétiquement sur la touche action pour trancher ses adversaires. En plus de l'épée de lumière (qui au passage n'est pas top car grande consommatrice d'énergie), Michael trouvera un arc, des flèches de glace, des poignards, des médikits ainsi que quelques pouvoirs magiques. En début de partie, il aura aussi à choisir un pouvoir spécial qui le transformera soit en fantôme pour passer discrétos dans le dos des ennemis, soit en guerrier afin de foncer dans le tas.

Archangel
Michael passe dans plusieurs époques.
Le jeu est extrêmement répétitif mais aussi très mal réalisé. L'interface est par exemple très lourdingue. Il faut constamment ranger son arme pour pouvoir ramasser un quelconque objet, chose très pratique à faire en plein combat, cela va de soit. Les mouvements manquent largement de fluidité et de souplesse, les sauts sont imprécis... Bref, comparé à un Severance par exemple, il n'y a pas photo. Graphiquement, le titre de Jowood est bien incapable de soutenir la comparaison. Le design des niveaux est assez douteux, on se perd dans chaque tableau (il n'y a aucune carte pour se repérer !) et on n'y voit rien à plus de 10 mètres . Il n'y a qu'au niveau de la bande son qu'Archangel épate réellement. Les ambiances sont vraiment bien choisies, l'orchestration est parfaite, et les voix françaises plutôt chouettes (en dépit des dialogues ridicules). Dommage que le reste du jeu n'ait pas bénéficié du même soin.

Les notes
  • Graphismes 9 /20

    Le design général du titre est assez pauvre. Il est aussi mal servi par une 3D très vieillissante. Notre version contenait de nombreux bugs de textures et de collisions, nous ne savons pas s'ils seront tous corrigés pour la version finale.

  • Jouabilité 12 /20

    Les mouvements du héros manquent de précision, surtout lorsqu'il a à traverser des séquences plus axées plate-forme. On aurait apprécié de trouver un système de lock pour les combats.

  • Durée de vie 15 /20

    La quête de Michael risque d'être assez longue compte tenu de la difficulté du jeu. En l'absence de cartes pour se repérer, on erre un peu au petit bonheur la chance.

  • Bande son 16 /20

    Des musiques grandioses dont on ne se lasse pas colorent les niveaux en leur apportant des couleurs et des ambiances très diverses suivant les situations. Le doublage des voix est correct malgré les dialogues mal écrits.

  • Scénario 10 /20

    L'histoire est très confuse. Qui suis-je, où vais-je, à quoi je joue ? Autant de questions qui se bousculent en permanence dans notre tête et qui ne trouveront que difficilement des réponses.

Entaché par un intérêt trop limité, une réalisation graphique défaillante et un scénario trop brumeux, Archangel n'intéresse pas longtemps. On aurait aimé que les combats soient plus acharnés, et que la quête soit mieux dirigée. Cela aurait au moins permis à ce titre de franchir la barre de la moyenne.

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
20 novembre 2002 à 18:00:00
9/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (11)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.9/20
Mis à jour le 20/11/2002
PC Action Aventure JoWooD Metropolis
Dernières Preview
PreviewLegends of Runeterra : Le jeu de cartes de Riot pourrait rivaliser avec Hearthstone ! Hier, 04:00
PreviewNeed for Speed Heat : Courses et customisation enragées sous le soleil de Floride 15 oct., 15:00
PreviewDisco Elysium : un RPG particulièrement ambitieux 07 oct., 15:53
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Death Stranding
08 nov. 2019