Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : The Elder Scrolls 3 : Morrowind
PC

Contributeur

Les accros des jeux de rôle aux quêtes interminables et à l'univers immense peuvent se réjouir. Morrowind, The Elder Scrolls 3 débarque dans sa version semi-localisée pour que les plus pressés d'entre eux puissent déjà s'y plonger. Voici un titre tout simplement monstrueux par l'aventure qu'il propose, par sa durée de vie et la taille du monde qu'il permet de visiter.

Morrowind c'est tout d'abord une affaire d'immersion et ce sont dès les premières minutes de jeu que l'on comprend que tout a été fait pour procurer une expérience de jeu unique. Les amateurs de MMORPG pourraient d'ailleurs se déconnecter un petit bout de temps en découvrant ce soft de Bethesda qui bien que off-line et solo se rapproche beaucoup de cette catégorie de jeux. Tout d'abord par la taille de l'univers de Morrowind tout bonnement impressionnante mais surtout par la foule de quêtes annexes et la quasi totale liberté qui nous est offerte. L'immersion c'est donc l'un des maîtres mots de ce titre et ceci dès le début. Le joueur commence l'aventure au fond de la cale d'un bateau et devra rapidement définir son nom puis un peu plus loin sa classe et sa race. Ici pas d'interface de création de personnages avant même de commencer, non, c'est directement dans le jeu que ces éléments seront déterminés par le joueur.

Attention à ce qui se cache dans les donjons.

Une fois les rudiments de Morrowind assimilés et les caractéristiques de base du personnage déterminées, le joueur pourra alors se lancer dans l'aventure en choisissant de se plonger dans la quête principale ou si le coeur lui en dit de se lancer dans l'une des nombreuses quêtes annexes. Au niveau du choix des classes et races c'est donc à un vaste éventail auquel on a droit avec par ailleurs un choix de signes de naissance qui permettra de renforcer certaines caractéristiques ou encore constituer un véritable handicap en cas de choix hasardeux. La suite c'est un univers à la taille impressionnante comme on l'a déjà dit et qui demandera de nombreuses heures de jeu avant d'être exploré de fond en comble. En chemin on rencontre toutes sortes de créatures plus ou moins hostiles mais également différentes entrées de mines, sanctuaires ou grottes qui seront autant d'occasions de faire un peu d'expérience, d'acquérir certains objets ou de crever face à plus fort que soit. C'est donc une totale liberté qui sera offerte au joueur dans sa progression mais également dans son comportement. Bon, mauvais, voleur ou protecteur de la veuve et de l'orphelin, à chacun son destin et son profil. Mais de tels choix ne sont pas sans conséquences et l'univers de Morrowind évoluera pour vous en fonction de ce que vous y faites.

De nombreux combats.

Le gameplay est tout naturellement d'une richesse incroyable que ce soit par la diversité des lieux qu'il faudra visiter ou encore par les différentes méthodes de combats, les tonnes d'objets à récupérer et les monstres ou autres créatures à zigouiller. L'interface est un modèle de clarté et d'efficacité pour un jeu d'une telle richesse en se mettant à la portée de tous les joueurs. Menu de caractéristiques, inventaire, carte, tout y est. Lors des rencontres avec les NPC, une autre interface permettra de se lancer dans des dialogues parfois interminables ou d'acheter différentes marchandises. Autre originalité, la possibilité de flatter, d'intimider ou encore de provoquer les personnages rencontrés qui seront alors plus ou moins enclins à vous rendre service. Au niveau des systèmes de combat signalons deux touches permettant de s'équiper d'une arme ou de lancer les sorts alors que le bouton de la souris servira à déclencher les coups ou encore à lancer les différents sorts. On regrettera toutefois le manque de précision au niveau de l'utilisation des armes qui risque de créer quelques désagréables surprises au début ou encore de peser assez lourd dans des combats à l'issue très incertaine.

Lancez des sorts.

Mais si l'on peut déjà se faire une très bonne opinion de Morrowind rien qu'avec ce que nous venons de voir, il suffit d'aborder le sujet des graphismes pour être définitivement conquis. Reprenons les termes d'un vieux Ranger de notre connaissance et philosophe à ses heures : « Wouhaaa ! Dans Morrowind le ciel il est vachement beau ! Le jour, mais la nuit aussi ! ». Certes le ciel est particulièrement réussi mais c'est également tout l'univers de ce titre qui est un régal pour les yeux. Si la distance d'affichage n'est pas énorme, les décors sont en revanche tout simplement somptueux. C'est bien simple on s'y croirait, que ce soit en rase campagne, en ville, en intérieur ou en extérieur.

Quelques beaux effets.

Seul regret des personnages aux visages pas toujours esthétiques, un détail que l'on oublie pourtant bien vite une fois plongé dans Morrowind et envoûté par ses charmes. La bande-son fait le reste quant à elle avec des musiques superbes qui renforcent de façon majestueuse l'ambiance de ce jeu. Alors évidemment tout ceci a un prix en dehors de celui du jeu en lui-même. Tout d'abord c'est une configuration musclée qui sera nécessaire pour profiter pleinement des richesses que recèle Morrowind mais surtout de nombreuses heures à lui consacrer pour en saisir toutes les subtilités et en appréhender toute la richesse. Signalons enfin que le jeu sortira dans sa version intégralement en français au mois d'août prochain ce qui permettra à ceux qui ne parlent pas anglais de rien louper de Morrowind.

Les notes
  • Graphique 17 /20

    Des graphismes superbes avec des effets somptueux, des paysages à tomber raide et un niveau de détail surprenant. Le réalisme de Morrowind est impressionnant et on ne reprochera qu'une modélisation des personnages pas toujours très esthétique.

  • Jouabilté 16 /20

    Un gameplay d'une grande richesse grâce à un univers immense et à une foule de quêtes diverses. Le système de jeu est bien pensé et à portée de tous, seul le système de combat aurait peut-être gagné à être plus précis.

  • Duree 18 /20

    Tout simplement impressionnante, c'est un peu long à démarrer mais une fois que l'on s'est pris au jeu et que l'on s'est laissé envoûter par les charmes de Morrowind, on a bien du mal à s'en décoller. Ajoutons qu'un éditeur permettra de se concocter de nouvelles aventures pour ceux qui en demandent toujours plus.

  • Son 16 /20

    Des musiques superbes et des effets qui en revanche sont plus décevants. Il n'en demeure pas moins qu'ici encore le charme opère pour contribuer à une totale immersion du joueur dans cet univers.

  • Scénario 16 /20

    Une trame principale mais surtout une aventure différente pour chacun en fonction des orientations que prendra le joueur ou encore des quêtes qu'il décidera d'accomplir. Ici on est libre de choisir sa destinée.

Un titre à découvrir absolument par les fans de jeux de rôle. Morrowind est un jeu tout simplement passionnant, d'une richesse incroyable et doté d'une longévité hors-norme. Son principe devrait séduire de nombreux joueurs qui découvriront à cette occasion une expérience de jeu unique.

Profil de pilou
L'avis de pilou
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
06 juin 2002 à 18:00:00
18/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (594)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18/ 20
Mis à jour le 06/06/2002 Voir l'historique
PC RPG Bethesda Softworks Ubisoft Fantastique + Heroic Fantasy
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (5)
  • News (29)
  • Vidéos (15)
  • Images (79)
  • Wiki / ETAJV
  • Wallpapers (36)
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : The Elder Scrolls 3 : Morrowind sur PC
    -
    PC
  • Aperçu : The Elder Scrolls 3 : Morrowind sur PC
    - 1
    PC
Boutique
  • The Elder Scrolls III : Morrowind PC
    27.03 € Neuf
    4.19 € Occasion
    11.99 €
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.